10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l’optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 5

Comment écrire pour le web (articles de blog, pages web…) et les optimiser, à la fois pour plaire à ses lecteurs et pour un bon référencement sur Google ? Pour y arriver, voici 13 conseils pour écrire pour le web et un tuto pour optimiser vos textes lors de la rédaction grâce au SEO Writing Assistant de Semrush.

En effet, lorsque l’on écrit un article de blog, il faut à la fois penser à ses lecteurs, mais aussi à l’optimisation SEO pour séduire Google.

C’est pourquoi dans ce dossier, nous verrons les 3 grandes étapes pour écrire un article de blog spécialement optimisé afin de générer plus de leads :

  • Etape 1 : Ecrire le texte de l’article de blog.

C’est à dire définir le thème, le titre, le plan détaillé, faire une recherche documentaire pour améliorer le contenu, écrire la conclusion et l’appel à l’action.

  • Etape 2 : Pendant la rédaction de l’article de blog, vérifier qu’il est bien optimisé pour plaire à Google

Pour cela nous allons utiliser le plugin SEO Writing Assistant (essai gratuit 7 jours sur ce lien) de SEMRush.

C’est un outil complémentaire qui permet de vérifier lors de la phase d’écriture si les articles ou pages de blog sont bien optimisés pour les moteurs de recherches, et si nécessaire ajouter des mots clés complémentaires, ajouter des liens…

Cet outil affiche des notes sur la qualité de votre texte dont la lisibilité, le référencement (les mots clés utilisés), le ton (non disponible en Français) et l’originalité.

  • Etape 3 : Intégrer le texte dans WordPress et faire toutes les optimisations techniques

La dernière étape qui consiste à intégrer l’article dans WordPress, permet de vérifier que votre texte est bien optimisé techniquement pour Google dans WordPress, grâce à Rank Math SEO.

Ce plugin permet d’indiquer à Google quelles sont les 5 expressions clés à prendre en compte, et il offre en plus un système de checklist afin de ne rien oublier (ex: mettre l’expression dans l’URL, ajouter un sommaire automatique, mettre des liens externes et internes…).

En associant harmonieusement qualité du texte et optimisation SEO, vous devriez propulser votre site vers les sommets et générer plus de leads.

Partie 1  – 10 conseils pour écrire sur le web !

Réussir un article de blog

Ecrire sur le web, ce n’est pas comme écrire un texte sur Word ou sur papier.

Sur papier, le sens de lecture se fait plutôt en Z :

sens de lecture en Z

Alors que sur internet la lecture est plus aléatoire selon les différents blocs du texte :

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 6

Cette différence de lecture vient de plusieurs raisons, par exemple sur papier il y a la limite de la taille de la feuille, l’absence d’interactivité…

Et sur Word, la mise en forme et la lecture offre bien moins de possibilités (menus, vidéos…).

Pour vous aider à rédiger vos articles de blog, voici 10 conseils essentiels pour apprendre à écrire pour le web.

1- Soignez le titre de votre article de blog.

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 7

Le titre, c’est ce qui va attirer l’attention du lecteur en premier.

C’est comme la couverture d’un livre dans une librairie ou encore les gros titres d’un journal : c’est ce qui donne envie d’en savoir plus.

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 8

Il faut donc qu’il fasse une bonne impression.

C’est comme lors d’un entretien d’embauche, il faut faire une bonne première impression et soigner votre apparence dans l’espoir d’être retenu pour la première sélection.

Voici quelques éléments à intégrer pour rédiger un titre convaincant :

