Le networking , prend de plus en plus d’importance pour trouver des clients.

En effet devant la sur-sollicitation, et les plannings surchargés, le relationnel, la confiance… sont devenus essentiels pour convaincre un prospect.

Les piliers sont toujours les même, avec tout d’abord entrer en contact (via une soirée networking, un club comme le BNI, un salon…), puis passer à la phase de construction de la crédibilité en discutant puis en présentant son expertise, et enfin identifier des opportunités business (en se basant que le faut qu’on essaie de faire travailler ses contacts en priorité et faire profiter ses amis de ses bons plans).

Le networking ce n’est pas aller à une soirée et essayer de vendre ses produits… bien au contraire.

Le networking, c’est comme si vous alliez à une soirée chez des amis : vous n’allez pas proposer directement vos produits  et services aux personnes qui sont invités…

Vous allez au contraire prendre le temps de discuter avec les personnes, voir quels sont leurs problèmes, savoir ce qu’elles font… et après les avoir écoutés, vous allez vous présenter et proposer éventuellement vos produit (soit directement à la personne, soit en lui demandant si elle ne connaît pas quelqu’un qui serait intéressé).

Le but est de donner pour recevoir, c’est à dire ne pas venir en chasseur pour “prendre”, mais de partager son réseau et de se faire travailler les uns les autres.

 

Le réseautage suit donc 5 grandes étapes :

– Rencontrer des gens
– Ecouter et apprendre ce que fait l’autre (et prendre des notes !)
– Faire des connections avec un nombre important de personnes (mais la qualité reste primordiale)
– Faire un suivi (collectionner les contacts comme on collectionne les papillons ne sert à rien)
– Garder le contact, manuellement (ex: email personnalisé, déjeuné…) ou automatiquement (ex: auto-répondeur, emails groupé…)

 

 

Comment exploiter efficacement une rencontre de networking ?

Networking_01

Il faut tout d’abord arriver tôt,  et profiter du café / apéritif / accueil… avant d’avoir la foule pour discuter tranquillement avec les premiers arrivés.

Comme toujours, il faut travailler son Pitch, c’est à dire sa présentation.

Elle peut prendre la forme suivante :

– Qui êtes vous : présentation de votre prénom + nom + société

– Votre but : la problématique & la solution que vous apportez sous la forme de cas clients, si possible en faisant un peu de story telling

– indiquer qui est votre client cible, et la valeur que vous apportez (en quoi vous pouvez les aider)

– faire un rappel de votre nom et activité,  et les moyens de vous contacter (avec éventuellement un bonus).

Voici un petit cadeau, mon livre

Les 112 Secrets des As de la Vente

  • 120 pages de techniques de vente et de persuasion 
  • Les astuces psychologiques pour mieux négocier
  • Bonus : Comment vendre quand on n'aime pas vendre ! 

 

Petite astuce : vous pouvez éventuellement indiquer directement à la fin de la discussion “Désolé là je dois y aller, j’ai rendez vous avec un de mes contacts. Est-ce que je peux avoir votre carte de visite, et ajouter sur Linkedin ?”

 

Voici une video qui vous explique comment faire un bon Pitch :

 


 

Le story telling permet de rendre le discours fun (ex : avocat qui aide les entreprises en difficulté, avec à la fin une happy end avec le client qui s’en sort).

Raconter une histoire permet de rendre le récit plus attractif et plus mémorable, mais aussi lui permettre d’être en résonance avec une de ses connaissances.

 

A vous de jouer :

– répétez votre pitch devant la caméra de votre smartphone ou votre PC, et faites votre analyse critique (vous verrez c’est impitoyable !).

– listez une dizaine de questions à poser à un inconnu pour rompre la glace (ex: vous avez trouvé comment le lieu…).

 

 

 

 

 

 

 

Ce qu’il faut faire et ne pas pas en soirée networking !

Le networking est une affaire de discussion et d’attitudes… pour ne pas vous griller voici quelques bonnes pratiques :

– Ne vendez pas directement vos produits (les gens ne sont pas venus pour cela), mais indiquez ce que vous faites et les résultats que cela apporte.

– Ne collez pas les gens pendant toute la soirée… Papillonnez, de groupes en groupes, mais en respectant un temps de discussion minimum avec les personnes en face de vous.

