Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 4

Le référencement naturel (SEO) est en constante évolution, avec les changements réguliers de l’algorithme de Google.

Ainsi, cette année, il y a eu 2 changements majeurs en juin et novembre dernier, avec de gros impacts pour tous les sites qui ne répondaient plus aux nouveaux standards de Google sur la vitesse du site, la lisibilité des contenus, la fraicheur des contenus…

Ainsi des dizaines de sites ont été du jour au lendemain impactés par ces changements.

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 5
Le trafic d’un de mes confères… Google est passé par là en Juin 2021…

Même moi j’ai eu un coup de semonce en décembre dernier de la part de Google :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 6
Vous pourrez voir en décembre une baisse du trafic… merci Google !

Mais à travers tous ces changements, s’il n’y a qu’une chose qui n’a pas changée, et c’est l’importance de produire du contenu de qualité pour être reconnu par le moteur de recherche de Google.

Le contenu (le fond et la forme) et le SEO vont de pair, car écrire de l’excellent contenu mais qui n’est pas visible (c’est à dire optimisé pour Google), ne sert à rien.

De même, si vous optimisez aux petits oignons vos contenus SEO, mais que ces textes sont inintéressants, sans valeur ajoutée… alors les gens ne resteront pas longtemps sur la page, chercheront un nouveau contenu plus pertinent… et là encore Google va vous sanctionner.

C’est pourquoi, il faut certes créer du contenu pour Google, mais aussi créer du contenu pour les internautes.

Car à la base, les gens utilisent les moteurs de recherche pour trouver des réponses ou des solutions à leurs questions, et donc les moteurs de recherche doivent leur proposer le contenu le plus pertinent possible.

Il existe donc une relation profonde entre le marketing de contenu (content marketing) et le référencement naturel.

Sachant que le content marketing pouvant être utilisé pour être plus visible sur Google, ou sur d’autres plateformes (ex: relais des articles sur Linkedin, Facebook, Instagram…).

strategie content marketing

Cet article explore cette relation et fournit des informations concrètes sur la façon dont vous pouvez utiliser le contenu pour améliorer votre référencement naturel sur Google.

En particulier, vous allez découvrir :

  • La relation entre SEO et marketing de contenu
  • L’optimisation On-page (l’optimisation des pages de contenus pour “plaire” à Google).
  • L’optimisation des liens internes et externes
  • Les regroupements sémantiques

Pour en savoir plus sur le SEO, découvrez également ces 25 questions du référencement naturel qui vous aideront à comprendre l’essentiel de cette stratégie digitale.

La relation entre SEO et marketing de contenu

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 7

Pour faire simple, un bon contenu est la base d’un référencement naturel (SEO) de qualité (même si ce n’est pas le seul point important).

C’est précisément pourquoi le succès d’une stratégie SEO commence par les éléments du contenu, la qualité du contenu étant l’élément principal.

Qu’est-ce qu’un contenu SEO ?

Pour comprendre ce que signifie créer du contenu SEO, il est utile de considérer l’expression en deux parties :

  • La première partie – “SEO” (search engine optimization) – est le processus d’optimisation de votre site Web et de son contenu afin qu’il apparaisse le plus haut possible dans les résultats de Google pour des termes de recherche spécifiques.
  • La deuxième partie – le “contenu” – est toute information que vous publiez en ligne et qui peut être indexée par les moteurs de recherche (le plus souvent du texte, mais c’est ajouter des images, des vidéos…). Le Marketing de contenu inclut les articles de blog, les pages, les images, les graphiques et les vidéos.

Un contenu SEO est donc un contenu créé pour améliorer le classement d’un site web sur Google et augmenter le trafic vers votre site web.

Et bien entendu, être si possible dans les premières positions…

Car selon un rapport de SEO Clarity, le 1er lien attire 8% des clics, le second 4%, le troisième 2.5%…

Cela montre bien qu’il est essentiel d’arriver dans les premiers, sinon on ne ramasse que les miettes

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 8

Souvent, un contenu SEO est souvent considéré comme “bas de gamme” (rédaction en off shore, faible valeur ajoutée…) fait pour espérer être bien placé sur un mot clé, or un contenu SEO ce n’est pas que cela…

Un contenu SEO, c’est un bon contenu (pas forcément un excellent contenu non plus… car un excellent article prend souvent plus de 2 heures de rédaction) qui est correctement optimisé pour que cela plaise à Google.

Les facteurs d’un bon positionnement dans Google ne sont pas officiellement connus.

Mais de nombreuses études essaient de définir ce qui permet de bien référencer un contenu sur Google.

