Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats !

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 4

Les avis employeur deviennent un des éléments qui est de plus en plus pris en compte par les candidats lors d’un recrutement.

En effet, à l’instar des recruteurs, les candidats à une offre d’emploi n’hésitent plus à taper le nom de leur futur employeur sur Google afin de savoir à qui ils auront affaire.

Car pour un candidat comme pour une entreprise, une mauvaise adéquation avec la culture d’entreprise, le poste… peut s’avérer catastrophique surtout lorsqu’il s’agit d’une démission pour rejoindre une nouvelle entreprise.

Avis employeur, eRéputation… un nouveau challenge pour les Ressources Humaines

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 5

Généralement, tout comme un recruteur, le collaborateur va faire une recherche en plusieurs temps :

  • Tapez dans Google le nom de l’entreprise afin d’en savoir plus sur l’entreprise et ses clients.
    • Les avis des clients finaux ne permettent pas de savoir comment cela se passe dans l’entreprise, cependant, c’est un bon indicateur de la culture d’entreprise, de la qualité des produits…
    • Si les avis clients sont catastrophiques, s’il n’y a pas de réponse de la marque… c’est que l’entreprise ne se soucie guère de l’avis de ses clients, et dans ce cas il y a de fortes chances qu’elle se soucie également peu de celui de ses collaborateurs. 
    • C’est le principe du mirroir, une entreprise qui traite mal ses clients ne va certainement pas correctement traiter ses salariés.
    • Ainsi, si l’entreprise a de bons avis et des bonnes notes, c’est qu’elle est plutôt performante dans son domaine et qu’elle offre une bonne expérience client.

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 6

  • Saisissez dans le moteur de recherches de Google les mots clés avis + “nom de l’entreprise” afin de voir ce que pensent les collaborateurs de l’entreprise.
    • Les avis sur les employeurs sont le pendant des avis client, mais ce sont les collaborateurs qui notent leurs entreprises (de manière anonyme).
    • Tout comme avec les avis client, les vais salariés contiennent des informations précieuses comme les avantages sociaux, la qualité du management, le processus de recrutement, la confiance dans la direction de l’entreprise, la culture client… Toutes ces informations étant essentielles pour un futur salarié.
    • Vous pouvez vérifier les Avis sur les entreprises , la vôtre comme celle de vos concurrents, sur des sites dédiés comme par exemple GoWork.fr.
    • Les sites d’avis employeurs permettent de savoir où l’on met les pieds et de prendre la température sociale et ils donnent une bonne idée de l’expérience collaborateur.

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 7

    • L’intérêt des avis d’entreprises, c’est que les collaborateurs répondent à des questions sur l’ambiance de travail, le salaire, les perspectives, le moral des collaborateurs, ce qui donne une bonne idée de ce qui se passe dans une structure.

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 8

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 9 Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 10

  • Tapez dans Linkedin le nom de l’entreprise, et découvrez si des relations proches ou des contacts de contacts n’y ont pas déjà travaillé.
    • Via la recherche Linkedin, vous verrez les personnes qui travaillent et ont travaillé pour cette entreprise sur Linkedin.
    • Il ne reste plus qu’à soit demander une introduction par un de vos contacts, soit de contacter directement un ancien collaborateur pour lui demander un feedback (de préférence une personne qui est partie il y a au moins plusieurs mois et dans le service que vous souhaitez intégrer).

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 11

On peut donc voir qu’avec Internet, les entreprises n’ont plus la main sur les eRéputation, et qu’elles doivent prendre en compte les avis des salariés.

Comment améliorer la réputation et les avis sur son entreprise ?

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 12

Tout comme pour les avis clients, les avis sur les entreprises doivent faire l’objet d’une attention particulière.

Sinon certaines sociétés peuvent être parfois surprises par des Avis d’entreprises renommées qui peuvent être particulièrement négatifs, alors que l’image depuis l’extérieur est plutôt positive.

Cependant, ce que l’on constate c’est que les avis collaborateurs sont très polarisés :

  • Les très mécontents qui se vengent de leurs employeurs (ou qui veulent avertir ceux qui vont tomber dans une entreprise avec une mauvaise ambiance),
  • Et à l’opposé les fans de l’entreprise qui sont soit des managers soit des anciens qui sont là depuis des années (sans parler des personnes des ressources humaines).

Or, tout comme pour les avis client, le risque est de laisser les très mécontents nuire à l’image de l’entreprise.

En effet, on constate que sur les sites d’avis client, ce sont surtout les très mécontents qui s’expriment, et rarement les clients satisfaits ou les clients “fans”.

C’est lié à l’émotion et à l’effort de laisser un avis sur internet, on ne le fait que si on est vraiment motivé, et c’est lié à l’expérience client vécue :

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 13

Pour les avis salariés, c’est la même chose : ce sont souvent les mécontents qui laissent des avis.

