Partagez les articles :

 

Utilisée tous les jours, la charte graphique est pourtant sous estimée et souvent sous utilisée en marketing.

 

Souvent elle a été créée il y a plusieurs années, et depuis elle est devenue intouchable et figée dans le marbre…

 

Pourtant du look des cartes de visite au site Web, en passant par le ton rédactionnel, la charte graphique est la colonne vertébrale de votre communication, votre charte graphique est l’image que vous donnez de votre entreprise et de ses valeurs.

Avec une charte graphique puissante, une entreprise peut surpasser ses concurrents avec des produits équivalent, voire légèrement supérieurs…

 

 

Qu’est-ce qu’une charte Graphique ?

Charte_craphique_2

 

La charte graphique est un ensemble de normes et de règles sur la communication de l’entreprise.

Elle est principalement graphique (codes couleurs, polices de caractères, formes, photos, vidéos…), mais cela peut être aussi le « ton » (c’est-à-dire la manière d’écrire ses textes…).

 

Ces règles doivent s’appliquer à l’ensemble des supports de communication afin d’avoir une cohérence et qu’immédiatement on sache qui est à l’origine de la communication :

  • Carte de visite
  • Thème Powerpoint
  • Site internet
  • Générique vidéo
  • Papier à entête
  • Logo
  • Modèle de devis / facture
  • Vos enveloppes
  • Vos serviettes, plats, verres… si vous êtes un restaurant
  • Votre enseigne
  • Vos Goodies
  • Vos signalétiques (kakémono, panneaux, affiches…)
  • Vos apps smartphone
  • Vos uniformes d’entreprise

 

En créant une charte graphique, on est assuré d’avoir une cohérence et une homogénéité de la communication, et le message qui a été défini par le marketing & la communication seront bien transmis.

 

Dans les PME, la charte graphique est souvent limitée au logo / site Web / papier à en-tête qui sert de référence.

Dans les grandes entreprises, la charte graphique est un document écrit qui fait plusieurs dizaines de pages, et qui sert aussi bien en interne (pour briefer les nouveaux collaborateurs, pour avoir un référentiel…), mais aussi pour les agences afin qu’elles puissent adapter leurs travaux aux normes graphiques de l’entreprise.

Voici quelques exemples de guide de chartes graphiques :

 

 

Dans les chaînes de magasins, restaurants… la charte graphique est partout, de l’agencement des lieux aux accessoires (serviettes…).
4_food_04_02_b

Valeur et Mission, les fondements de votre charte graphique

Brand-elements

 

Avant de vous lancer dans la création de votre charte graphique, ou sa refonte, vous devez déjà clarifier les valeurs de votre entreprise et votre mission.

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

 

Vos valeurs, c’est la nature de votre entreprise (un peu comme des qualités, c’est pour cela que l’on utilise souvent des adjectifs pour décrire ses valeurs).

 

Attention : généralement les entreprises essaient d’avoir tout un lot de valeurs (innovation, simplicité…). Or cela nuit à l’application de ces différentes valeurs. C’est pourquoi il vaut mieux avoir 1 valeur majeure, et 1 valeur secondaire… et pas plus !

 

L’extension de vos valeurs se matérialise via votre « ton » ou votre “voix”, c’est-à-dire la manière dont vous voulez communiquer avec les clients (ex : casser les codes, être formel…).

 

Vous avez ensuite votre Mission, c’est à dire ce pourquoi l’entreprise a été créée.

 

La mission doit être très courte, c’est 1 phrase maximum (cela oblige à choisir ses priorités).

 

Chez Facebook c’est la Mission est présentée dans la page Entreprise Facebook  “C’est donner le pouvoir aux gens de partager et de créer un monde plus ouvert et plus connecté“.

 

mission-Facebook

 

 

 

La mission est donc plus large que ce que l’on fait ou que l’on vend, c’est le bénéfice que l’on apporte aux clients.

 

A noter :

– il existe aussi dans les grandes entreprises « la vision », qui est ce que l’on prévoit dans le futur pour ses clients.