Voici quelques exemples d’analyses sur les facteurs clés d’un bon référencement sur Google :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 9

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 10 Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 11

On peut voir que les éléments clés seraient :

  • Les liens qui pointent vers votre site (les Backlinks)
  • La qualité de votre contenu (longueur, pertinence sur la thématique, mots clés dans le titre et le texte…)
  • La rapidité et la performance de votre site (responsive, HTTPS, chargement…)
  • Les liens internes dans votre site entre les différentes pages clés (netlinking)

Si l’on fait un résumé, selon Google, la pertinence est déterminée par la fréquence d’utilisation de mots-clés et d’expressions spécifiques dans le contenu d’une page web, et l’autorité est déterminée par le nombre et la qualité des liens (backlinks & netlinking) qui pointent vers cette page.

Et si l’on regarde les changements majeurs de l’algorithme de Google depuis les dernières années, on voit bien quelles sont les 3 règles d’or

  • Etre de plus en plus simple à être consulté (lisibilité sur smartphone, rapidité de chargement, pas de pop-up intrusives…)
  • Etre fiable et impartial (pas de faux avis, thématique du site, qualité des contenus…)
  • Etre plus précis dans les sujets abordés (via une analyse sémantique plus précise par Google des sujets traités dans les articles et non pas juste sur des mots clés mis en avant, ne pas prendre Google pour un imbécile et suroptimiser ses liens…)

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 12

Si l’on fait un focus sur l’optimisation technique du site, il y a beaucoup de critères, et parfois très techniques.

Par exemple les core web vitals qui sont apparus en 2021 :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 13

Avec un outil comme GT Metrix (gratuit – gtmetrix.com), vous pouvez vérifier si vous répondez à ces contraintes techniques de Google, avec des pistes d’améliorations :

  • Largest Contentfull paint
  • Total Blocking time
  • Cumulative layout shift

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 14

Vous pouvez même voir l’évolution de vos performances suite à vos différentes optimisations (ici l’utilisation d’un CDN, la compression des scripts… qui a permis de passer d’une note de C à B, et un temps de chargement de 3.8 à 2.8 secondes) :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 15

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cet article sur le détail des Core Web Vitals.

La différence entre SEO et marketing de contenu

D’une manière générale, le SEO est une technique qui fait un focus sur tous les éléments techniques qui feront que votre contenu va plaire à Google.

Il s’agit de rendre un site Web (et les pages de contenus) plus convivial à lire, d’utiliser des mots clés pertinents, d’optimiser les métadonnées et de créer des liens de qualité.

Tous ces éléments concourent à améliorer le classement de chaque page Web dans les moteurs de recherche pour des termes de recherche spécifiques.

Ainsi, l’utilisation d’un plugin WordPress comme Rank Math SEO (voir ce tuto pour l’installer) permet d’avoir une checklist afin de vérifier que vous avez bien optimisé votre contenu pour une ou plusieurs expressions.

Par exemple, voici une notre de 90/100 pour l’optimisation d’un article sur un mot clé :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 16

Et juste en dessous, le plugin Rank Math SEO vous permet de préciser quels sont les mots clés les plus importants, et de vérifier que vous n’avez rien oublié :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 17

Le marketing de contenu, quant à lui, consiste à publier du contenu utile sur votre site Web, votre blog et vos comptes de médias sociaux afin d’attirer et de fidéliser votre public cible et, en fin de compte, de susciter un intérêt pour vos produits et services.

Il y a un chevauchement entre les deux :

  • L’optimisation de votre contenu pour les moteurs de recherche permet de mieux le référencer, ce qui vous permet d’atteindre davantage d’objectifs en matière de marketing de contenu.
  • La publication d’un contenu de qualité améliore l’autorité, démontre votre expertise et valide la pertinence de votre site web pour une expression, ce qui accroît sa puissance SEO.

Mais c’est quoi un contenu de qualité ?

C’est une excellente question…

Un contenu de qualité est un contenu qui répond à l’attente de l’internaute, et qui si possible lui en donne un peu plus.

Sachant que selon votre objectif, la nature de vos contenus marketing pourra être différente.

Voici 3 grandes catégories de contenus :