– N’abordez pas les sujets qui fâchent (politique, intérêt de la soirée…), soyez positifs et essayez de passer du bon temps (sans pour autant faire trop de plaisanteries, restez professionnel…).

 

– N’utilisez pas de mots négatifs (exemple : des problèmes, le chômage, les affaires qui ne vont pas), utilisez des mots positifs (exemple : défi, challenge, croissance…).

– N’ayez pas peur d’aller vers les gens, soit en allant vers eux, soit via un contact visuel, soit en demandant aux organisateurs de vous introduire.

– Ne quittez pas une conversation soudainement (et ne baillez pas !), excusez vous poliment avec un prétexte (ex: aller au WC, un SMS…) et remerciez-les avant de partir en leur demandant leurs cartes.

– Les paroles sont moins importantes que les gestes et l’attitude… Pour passer un message les mots employés comptent pour moins de 10%, l’intonation pour 40% et le langage corporel pour 50 %.

Cela veut dire sourire, regarder la personne la dans yeux, écouter de manière active, poser des questions, avoir une poignée de main ferme…

– Notez sur les cartes de visites de vos contacts ce qu’ils font, ce dont vous avez discuté, l’équipe de foot préférée... Bref notez un truc personnel en plus que vous pourrez rappeler dans un message de remerciement individuel post-soirée.

– Créez un “lien” entre vous et votre contact, un des meilleurs moyens est de trouver des points communs (ex: des études communes, une passion…).

 

 

Les outils du réseauteur Pro

 

1 – Le nom de domaine pour votre adresse email.

La première chose est d’avoir un email professionnel…

Evitez les emails Gmail, Hotmail, Orange… qui donnent une image déplorable.

Achetez un nom de domaine chez 1and1.fr, cela coûte 10 € à l’année, et c’est vraiment indispensable (cliquez ICI pour savoir comment faire).

 

2 – Les cartes de visite Pros.

Même si on est dans l’ère du Digital, il faut une carte de visite Pro, et en avoir en nombre suffisant lors de la soirée…

Voici un article qui vous permettra de faire des cartes de visites qui donneront une image positive de vous.

 

A noter : avoir un badge à son nom ou un polo avec son logo  + son slogan est encore plus efficace !

 

3 – Le profil optimisé sur Linkedin & Viadeo

Le but sera déjà de donner une image professionnelle de vous lorsque votre contact tapera votre nom sur Internet.

Ensuite Linkedin et Viadeo sont des “carnets d’adresses” interactifs, ce qui vous permettra de construire votre réseau et de rester en contact.

 

 

4 – Le Smartphone

Il vous permet de prendre des notes, d’ajouter une personne en direct sur Linkedin ou Viadeo.

Mais il est aussi un excellent outil pour prendre des photos des personnes, twitter…

 

5 – Le compte Facebook ou Twitter

Le but sera de contacter en amont les personnes présentes à l’événement, de prendre contact avec les influenceurs…

Ensuite ces outils vous permettront de gagner en visibilité lors de l’événement (ex: s’il y a un hashtag officiel).

Enfin cela vous permettra de reprendre contact (ex: taguer des personnes sur des photos après la soirée), ou de recontacter via Twitter des personnes que vous n’avez pas eu le temps de voir.

 

6 – L’email

L’email de remerciement peut être envoyé individuellement (personnalisé), soit groupé en CCI afin d’avoir un premier rappel simple.

A noter : vous pouvez aussi utiliser un auto-répondeur pour envoyer automatiquement des messages à vos contacts, ou utiliser un CRM pour gérer vos contacts. Vous pouvez aussi envoyer un mot écrit papier, c’est le top !

 

7 – Le Blog

Le blog permet de rencontrer les orateurs lors d’une soirée, s’avoir un prétexte pour interviewer des personnes haut placées, d’être en contact avec les organisateurs…

A noter : pour montrer que vous êtes blogueur / journaliste, prenez un appareil photo reflex avec vous… Il sert certes à prendre des photos, mais il sert aussi à montrer qu’on est un “media”.

 

Vous voulez en savoir plus ?

Téléchargez gratuitement notre guide “Devenez un Pro du Networking en  minutes

 








4 thoughts on “Trouver des clients via le networking !

  1. Vous vous rappelez des flyers :-) lol du temps des carte de visite
    Tous ce que vous avez dis est juste il faudrait aussi noter de ne pas trop allez sur l”apéro sinon le pitch va tombé dans l’eau

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *