Les méthodes pour être sûr et certain de trouver un bon nom de domaine !

 

Le choix du nom de domaine est un élément essentiel pour votre visibilité sur internet.

 

En effet c’est lui qui donnera la première impression sur votre activité, car c’est ce que l’on tape et que l’on voit en premier…

 

Or comme dans le monde réel, on n’a qu’une seule fois l’occasion de faire une bonne impression, donc il ne faut pas se planter dans le choix du nom de domaine !

 

Et pour rajouter encore plus de difficulté, il faut savoir que la plupart des noms de domaine avec deux mots (accolés ou avec des tirets), sont déjà pris…

 

C’est pourquoi dans cet article, nous allons voir comment trouver un bon nom de domaine, avec les différentes techniques pour y parvenir.

 

Vérifiez toujours la disponibilité du .fr et .com. En effet, si vous n’avez que l’un ou l’autre, vous risquez d’avoir d’une part un parasitage, et d’autre part d’avoir des confusions de la part de vos prospects s’ils tapent le nom de domaine dans leur navigateur.

 

De même choisissez de préférence un nom de domaine « tout collé » (ex : ConseilsMarketing.fr, plutôt qu’un nom de domaine avec des tirets ex : Entreprise-Marketing.com, car c’est plus compliqué à expliquer à l’oral…).

 

 

Partie 0 – Définir votre « univers de marque ».

37fdc0efcfe03596845d3028b04c4892

L’erreur la plus courante est de commencer directement à chercher un nom de domaine à acheter…

 

Or avant même de commencer à vouloir acheter le nom de domaine, il faut en premier définir le message que l’on veut faire passer et le territoire de communication… et l’objectif du nom de domaine !

 

Vous devez donc commencer par lister quel est le message que le nom de domaine doit faire passer.

 

Il faut commencer par votre prospect type :

  • Qui est votre client type ?
  • Que recherche-t-il ? Quel est son problème type, quel est son besoin, et ses bénéfices ?
  • Quels sont les mots qu’il va employer pour trouver votre site ou résoudre son problème ?

 

Ensuite par votre produit type :

  • Quels sont ses caractéristiques
  • Quels sont ses bénéfices

 

Et enfin quel est le message que vous voulez faire passer via votre nom de domaine :

  • Est-ce un message de simplicité (ex : ConseilsCreateur.com)?
  • Est-ce que vous voulez parler de la cible dans le message (ex : Marketingpme…)
  • Est-ce que vous voulez parler du bénéfice (ex : DevenirPlusEfficace.com) ?
  • Est-ce que vous voulez faire de l’humour (ex : AuSecoursJeSuisPapa.com)
  • Est-ce que vous voulez créer une marque (ex : Kelrencontre.fr) ?
  • Est-ce que vous voulez vous mettre en avant (ex : Canevet.be) ?
  • Est-ce qu’il y a des images fortes (ex : JeVeuxDuMuscle.fr)

 

Votre message doit se résumer via une unique selling proposition qui doit prendre la forme :

« X est une Y qui est à destination des Z, qui fait T, mais qui en plus a l’avantage exclusif d’être A (au prix de E €) »

 

 

Pour vous aider à booster votre créativité, vous pouvez :

  • Soit utiliser un papier crayon et noter vos idées au fur et à mesure sur papier sans vous limiter, sachant qu’il n’y a aucune mauvaise idée.
  • Soit utiliser un logiciel de MindMapping (ex : MindMeister, freemind…), et trouver de fil et en aiguille des idées via les relations entre les différents mots clés.

 

Personnellement j’utilise le MindMapping se révèle l’outil le plus efficace, car c’est visuel et d’autre part cela permet de faire des liens entre les différentes idées… et enfin cela permet de « cadrer » une réflexion sans pour autant nuire à la créativité.

 

En complément, mettez une musique super entrainante, cela va vous aider à vous détendre et à libérer votre créativité.

 

 

 

Partie 1 – Trouver le nom de domaine idéal

a8997e3c4808eda0e004e380cc2fb96c

Une fois que vous avez défini votre univers de marque, vous allez pouvoir passer au choix du nom de domaine.