  • Le contenu “pilier” : ce sont des longs articles intemporels, qui sont là pour être des références.
    • Ces articles de blogs font plusieurs milliers de mots (comme cet article !), et doivent vous permettre de vous positionner sur des mots clés stratégiques pour vous.
    • La rédaction de tels contenus marketing nécessite au moins 2 heures, souvent 4 heures.
    • Il y a une très bonne structure, des images, des listes à puces, des vidéos… originles.
    • Vous devez vous dire une fois l’article rédigé “Wow, même moi j’ai appris un truc” ou “J’aurais vraiment aimé lire un tel article à mes débuts”
  • Le contenu “défensif” : ce sont des articles plus simples qui vous permettent de vous positionner sur une expression moins stratégique et moins difficile.
    • Ces articles sont rédigés en moins d’une heure à 1h30, et font moins de 1000 mots.
    • Cela peut être aussi une interview écrite, un avis d’expert, un témoignage client…
    • Ils sont conçus pour répondre à une question / une expression.
    • Il y a des images et illustrations mais plutôt génériques.
  • Le contenu “SEO” : ce sont des contenus fait rapidement pour être positionné sur une expression mineure.
    • Le but est d’être présent sur une expression peu concurrentielle ou avec peu trafic.
    • La rédaction se fait en moins de 1h ou sont rédigés en externe (avec une rapide relecture et validation).
    • Cela peut être une image, une vidéo, une infographie… avec des explications.
    • Le texte fait souvent plus de 800 mots (il est difficile d’évoquer un sujet en moins de 500 mots, mais c’est possible).
  • Le contenu “Bonus” : ce sont des contenus pour obtenir les coordonnées de vos prospects.
    • Par exemple des livres blancs à télécharger, des supports Powerpoint, des checklist, des études, des cas clients…
    • Le but est de faire remplir un formulaire.

Bien entendu, il y en a énormément d’autres qui sont plus ou moins conçus pour optimiser votre référencement ou attirer des prospects chauds :

content matrix
source : ideallymarketing.com

Optimisation On-page

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 18

Le contenu SEO et le référencement fonctionnent main dans la main.

Sans l’un, vous n’aurez pas beaucoup de succès avec l’autre.

Si vous n’avez pas le contenu de haute qualité, votre classement SEO et votre lectorat risquent d’être faibles.

En même temps, même le meilleur contenu ne vous servira pas à grand-chose si votre public cible n’est pas en mesure de trouver votre site Web.

Cependant, avoir un bon contenu et une bonne structure ne suffit pas non plus… il faut en faire la promotion afin que google voit que votre contenu est apprécié.

C’est pourquoi il est important de rédiger en permanence du contenu adapté au référencement et que les gens aiment lire.

Dans cette optique, voici quelques conseils et bonnes pratiques pour créer du contenu de qualité et améliorer votre référencement.

Concentrez-vous sur la création de contenu sur des mots-clés, mais pas trop…

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 19

Les mots clés ont toujours leur place dans votre stratégie SEO, mais veillez à les utiliser de manière réfléchie et naturelle dans votre contenu, en essayant d’utiliser des expressions de mots clés, des synonymes, des expressions connexes… en plus des mots clés individuels.

L’utilisation de mots-clés dans votre titre n’est peut-être pas le titre le plus spirituel, mais elle rendra votre article plus susceptible d’être consulté par votre public cible.

Je vous conseille d’utiliser des logiciels pour découvrir les meilleurs mots clés, comme Semrush, Ahrefs, Ubersuggest, WhatsmySERP….

Ces outils vous listent les mots clés avec le plus de trafic à partir d’une expression initiale.

Par exemple, si l’on recherche le mot clé “contenu SEO” d’autres idées de mots clés apparaissent comme “article SEO” avec 170 recherches / mois ou “rédacteur SEO” :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 20

Ces outils vous permettent de savoir qu’il faut rajouter dans l’article des mots clés proches comme rédacteur SEO, voire de créer des pages dédiées sur le mot clé “rédacteur seo” si l’on veut être mieux placé sur cette expression.

Personnellement, l’outil que je préfère est SEMrush/

SEMrush est l’outil le plus simple et le plus pratique à utiliser, avec une version gratuite (limité à un certain nombre de recherches / jour), et une version d’essai gratuite de 7 jours.

Vous pouvez faire votre essai gratuit de 7 jours sur ce lien http://bit.ly/osPFsv  ou en cliquant sur ce boutonlivre chatbot

Vous avez une vision globale de chaque site internet, avec l’évolution du trafic (payant Google Ads et SEO), les mots clés générateurs de trafic…

Ainsi, j’ai une vision simple du référencement de ConseilsMarketing.com avec l’évolution du trafic, des mots clés pris en compte par Google.

Je vois que ce mois ci, mon référencement sur Google est en croissance (+ 1.04 %), mais que j’ai moins de mots clés référencés par Google (- 0.06%).

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 21

Voici par exemple l’analyse globale des performances SEO de conseilsmarketing.com :

  • L’autorité de mon site (c’est à dire sa qualité aux yeux de Google)
  • Une estimation du trafic organique (c’est à dire venant de Google)
  • Le trafic payant (venant de Google Ads)
  • Les liens qui pointent vers mon site depuis d’autres sites Web (59 300, ce qui est un très bon score)

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 22

L’évolution de la recherche organique :

  • Les mots clés qui génèrent le plus de trafic sur mon site grâce à Google
  • La répartition des mots clés selon leur position dans Google (plus on a de mots clés pertinents dans les positions 1 à 3 mieux c’est !)
  • Les mots clés liés à la recherche d’informations (informationnelle), commerciale (pour acheter…)…
  • Les mots de marque (0% car je n’ai pas de marque de produit)

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 23

Mes principaux concurrents, avec les mots clés en communs et les mots clés sur lesquels je ne suis pas présent.

