Partagez les articles :


Sam Gonzales du site eConseils.com propose de télécharger gratuitement un excellent guide sur comment mettre en place une stratégie d’emailing pour un site internet.

Ce guide de 29 pages donne véritablement toutes les clés pour monter sa campagne d’emailings, de la préparation de la base de données à l’envoi, en passant par le choix du logiciel d’emailing.

Ce livre explique en 8 étapes comment mettre en place ses emailings.

Mais avant de commencer à présenter comment mettre en place un emailing, e-conseils.com revient sur le principe de la base de données. En effet, si vous ne respectez pas la législation vous risquez jusqu’à 750 € d’amende par email non sollicité envoyé (ex: envoyer un email à marc.toto@conseilsmarketing.fr).

En effet, l’envoi d’email est permis sur une base d’emails opt-in (des personnes ont choisi de recevoir vos messages publicitaires) ou sur les adresses de messagerie génériques des entreprises (info@conseilsmarketing.fr).

De plus, Sam Gonzales rappelle que la base d’emails clients de l’entreprise ne peut servir qu’à envoyer des emailings pour des propositions sur des produits similaires et non sur des produits différents (sauf si le client a indiqué lors de son inscription qu’il acceptait de recevoir des offres de partenaire de l’entreprise).

Heureusement, les fichiers achetés ou loués à des partenaires peuvent être utilisés à volonté, jusqu’à l’opposition de la personne.

Néanmoins, en tout état de cause il est indispensable de prévoir une fonction de désincription dans tous ses emailing pour éviter toute menace de procès ou mauvaise publicité dans les forums…

A noter: Pour toucher toutes les cibles, n’oubliez pas de proposer dans le formulaire d’inscription le choix entre des messages en HTML ou en texte brut.

Etape 1: Soignez l’objet de votre email.
C’est un des deux éléments primordiaux qui feront que votre email sera lu ou pas.
Il faut donc proposer une offre irrésistible qui incite vos lecteurs à en savoir plus (attisez leur curiosité, créez un effet d’urgence).
Par contre, il faut faire court car les logiciels de messagerie couperont automatiquement les intitulés trop longs… De plus, pour éviter de voir ses messages atterir dans le dossier des éléments indésirables, il faut éviter d’utiliser des mots et termes sensibles reconnus par les filtres anti-spam (gratuit, !!!, $, €…).

Etape 2: Utilisez un nom d’expéditeur précis.
Dans 60% des cas, le nom de l’expéditeur est un des critères qui permet de trier les spams des messages licites.
Là encore, il faut jongler avec les 18 caractères disponibles pour se démarquer.
Il est bien entendu possible de mettre le nom de sa société ou le prénom de l’expéditeur, ou tout simplement créer une adresse email spécialement pour votre emailing (ex: concours@conseilsmarketing.fr).
Si votre logiciel ou service de messagerie ne permet pas de personnaliser le nom de l’expéditeur, créez alors des adresses emails spécifiques selon le type d’emailings (ex: servicejuridique@conseilsmarketing.fr)

Etape 3: Proposez une offre simple et claire dans votre message.
Le corps de l’email doit présenter une offre la plus simple et la plus claire possible.
Vous devez identifier et mettre en exergue le problème de votre client, présenter la solution à ce problème grâce à vos produits, et inciter le prospect à cliquer pour commander ou en savoir plus ou être rappelé par votre service commercial.

Etape 4: Présentez une photo renforce votre message.
Commencez toujours par penser à l’idée, et ce n’est qu’ensuite que vous devez choisir l’image qui devra illustrer cette idée. Sachez cependant que l’utilisation d’une image ne se justifie pas tout le temps, c’est le message à faire passer qui est essentiel.
Bien entendu, ne faites pas un emailing composé d’une seule image qui présente le texte et la photo… car de plus en plus les gestionnaires de messageries bloquent les images par défaut et proposent de les afficher uniquement en option.
Donc utilisez les balises ALT pour donner un nom aux images, découpez les grosses images en petits carrés, associez texte HTML et image…

Etape 5 : Personnalisez votre message.
Faites la différence par rapport à vos concurrents en personnalisant vos emails avec le nom du destinataire, mais aussi celui de l’envoyeur (avec signature scannée). Demandez à vos clients de réagir à vos newsletters pour créer une relation à deux sens.

Etape 6: Testez différents jours et heures d’envoi de l’emailing.
C’est également une des clés qui peut vous permettre d’augmenter le taux d’ouverture de vos messages. Actuellement les meilleurs jours sont les mardi, jeudi et vendredi… mais cela peut varier selon la profession ou le profil de vos clients (B2B ou B2C).

Etape 7: Evitez d’être considéré comme un Spammeur !

Si vous utilisez une solution en ligne, demandez un serveur dédié avec une adresse IP attribuée.
Si vous utilisez un logiciel d’emailing, vérifiez que vous avez une adresse IP fixe (ex: Wanadoo propose des adresses IP dynamiques).

Pour vérifier que votre adresse IP n’est pas blacklistée par les opérateurs, vous pouvez utiliser les services suivants:
http://relays.osirusoft.com/cgi-bin/rbcheck.cgi
http://www.mxtoolbox.vom/blacklist.aspx

A noter: certains FAI n’acceptent pas l’envoi en masse d’emails, donc renseignez-vous avant de préparer l’envoi de 10 000 emails… et privilégiez l’envoi d’une dizaine d’emails / minute.