 

Normalement vous avez eu lors de l’étape précédente quelques idées… là il va falloir concrétiser avec des « vrais » noms de domaine exploitables.

 

Cependant avant de vous jeter tête baissée, recherchez quand même des alternatives…

 

 

Solution 1 – Choisir un nom de domaine significatif.

 

Le but est de choisir un nom lié à votre marque avec des mots clés stratégiques

 

C’est-à-dire que vous allez choisir un nom de domaine avec des mots qui veulent dire quelque chose (ex : ConseilsMarketing.com, ApprendreLeMarketing.com…).

 

L’avantage sera que votre nom de domaine sera ultra clair sur ce qu’il signifie, et d’autre par vous pouvez espérer capter un peu du trafic sur ces mots clés (même si ce n’est que 5% dans les critères d’un bon positionnement pour un mot clé).

 

L’inconvénient étant d’avoir un nom pas très sexy (c’est très descriptif), mais surtout de trouver un nom de domaine de libre !

 

Vous devez souvent vous contenter d’un mot clé à 3 ou 4 mots… ce qui est long !

 

Cette solution est à adopter si vous voulez vous positionner sur un mot clé ou une thématique donnée.

 

Pour bien vous positionner vous devrez donc cibler une thématique pointue (ex : ne pas choisir l’eMarketing, mais par exemple GoogleAnalyticsFacile.com).

 

Une autre bonne idée est de proposer une « méthode » via votre nom de domaine, avec une promesse incluse, c’est-à-dire un bénéfice avec une durée limitée (ex : 500eurosen1semaine.com)

 

Attention : éviter de prendre les .eu, .net… qui sont des noms de domaine « parasite » ou alternatifs qui servent à essayer de se positionner sur des thématiques déjà prises, ou pour une page de vente (ex : Nouveau Kamasutra.com).

 

Il est également possible d’utiliser les techniques de création de mots :

  • Ajoutez des termes étrangers à vos mots clés (ex : MarketingCheckListPro.com)
  • Ajouter des mots clés historiques (ex : StrategosMarketing.com.)
  • Ajoutez des adjectifs (ex : CoursAnglaisGratuits.com)
  • Utilisez des jeux de mots

 

Vous pouvez utiliser les dictionnaires d’autres langues ou étymologiques :

– www.dicolatin.com

– www.lexilogos.com

 

Vous pouvez aussi utiliser le générateur de mots clés de Google Adwords, afin de faire apparaître des suggestions de mots clés, et voir le volume de recherches associés.

 

Par exemple cela vous permettra de voir lequel des mots clés « Bulletin de Paie » ou « Bulletin de Paye » est plus adapté…

 

 

Solution 2 – Inventer mot en utilisant les techniques de création de noms

 

 

Vous allez créer un nom totalement nouveau, par exemple en inventant un mot en prenant des racines existantes ou en associant des mots clés.

 

Pour cela vous pouvez utiliser :

 

Vous pouvez aussi utiliser la phonétique, comme c’était le cas pendant une période avec les KelBillet.com, Kelkoo…

 

Cette phonétique peut se faire en ajoutant des sont à la fin ou au début (ex : Séductissime), ou en écrivant un son plus simplement (ex : Keltravo).

 

Vous pouvez aussi prendre des racines de mots, et les copier : Intuition et logiciel devient IntuiCiel, IntuiSage…

 

Il est aussi possible de créer un sigle, par exemple SNCF pour Société Nationale des Chemins de Fer.

 

L’avantage est d’être incopiable, de créer une véritable marque… L’inconvénient c’est que votre jeu de mot n’est pas toujours compréhensible par tout le monde et que vous devrez parfois expliquer ce que cela veut dire…

 

C’est une solution intéressant quand voulez vous positionner de manière totalement différente des autres, dans un nouveau concept innovant, ou que vous voulez mettre en avant 1 caractéristique avec une Unique Selling Proposition originale et forte (avoir une proposition de valeur inédite).

 

 

Il est aussi possible  d’associer plusieurs mots avec eux significations fortes, mais qui ne sont pas naturellement proches.