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 24

J’ai aussi une vision précise de mes Backlinks :

  • Les liens qui pointent vers mon site
  • Les articles en follow et non follow (sachant qu’un lien follow est plus intéressant)
  • Les sites internet qui font ces liens (ex: Scoop.it…)

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 25

Semrush propose bien d’autres outils, en particulier la recherche de mots clés.

Voici un exemple pour le mot clé “référencement naturel” : 

  • La difficulté pour se positionner sur ce mot clé est moyenne (47%)
  • Le volume et de 7 300 recherches / mois, dont 5 400 en France et 320 en Belgique
  • Il y a 2 300 recherches sur ce mot clé et ses variations
  • Il y a de nombreuses questions comme “comment améliorer son référencement naturel” avec 90 recherches / mois ou “comment optimiser son référencement naturel” avec 40 recherches / mois.
  • Il y a des mots clés proches comme “référencement SEO” avec 2400 recherches / mois.

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 26

Vous pouvez voir les pages qui sont positionnées sur l’expression Référencement Naturel, et voir si la taille, la qualité du contenu marketing, l’optimisation SEO… sont déjà importants ou si au contraire vous pouvez faire facilement mieux (et donc leur passer devant sur google) :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 27

Et si l’on fait un focus sur les mots clés liés à référencement SEO, on peut comparer la difficulté des mots clés versus le trafic potentiel mensuel.

Ainsi pour un même trafic de 320 recherches par mois, l’expression “le référencement naturel” est plus facile à atteindre (0.05) que “SEO référencement naturel” avec 0.19.

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 28

Des outils comme Semrush vous simplifient énormément le travail d’analyse et de choix des mots clés.

Utilisez correctement les titres H2 et H3

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 29

Les titres sont un aspect essentiel mais souvent négligé d’un bon référencement.

Les titres (header) vont de H1 à H6 sont utilisés pour créer un plan et ajouter une structure à un article ou un billet de blog.

Une utilisation judicieuse des titres peut aider Google à mieux comprendre le sujet principal des articles plus longs.

Par exemple, il est essentiel d’inclure une balise H1 avec le mot clé principal , sachant que si vous utilisez wordpress, c’est déjà utilisé par le titre de l’article de Blog.

En revanche, ce n’est pas nécessaire d’utiliser tous les niveaux… souvent il suffit d’utiliser un H2 (titre 2) pour les gros titres, et un titre 3 ou 4 pour les sous titres, mais pas beaucoup plus de sous niveaux.

A noter : n’oubliez pas aussi d’optimiser l’URL de l’article (ou de la page) avec le mot clé ciblé. Par exemple l’URL de cet article est très courte “https://www.conseilsmarketing.com/referencement/optimiser-contenu-seo/”   et concentrée sur le mot clé “optimiser contenu SEO”, avec un nom de catégorie également spécifique (“referencement”).

Optimisez la longueur de vos articles

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 30

Google a tendance à préférer les articles longs.

Une étude de HubSpot montre que la longueur idéale d’un article de blog pour une première page de résultats de recherche sur Google se situe entre 2 100 et 2 400 mots.

C’est par exemple le cas pour le sujet du marketing qui est très concurrentiel, qui nécessite d’avoir au moins 2000 mots, plus une grosse promotion (ex: des liens sur Twitter, Linkedin…) comme “signal” de qualité (et bien entendu que les lecteurs restent longtemps sur le web).

Bien qu’il ne soit pas nécessaire de rédiger un article de cette longueur à chaque fois et pour chaque mots clés, vous aurez probablement plus de chance de bien vous référencer sur Google si vous avez créez des articles plus longs (en particulier pour les expressions les plus concurrentielles).

A noter : selon la concurrence sur une expression, il faut plus de mots… parfois c’est 5000 mots pour sortir du lot, mais attention, votre contenu doit être intéressant (temps passé), et dans la même thématique (vous aurez du mal à cartonner sur un autre secteur que celui sur lequel google vous considère comme légitime).

Utilisez des mots clés locaux (villes, régions, départements…)

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 31

Lorsque les internautes effectuent des recherches en ligne, ils recherchent souvent des entreprises locales.

Cela est particulièrement vrai lorsqu’ils effectuent des recherches sur leurs appareils mobiles.

Si vous avez une entreprise locale, veillez à inclure des mots clés locaux (ex: agence référencement Paris) dans vos phrases de mots clés pour que votre contenu apparaisse en bonne place dans ces recherches.

Utilisez ces expressions de mots clés spécifiques à un lieu dans vos titres et dans vos balises h2, h3, puces, mots en gras…, et vous verrez votre référencement local s’améliorer rapidement.