– il est aussi possible de partir de l’histoire de la marque pour créer son identité. Ainsi il y aura une cohérence entre l’entreprise et ses documents.

 

Ensuite vous devrez prendre en compte vos produits et services de l’entreprise, c’est-à-dire votre activité.

 

L’activité permettra de définir le champ d’action de la charte graphique (ex : pour un restaurant prévoir les nappes, les serviettes, l’uniforme des serveurs…), et ensuite la philosophie.

 

Enfin, vous devez décrire vos clients, qui ils sont, et l’image que vous voulez qu’ils aient de vous.

 

Si vous ne connaissez pas vos clients, il sera difficile de mettre en place une charte graphique qui va leur plaire…

 

Il faut vraiment décrire vos clients types via la méthode des personas.

 


 

 

 

Le choix des couleurs et de la police de caractère

color-emotion

 

 

 

Toutes les couleurs ont un sens, il est donc essentiel de réfléchir aux valeurs que vous allez faire passer.

 

– Le Rouge : l’énergie, le pouvoir, la passion, l’amour…

– L’Orange : la joie, l’enthousiasme, l’attraction, le succès…

– Le Jaune : la stimulation, l’attention… mais parfois aussi le Low Cost via les packagings en magasin.

– Le vert : le rafraîchissement, le prestige, la nature, le calme, la sérénité…

– Le Bleu : la confiance, le calme, la sérénité, la sécurité…

– Le violet : la spiritualité, la cérémonie, le mystère, la royauté…

– Le noir : le mystère, la soumission, le danger, le sexe…

– Le Blanc : la pureté, l’innocence, la neutralité, l’impartialité…

 

 

Dans une charte graphique, il faut associer les couleurs ensemble, et éviter un trop grand mélange de couleurs (à moins que cela soit une volonté !).

 

En plus des couleurs, il y a aussi la police de caractère, vous pouvez utiliser une police existante (le plus courant c’est de prendre Arial), ou faire créer une police qui sera une variante d’une police existante (mais cela coûte très cher !).

 

Pour simplifier le process créatif, il est important de réfléchir aux utilisations de la charte graphique : si vous avez un restaurant, ce n’est pas la même chose en termes de visuels qu’une start-up interne.

 

 

A noter : si vous êtes une grande entreprise, vous pouvez aller jusqu’à préciser les espaces entre votre logo et le reste du texte, les choses à faire et à ne pas faire…

 

 

Les visuels dans la charte graphique

Retail-Mockup-psd

Une image vaut mille mots… d’où le fait que les visuels prennent une part de plus en plus importante, car ils sont utilisés sur les sites internet, sur les fiches-produits… mais aussi dans les vidéos, les infographies…

 

Le plus souvent une PME n’a pas les moyens d’avoir ses propres visuels, mais cela peut être une solution très intéressante : faire photographier ses salariés, ses locaux, ses clients… afin d’humaniser sa marque.

 

Si vous n’en n’avez pas les moyens, alors il existe des banques d’images et de vidéo comme  Fotolia  et   DreamStime  et Deposit Photos, qui proposent des images à partir d’un euro.

 

 

 

5 erreurs à ne pas commettre avec votre charte graphique

 

 

1 – Avoir une charte trop… ou pas assez… rigide !

 

En effet autant il est indispensable de respecter la charte graphique selon le support, autant il faut avoir de la souplesse pour adapter la charte aux contraintes des supports (le print n’a pas les mêmes contraintes que le Web ou le Mobile).

 

 

2 – Ne pas demander à ses salariés d’appliquer la charte.

 

La charte doit se retrouver aux niveaux des documents officiels, par exemple une signature d’email type pour tous les collaborateurs.

 

Mais c’est aussi proposer à ses collaborateurs d’utiliser pour leurs comptes personnels sur les Media Sociaux votre charte (ou par exemple leur offrir un shooting photo pour avoir des photos similaires).

 

 

3 – Ne jetez pas votre ancienne charte graphique quand vous la faites évoluer.

 

En effet cela fait une rupture souvent trop forte avec l’ancienne culture d’entreprise ou philosophie.