  • Utilisez une phrase avec un verbe pour inciter à l’action
    • ex : “Découvrez…”
  • Mettez-y un chiffre pour que les lecteurs puissent se rendre compte factuellement de la valeur ajoutée.
    • Ex : “13 conseils pour écrire pour le web..”
  • Ajoutez si possible du factuel et de l’émotionnel dans un titre
    • “Growth hacking : 5 astuces de Growth Hackers pour propulser votre entreprise vers les sommets !”
  • Utilisez des mots forts et pas des mots faibles.
    • Les mots faibles sont des mots vagues (ex: bon, bien…), trop courants (ex: avoir, être…)
    • Les mots forts sont plus évocateurs (ex : le guide ultime, une méthode infaillible…), .
    • Les mots originaux sont par exemple des noms de personnes (ex: La méthode de Steve Jobs…) ou peu utilisés  (ex : la panacée pour…)
  • Abusez de la structure en question comme “Comment faire pour XXX en XXX”
    • Exemple “Découvrez comment vendre votre premier produit en 2 heures”
  • Intégrez des caractères spéciaux, emojis… qui vont attirer l’oeil
    • Exemple  “Comment vendre par email sans passer pour un vendeur [Cas pratique qui a rapporté 15 000 €]”
    • Exemple ” 111 trucs et astuces pour la prospection commerciale 💡”
  • Faites une promesse avec un bénéfices rapide
    • Exemple “Découvrez en 5 minutes les 5 arguments qui font signer un prospect”.
    • Exemple “Vendre par email – Découvrez en 5 minutes comment doubler vos taux d’ouverture”
  • Racontez une histoire
    • Exemple “Ce que j’ai à vous dire après 15 ans de blogging quotidien et 2.5 millions de lecteurs”
  • Faites une liste
    • Exemple “Les 13 meilleurs logiciels de CRM pour les PME”
  • Comparez deux solutions 
    • Exemple “Organiser un webinaire : Zoom ou LiveStorm ?”
  • Découpez en deux parties le titre (1 le sujet principal et 1 sur le bénéfice)
    • Exemple “Vendre au téléphone : 10 conseils pour passer le barrage de la secrétaire”

Concernant la rédaction du titre, commencez au départ par un titre provisoire qui va résumer l’article.

Puis, une fois le texte rédigé, refaites une repasse sur le titre de l’article en écrivant des versions alternatives.

Idéalement, prenez un papier et un crayon, et prenez 5 minutes pour trouver 5 à 10 autres idées de titres.

Une fois le titre “parfait” rédigez, laissez le “reposer” 1 journée, et revenez dessus afin de bien vérifier qu’il est le meilleur.

En effet, lorsque l’on est en pleine réflexion, on manque de recul et de créativité, alors que d’expérience la nuit porte conseil.

Vous pouvez même vous poser la question juste avant de dormir “Fred, cette nuit est ce que tu peux réfléchir d’autres titres pour l’article de blog ?”.

2- Pensez à la structure d’articles de blog en pyramide inversée

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 9

La structure en pyramide inversée consiste à accrocher les lecteurs en révélant les informations importantes et les bénéfices à lire la suite du texte dès les premières lignes de l’introduction (pourquoi il doit lire cet article, les bénéfices qu’il va en tirer).

Le premier paragraphe est par définition celui qui sera le plus lu par les internautes (car c’est celui qui précède tous les autres paragraphes).

C’est donc là que vous devez expliquer tout ce que va gagner la personne en lisant ce texte.

C’est uniquement à partir du deuxième paragraphe, vous pouvez commencer à traiter les détails 

Il faut tenir ses promesses dans les premiers paragraphes pour encourager les lecteurs à poursuivre la lecture.

Le lecteur doit se rendre compte de la valeur de l’information dès les premières ligne, afin de l’inciter à en savoir plus ensuite.

3 – Faites en sorte que votre contenu soit très lisible, les gens ne lisent pas, ils scannent vos pages

lisibilité-page-web

Avec la culture de la rapidité, la masse de contenus… les internautes n’ont plus le temps ni l’envie de lire de longs articles de blog avec de gros pavés de textes..

Les informations à doivent être accessibles, faciles à lire et à comprendre d’un coup d’oeil… les internautes ne feront aucun effort pour lire, et ils préféreront chercher un autre contenu que de faire l’effort de lire de gros pavés de textes.

Voici quelques conseils pour avoir un article de blog facile à lire :

  • Partagez votre texte avec des sous-titres pour que les lecteurs puissent voir les sujets de votre article.
  • Le texte doit respecter la règle des 4C : court, clair, concis et concret.
  • Un paragraphe doit contenir 2 à 4 phrases maximum.
  • Utilisez des puces si vous avez besoin de faire une liste sans faire de longues phrases
  • Utilisez une police assez grande avec un espacement de texte important pour que le texte soit plus lisible.
  • Ecrivez en noir sur blanc pour une lisibilité maximale
  • Utilisez un police de caractère ronde (ex: Arial…) facile à lire et pas une police complexe à lire (ex: Times…)

Évitez  les longues phrases ennuyeuses, une phrase ne doit contenir qu’une seule idée. 