Rappel : il faut définir 1 mot clé par article avec 4 ou 5 mots clés secondaires lié (et vous pouvez aussi utiliser des mots clés connexes dans l’article pour “préparer votre prochain contenu ou renforcer vos mots clés existants”. Il ne faut surtout pas essayer de positionner 1 article sur plusieurs expressions très différentes.

Structurer un article SEO pour une bonne lecture

Réussir un article de blog

Il est essentiel d’avoir une structure agréable à lire (images, puces, vidéos, sauts de lignes…) afin que les internautes lisent jusqu’au bout vos contenus SEO.

En divisant vos longs articles en blocs de textes plus faciles à lire pour vos lecteurs (à l’aide de puces, de sous-titres et de listes), vous éviterez le redoutable “mur de texte” tout en améliorant la lisibilité.

Pour  caricaturer, il ne faut surtout pas créer de gros pavés de textes comme c’est présenté ci dessous à gauche, mais plutôt comme sur la droite :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 32
Source : conseilsmarketing.com

Sur le contenu SEO et sa structure, il faut aussi faciliter au maximum la compréhension des lecteurs et leur simplifier la vie.

Ainsi, il est commun de faire une rédaction SEO en mode “pyramide inversée” :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 33

Pour aller plus loin, voici 5 exemples de structures d’articles pour produire des contenus marketing très lisibles et facilement “digestes” pour votre auditoire.

  • L’article de type “liste”
    • Comme par exemple “8 conseils pour…” / “le top 10 des logiciels pour…” / …
    • Le titre explique immédiatement le bénéfice du lecteur avec le mot clé défini pour cet article
    • Le titre en H2 (titre 2)
    • Les visuels
    • La conclusion

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 34
Cliquez pour agrandir l’image
  • L’article “comment faire…”
    • Le titre comprend “Comment faire pour…”
    • Avec une introduction sur le sujet de l’article
    • Une suite logique de paragraphes
Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 35
Cliquez pour agrandir l’image
  • La structure d’un article “Comparatif ”
    • Le but est de se positionner sur 2 expressions, marques de produits…
Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 36
Cliquez pour agrandir l’image
  • La structure de l’article “Interview” ou “Avis d’expert”
    • Le principe est de donner une liste de points de vue d’experts
    • Pour chaque avis d’expert, il y a X questions avec les réponses.
Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 37
Cliquez pour agrandir l’image
  • Le modèle d’article “Pilier” (ou de référence)
    • C’est un gros article qui résume tout ce qu’il faut savoir sur un sujet
Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 38
Cliquez pour agrandir l’image

Optimisation des liens internes (netlinking) et externes (backlinks)

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 39

Les liens de qualité sont l’un des ingrédients les plus importants d’une stratégie SEO saine.

Ils aident Google et les autres moteurs de recherche à mesurer la pertinence des sites Web et à renvoyer de meilleurs résultats aux chercheurs.

Pour améliorer votre classement dans les moteurs de recherche, vous avez besoin de recevoir des liens de qualité.

Tout d’abord, vous devez comprendre ce qui fait un bon lien, ce qui fait un mauvais lien, et ce que vous pouvez faire pour optimiser votre site Web pour de meilleurs résultats.

Création de liens : Les bases

Pour classer les sites Web l’algorithme de Google mesure l’importance le nombre et la qualité des liens vers ses pages.

Pour faire simple, plus vous avez des liens vers une page spécifique depuis des sites thématiques, plus votre page acquiert de la notoriété pour Google.

Tout lien d’une page vers une autre transmet une partie de son PageRank (ou “jus SEO”) à la page vers laquelle il pointe, ce qui lui confère une augmentation de pertinence aux yeux de google.

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 40

Mais avec les liens entrants, les liens sortants, les liens internes, etc., le lien entre les liens et le référencement peut devenir très confus.

Comprendre la relation entre les différents types de liens est utile pour améliorer votre stratégie de référencement.

Les différents types de liens Backlinks et Netlinking

Un article optimisé pour le SEO peut comprendre deux types de liens :

  • Le Netlinking, c’est à dire des liens internes de la page pointant vers une autre page du même site (ex: un autre article de référence de votre site). C’est le maillage interne du site qui permet de mettre en avant certaines pages pour indiquer à Google et aux internautes que ce sont ces pages qui sont importantes.
  • Les Backlinks, les liens externes qui pointent vers votre site
  • Les liens sortants qui pointent vers des sites Web externes (ex: Wikipedia…), si possible de qualité et de la même thématique.

Le netlinking et les liens sortants aident les utilisateurs à naviguer sur un site et à trouver des informations utiles.

Ces liens aident également les moteurs de recherche à comprendre et à mieux indexer un site.

Au niveau des liens sortants et du netlinking, il y a plusieurs formats.

