Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker !

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 3

Devenir Growth Hacker et suivre une formation de Growth Hacking séduit de plus en plus, car cette méthode permet à la fois de générer à court terme plus de prospects, et avec le framework AARRR vous disposez d’une méthode simple pour assurer la croissance d’une entreprise sur le moyen et long terme.

En revanche, il est essentiel de prendre en compte que le Growth Hacking, ce n’est pas juste des “hacks”, c’est-à-dire des astuces, des logiciels pour automatiser, de la sous-traitance off shore, du scraping… 

Les “hacks” du growth hacking peuvent être des boosters, comme par exemple l’envoi de direct message sur Linkedin avec un logiciel, la sous traitance de tâches à une assistante off shore (avec éventuellement la mise en place d’un proxy ou d’un VPN pour éviter de se faire repérer)… mais ils ne suffisent pas assurer le développement du chiffre d’affaires sur le long terme.

C’est pour cela que certaines personnes assurent que le Growth Hacking est mort, et que désormais, il faut parler que de “Growth Marketing”. 

Et c’est en partie vrai, car une fois qu’un hack est sur-utilisé, il devient moins performant.

Par exemple, les actions de cold mailing, les pods Linkedin, les notifications via le navigateur… ne fonctionnent plus aussi bien qu’auparavant.

Mais cela ne veut pas dire que les Hacks sont morts… bien au contraire, car il y a toujours des petites astuces pour sortir du lot et détourner (légalement) un système.

C’est pourquoi je suis persuadé que le Growth Hacking est là pour rester pour longtemps.

Car avec la concurrence qui augmene, il faut à la fois des tactiques originales avec des hacks et vision long terme avec une stratégie pour dépasser ses concurrents.

Le Growth Hacking, c’est quoi ?

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 4

Le Growth Hacking est né dans la Silicon Valley, avec Ryan Holiday.

Ce concept vient des startups qui doivent sortir du lot et devenir rentables dans un environnement concurrentiel très fort, avec des moyens limités, avec des contraintes à la fois en termes de temps et de finances.

Ma définition du Growth Hacking est la suivante : Le Growth Hacking est une méthode et des astuces pour croître plus rapidement, sans avoir de gros moyens, avec une culture orientée ROI et résultats rapides… quitte à prendre des risques.

Le Growth Hacking est donc une alliance de 2 concepts

  • La méthode = Growth
  • Les astuces = Hacking

Le growth hacking, est donc l’alliance de deux philosophies :

  • Hacking, en utilisant des techniques originales, et parfois à la limite de la légalité, pour générer des prospects, améliorer la conversion de ses actions, gagner du temps…
  • Growth, avec l’application des méthodes agiles au business (des sprints très courts, une rationalisation des décisions avec l’utilisation d’indicateurs de performance…).

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 5

Etre Growth Hacker, c’est donc avant tout une question d’état d’esprit qui nécessite d’être créatif (oser casser les codes) et rigoureux (calcul du ROI, mesure des performances…).

En revanche, contrairement à ce que l’on voit le plus souvent, le Growth Hacking, ce n’est (que) générer plus de prospects.

Le Growth Hacking, c’est optimiser toutes les étapes du cycle des ventes, et bien au-delà.

Par exemple, un Growth Hacker va rechercher à créer un effet WoW chez ses clients et prospects, à la fois pour convaincre un prospect, mais aussi pour fidéliser un client afin de favoriser le bouche à oreille.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 6

Pour cela, il faut analyser l’activité de l’entreprise via le Framework AARRR :

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 7

Le framework AARRR permet ainsi d’analyser simplement (en moins de 3 heures), l’activité d’une entreprise afin de savoir où agir en priorité.

Pour cela, il suffit de prendre les principales données de l’entreprise tout au long de ces différentes étapes, et d’identifier le “maillon faible” à optimiser (voir ce fichier Google Sheets https://bit.ly/frameworkaarrr) :

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 8

Cette analyse rationnelle permet de savoir où agir en priorité, selon le principe  que “c’est en faisant les bonnes actions suffisamment longtemps que l’on fini par gagner !“.

C’est le fameux “Effet Cumulé” dont parle Darren Hardy dans son livre (https://amzn.to/3z9WDOS).

