Partagez les articles :

 

61- Prouvez le maximum de ce que vous dites : pour cela donnez des chiffres, présentez des études, établissez des faits prouvés (ex: + 20 % de CA, 92% de taux de satisfaction du produit…). S’il le faut, faites une étude sur vos clients pour obtenir ces chiffres.

62- Présentez votre argument le plus fort en premier, car c’est de lui que dépendra la suite de la lecture de votre mailing. Si vous le noyez dans le texte, il ne sera pas vu.

63- Votre accroche doit être la plus forte possible pour votre cible. C’est pourquoi n’hésitez pas à faire plusieurs accroches/mailings si vous avez détecté plusieurs profils différents. L’accroche est particulièrement importante pour un emailing , car l’objet du message est crucial pour que votre email soit lu et non pas effacé sans être ouvert… Eventuellement , testez différentes accroches auprès de vos clients pour trouver celle qui a le plus d’impact.

64- Pour réussir un mailing performant, il faut savoir se remettre en question et prendre le temps de réfléchir: quel est le but de ce mailing ? Qui est la cible ? Que cherche-t-elle ? Est-ce que ses besoins ont évolué ? En quoi mon produit va répondre à cette demande ? En quoi est-il unique par rapport à mes concurrents ?…

65- Il faut se laisser le temps d’écrire un mailing: si vous avez un mailing à écrire pour dans 2 semaines, ne commencez pas 2 jours avant mais commencez dès maintenant à lister quelques idées principales. Puis, revenez sur votre mailing quelques jours plus tard. Laissez-vous au moins une ou deux nuits de sommeil et revenez dessus pour finaliser le document (n’oubliez pas de le faire relire par un collègue / stagiaire / commercial / client /…) en vous donnant une date limite de remise finale.

66- Avant même de penser à écrire une ligne, définissez bien qui est la cible, qui sont les cibles secondaires et le coeur de cible sur lequel vos efforts devront se porter. Prévoyez toujours un phoning de relance: un mailing / emailing non relancé ne sert à RIEN !.

67- Commencez toujours par écrire quelques idées principales sur papier AVANT de commencer à rédiger des idées. Il faut trouver les grandes idées directrices. Une fois que vous avez listé les grands axes, vous pouvez passer sur Word et commencer à rédiger votre texte.

68- Un mailing, c’est comme un poème: il faut savoir revenir dessus et l’améliorer sans cesse. Tout est perfectible… Un mailing qui a bien marché l’année passée est encore et toujours perfectible !

69- Proposez le plus de modes de paiements possibles (chèque, CB, contre-remboursement, virement, bon de commande administratif, paiement par SMS / téléphone, paypal…) et le plus de moyens de communication (tél, email, fax…), afin de laisser  plus de choix à vos clients. En faisant cela, vous diminuez le “risque” du client à renoncer à passer commande, ou pire encore, à retarder son achat d’impulsion pour finir par oublier de commander !

70- Pour réduire encore ses barrières psychologiques, rappelez vos nombreuses garanties: sur l’achat en lui même (satisfait ou remboursé, 7 jours de garantie en VPC…), sur votre produit (élu produit de l’année…), le nombre de clients qui ont déjà choisi ce produit (350 000 nous ont déjà fait confiance…)…

71- Rajoutez une date limite à votre offre. Il faut donner une notion d’urgence. Si nécessaire, offrez un petit cadeau bonus en plus , afin d’avoir une offre spécialement vraiment limitée dans le temps.

72- Evitez tout langage trop technique ou trop familier dans vos mailings. Cela doit rester simple et compréhensible par tous.

73- Résumez en 5-10 “bonnes raisons” pourquoi votre prospect doit acheter votre produit. Cela lui permettra de voir d’un coup d’oeil pourquoi il doit absolument acheter votre produit. A vous de développer plus loin ces arguments.

74- Personnalisez votre mailing selon votre cible, afin que celle-ci se rende compte que ce message lui ait vraiment destiné (ex: Vous qui utilisez déjà le produit X, voici le produit Y…).

75- Pour voir si votre message a vraiment un impact fort sur vos clients, lisez-le sans les titres des parties. Le message dans les paragraphes doit vendre sans vos accroches.

76- Si vous trouvez que votre mailing manque de force ou qu’il n’est pas assez terre à terre, parlez-en aux commerciaux, au service technique... il pourront vous distiller des conseils remontés du terrain et des préoccupations clients que vous n’auriez pas forcément vues.

77- Si vous vendez un tout nouveau produit, expliquez pourquoi il est nouveau, ce qu’il apporte en plus, pourquoi il va intéresser votre client… Le fait de mettre “Nouveau” fonctionne toujours très bien, mais avec une population déjà cliente d’un produit simulaire, il vous faudra argumenter et justifier.

78- Si votre produit est un produit “coup de coeur” ou onéreux, et qu’il s’adresse aux particuliers (hommes ou femmes), ajoutez un bénéfice du produit comme étant un cadeau surprise idéal.

79- Rassurez vos clients en indiquant la pérénité de votre entreprise (20 ans d’expérience…).

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

80- Ecrivez des phrases courtes. Si vous n’avez pas à lire une phrase à voix haute tout de long, c’est que votre phrase est trop compliquée. Vos clients (qui ne connaissent pas vos produits aussi bien que vous !) seront perdus avant la fin.

81- Indiquez à votre cible pourquoi vous leur écrivez: en personnalisant ce message, vous ne serez pas un mailing parmi tant d’autres, mais une lettre qui leur est adressée.

=> Très bientôt la dernière partie avec 20 derniers conseils pour écrire un bon mailing.

Vous pouvez consulter les 100 conseils dans les différentes parties de ce dossier : 1, 2, 3, 4 et 5.

100 bons conseils pour écrire un mailing (Part. 4)
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

7 thoughts on “100 bons conseils pour écrire un mailing (Part. 4)

  1. Très intéressais par le emailing j’ai lu cet article avec un grand intérêt.
    Je suis en trait d’essayer de bidouiller le logiciel sarbacane qui est d’après ce que j’ai lu sur internet un des meilleur voir le meilleur.
    Vous pouvez confirmer ou vous suggérer un autre pour commencer.

  2. Je vois que d’après l’annonce de la mort du mailing pendant des années, cette technique de vente fait toujours ravage car c’est plus professionnel. Et votre article nous montre bien les techniques. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.