  • Textes d’ancrage.
    • Par exemple un lien de type “référencement naturel
    • Il s’agit souvent de liens cliquables mis en évidence, qui peuvent contribuer à améliorer le classement des recherches pour des mots clés spécifiques.
    • Cependant, Google sanctionne les textes d’ancrage répétitifs.
    • Utilisez donc un mélange de marques non répétitives et de phrases riches en mots clés.
  • URL nues.
    • Par exemple “https://www.conseilsmarketing.com
    • Il s’agit de l’affichage de l’URL complète dans le lien.
    • En général, elles ne sont pas aussi efficaces que les textes d’ancrage pour le référencement.
  • Citations de marque.
    • Par exemple “ConseilsMarketing
    • Au lieu d’afficher l’URL complète du site Web d’une entreprise, le lien indique simplement le nom de l’entreprise.
  • Un lien image peut être un excellent outil de navigation, mais uniquement lorsqu’il s’agit d’un lien.
    • La balise alt de l’image agit comme un texte d’ancrage

Attention : il ne faut pas suroptimiser les ancres en mettant que des liens de types texte d’ancrage sur des expressions spécifiques, sinon google pourra détecter une manipulation.

Concernant les liens, il peut aussi y avoir des liens réciproques.

Il s’agit de liens qui pointent chacun vers leurs sites respectifs.

Par exemple ConseilsMarketing.com qui fait un lien vers toto.com, et toto.com fait aussi un lien vers ConseilsMarketing.com

S’ils partagent le même marché cible ou offrent des services ou des produits complémentaires, le lien peut être considéré comme pertinent, mais aux yeux de Google un lien d’un site vers l’autre sans réciprocité est plus pertinent (ex: toto.com vers conseilsMarketing.com).

Il faut donc privilégier les liens vers votre site (sans réciprocité) et uniquement sur des sites de qualité dans votre thématique.

C’est pourquoi, il ne faut jamais accepter les demandes de liens réciproques que vous recevez par email… surtout que ces sites sont souvent hors de votre thématique, et potentiellement nuisibles !

Il existe également des variations dans la façon dont chaque lien fonctionne :

  • Les liens Dofollow sont des liens standard que les moteurs de recherche peuvent suivre et qui comptent dans le calcul du référencement.
  • Les liens Nofollow ont un balisage supplémentaire dans le code qui indique aux robots d’exploration de Google d’ignorer le lien, de sorte qu’il n’est pas totalement pris en compte dans le référencement naturel.

Google conseille d’utiliser la balise nofollow pour les liens payants ou pour les liens vers des sites Web auxquels vous ne faites pas confiance.

De nombreux sites utilisent aussi par défaut la balise nofollow pour la section des commentaires afin d’éviter d’avoir sur leur site les liens de sites de spam.

Comment analyser les liens

Qu’est-ce qui fait qu’un lien qui pointe vers votre site (backlink) a plus de valeur qu’un autre ?

Il y a quelques facteurs que vous devez prendre en compte.

  • Autorité

Vous pouvez mesurer l’autorité d’un site Web de différentes manières, la plus simple étant d’aller regarder dans Google quel site sort en premier… c’est automatiquement une site de référence et de qualité pour Google !

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 41

Et toujours Semrush qui vous analyse l’autorité d’un site, ses liens, l’évolution de son trafic… 

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 42

Ensuite, il y a la barre d’outils SEO de Moz, qui comprend le MozRank et d’autres mesures. https://moz.com/products/pro/seo-toolbar

La barre d’outils Alexa est un autre outil SEO respecté qui se concentre davantage sur le trafic Web. Si vous pouvez obtenir des liens de sites ayant plus d’autorité, vous avez la possibilité de dépasser vos concurrents dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). https://www.alexa.com/toolbar 

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 43

  • Pertinence

Les liens pertinents ont plus de valeur qu’un lien d’un site générique ou d’un site qui n’a aucun rapport.

Il est préférable d’obtenir un lien d’un site Web qui est lié à votre secteur ou à votre domaine d’expertise.

Les liens sortants doivent également être pertinents par rapport au contexte de votre contenu.

Les liens internes auront plus de valeur s’ils aident les utilisateurs et les moteurs de recherche à naviguer plus facilement sur votre site.

  • Contexte et position du lien

Il n’existe aucune certitude quant à la façon dont Google et les autres moteurs de recherche classent les liens en fonction de leur emplacement dans une page.

Cependant, la plupart des experts en référencement s’accordent à dire que les liens dans le contenu ont plus de valeur que les liens de navigation ou les liens dans le pied de page.

Ces facteurs, associés au type de lien, contribuent tous à la valeur du lien.

En considérant tous ces détails, nous pouvons résumer ce qui rend certains liens meilleurs que d’autres.