Plus la phrase est longue, plus il est difficile pour les lecteurs de comprendre le message que vous souhaitez faire passer.

A ce moment-là, ils cesseront de prêter attention à votre article.

Si vous repérez une phrase contenant plus de deux lignes, vous devez la décomposer en deux ou plusieurs phrases.

Plus c’est simple, plus c’est facile à comprendre.

Rappelez vous ma maxime “Keep it Simple” (Faites Simple !)

4- Écrivez comme vous parlez

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 10

Si à l’école on vous parlait de Flaubert, de Proust… avec ces merveilleux textes très riches, très beaux… sachez que ce style d’écrire ne fait plus recette.

Il est plus facile pour un lecteur de lire un article comme si vous vous adressiez directement à eux, plutôt que de faire un texte “écrit”.

D’une manière ou d’une autre, c’est une façon de briser l’écran qui vous sépare des lecteurs et vous permet de leur parler en tête à tête.

Vos lecteurs seront plus réceptifs, ils seront plus ouverts par rapport à vos conseils, aux messages que vous souhaitez véhiculer à travers votre article.

Personnellement, je suis encore au vouvoiement, mais dans de nombreux domaines, désormais l’on tutoie dans ses écrits.

5- Utilisez des visuels.

ecrire pour le web

Plus un article contient de visuels, plus il a de chances d’intéresser les internautes.

Une image vaut 1000 mots…

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 11

L’image permet d’accrocher le regard d’un lecteur et à faire passer immédiatement un message (c’est plus long et cela nécessite plus d’efforts de lire un texte puis d’analyser la signification).

Il ne faut pas négliger la qualité de l’image puisque c’est la meilleure façon d’inciter les lecteurs à cliquer sur l’article ou de le partager.

Vous pouvez utiliser les banques d’images gratuites et libres de droit comme pixabay, unsplash, pexels… 

Voici un article de blog avec 12 sites offrant gratuitement des images libres de droits.

Vous pouvez aussi faire vos propres illustrations sur Canva, voire tout simplement Powerpoint pour vos schémas.

6 –  Ajoutez des liens vers vos autres articles sur des sujets complémentaires

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 12

Pour compléter votre article (et surtout valoriser vos articles existants), ajoutez des liens dans vos articles qui vont rediriger vos lecteurs vers d’autres articles similaires de votre blog.

Les liens internes vous permettent d’avoir une meilleure expérience utilisateur en leur offrant des informations plus riches.

Cela va influencer également votre référencement naturel en valorisant les articles auxquels vous ferez référence.

Vous pouvez aussi mettre des liens externes vers d’autres sites, afin de compléter votre articles.

Cela vous permet d’ajouter les conseils d’un expert, mais surtout cela vous donnera un bon prétexte pour lui envoyer un email en lui indiquant que vous le citer (en espérant qu’il fasse un partage sur les réseaux sociaux).

7 –  Choisissez un sujet qui va intéresser votre prospect type (le persona) si possible en amont de l’acte d’achat

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 13

Lorsque vous écrivez un article de blog, il faut que votre contenu soit plus utile aux lecteurs, pensez à la valeur ajoutée que vous apportez.

N’oubliez pas que tout comme pour vous, le temps de vos lecteurs est précieux…

S’ils vous accordent 10 minutes de leur temps, il doivent en avoir pour leur “argent” !

Vous devez partir du principe qu’en relisant votre article vous devez vous dire :

  • Wow, même moi j’ai appris un truc en lisant cet article !
  • Wow, si j’avais lu cet article il y a 5 ans cela m’aurait énormément aidé ! 

Pour convaincre les lecteurs à s’intéresser à votre article, il faut vous poser les questions suivantes  :

Votre texte doit avoir plusieurs objectifs

  • être un moyen pour aider votre lecteur et l’aider dans ses objectifs, besoins, peurs…
  • éduquer votre lecteur afin de le faire avancer dans l’acte d’achat
  • vous aider à faire avancer votre lecteur le process de décision pour acheter votre produit

Pour vous aider à choisir le bon sujet, commencez toujours par le pourquoi de votre article :  Pourquoi devez vous passer du temps à écrire cet article, et en quoi cela va vous servir pour faire des ventes ?

