Est-ce que vous avez un produit vitamine, anti-douleur ou un traitement ?

Est-ce que vous avez un produit vitamine, anti-douleur ou un traitement ? 5

Est-ce que vous avez un produit vitamine, anti-douleur ou un traitement ? Cette question est essentielle si vous voulez que votre produit soit un succès commercial et marketing !

Un produit Vitamine, Anti-douleur, traitement… Késako ?

Est-ce que vous avez un produit vitamine, anti-douleur ou un traitement ? 6Lorsque l’on veut sortir un produit ou un service, il est essentiel de vérifier q’il appartient à l’une des catégories suivantes :

  • Une vitamine, c’est à dire quelque chose qui apporte un petit plus mais qui n’est pas indispensable. On appelle cela un produit “nice to have” (c’est-à-dire sympa à avoir) mais qui ne résout pas un problème majeur.
  • Un anti-douleur, c’est-à-dire qu’il va soulager immédiatement d’un problème majeur et urgent.
  • Un traitement, qui implique un traitement sur la durée et pas juste une action immédiate qui ne va pas au cœur du problème.

En effet, si votre produit est une vitamine, il sera difficile de convaincre vos prospects, car il passera derrière toutes les autres offres qui vont résoudre un vrai problème.

Vous pensez que c’est trop simple ?

Détrompez-vous… Tout le monde tombe dans ce piège !

Par exemple, hier soir j’étais sur un Groupe Facebook, et un formateur demandait quelques conseils pour commercialiser une formation sur Facebook Live (il hésitait entre Podia, Udemy…) et qu’il comptait sortir de nouvelles formations sur Youtube Live, Instagram Live…

Ayant déjà expliqué mon point de vue sur les plateformes de formations en ligne dans cet article, j’ai enchainé sur une question bien plus importante : attention, es-tu sûr que ta formation ne soit pas une Vitamine, et pas un Antidouleur ni traitement.

En effet, Facebook Live est certes intéressant, mais cela cible peu de personnes et le problème n’est pas vraiment si compliqué ou urgent que cela… Il lui faudra donc vraiment insister fortement sur le problème d’un mauvais Facebook Live (et ses conséquences) pour espérer en vendre…

J’ai un autre exemple : il y a 3 ans, j’ai sorti l’Application Cockpit qui permettait de Piloter l’Expérience Client. Le produit était “sympa”, l’accueil était toujours bon “oui c’est une bonne idée” / “C’est intéressant comme concept” / … mais il y avait très peu de commandes, car finalement c’était la “Cerise sur le Gâteau”, voire une perspective après avoir déjà traité des urgences plus importante.

Cette App avait bien une “killer feature”, c’est-à-dire une fonction inédite (la modélisation du parcours client en live), mais c’était typiquement un produit “Vitamine” pour diffuser une culture client, et pas un “anti-douleur” ou un traitement de fond pour résoudre un problème lancinant…

Est-ce que votre offre est une Vitamine ?

Est-ce que vous avez un produit vitamine, anti-douleur ou un traitement ? 7

Un produit vitamine apporte des bénéfices sur le long terme, mais pas de résultat immédiat sur une problématique (au contraire d’un anti-douleur).

Car vous pouvez très bien continuer à vivre sans vitamine, mais si vous êtes malade vous avez besoin à court terme d’un anti-douleur (facile à vendre), et mieux d’un traitement (plus complexe à vendre car il faut prouver que sans traitement le problème va empirer).

Donc, si vous entendez des phrases comme :

  • “Jolie démo, un concept vraiment intéressant, mais pour l’instant ce n’est pas une priorité. Rappelez-nous plutôt dans 6 mois”.
  • “Cela aurait été intéressant, mais on n’a pas de budget pour ce genre de produit actuellement”.
  • “C’est intéressant, mais ce n’est pas dans notre stratégie actuelle. Ce n’est pas encore un vrai problème en interne.”
  • “Personnellement, je trouve cela vraiment bien, mais dans l’entreprise cela ne passera pas”.

Un produit Vitamine se caractérise aussi par l’absence de cas pratiques, de données chiffrées sur l’avant / après, par le fait que l’arrêter ou le continuer aurait peu d’impact business…

Comment transformer un produit vitamine en traitement ?

Est-ce que vous avez un produit vitamine, anti-douleur ou un traitement ? 8

Transformer une vitamine en anti-douleur est très difficile car cela nécessite de revoir son concept radicalement, voire de le changer.

En revanche, il est possible de le transformer en “traitement”, à condition d’accentuer les problèmes à long terme liés à son non-utilisation.

Pour cela vous pouvez :

  • Présenter des chiffres et des statistiques.
  • Raconter des histoires et présenter des cas clients.

Pour transformer un produit en anti-douleur, il faut s’assurer que votre produit :

  • A une action immédiate (avec des preuves), vous en avez besoin maintenant !
  • Il résout un problème majeur (mais pas forcément les racines).
  • Il est simple et moyennement onéreux à mettre en place.
  • Son ROI est facile à prouver et à comprendre.

Au-delà ce cela, il convient de revenir sur les fondamentaux :

  • Qui est votre persona (client type ou avatar) ?
  • Quels sont ses problèmes urgents et importants ?
  • Est-ce qu’un ou plusieurs de ces problèmes mériteraient d’être corrigés ?
  • Est-ce que le client est prêt à payer ?
  • Est-ce que vous pouvez apporter une solution (si possible différente) pour résoudre ce problème sur votre marché ?

Et si vous proposiez un produit bonbon ?

Est-ce que vous avez un produit vitamine, anti-douleur ou un traitement ? 9

Au-delà des produits vitamines, anti-douleurs et les traitements, il existe une autre catégorie très difficile à intégrer… Celle des produits bonbons.

Ces produits sont généralement simples, facile à consommer, sans réel intérêt… mais très addictifs (même si on sait très bien que cela n’apporte rien à long terme… voire qu’au contraire cela nuit à votre avenir !).

C’est par exemple le cas des jeux vidéo comme Candy Crush Saga, Clash of Clans… ou encore les réseaux sociaux comme Youtube, Facebook Tik tok… Ils ne sont pas indispensables à notre journée, mais ils ont réussi à se rendre quasi indispensables

La clé pour réussir un produit bonbon, c’est de donner du plaisir, de créer une addiction, de leur faire perdre la notion du temps tellement c’est prenant…

Article précédent
Les 4 étapes pour créer un profil Linkedin en anglais ou dans une autre langue ! 14

Les 4 étapes pour créer un profil Linkedin en anglais ou dans une autre langue !

Article suivant
Comment "unliker" (ne plus aimer) des Tweets de son compte Twitter 15

Comment "unliker" (ne plus aimer) des Tweets de son compte Twitter

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sur le même thème