Faites plutôt une évolution (si nécessaire en plusieurs temps), qu’une révolution !

 

 

4 – Suivre les modes…

 

Il y a des modes dans le design (le flat Design de l’iPhone par exemple), l’intérêt est d’avoir une charte au goût du jour… mais l’inconvénient c’est qu’elle sera aussi très vite dépassée !

 

Donc si vous voulez changer votre charte graphique, faites-le dans le cadre d’une évolution de la stratégie de votre entreprise, ce qui vous permettra de lui donner une forme.

 

 

5 – Chercher à avoir une charte graphique low cost

 

Une bonne charte graphique va vous démarquer de la concurrence, et donner corps à la philosophie de votre entreprise.

 

Donc évitez de choisir un logo « clés en main », ou à ne pas faire appel à un spécialiste.

 

C’est surtout vrai si vous avez un produit / service « Grand Public » ou une Start-up, pour qui le logo sera présent partout et le premier facteur de reconnaissance (en B2B la charte graphique étant plus standard, il est possible d’être moins créatif).

 

 

 

6 – Faire trop intellectuel…

 

Votre charte graphique (en particulier votre logo), soit livrer immédiatement sa signification…

 

On ne doit pas avoir fait Bac + 10 pour comprendre le sens caché. Faites simple !

 

 

7 – Ne pas penser aux différents supports de votre charte graphique

 

Si par exemple vous oubliez de dire à votre agence que vous allez sortir une application mobile, vous allez devoir ré-adapter votre charte graphique (icônes…).

 

Donc soyez clair sur l’endroit où sera déployée la charte pour avoir des éléments utilisable sur tous les supports.

 

 

50 exemples de chartes graphiques

 

Voici quelques exemples de chartes graphiques :

 

Hellfire-design-studio-Identity-Design-6 Marmal-Software-Company-Brand-Identity-8 mitea_set MNW-National-Museum-in-Warsaw-Visual-Identity-343634-290x290 nnss_diseno_design_corporate_morganwhite_3 nnss_diseno_design_logo_eventos_2 Podi-The-Food-Orchid-Branding-8 popchicke-theme SMILES-CARD-IDENTITY-Design-4 visualid03 visualid03a visualid04a visualid05 (1) visualid06b visualid07a visualid12a branding 4_food_04_02_b 4-branding-design 6 8-identity-design 14-identity-design 17-1 282 813761238233365 1129801251226472 attido-identity-5683552 beautiful-branding-visual-identity-design Betlem-Gastro-Bar-Visual-Identity-Design-by-Toormix-324467-290x290 branding_stationary_0_2 branding1 branding2 branding3 branding4 branding6 branding11 branding14 branding16 branding20 branding22 branding23 branding34 branding35 branding36 Branding-Corporate-Identity-Design-Project-8 branding-visual-identity-logo-designs-3-1 branding-visual-identity-logo-designs-10-1 branding-visual-identity-logo-designs-10-2 branding-visual-identity-logo-designs-12-1 branding-visual-identity-logo-designs-21-1 Eco-Clean-Visual-Identity-Design-by-Walter-Mattos-324547

 

Comment réussir une charte graphique + 50 exemples !
4.6 (92%) 10 votes

Partagez les articles :

16 thoughts on “Comment réussir une charte graphique + 50 exemples !

  1. De nos jour les template vectorisé gratuit sont partout et quelque sorte le métier de graphiste et devenue facile au fil du temps, même pour la création de logo, il faut juste l’adapter au choix du client !

  2. salut , j ai pas compris cela

    Attention : généralement les entreprises essaient d’avoir tout un lot de valeurs (innovation, simplicité…). Or cela nuit à l’application de ces différentes valeurs. C’est pourquoi il vaut mieux avoir 1 valeur majeure, et 1 valeur secondaire… et pas plus !

  3. Chez Facebook c’est la Mission est présentée dans la page Entreprise Facebook “C’est donner le pouvoir aux gens de partager et de créer un monde plus ouvert et plus connecté“.

    Le début le la phrase ne semble pas correct, le mot ” c’est ” est de trop .

    Cdlt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.