Vous risquez donc d’avoir une vision déformée de la réalité, avec des avis des collaborateurs très contents et plus encore de très mécontents.

Tout comme les avis clients, vous devez rééquilibrer votre image d’entreprise.

1 – Demandez à vos collaborateurs de donner un avis impartial sur l’entreprise

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 12

Lorsqu’il n’y a qu’un ou deux avis sur la page d’une entreprise sur un site d’avis employeur, la vision est forcément déformée.

En revanche, lorsqu’il y a 10, 20, 50 ou 100 avis salarié, la vision est bien plus juste.

C’est pourquoi, une entreprise aura tout intérêt à demander à ses collaborateurs de laisser un avis impartial.

Attention : le but n’est pas de demander aux collaborateurs de mentir, mais simplement de donner leur avis sur l’entreprise, avec le positif et le négatif.

Les managers doivent le préciser de manière très claire, sinon cette action pourrait passer pour une tentative de manipuler les avis des salariés.

Cette demande doit donc être expliquée par le manager d’une équipe lors d’une réunion, en présentant la situation (ex: la page entreprise et les avis collaborateurs actuels), puis d’inciter (sans obliger) les collaborateurs à donner un avis impartial sans que celui-ci ne soit contrôlé.

Il ne faut surtout pas envoyer un email en demandant de laisser un avis, sinon vous pouvez être sûr que hors du contexte cette demande sera mal interprétée.

2 – Mettez en place un programme de Voix du Collaborateur et d’Expérience Collaborateur.

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 15
Source : Parlons RH

Le meilleur moyen d’avoir des collaborateurs engagés qui vont défendre l’entreprise sur le web, c’est de mettre en place un programme du Voix du Collaborateur et de soigner l’expérience collaborateur.

L’objectif étant d’avoir des collaborateurs plus engagés, d’améliorer la performance et bien entendu la qualité de vie au travail.

Cela passe par exemple via la mise en place d’un dispositif d’enquêtes collaborateurs ainsi qu’une structuration du parcours collaborateur.

Selon une étude de Parlons RH, voici le top 4 des actions mises en place :

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 16

Voici quelques exemples d’actions pour améliorer l’expérience collaborateur :

  • Lors de la phase de recrutement c’est :
    • Répondre à toutes les demandes, même les candidats non retenus. Cette “politesse” montre que l’on s’intéresse aux candidats.
    • Mettre en place un questionnaire de satisfaction post entretien.
    • Faire un suivi de l’avancement du recrutement avec une explication claire du processus.
  • Lors de l’arrivée dans l’entreprise :
    • S’assurer sur le collaborateur a bien ses outils prêts le jour J, avec un “welcome pack” de goodies.
    • Lui donner un “Livret du nouveau collaborateur” avec tout ce qu’il faut savoir pour débuter dans l’entreprise (de la réservation des salles aux règles pour le télétravail)
    • Préparer un parcours d’accueil (on boarding) avec un entretien avec le manager, une réunion avec toute l’équipe, un déjeuner avec le  N+1 dans la semaine…
  • Lors de ses premières semaines et à la fin de la période d’essai
    • Un bilan hebdomadaire à J+7 avec le manager pour faire un point sur l’arrivée dans l’entreprise.
    • Une enquête sous la forme d’un “rapport d’étonnement” afin de savoir ce qui l’a étonné (en positif et négatif) sur l’entreprise.
    • Un bilan formel et informel (voire un petit cadeau ou un déjeuner au restaurant) à la fin de la période d’essai.
  • Durant toute sa période en tant que salarié
    • Des enquêtes “pulse” trimestrielles afin de prendre le pouls des collaborateurs de l’entreprise (confiance dans le management et la stratégie, recommandation de l’entreprise…).
    • Des points d’équipes et individuels réguliers.
    • Deux entretiens annuels (tous les 6 mois) sur les objectifs à atteindre et leur avancement.
    • Une enquête annuelle sur le climat social dans l’entreprise
    • Une enquête miroir entre l’expérience vécue par le salarié et celle vécue par l’entreprise afin d’identifier les dissonances d’expérience client, c’est-à-dire les moments où le collaborateur pense faire bien son travail et où le client pense le contraire, et inversement.
    • Des communications régulières de l’entreprise sur la stratégie, les résultats (idéalement tous les trimestres).
    • Un “team building” par équipe et pour l’ensemble de l’entreprise dans l’année.
    • Définir des bonnes pratiques manégériales (ex: fêter les anniversaires…)
    • Donner des outils pour casser les silos et simplifier les communications (ex: messagerie interne, réseau social d’entreprise…).
    • Valoriser les salariés et leurs métiers dans la newsletter d’entreprise (ex: vie ma vie, l’histoire d’un collaborateur…).
  • Au moment d’initiatives clés (ex: lancement de produits, changements stratégiques…).
    • Faire participer les collaborateurs via des ateliers où ils peuvent donner des avis et être acteurs du changement.
    • Favoriser les échanges directs et sans filtres (ex : groupe de travail, petit déjeuners informels, boite à idées, réseau social d’entreprise…).
  • Au moment du départ du salarié
    • Un entretien de débrief afin de savoir pourquoi le salarié quitte l’entreprise.
    • Une enquête de satisfaction collaborateur quelques semaines après de départ afin de vérifier que tout s’est bien déroulé.