  • Quel est l’objectif de cet article ?
    • Augmenter le nombre de lecteurs avec un sujet qui va attirer du trafic ?
    • Augmenter le nombre d’abonnés avec un bonus à télécharger ?
    • Attirer des prospects chauds avec un contenu qui va les aider à finaliser leur décision d’achat ?
    • Est ce que vous voulez démontrer votre expertise ?
    • Est ce que vous voulez créer du lien émotionnel avec votre lecteur ?
    • Est ce que vous voulez juste leur offrir un moment pour se distraire ?
  • Est ce que c’est un article avec une durée de vie courte (ex : une actualité, une fonction, un truc drôle…) ou est ce un article intemporel qui va rester valable des années ?
  • Comment mon article peut aider le lecteur ?  Et est ce qu’il contient des informations vraiment utiles au lecteur, et sinon comment en ajouter  ?
  • Est-ce que mon article répond aux questions posées par mes clients dans leur cycle d’achat ?

A noter : Un article de qualité est un article dont les informations sont maintenues à jour régulièrement afin de continuer à plaire à ses lecteurs et à Google.  C’est souvent le cas des articles intemporels. Ces articles sur des sujets de fond (ex: cet article “Comment trouver un bon nom de marque“) doivent être actualisés de manière périodique pour permettre de garder bon positionnement dans les moteurs de recherche. Un rafraîchissement consiste à vérifier que les informations sont toujours exacte, à ajouter un peu de contenu, à supprimer les liens brisés… et à faire une mise à jour de la date de publication .

8- Trouvez un sujet avec un gros volume de recherches sur Google… mais pas trop concurrentiel non plus !

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 14 10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 15

Ecrire sur un sujet qui vous intéresse, c’est bien…

Mais écrire sur un sujet qui est recherché par vos prospects, et des milliers de fois par mois, c’est encore mieux !

En effet, si vous voulez un peu de visites sur votre article, vous devez le faire sur des sujets de recherches qui sont fréquemment utilisés.

Je vous conseille d’utiliser SEMrush (essai gratuit 7 jours sur CE LIEN) pour analyser les mots clés les plus recherchés sur Google.

Dans l’exemple ci dessous, je peux voir que “référencement naturel” est une expression qui attire 5 400 recherches / mois, mais avec une difficulté de 48… et que “agence référencement naturel” attire moins de trafic mais que la concurrence est plus forte (difficulté de 50 et 720 recherches / mois).

Cela va donc être difficile d’être visible sur ces expressions.

En revanche, il y a des mots clés avec moins de recherches, mais plus accessibles :

  • Formation référencement naturel (590 – 32 de difficulté).
  • Comment améliorer mon référencement naturel (90 recherches – difficulté de 33)

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 16

Un bon article doit se positionner sur une phrase-clé ciblée qui a du trafic et qui n’est pas trop difficile.

Les outils comme SEMrush vous permettent d’identifier les opportunités de sujets, ni trop compliqué, ni avec trop peu de recherches.

Par exemple, “poker web” est très concurrentiel avec peu de recherches, alors que “règles du jeu” / “jouer au poker” / … sont moins concurrentiels :

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 17

Si vous arrivez à trouver les bons mots clés, votre article pourra être plus facilement visible sur Google sur ces expressions. 

Moins vos expressions ont de concurrence, plus elles seront accessibles.

Lorsque qu’un article se positionne sur des phrases plus spécifiques (donc avec moins de trafic), il sera susceptible d’attirer des visiteurs car il y a moins de concurrence.

Il faut donc choisir :

  • des expressions peu recherchées, mais très proches de l’acte d’achat
  • des expressions moyennement recherchées, mais pas trop difficiles

Mais écrire un article ne suffit pas pour être visible sur Google.

Votre site doit être crédible aux yeux de google : le niveau de crédibilité d’un article de blog dépend du temps de lecture (donc de la longueur de l’article),  de l’optimisation de la page, des liens externes…

Sachant que vous constaterez que souvent plus un article est long, mieux c’est (mais ce n’est pas toujours le cas !).

Important : il est essentiel de noter que le but n’est pas d’avoir des visiteurs, mais bien des lecteurs engagés dans l’acte d’achat… Cela ne sert à rien d’être visible sur des expressions hors sujet, ou trop loin de l’acte d’achat.

9- Faite une analyse de la concurrence et de la manière dont le sujet a été traité sur le web

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 18

Vous n’avez pas le monopole des bonnes idées.

Il faut toujours voir comment le sujet a été traité par vos concurrents, afin de faire différemment.

