6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace

6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace 5

Pour peu qu’il soit bien pensé et bien utilisé, le BrainStorming est un outil qui peut donner des résultats spectaculaires pour trouver un nom de produit, trouver des idées de nouveaux produits, améliorer la qualité de ses services…

Les 6 étapes pour réussir un Brainstorming

6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace 6

Voici les grandes étapes pour bien réussir votre BrainStorming :

1- Lancez la réunion à l’avance (1 semaine avant).

– Vous devez énoncer clairement le sujet, définir le contexte (quoi, comment, quand, pourquoi…) et la confidentialité du projet si nécessaire.
– Ensuite il faut choisir les personnes à inviter (mon conseil  : mixer les services, inviter des personnes reconnues pour leur créativité, faire appel aux anciens de l’entreprise…).
– Rappelez le timing et les règles lors de la demande de réunion : se limiter au thème, au message à faire passer…
– Demandez aux participants de venir avec une liste de 5 ou 10 propositions.

2- Préparez la réunion (1 jour avant)

– Préparez des blocs de post-it (5 x 10 cm) + feutres pour que les participants puissent marquer leurs réponses.
-Prévoyez un timing de 45 min. à 1h (maxi 1h30) dans une salle avec des murs blancs où vous pourrez coller des post-it + un tableau blanc pour faire une synthèse des votes des meilleures propositions.
– Marquez sur vos post-it vos propres suggestions et celles des personnes qui n’ont pas pu venir.
Conseils Marketing :
N’ayez pas peur d’utiliser un dictionnaire des synonymes (MAJ + F7 dans WORD) et d’antonymes à partir d’un mot, les notions connexes à votre produit, faire une recherche de ces mots clés dans google sur un thème, relire vos études clients et les articles de presse, noter les mots employés par vos clients et collègues pour parler de ce projet… cela boostera votre créativité.

3- Au début de la réunion rappelez les règles, le contexte…

– Rappelez que le Brainstorming doit laisser libre court à leurs idées, et donc qu’ils doivent marquer tout ce qui leur passe par la tête.
– Laissez 10 à 15 minutes à vos collègues pour recopier sur les post-it leurs idées, mais aussi pour réfléchir à de nouveaux noms.
– Une fois les 15 minutes écoulées, demandez aux participants de venir coller sur le mur leurs suggestions. Tous les participants viendront à la suite coller leurs suggestions, en les regroupant par grands thèmes.
– Si plusieurs idées ou noms sont cités, il faut coller les post-it identiques les uns sur les autres pour détecter les plus populaires.

Conseil Marketing :
Lors du dépouillement, faites respecter les règles en ramenant à l’ordre ceux qui se moqueraient d’une proposition. Je vous conseille de faire une suggestion particulièrement hors sujet dès le départ pour donner le ton…

4- Relancez le débat

– Soyez le dernier à intervenir. Normalement vous avez la liste la plus grosse, et donc vous pouvez relancer le débat en listant de nouvelles suggestions et en faisant réagir l’auditoire «Moi j’avais aussi pensé à XXXX, qu’en pensez-vous ? »
– Présentez 90% de votre liste, puis demandez à vos collègues de réfléchir une nouvelle fois à de nouvelles idées grâce aux noms déjà collés sur le mur.
– Refaites un dernier tour de table après 5 minutes de réflexion (avec éventuellement une phase de réflexion à voix haute en commun), et listez vos dernières idées et celles qui auraient pu venir.

5- Choisissez les 5 meilleures réponses et le N°1

– Rappelez une dernière fois le but du Brainstorming.
– Puis écartez les suggestions qui ne correspondent pas du tout au but du projet.
– Parmi les suggestions restantes, faites le tri des suggestions pas assez pertinente ou fortes.
– Avec les 10 dernières, effectuez un vote à main levée afin de déterminer celle qui remporte le plus de voix. C’est la gagnante de la réunion…

6 – L ‘exploitation des résultats

– Faites un compte rendu juste après la réunion avec les résultats et toutes les suggestions qui pourront re-servir pour une prochaine séance.
– Il arrive souvent que cela ne soit pas le nom (ou l’idée) choisi lors du Brainstorming qui soit élu  le meilleur. Si c’est le cas, expliquez aux participants pourquoi ce nom n’a pas été choisi… cela évitera les frustrations lors des prochaines séances.
– Vérifiez sur l’INPI que la marque est libre dans vos classes de produits ainsi que le nom de domaine (www.1and1.fr).
– Attendez 2 ou 3 jours avant de choisir le nom définitif.

Vous pouvez aussi utiliser des outils collaboratifs comme Miro ou Klaxoon pour partager des mindmappings, des tableaux d’échanges…

Voici un exemple avec Miro qui vous permet de brainstorming en temps réel ou en différer avec vos collègues.