Etape 8: Faites un bilan de votre campagne d’emailing.

Quelques semaines après l’envoi de l’emailing, faites un tableau récapitulatif avec le taux d’ouverture, le taux de clic, le CA généré… afin de comparer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas (heures d’envoi…).

Le livre d’econseils.com livre également quelques bonnes astuces:
– Utilisez les répondeurs automatiques pour envoyer automatiquement des messages 2 semaines après une demande de documentation, un rappel téléphonique dans les 24h…
– Offrez quelque chose de gratuit pour récupérer des adresses emails (livre PDF…), pour cela faites une page spécifique présentant cette offre et mettez en place une chaîne automatique d’emailings.
– Rajoutez une option qui vous permettra de louer votre base de données ou d’envoyer ses offres de partenaires.
– Renvoyez votre newsletter 1 semaine après à ceux qui ne l’ont pas reçue la 1ère fois pour cause de boîte à mails pleine.

A la fin du guide de l’emailing, vous trouverez des conseils pour choisir le bon logiciel ou service d’emailing, ainsi qu’un rappel du vocabulaire de base de l’emailing.

Je vous offre mon mini guide

"Les petits Secrets de l'eMailing"

Découvrez comment exploiter à 110% vos emailings et newsletters

  • 50 pages de conseils concrets avec des exemples
  • Les secrets pour améliorer dès demain vos emails

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Pour télécharger le guide gratuitement cliquez ICI.


Ce guide publié par F2 Network est un peu ancien (il date de 2002), néanmoins ces 30 pages livrent les informations essentielles pour monter une opération d’emailing.

Voici les principaux éléments à retenir:

1- Faites attention à l’objet du message et surtout faites court (maxi 30 caractères).

Néanmoins, évitez les messages trop commerciaux qui feront passer votre message pour un Spam (de la même manière évitez d’utiliser des !!, gratuit… de plus en plus identifiés comme du Spam par les gestionnaires d’emails). Pour les newsletters, privilégiez un objet et un expéditeur réguliers pour habituer votre lecteur à ouvrir ses messages).

2- Si vous louez une base de données, rappelez aux lecteurs qu’il reçoivent votre email via un partenaire (ex: ConseilsMarketing.fr via ConseilsCreateur.com).

3- Dans le corps du message, faites apparaître en premier votre message principal (votre offre produit).

Faites très court et incitez vote lecteur à cliquer pour en savoir plus, pour commander…

N’oubliez pas de rajouter votre logo pour que votre entreprise soit immédiatement identifiée.

Si vous faites remplir un formulaire, mentionnez votre politique de non divulgation des informations.

Pour la forme des textes, privilégiez des lignes de 60 caractères maximum, en police Arial ou Verdanna, de 12 ou 10 points.

Et n’oubliez pas de rajouter des textes de désinscription en bas de vos messages.

4- Privilégiez l’envoi au format HTML, mais proposez aussi un format Texte (à choisir lors de l’inscription à votre base de données).

5- Testez différents jours et heures d’envoi de vos emailing.

6- Communiquez en interne sur vos campagnes d’emailings, en prévenant en avance les services concernés.

7- Personnalisez vos messages (nom du client, signature du message…).

8- Segmentez votre base de données pour proposer des messages ciblés plus pertinents pour vos clients.

9- Faites pointer les liens de vos emailings sur des adresses http spécifiques (URL) pour suivre le nombre de clics, pour présenter à vos prospects des pages spécifiques conçues pour relayer vos offres et répondre aux dernières questions de vos prospects et ainsi les inciter à acheter immédiatement (landing pages),

10- Testez vos emailing avec différents gestionnaires d’emails (MS Outlook, Gmail, Hotmail, Laposte.net, Caramail, Wanadoo, Orange, Alice…) pour voir s’ils s’affichent correctement, et “piégez” votre base de données avec ces adresses emails pour vérifier comment ils sont traités (rendu visuel et classement en SPAM ou pas).

11- Listez les emails non parvenus et les raisons de non réception pour prendre les mesures nécessaires (renvoi une semaine plus tard, correction de l’email en téléphonant au client…).

12- Faites un tableau de bord des résultats de vos emailings: taux d’ouverture, taux de clic, CA généré…

A la fin de ce mini guide (en anglais), vous trouverez également 4 études de cas avec des problématiques de clients et les solutions qui ont été proposées, suivi des résultats.

Pour en savoir plus, téléchargez Le Guide de l’Emailing ICI

Les 10 conseils pour réussir ses emailings par Indexel

Vous trouverez sur ce lien les 10 conseils d’Eric LeForestier pour réussir ses emailings. C’est un excellent complément aux deux livres précédents !

Quelques bons conseils pour faire de l’emailing par Directinet (interview du journal du net).

2 guides gratuits pour apprendre à lancer un emailing !
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

3 thoughts on “2 guides gratuits pour apprendre à lancer un emailing !

  1. Il faut aussi absolument signaler le récent “guide de survie du e-mailng”, proposé par Diemark.net
    ON y retrouve un excellente synthèse de ce qu’ilf aut faire, mais uassi des outils pour mesurer;, tester, qualifier, des adressesde templates, etc
    Incontournable !

  2. Bonjour,
    Il semble que le lien pour télécharger le guide ne soit plus disponible. En même temps, j’ai presque 2 ans de retard :)
    Savez-vous s’il existe un autre guide gratuit dans le même style à télécharger gratuitement? Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.