Voici un exemple concret de programme complet de Voix du Collaborateur avec iQera (voir également cet article https://www.conseilsmarketing.com/fidelisation/comment-ameliorer-lengagement-des-salaries-cas-pratique-avec-iqera-et-le-programme-qer-dengagement-des-collaborateurs/), comme expliqué dans cette vidéo :

Vous pouvez également utiliser un indicateur comme le eNPS (employee Net Promoter Score) pour déterminer les personnes qui sont les promoteurs de l’entreprise, et à l’opposé ceux qui ne sont pas contents.

enps

Le eNPS ayant 2 avantages :

  • Vous pouvez suivre son évolution dans le temps (avec les différences qui peuvent être liées à des contextes spécifiques, comme une charte télétravail, une faible augmentation des salaires…).
  • Vous exploitez les commentaires en plus de la note afin de déterminer ce qui est le plus important pour les collaborateurs, au delà de la simple note. Vous pourrez identifier les facteurs d’enchantement, et à l’inverse des dysfonctionnements dans l’entreprise.

Pour cela, il faut simplement accepter la critique, et ne pas prendre ces avis des salariés comme des commentaires de râleurs, mais bien un moyen d’améliorer l’entreprise.

Attention : méfiez vous des “fausses bonnes idées”. En effet, parfois des enquêtes collaborateurs font apparaitre en demande N°1 le salaire. Or, c’est une demande qui est la plupart du temps numéro un dans toutes les entreprises, et ce n’est pas ce qui va faire vraiment la différence (sauf pour les petits salaires). Il faut identifier les interactions, les moments, les actions qui ont un véritable impact sur l’expérience client. Souvent ce sont des petits gestes, des attentions, de la communication… et pas une augmentation de quelques euros. Ainsi, pour de nombreux salariés, une des raisons principales de rester dans une entreprise, ce sont des collègues de travail sympas, de bonnes conditions de travail…

3 – Mettez place une démarche de marque employeur

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 17

Une démarche de marque employeur a pour objectif de promouvoir et de valoriser l’image de marque de l’entreprise auprès des futurs candidats, candidats ainsi que pour les salariés.

Cela passe bien entendu par de la communication (ex : une Page Facebook, une Page Linkedin… avec des photos de l’entreprise, des événements…), mais aussi par des actions concrètes au quotidien (ex: améliorer les conditions de travail, organiser des moments de cohésion, fêter les petites victoires…).

En conclusion, pour avoir de bons avis sur votre entreprise de la part de vos collaborateurs, optimisez l’Expérience Collaborateur !

Les avis employeur, un élément de plus en plus important pour les candidats ! 18

Comme vous venez de le lire, avoir de bons avis sur votre entreprise de la part de vos salariés nécessite avant toute chose d’avoir un management humain, mais c’est aussi mettre en place un dispositif formalisé pour améliorer l’Expérience Collaborateur.

Cela passe par la mise en place d’un dispositif de voix du collaborateur, des moments informels de partage… et surtout des actes concrets au quotidien, impulsés par la direction et relayés par le management à tous les niveaux et dans tous les services.

C’est aussi mettre en place des moments informels de discussion entre la direction et le personnel, les écouter et les faire participer.

Car si les outils informatiques sont pratiques, les échanges humains sont encore plus importants.

Etre orienté collaborateur, ce n’est pas juste de la communication, un baby foot dans la salle de pause, une boite de chocolat à Noël… mais véritablement les écouter et avoir de l’empathie.

Par exemple, avec le télétravail, une entreprise pourra offrir des micro-casques pour améliorer la qualité des réunions en interne et en externe.

Tout ce travail sur l’EX (Employee Experience) ayant un impact à moyen et long terme sur la CX (Customer Experience).

Article précédent
Comment vendre un eBook ou un livre numérique sur internet ? 33

Comment vendre un eBook ou un livre numérique sur internet ?

Article suivant
Le Marketing de Réseau, comment ça marche ? 34

Le Marketing de Réseau, comment ça marche ?

Sur le même thème