Vous pouvez créer un compte 100% gratuit sur ce lien :

6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace 7

Voici un tableau blanc collaboratif en mode “post it” (avec une ou plusieurs sessions) en mode mindmapping   :

6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace 8 6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace 9

6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace 10

Voici un autre exemple avec Klaxoon :

6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace 11

En alternative au Brainstorming, vous pouvez lancer un World Café.

Le principe est le même que le brainstorming, sauf que cette fois vous réunissez beaucoup plus de personnes (toute la société, plusieurs services….).
Toutes ces personnes devront plancher sur un sujet par groupes de 6 ou 7. Vous leur donnerez environ 10 à 30 minutes pour réfléchir aux différents sujets, puis le résultat sera remis par les chefs de groupes, le résultat étant ensuite communiqué par email à tous les participants.

Le Brainwriting (ou méthode 635), l’alternative au Brainstorming

6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace 12

Le brainwriting (635) est une technique de génération d’idées en groupe qui permet de maximiser la participation de tous les membres, y compris ceux qui sont plus réservés. Voici comment cette méthode fonctionne :

  1. Groupe de 6 personnes (le nombre peut varier).
  2. 3 idées par personne, chaque participant écrit 3 idées sur un sujet donné en un temps limité, généralement 5 minutes.
  3. 5 tours. Après chaque tour de 5 minutes, les feuilles avec les idées sont passées à la personne suivante, qui lit les idées précédentes et ajoute 3 nouvelles idées ou développe celles qui existent déjà. Ce processus est répété 5 fois.

L’objectif du brainwriting 635 est de générer un grand nombre d’idées en peu de temps, en évitant les blocages souvent présents dans les sessions de brainstorming classiques.

Cette méthode favorise une contribution égale de tous les participants et permet de développer les idées des autres, stimulant ainsi la créativité collective.

Le double diamant, la méthode pour affiner ses idées

6 étapes pour lancer un Brainstorming efficace 13

Le Double Diamant est un modèle de design thinking développé par le Design Council au Royaume-Uni.

Il se compose de quatre phases réparties en deux diamants, représentant deux cycles de pensée : divergence et convergence.

Voici une explication détaillée de ce modèle :

  1. Découverte (Discover) :
    • Divergence : Cette phase consiste à explorer le problème en profondeur. On recueille des informations, effectue des recherches, et collecte des données sur les besoins des utilisateurs et les problèmes existants. Le but est de comprendre le contexte et d’élargir la perspective sur le problème.
  2. Définition (Define) :
    • Convergence : Après avoir recueilli une grande quantité d’informations, cette phase consiste à synthétiser et à analyser les données pour définir clairement le problème. On identifie les insights clés et formule un énoncé de problème clair et précis. Cette étape permet de focaliser les efforts sur les véritables besoins des utilisateurs.
  3. Développement (Develop) :
    • Divergence : Dans cette phase, on génère un grand nombre d’idées pour résoudre le problème défini. On utilise des techniques de brainstorming, de prototypage rapide, et d’expérimentation pour explorer diverses solutions potentielles. L’objectif est de créer une variété de concepts et de prototypes.
  4. Livraison (Deliver) :
    • Convergence : La phase finale consiste à affiner et à sélectionner les meilleures idées. On teste les prototypes, recueille des feedbacks des utilisateurs, et améliore les solutions. Finalement, on met en œuvre la solution la plus viable, en s’assurant qu’elle répond aux besoins des utilisateurs et aux objectifs du projet.

Dans le cadre de l’amélioration de l’expérience client (CX), le Double Diamant peut être utilisé comme suit :

  • Découverte : Collecter des données sur l’expérience actuelle des clients via des sondages, des interviews, et des analyses de données. Identifier les points de douleur et les opportunités d’amélioration.
  • Définition : Analyser les données pour définir les problèmes clés de l’expérience client. Prioriser les domaines qui nécessitent des améliorations immédiates.
  • Développement : Organiser des ateliers d’idéation avec des équipes multidisciplinaires pour proposer des solutions innovantes. Prototyper ces solutions et les tester avec un petit groupe de clients.
  • Livraison : Affiner les solutions basées sur les feedbacks, les implémenter à grande échelle, et surveiller les résultats pour s’assurer que les améliorations apportent les bénéfices escomptés.

En utilisant le modèle du Double Diamant, les entreprises peuvent s’assurer qu’elles abordent les problèmes de manière holistique et structurée, en impliquant à la fois les clients et les collaborateurs dans le processus d’amélioration de l’expérience client

Article précédent
7 astuces pour attirer des prospects lors d’un salon : flyers, partenariats, conférences… 22

7 astuces pour attirer des prospects lors d’un salon : flyers, partenariats, conférences…

Article suivant
Le top 11 des logiciels webinaire et de vidéo conférence en ligne 23

Le top 11 des logiciels webinaire et de vidéo conférence en ligne

Laisser un commentaire
Sur le même thème
[chatbot]