Les bons liens comprennent :

  • Les backlinks provenant de sites web ayant plus d’autorité.
  • Les backlinks provenant de sites web pertinents
  • Des backlinks provenant de sites Web qui sont déjà bien classés dans les SERPs pour certains mots clés.
  • Des liens avec un texte d’ancrage pertinent par rapport au contenu dont ils font partie et vers lequel ils pointent.

Les mauvais liens comprennent :

  • Les liens vers des sites web ou des répertoires de liens dont le contenu est peu utile.
  • Les liens vers des sites Web qui ne sont pas liés au contenu de votre site Web.
  • Les liens vers des sites Web de mauvaise qualité.
  • Les liens brisés.
  • Des mots-clés répétitifs ou des phrases de mots-clés identiques dans les liens internes.

Au départ, ne cherchez pas forcément à obtenir des liens externes : concentrez-vous simplement sur la fourniture d’un contenu de qualité à vos lecteurs et aidez-les à trouver les informations qu’ils recherchent.

Cela devrait se traduire par un profil de liens équilibré comprenant une variété de liens naturels qui sont plus utiles et crédibles pour les humains et les moteurs de recherche.

Comment obtenir des backlinks ?

Un backlink se mérite…

Vous pouvez obtenir un backlink de qualité

  • soit par la qualité de son contenu exceptionnel (les gens auront naturellement l’envie de le partager ou de le mettre dans les ressources de référence),
  • soit il se paye (ex: en achetant des liens sur des sites comme RocketLinks, Getfluence…),
  • soit par la reconnaissance de son expertise (ex: une interview de vous en tant qu’expert dans un magazine),
  • soit en allant créer un lien sur des sites qui vous proposent de publier votre site (ex: Twitter, Linkedin, un annuaire…)

Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article avec 9 méthodes originales pour obtenir des Backlinks et ainsi améliorer votre référencement sur Google.  

1 – Achetez de la visibilité pour vos communiqués de presse ou sur des sites de publi-reportage
2 – Récupérez les liens de vos concurrents
3 – Proposez des articles invités et tribunes
4 – Offrez un cadeau, un goodies, un échantillon… à un influenceur.
5 – Demandez à optimiser les liens que vous obtenez naturellement.
6 – Faites réaliser des images et infographies et demandez un lien en retour.
7 – Proposez des témoignages à vos fournisseurs et partenaires.
8 – Faites des commentaires à valeur ajoutée sur les sites bien placés sur votre thématique.
9 – Proposez une interview à un influenceur.

L’optimisation sémantique en content marketing

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 44

La manière de structurer votre contenu aura également un impact sur le SEO.

C’est là qu’intervient l’optimisation sémantique.

Avec l’optimisation sémantique, les entreprises ont abandonné l’optimisation avec une gestion page par page, pour aller vers une notion de regroupement sémantique de pages selon des expressions proches.

On passe ainsi de la création de pages sur des mots clés au profit d’une optimisation pour des sujets et des expressions clés plus larges (également connus sous le nom de mots clés à longue traîne).

Fini la gestion page par page sur des mots-clés séparés, place aux regroupements par thématique avec 1 page qui est “poussée” par des sous pages.

Voici un exemple avec une page positionnée sur le mot clé “SEO”, et qui est poussée par des sous thématiques (SEO technique, SEO local, backlinks…), et des pages de niveaux encore inférieurs.

Le but est de donner plus de “jus” (de la puissance) à la page principale sur la thématique du SEO :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 45

Pourquoi est il recommandé de faire cela ?

Pensez à la façon dont vous recherchez quelque chose sur le Web.

Pour obtenir des résultats plus précis, vous avez tendance à saisir davantage de mots (2, 3, 4, 5… mots clés, voire de poser des questions). 

Par exemple, un consommateur va chercher quelqu’un pour réparer une marque spécifique de voiture, des conseils de réparation à faire soi-même, des conseils de dépannage, des informations sur les prix de divers réparations, etc. Idéalement, un garage automobile devrait optimiser les pages pour chacun des mots-clés associés au thème de la réparation des voitures.

Avec l’optimisation sémantique, vous n’espérez pas seulement vous classer pour certains mots clés, vous construisez votre contenu pour dominer un sujet entier.

Au lieu de se concentrer sur un seul mot clé concurrentiel, les spécialistes SEO peuvent créer un contenu plus naturel et utile pour les consommateurs.

Ce concept de référencement ne fera que gagner en importance, car Google et les autres moteurs de recherche mettent en œuvre une indexation sémantique plus sophistiquée.

La création de contenus SEO sur des mots clés reste essentielle, mais il faut désormais tenir compte de l’intention et tout ce qui se rapporte à l’expression clé.

Certains utilisateurs cherchent des informations générales, d’autres recherchent un produit particulier et d’autres comparent différents produits.