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 9

Cependant, il ne faut pas croire que la méthode de Growth Hacking s’arrête à l’analyse du cycle des ventes.

En effet, si l’on a la confiance du dirigeant d’une entreprise, les techniques de Growth Hacking peuvent s’appliquer à tous les niveaux :

  • Recrutement : utilisation des outils de growth hacking pour entrer en contact avec les candidats, mettre en place un processus d’on boarding des nouvelles recrues, utiliser une grille de recrutement pour sélectionner les meilleurs candidats…
  • Informatique : mise en place d’automatisations pour simplifier les tâches du quotidien avec Zapier ou n8n.io, automatisation des tâches à faible valeur ajoutée avec de l’intelligence artificielle (ex: chatbot, callbot…)…
  • Achats : recours à des sous-traitants off shore, remise en cause des logiciels leaders du marché pour utiliser des outils open source voire de faire des développements internes…
  • Ventes : analyse des performances commerciales pour les appels sortants via des outils comme Gong.io, mise en place de process commerciaux dans le CRM…
  • Produit : conception des produits avec la méthode agile en sprints, création de MVP en co-création avec ses clients…

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 10

Ainsi, l’état d’esprit du “Growth Hacker” peut être diffusé à l’ensemble de l’entreprise.

Les deux conditions indispensables sont :

  • Avoir la confiance des dirigeants afin qu’ils appuient ce changement.
  • Avoir des équipes prêtes à changer radicalement leurs habitudes (ce qui est rarement le cas lorsque l’entreprise existe depuis plusieurs années, cela fonctionne mieux lors d’une création d’entreprise où la culture et les jeux de pouvoir n’existent pas encore).

Sans cela, les méthodes de Growth Hacking seront généralement cantonnées au département marketing alors qu’elles peuvent révolutionner l’ensemble de l’activité.

Comment devenir Growth Hacker ?

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 11
Source : hendriklennarz.com

Contrairement à ce que l’on entend parfois, il n’est pas nécessaire d’être développeur pour être Growth Hacker.

Programmer peut être un plus, mais le plus souvent, il est préférable d’utiliser des logiciels réalisés par des professionnels, et simplement se former.

Il existe 4 grandes familles d’outils de Growth Hacking :

  • Les développements spécifiques : scripts, programmation sur mesure… qu’ils soient développés en interne, via des scripts open source (Github), via des prestataires externes…

  • Les logiciels “boite à outils” utilisables pour de nombreux usages, que cela soit des outils de scrapping (Web Scraper, Octoparse…), d’automatisation des tâches (zapier, ifttt, N8N…), d’automatisation sur plusieurs réseaux sociaux (Phantombuster…)…
    • Par exemple j’utiliser Zapier et Phantombuster (https://phantombuster.com?deal=fred31) pour envoyer un message de bienvenue à mes nouveaux followers sur Twitter.
    • Tout d’abord Zapier va récolter la liste de mes derniers followers pour la copier sur Google Sheets, et PhantomBuster prend les nouveaux profils sur la liste pour leur envoyer un message automatique.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 12

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 13

  • La sous traitance en off shore pour faire appel à des compétences à moindre coût ou pour déléguer des actions à faible valeur ajoutée.
    • Personnellement, cela fait 5 ans que j’ai recruté Sabrina mon assistante à Madagascar, et je ne pourrais plus me passer d’elle !
    • Elle réalise beaucoup de tâches simples à ma place (programmation des publications sur les réseaux sociaux, réponses au chat via une FAQ, réponse aux messages personnalisés sur Linkedin…).

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 14

La possibilité d’utiliser des logiciels spécifiques à un besoin permet à n’importe qui de se former au Growth Hacking.

Il suffit généralement de connaître les fondamentaux du marketing, et de maîtriser 2 ou 3 compétences clés qui seront le fer de lance de l’activité (ex: la publicité payante, le SEO, le content marketing…), et d’apprendre les bases du Growth Hacking pour se lancer.

Pour la formation au Growth Hacking, il existe énormement de formations, chaines Youtube… pour se débuter.

Par exemple, avec la lecture de mon livre ” Le Growth Hacking”  (voir https://www.conseilsmarketing.com/formation-growth-hacking/) vous pouvez apprendre via une méthode en 8 semaines à booster votre activité marketing.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 15

D’ailleurs, j’explique certes dans le livre des “hacks”, mais aussi la méthode AARRR.

Les bases de cette méthode consiste à analyser où agir en priorité dans le cycle des ventes, ou identifier un carrefour d’audience à exploiter.

Pour cela, il y a un plan d’action en 4 étapes :

  • Identifier une opportunité marketing
  • Trouver une manière d’exploiter cette idée (d’abord manuellement pour valider l’idée et les contraintes, puis l’automatiser)
  • Faire des tests sur un petit volume pour valider la rentabilité de l’idée
  • Industrialiser le process si l’opportunité est intéressante.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 16

Pour trouver les bonnes idées, il y a là encore un process simple de prise de décision :

  • Faire foisonner les idées via 2 sessions de brainstorming individuel puis collectif.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 17

  • Choisir les meilleures idées en les sélectionnant via une notation sur 10 (la méthode ICE), avec 1 idée immédiate à mettre en place (la Quick Win), plus 1 à 2 idées plus complexes.
  • Estimer les performances de chaque idée afin de valider les moyens mis en oeuvre

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 18

  • Estimer un retour sur investissement pour justifier l’investissement en temps.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 19

  • Mesurer le ROI réel de l’action après 1 à 2 semaines

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 20

Une fois que l’on a compris les bases de la méthode, on repart sur un nouveau cycle :

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 21

Quelles sont les compétences pour devenir Growth Hacker ?

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 22

Tout comme dans les autres domaines du marketing, il existe 3 profils types de Growth Hackers :

  • Les “chapeaux blancs” (White Hat), qui respectent scrupuleusement les règles (ex : dans une grande entreprise on est très limité sur les outils, la sous-traitance, le domaine d’intervention…).
  • Les “chapeaux gris” (Grey hat), qui flirtent avec les limites (ex: les conditions générales d’utilisation de Linkedin, Facebook…)
  • Les “chapaux noirs”  (Black hat), qui utilisent techniques illégales (ex : scraping d’emails personnels, vol de données…).

Chacun pouvant adapter les techniques de Growth Hacking à son niveau selon les spécificités de l’entreprise, et ses propres compétences.

En effet, selon les outils que l’on maîtrise et les besoins de l’entreprise, le profil type du Growth Hacker sera différent, avec pourtant une caractéristique commune : avoir un profil en forme de T.

C’est ce que l’on appelle être un Growth Hacker “T-Shape”, c’est-à-dire avec des compétences en forme de T.

Un Growth Hacker…

  • N’est donc pas un spécialiste d’un domaine (PPC, SEO…) qui connaît sur le bout des doigts un domaine du marketing.
  • N’est donc pas un généraliste qui connaît un peu toutes les techniques, et qui fait souvent appel à des agences pour des compétences spécifiques.
  • Est plutôt un marketeur qui maîtrise 2 ou 3 stratégies marketing sur le bout des doigts (ex: SEO, PPC…), tout en ayant de bonnes connaissances dans la plupart des tactiques marketing pour être capable de les mettre en place.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 23

Selon le profil, les compétences demandées et possédées peuvent être différentes.

Par exemple voici mon profil de “growth hacker” :

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 24

Mes forces sont surtout dans le SEO, le contenu, le social selling… mais pas dans le PPC, le design de site web… et pas du tout dans le coding.

J’ai aussi des compétences non pertinentes (CRM, eCommerce…), et des soft skills (connaissance du secteur, créativité…) spécifiques.

Pour un recruteur ou un responsable marketing digital, l‘objectif avec cette analyse, c’est de définir quel devrait être le profil du growth hacker à recruter.

Par exemple, vous pouvez valider si votre futur Growth Hacker doit être un pro de Google Ads, Facebook Ads… ou à l’inverse être plutôt un pro de la communication et du contenu.

Il n’y a donc pas 1 profil type de Growth Hacker, mais des profils selon les forces et les faiblesses de la personne, qui doivent être en phase avec les besoins de l’entreprise.

C’est quoi la mentalité de Growth Hacker ? 6 astuces de Ninja Growth Hacker !

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 25

Un Growth Hacker doit avant tout distinguer les priorités, et ce qui va avoir le plus d’impact business.

En effet, les journées ne font que 24h, et la charge de travail d’un marketeur peut rapidement devenir illimitée…

Il faut donc prioriser ses actions via le Framework AARRR (et ce n’est pas toujours essayer de générer plus de prospect… bien au contraire), et trouver les solutions les plus efficaces.

Voici quelques exemples

1 – Profitez d’une tâche régulière pour générer du business – cas pratique avec Sniply

Dans une entreprise, il est courant de partager des actualités d’autres entreprises (partenaires, influenceurs, prescripteurs, syndicats…), afin d’une part d’alimenter sa présence sur les réseaux sociaux, et d’autre part nouer du relationnel avec son réseau.

Un Growth Hacker, va essayer d’imaginer comment “rentabiliser” cette action, sans pour autant nuire à l’objectif final (partager des liens de qualité et créer du relationnel avec des influenceurs).

Pour cela, il va peut être utiliser un logiciel comme Sniply (https://snip.ly/h53qbi) afin de profiter de ce partage pour générer des prospects.

En effet, Sniply est petit logiciel qui vous permet de rajouter votre propre pub (ex : télécharger un livre blanc…) en pied de page lorsque vous partagez un lien vers un autre site (sur Twitter, Linkedin, Facebook…).

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 26

Ainsi le partage d’un lien externe sur les medias sociaux vous permet de générer des leads.

Ce logiciel va aider toutes les entreprises qui partagent tous les jours des contenus tiers sur les réseaux sociaux

La petite astuce de GrowthHacker : vous pouvez sélectionner une liste d’influenceurs (ex : un top influenceurs sectoriel), sélectionner 1 article chez chacun, puis le relayer sur Twitter, Instagram, Linkedin, Facebook… en mentionnant l’influenceur afin que celui-ci relaye l’information à son réseau… Vous multipliez ainsi l’effet de partage.

2 – Soyez créatif dans l’exploitation des ressources

Un growth hacker doit saisir (intelligemment), toutes les opportunités qui passent à sa portée.

Par exemple, lorsqu’un client fait un retour positif, il ne faut pas hésiter à la réutiliser pour communiquer sur les réseaux sociaux, quitte à masquer le nom et la photo de la personne si vous n’en avez pas le droit.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 27

Cela vous permet non seulement de construire votre crédibilité, mais aussi d’ajouter des contenus “vrais” dans vos landing pages, publications sur les réseaux sociaux…

Attention cependant à ne pas confondre vitesse et précipitation…

En effet, retenez que si vous avez un doute sur une action, c’est qu’il n’y a pas de doute… il ne faut pas le faire !

3 – Misez sur le bouche à oreille pour attirer naturellement ses premiers clients

Si votre produit est au delà des attentes des clients (sans être le meilleur du monde), que vous développez du relationnel avec vos acheteurs (ex: un groupe ou une communauté en ligne, mettre un client en avant, améliorer les produits selon les retours d’utilisateurs) et que vous mettez en place un process simple pour parrainer (ex: un email automatique proposant de relayer sur les réseaux sociaux l’URL du site en échange d’un bonus), alors vous aurez un générateur de prospects automatique !

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 28

Vous pouvez utiliser les plateformes d’affilation et de parrainage comme firstpromoter.com, impact.com, partnerstack.com… pour inciter vos premiers clients à communiquer sur votre produire auprès de leur réseau.

L’affiliation et le parrainage sont des canaux qui génèrent certes peu de ventes, mais avec un coût d’acquisition très faible.

Surtout si vous offrez des avantages en nature plutôt que de l’argent.

Ainsi, Dropbox propose de parrainer un avis et de gagner 500 Mo d’espace disque par filleul :

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 29

4 – Faites systématiquement de l’AB Testing pour tester les idées les plus efficaces

L’AB Testing, c’est tester deux variantes d’une même idée afin de vérifier scientifiquement (et plus par l’intuition) ses idées.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 30

L’AB Testing, doit être un réflexe, et utilisé à tous les niveaux de l’entreprise par exemple :

  • Tester deux objets ou expéditeurs d’email dans votre solution d’eMailing.
    • Dans l’exemple ci dessous, le objet “Offrir une expérience client différenciante 😍 : 4 cas pratiques” fait 1.63 de clics et “4 cas pratiques d’expérience client différenciante 😍” 2.1%, soit 22.4% de cliqueurs en plus !

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 31

  • Vérifier 2 landing pages différentes ou des formulaires différents afin de vérifier l’accroche la plus efficace.
    • Dans l’exemple ci dessous, l’image avec la fille qui tient le livre fait -38% de conversion versus le livre seul !
    • Pour cela, j’utilise Thrive Theme (https://thrivethemes.com/affiliates/ref.php?id=3034_1_3_4)  afin de réaliser simplement des formulaires sur mon blog WordPress.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 32

  • Enregistrer en vidéo ce que font les visiteurs de vos landing pages grâce à Hotjar.com
    • Hotjar (hotjar.com) vous permet de “filmer” ce que font les internautes sur votre site, par exemple s’ils lisent vos textes, s’ils cliquent sur des boutons…
    • Cela donne des indications précieuses sur la manière dont les internautes interagissent avec votre site.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 33

5 – Publiez une publicité Google Ads en utilisant les noms de vos concurrents et de leurs produits comme mot clé

Si vous êtes challenger dans un secteur d’activité, il faut profiter de la notoriété d’une marque pour enchérir sur ses noms de produits, de marque… dans Google Ads

Non seulement vous pouvez détourner du trafic vers votre marque, mais en plus vous allez plus placer comme un “challenger” au yeux des prospects.

Peu de gens savent que si Google vous place dans les premières positions après un concurrent, ce n’est pas parce que vous êtes pertinent, mais simplement que vous payez de la pub !

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 34

6 -Vous n’avez pas le monopole des bonnes idées… Faites vous une bibliothèque des meilleures astuces !

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 35

Un Growth Hacker sait que ce n’est pas lui qui a raison, mais les clients.

C’est pour cela que l’AB Testing, les enquêtes de satisfaction, les entretiens qualitatifs sont importants.

Mais, ce n’est pas tout… les concurrents, les marketeurs d’autres secteurs d’activité peuvent aussi vous inspirer !

C’est pourquoi, vous devez vous créer une bibliothèque d’idées à réutiliser en cas de besoin.

Par exemple, je stocke dans ma messagerie dans un répertoire “111-Emails” tous les emails dont les objets ou les contenus m’ont fait réagir.

Ainsi, lorsque je dois faire un emailing, je commence par trouver ma propre idée, et ensuite je la confronte à ma bibliothèque afin de soit trouver une meilleure idée, soit faire un test entre deux objets différents !

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 36

En conclusion, devenir Growth Hacker, c’est compliqué ?

formation growth hacking

Tout le monde peut devenir Growth Hacker, il suffit de connaître les bases de la méthode, et de l’appliquer à la fois avec les “hacks” mais aussi la méthode Growth (AARRR).

En revanche, ce qu’il ne faut pas faire, c’est utiliser les techniques de “bourrins” (ex: sur-automatisation, mauvais ciblage…).

Car s’il faut des années pour constuire une eRéputation, il suffit de 5 minutes pour la détruire, comme par exemple via ce message totalement raté sur Linkedin :

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 37

Cette personne m’envoie un message Linkedin en mode “publicité”, en me proposant un rendez vous avec “sa directrice”.

On est vraiment très loin de l’empathie nécessaire avant toute action de Growth Hacking.

La question minimale à se poser, c’est “Est ce que si moi je recevais ce message, est ce que cela me donnerai envie d’acheter ?“.

Cette simple vérification permet de valider ou pas une action de growth hacking…

Vous voulez vous former au growth hacking ?

Découvrez ma formation growth hacking.

Toutes les clés pour devenir Growth Hacker + 6 astuces de Ninja Growth Hacker ! 38
Conseilsmarketing.com/formation-growth-hacking

J’ai conçu cette formation vidéo (+ le livre papier de 280 pages) afin que de permettre à tout le monde d’appliquer simplement les techniques de growth hacking dans son entreprise, du Freelance à la PME.

Comment devenir un growth Hacker, le résumé en vidéo

J’ai résumé en 25 minutes l’essentiel de ce qu’il faut retenir pour devenir Growth Hacker.

Article précédent
Comment ne plus subir les contenus ennuyeux sur Linkedin ? 74

Comment ne plus subir les contenus ennuyeux sur Linkedin ?

Article suivant
L’appel sortant non sollicité, le retour du porte à porte ? 75

L’appel sortant non sollicité, le retour du porte à porte ?

Sur le même thème