En effet, s’il ne faut jamais copier ce que font vos concurrents, vous pouvez vous inspirer pour toujours faire mieux !

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 19

En écrivant un article 2 ou 3 fois plus complet, plus long, avec des liens qui pointent dessus… sur un même sujet, vous allez dépasser vos concurrents.

De plus, l’expérience montre que longueur minimale des articles pour être visible sur la thématique du marketing est d’au minimum 2000 mots. 

En effet, les articles les plus complets sont les plus partagés sur les réseaux sociaux. 

Mais, ce n’est pas uniquement la longueur de l’article qui compte, mais si l’article est à la fois utile et informatif…

L’objectif n’est pas d’avoir un long texte mais d’avoir un article qui parle d’un sujet de manière complète avec des exemples pratiques et si possible inédits.

Ne vous contentez donc pas de faire pareil… mais bien plus !

De même, lorsque vous lisez leurs contenus, vous devez juste vous en inspirer : soyez différent et restez vous-même !

Ayez votre propre ligne éditoriale, votre manière d’écrire…

C’est pourquoi, pour produire un article de très grande qualité, vous devez faire une recherche documentaire.

Une recherche documentaire permet de compléter son article avec des idées externes que vous allez trouver sur le web.

Voici quelques techniques pour trouver des idées pour compléter la rédaction de votre article :

  • Faites des recherches sur internet en tapant votre sujet sur les moteurs de recherche (en Français et surtout en Anglais).
  • Regardez les “Autres questions posées” (Google Suggest) et ajoutez-les à votre article.
  • Demandez l’avis de vos contacts autour du sujet en question en posant votre question sur les réseaux sociaux.

Il faut garder en tête qu’un lecteur s’intéresse à un article s’il y trouve des connaissances et des solutions aux problèmes qu’il rencontre.

Important : ne commencez pas par une recherche documentaire, sinon vous allez perdre votre ton et vos spécificités. Vous devez commencer par vos idées, et réaliser d’abord un plan macro avec les grandes idées. Ce n’est qu’ensuite, une fois le plan rédigé, que vous pourrez trouver des idées à ajouter dans votre plan.

10 – Soignez votre conclusion avec un appel à l’action clair

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 20

La conclusion est ce qui va inciter le lecteur à agir… il est important d’être très clair sur ce que votre lecteur doit faire.

De même, il ne faut pas que la conclusion soit longue.

C’est dans la conclusion qu’il faut poser une  question ouverte (pour avoir des commentaires, des avis…) ou faire un appel à l’action (ex: commander un produit…). 

Il n’y a pas recette magique pour rédiger une conclusion digne de ce nom toutefois, il existe quelques conseils :

  • Reprenez les points essentiels l’article et le le message que vous souhaitez faire passer
  • Ajoutez une dernière couche d’émotions afin de renforcer la nécessité de passer à l’action.
  • Incitez vos lecteurs à agir en fonction de la solution que vous les avez fournie
  • Soyez inspirant, motivant et n’oubliez pas d’encourager vos lecteurs à agir maintenant et surtout pas plus tard !

Partie 2- Tuto sur le SEO Writing Assistant de SEMrush

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 21

Nous avons vu précédemment comment écrire l’article, en particulier en pensant aux lecteurs et en identifiant les expressions clés.

Cependant, il faut aussi penser à Google, et respecter ses règles.

Par exemple :

  • Rajouter dans votre texte des mots proches ou similaires pour renforcer votre positionnement sur google.
  • Vérifier que la lisibilité est optimale pour Google

Voici un guide pas à pas sur l’utilisation du SEO Writing Assistant de SEMrush (accessible sur cette page) qui va vous aider à optimiser pour le référencement Google votre article de blog lors de la rédaction (et avant la publication).

En effet, cet outil a vous donner par exemple des idées de mots clés intéressants à rajouter dans vos articles ou qui vont vous positionner sur d’autres expressions auxquelles vous n’auriez pas forcément pensé naturellement.

L’utilisation de cet outil se fait de préférence depuis Google docs, car vous pourrez obtenir une analyse directement lors de la phase de rédaction.

Une bonne pratique étant d’identifier initialement l’expression principale (comme vu précédemment), puis d’utiliser cet outil pour optimiser le contenu.