Dans notre exemple précédent, le simple mot-clé “réparation de climatiseur” avait des intentions différentes. C’est pourquoi il était essentiel d’optimiser tous les mots-clés associés à ce sujet.

Alors, comment l’optimisation sémantique aide-t-elle votre référencement naturel dans Google (SEO) ?

  • Les mots ou expressions clés à longue traîne ont généralement moins de concurrence, ce qui vous place sur la première page des résultats de recherche, avec une plus grande probabilité de “gagner le clic”.
  • La majorité des personnes vraiment intéressées par un sujet (pas les “néophytes ou les personnes en recherche d’information initiale) recherchent des mots-clés à longue traîne.
    • En répondant aux questions ou en fournissant des informations de manière plus naturelle, vous pouvez mieux répondre à l’intention de l’internaute.
    • Plus la recherche est spécifique, plus elle reflète le niveau d’intérêt de l’internaute. Cela se traduit par un plus grand nombre de conversions de ventes.
  • Les mots-clés longs ont tendance à être plus faciles pour se positionner sur Google que les expressions plus spécifiques à un ou deux mots-clés.

Au final, en faisant preuve de réflexion et de perspicacité, vous pouvez renforcer votre autorité via la méthode de la bombe à fragmentation (être présent sur énormément de mots clés).

Ainsi, en créant du contenu SEO pour un ensemble de mots clés, synonymes, expressions similaires, questions… vous allez gagner de la visibilité sur la thématique, et même sur un mot clé très concurrentiel.

mots clés SEO

Là encore, Semrush est votre ami pour découvrir les mots clés et expressions les plus pertinents.

Il suffit de taper un mot clé :

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 46

Et vous obtenez un classement par thématique, puis selon l’expression exacte, les questions posées, les expressions associées…

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 47

Cela vous permet de trouver quelles sont les pages à créer pour quelles expressions, avec le volume et la difficulté.

L’optimisation sémantique est non seulement un moyen efficace d’obtenir un meilleur classement dans les résultats de recherche, mais c’est aussi une stratégie éditoriale intelligente.

Après tout, ce sont les gens qui recherchent des choses, pas les robots des moteurs de recherche !

L’optimisation sémantique est une évolution de la rédaction SEO avec une méthode pour améliorer le positionnement sur un mot clé particulier grâce à des expressions proches ou liées qui sont elles mêmes optimisées.

Cela permet à Google de mieux comprendre quelles sont les pages les plus importantes sur une thématique, et au lecteur de trouver des informations connexes lors de la lecture du contenu marketing.

Au final, lorsque vous créez du contenu qui fournit ce que les chercheurs recherchent (voir plus !), tout le monde est gagnant.

Réflexions finales sur le duo SEO et marketing de contenu

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 48

Le paysage du SEO étant en constante évolution, vous devez continuellement adapter votre stratégie de content marketing et vos techniques d’optimisation SEO pour qu’ils fonctionnent bien avec les dernières évolutions de l’algorithme de Google.

Il est difficile d’obtenir constamment de bons résultats en ligne si vous ne comprenez pas la relation étroite entre le SEO et le marketing de contenu.

Grâce à l’optimisation du contenu On-page, à la création de liens et à l’optimisation sémantique… vous pouvez fournir un contenu que les moteurs de recherche comprennent et que votre public appréciera.

Au final, vous obtiendrez une présence en ligne forte qui profitera à votre entreprise pendant de nombreuses années.

Pour synthétiser les bonnes pratiques, voici une infographie qui résume les bonnes pratiques SEO 2022 :

  • Identifier les bons mots clés (volume / difficulté / pertinence dans le cycle d’achat)
  • Regroupez vos pages selon les différentes thématiques (la sémantique)
  • Ecrivez pour vos lecteurs (du bon contenu, lisible…) et aider Google à le comprendre (titre, liens…).
  • Travaillez votre maillage interne (netlinking) pour valoriser les pages clés de votre site
  • Analysez les performances de votre site afin de vérifier qu’elles correspondent aux normes de Google (GT Metrix)
  • Mettez à jours vos “top pages” pour vous assurer que le contenu reste d’actualité et toujours supérieur à celui des concurrents

Pour cela, vous pouvez utiliser Semrush, avec un essai gratuit de 7 jours sur ce lien http://bit.ly/osPFsv.

Comment optimiser un contenu pour le SEO ? Les clés pour créer du contenu SEO qui va plaire à Google 49

Article précédent
Définition du Blog (blogging) - Qu'est ce qu'un Blog ? 95

Définition du Blog (blogging) - Qu'est ce qu'un Blog ?

Article suivant
Voici comment réussir votre charte graphique : 8 conseils + 10 erreurs + 50 exemples ! 96

Voici comment réussir votre charte graphique : 8 conseils + 10 erreurs + 50 exemples !

Sur le même thème