Partagez les articles :

100 bons conseils pour écrire un mailing selon David Frey (Part. 1).

David Frey est l’auteur de “The Small Marketing Bible”, un de mes livres préférés (une VRAIE bible !).
J’ai traduit une partie de son site (www.TheMarketingBible.com) avec 100 conseils pour faire un mailing. Certaines idées étant “très américaines”, je les ai adaptées à notre mentalité française en y ajoutant toute mon expérience.

1 – Le titre ou la 1ère phrase de votre mailing doit donner envie à votre prospect d’en savoir plus.

2 – Les meilleurs titres ou accroches sont celles qui font réfléchir votre client ou qui lui donnent des nouvelles essentielles et importantes pour lui.

3 – Vos prospects veulent connaître les bénéfices qu’ils vont tirer de vos produits et non pas une liste de fonctionnalités.

4 – N’oubliez pas d’inclure ce que fait votre produit, mais aussi ce que vos clients vont perdre s’ils n’utilisent pas votre produit.

5 – Vos prospects mémoriseront (et comprendront) votre message s’il est répété au moins 3 fois, et dans 3 styles différents.

6 – Plus c’est long plus c’est bon… Cet adage est aussi vrai pour un mailing : un mailing court est souvent moins vendeur qu’un long mailing bien argumenté.

7 – Pour obtenir un mailing qui sort de l’ordinaire, il faut s’obliger à repenser au besoin, au produit, à la manière de communiquer… Il faut se remettre en question (ou faire appel à une nouvelle agence).

8 – Souvent les bonnes idées sur un mailing n’arrivent pas en travaillant 8h d’affilée sur un projet. Il faut savoir sortir la tête du guidon, s’extraire du quotidien… Laisser l’idée macérer… Noter ses idées et y revenir plus tard.

9 – Avant d’écrire le mailing il faut absolument identifier clairement sa cible. En effet, le titre du mailing doit tout de suite faire réagir votre prospect. Mieux vous aurez identifié votre cible, mieux vous réussirez votre accroche !

10 – Avant de réaliser votre mailing, vérifiez de quelles informations vous disposez dans la base de données, afin de voir comment vous pourrez segmenter votre message.
11 – Votre accroche doit contenir le plus gros bénéfice, afin que votre prospect se reconnaisse immédiatement.

12 – Les clients et prospects sont friands d’informations importantes sur leur activité. Si vous avez de telles informations, faites-le savoir afin de devenir à leurs yeux LA référence du secteur.

13 – Les mots “Simple ” et “Rapide” sont des mots qui font vendre… mais assurez vous que c’est bien le cas de vos produits !

14 – Même si cela peut être tentant, il ne faut jamais “survendre” vos bénéfices (ou votre produit) dans l’accroche…

15 – Soyez ENTHOUSIASTE dans votre texte. N’hésitez pas à interpeller le lecteur avec des points d’exclamation, des impératifs, des questions… Cela rendra votre mailing plus vivant et plus percutant.

16 – Utilisez “Vous”, “Votre”, l’impératif… Même si votre mailing a été envoyé à 10 000 personne, il n’est lu qu’une seule fois par chaque prospect. Il faut donc écrire comme si vous parliez individuellement à chaque personne.

17 – Si votre mailing est sur 2 pages ou en recto verso, assurez vous de couper la phrase de bas de page en plein milieu afin que le prospect doive tourner la page pour lire la suite de votre texte.

18 – Un mailing aéré est plus vendeur et plus lisible. Donc faites des paragraphes COURTS (limitez-vous à 5 ou 6 lignes maximum) avec des interlignes importants entre les différents paragraphes.

19 – N’ayez pas peur d’aller à l’essentiel: une seule idée par paragraphe, en séparant bien les différents paragraphes, en racontant une histoire qui doit s’enchaîner naturellement.

20 – Pour faciliter la lecture de votre mailing, ajoutez des sous-titres pour aider votre lecteur à se repérer, à suivre l’enchaînement de vos idées, mais aussi à lire directement les idées qui l’intéressent le plus.

Et très bientôt 20 nouveaux conseils pour faire un bon mailing !

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Vous pouvez consulter les 100 conseils dans les différentes parties de ce dossier : 1, 2, 3, 4 et 5.

100 bons conseils pour écrire un mailing (Part. 1)…
5 (100%) 1 vote

Partagez les articles :

5 thoughts on “100 bons conseils pour écrire un mailing (Part. 1)…

  1. Bonjour Frédéric,

    L’écriture d’une page web, d’une landing page ou d’un email est un travail semblable sur le fond mais pouvant être très différent sur la forme.
    Le plus beau et meilleur mail du monde ne donnera rien s’il n’arrive pas en inbox, et s’il n’est pas ouvert et lu.
    La délivrabilité est un des nerfs de la guerre dans l’emailing, il ne faut jamais l’oublier. Et si l’on “dérape” dans ses campagnes, le retour de bâton n’est jamais bien loin.

    C’est pour cela que je tempère toujours mes clients sur leur copywriting lorsqu’ils l’appliquent à l’emailing. Ils ont un peu trop vite fait de truffer leur mail avec des adjectifs supervendeurs ou supertransformeur, mais qui sont listés comme spamword et du coup annihilent tout le travail de la campagne. ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.