Le Writing Assistant vous donne aussi des conseils techniques (ex : faire des liens vers vos anciens articles de blog afin de travailler votre maillage interne), ce qui peut être intéressant (même si lors de l’étape 3 Rank Math SEO vous donnera le même type de conseils).

Option 1 – Installez dans Google docs le plugin Chrome SEO Writing Assistant

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 22

Le but est d’utiliser cet outil (payant) de SEMrush pour vérifier si votre contenu est optimisé pour Google directement lors de la rédaction.

Utiliser Google Docs évite de devoir modifier le texte directement dans WordPress car cela peut poser des problèmes (par exemple il n’y a pas un correcteur d’orthographe aussi puissant).

De plus, il est conseiller de changer d’interface de rédaction / relecture pour repérer les fautes.

En effet, si vous lisez toujours le texte sur le même support, vous ne voyez plus les fautes (c’est pour cela que de nombreux relecteurs impriment souvent les documents, afin de casser l’habitude de lecture).

Pour éviter cette impression papier, il suffit de passer d’un support à l’autre (ex Google docs à WordPress).

1- Pour installer l’extension Chrome, il faut aller sur le lien suivant :

https://workspace.google.com/marketplace/app/semrush_seo_writing_assistant/215726158749

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 23

Une fois que l’extension a été installée, SWA sera disponible dans l’onglet “modules complémentaires” sur Google Docs.

Cliquez ensuite sur “show”.

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 22

La fenêtre Semrush SEO writing assistant va apparaître sur la droite

Cliquez sur le bouton “se connecter” et entrez vos accès semrush.

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 25

Sur la gauche, vous allez vous connecter sur SEMrush et pour autoriser l’accès de l’application vous allez sélectionner le bouton vert « Approve ».

SWA va vous fournir une aide technique pour la recherche de mots clés, il va analyser le contenu de vos concurrents tout en vous aidant à avoir des idées afin de rédiger du contenu efficace et optimisé.

Tapez dans le champ “sur quoi écrivez-vous” les mots clés sur lesquels vous voulez positionner de votre article de blog.

Choisissez dans la liste déroulante le pays du public que vous ciblez (ici la France).

Ensuite, cliquez sur le bouton bleu “obtenir des recommandations”

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 26

Vous allez obtenir un graphique qui va afficher la note de votre article.

Lorsque vous avez commencé à écrire, SWA vous montrera les mots-clés cibles que vous devez inclure dans le texte.

Une fois que le mot clé est inséré dans le texte, le terme s’affiche en vert.

Cela permet de vérifier que vous avez bien fait votre travail, et que le mot clé est bien intégré.

Lorsque votre souris survole les termes, l’outil va montrer la difficulté par rapport aux concurrents sur les SERP (Search Engine Result Page), c’est à dire la page web avec les résultats qui s’affiche lorsqu’un internaute effectue une recherche sur Google.

Il va aussi montrer si le volume de recherches par mois du mots-clés est faible, moyen ou élevé, et la difficulté à se positionner.

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 27

L’un des intérêts majeurs du Writing Assistant, c’est qu’il vous recommande d’utiliser des mots clés connexes afin de positionner votre article de blog sur des mots clés à valeur.

Par exemple, dans le cadre de cet article, SEMrush me conseille d’ajouter des mots clés comme :

  • Ecrire un bon article
  • Stratégie de contenu
  • Rédaction d’un article
  • Générer des leads

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 28

  • Lisibilité

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 29

Cet indicateur vous renseigne la facilité de lecture de votre article.

L’outil vous suggère également le nombre de mots nécessaire pour que votre article puisse espérer être bien référencé, ainsi que et le temps de lecture estimé.

Il s’agit surtout de la moyenne des articles présents sur la première page de Google.

Rappel : une bonne pratique est de faire un contenu 2 à 3 fois plus long que le 1er sur la 1er page pour l’expression cible.

La structure de votre article compte également dans le score de lisibilité.

L’outil vous recommande d’autres améliorations comme le découpage des paragraphes trop longs et le changement de phrases complexes ou des mots compliqués.

L’objectif est de faciliter la lecture de votre texte.

  •         Référencement

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 30

Cette option est l’élément qui vous aide à respecter les bonnes pratiques en termes de référencement liées à votre mot clé.

Le SWA propose également des attributs alt pour vos images.

Le score de référencement permet de travailler l’optimisation.

Il propose des mots clés et vous choisissez une à 30 de ses propositions.

Pour les abonnées premium, une vérification du profil des liens entrants et sortants est également disponible.

  •         Originalité 

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 31

SEMRush intègre un outil anti-plagiat.

Il vous permet alors d’identifier si votre contenu contient des informations plagiées.

Il affiche le nombre de mots copiés et les sources.

Vous pouvez ainsi vérifier si votre contenu est unique ou s’il y a un problème de plagiat.

Il est important de noter que pour être produire un “original content”, il faut rédiger un article qui sera utile aux internautes.

Si vous ne faites que copier ce qui a déjà été rédigé par une page se trouvant sur la première page des moteurs de recherche, c’est peine perdue puisque l’article ne sera jamais mis en avant par les moteurs de recherche.

A noter :  la fonctionnalité de vérification de l’originalité n’est disponible que dans l’option Guru ou Business.

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 32

  •         Ton de la voix (disponible uniquement en anglais)

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 33

Cette option n’est actuellement pas disponible en Français.

Option 2 : Utilisez le SEO writing assistant de SEMrush  directement dans l’interface de SEMrush

Le SWA peut être utilisé directement dans SEMRush depuis CE LIEN.

Il faut aller sur le menu principal, ensuite, sélectionnez “marketing de contenu”, une liste déroulante va s’ouvrir.

Il faut cliquer sur “SEO Writing Assistant”, puis cliquez sur “Obtenir des Recommandations”

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 34

Il suffit alors de copier / coller votre texte directement dans la fenêtre.

Et, tout comme avec Google Docs, vous pouvez c paramétrer les mots clés à prendre en compte :

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 35

A noter : il est aussi possible d’utiliser SEO Writing Assistant directement sur WordPress.  Pour cela, il faut cliquer sur “Obtenir un module pour WordPress”. 

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 36

Partie 3 – Vérifiez l’optimisation technique de votre article de Blog dans WordPress avec Rank Math SEO

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 37

Une fois que le texte est écrit et optimisé pour Google, il faut maintenant le mettre en ligne et procéder aux optimisations techniques.

Rank Math SEO (téléchargeable sur ce lien) complète le travail effectué avec SEMrush, car il permet de vérifier que votre page est techniquement optimisée pour le référencement :

  • Mots clés dans le titre, dans l’URL, dans le premier paragraphe…
  • Taille du texte
  • Présence d’un sommaire automatique
  • L’optimisation du texte pour 5 mots clés

Vous allez obtenir une note synthétique sur la pertinence de l’article par rapport au mot clé principal que vous avez paramétré dans Rank Math SEO :

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 38

Vous avez également une analyse très simple de votre texte, avec en vert ce que vous avez bien fait, en orange les optimisations SEO à faire et en rouge ce que vous avez oublié de faire :

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 39

Si vous souhaitez installer Rank Math SEO pour votre site WordPress, voici un tuto d’installation pas à pas.

En conclusion, rédiger un bon article de blog, c’est écrire pour ses lecteurs et Google !

10 conseils pour écrire pour le web + un tuto sur l'optimisation des textes avec le SEO Writing Assistant de Semrush 40

Le content marketing (c’est à dire produire du contenu), nécessite à la fois de maîtriser les bases de la rédaction web, mais aussi de connaître les subtilités nécessaires pour plaire à Google.

Ecrire un texte intéressant, pertinent… est aussi important que de faire une bonne optimisation technique de la page.

C’est pourquoi, le trio Google Docs + SEMrush + le plugin WordPress Rank Math SEO se révèle vite indispensable dans une stratégie d’inbound marketing.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter les outils suivants :

  • Google Docs (gratuit) – Ecriture d’articles en ligne (à partager avec vos collègues, clients…), avec un très bon correcteur d’orthographe et un outil de dictée vocale.
  • SEMrush – l’outil pour rechercher les meilleurs mots clés (sur le web ou chez vos concurrents), avec une version d’essai de 7 jours.
  • Rank Math SEO, le plugin WordPress le plus performant pour optimiser un texte, avec une version Freemium gratuite.

Article précédent
La checklist pour choisir un logiciel de CRM 76

La checklist pour choisir un logiciel de CRM

Article suivant
Comment avoir plus d'abonnés à votre Page Linkedin ? 77

Comment avoir plus d'abonnés à votre Page Linkedin ?

Sur le même thème