 

Par exemple vous allez prendre un mot clés fort de votre thématique, et vous allez y associer un mot clés très fort.

 

Ex : LaBibleDuMarketing.com, WebMarketingJunkie.com, LeMarketingPourLesNuls…

 

L’objectif est d’avoir un nom avec une signification très forte, votre mot clé thématique étant renforcé par un mot clé « booster ».

 

Le problème est de trouver quelque chose qui soit créatif, en associant des un mot clé de votre thématique et un autre mot clé qui vient soit le renforcer, soit lui donner un autre sens.

 

Cette solution est la meilleure pour se différencier dans un secteur qui est déjà bien saturé, car votre objectif sera d’apporter une nouvelle vision / positionnement / USP / ton… que les autres concurrents.

 

 

Une autre option est d’utiliser des mots clés parfois éloignés de votre business, mais avec une consonance sympathique ou originale (ex : Presse-Citron.net, RueDucommerce.fr…).

 

L’intérêt est d’utiliser un nom de domaine avec une signification proche de vous avec une connotation, en particulier via des expressions (ex :KezakoMarketing.com), des noms à la mode (ex : MarketingHack.fr/)…

 

Vous pouvez aussi utiliser des chiffres dans votre nom de domaine (ex : gagnez4hparjour.com).

 

L’inconvénient de ces solutions étant de trouver un nom vraiment pertinent qui reflète votre message.

 

A noter : n’essayez pas d’acheter des mots clés avec des accents, ils sont d’une part difficiles à positionner, mais en plus peu de gens savent que c’est possible… Réservez ces nom de domaine pour du SEO avancé.

 

Ces solutions sont particulièrement pertinentes quand vous avez décidé d’être en décalage avec votre marché, et de construire une marque forte.

 

 

Solution 3 – Utiliser une marque ou un nom de personne.

 

Le but est de choisir un nom lié à votre personne (ex : fredericcanevet.com…) ou à votre entreprise (ex : WeAreSocial, 1min30.com…).

 

Vous pouvez aussi utiliser un nom historique, un nom de ville, un pays… mais faites attention car certaines marques sont protégées (ex : vous ne pourrez pas acheter Picasso Marketing .com sauf si vous vous appelez Picasso !).

 

Pour éviter les litiges, vérifiez toujours sur le site de l’INPI si la marque est déposée dans votre thématique (une « classe » dans l’INPI), ou si la marque est déposée de manière générique.

 

Pour cela rendez vous sur http://bases-marques.inpi.fr/ :

picasso marketing

 

L’utilisation de votre nom de famille permet de donner une touche personnelle et de vous mettre en avant… le problème c’est que c’est intimement lié à votre personne… donc avec une faible valeur de revente.

 

Cette solution est à choisir si vous voulez construire une marque autour de vous (ex : vous êtes freelance, vous voulez créer un blog d’entreprise, vous êtes déjà une « star reconnue »…).

 

 

Solution 4 – Acheter un nom de domaine d’occasion

 

L’objectif est d’avoir un nom de domaine qui a déjà un historique et un trafic existant, afin de ne pas partir de zéro…

 

Pour cela commencez déjà par taper vos mots clés dans Google, et recherchez les noms de domaine non utilisés.

 

C’est-à-dire

– Les sites abandonnés depuis longtemps.

– Les sites sans articles depuis des mois

– …

 

Sinon vous pouvez utiliser le marché de l’occasion :

SEDO 

Go Daddy 

achat mot cle occasion

 

Attention souvent ces noms de domaines ont été surexploités, et donc ils sont blacklistés par Google…

 

Pour ne pas vous faire avoir :

– Tapez les mots clés (ceux de votre thématique et ceux du site), et vérifier la position du site dans le moteur de recherches.

– Faire une analyse sur Open Site Explorer, et vérifiez en particulier la note, et le nombre de Backlinks et la qualité des liens (ex : forum russes et chinois…)

 

Vous pouvez aussi utiliser SEM Rush pour analyser les sites concurrents à votre site principal :

sem rush concurrents

 

Si le site est finalement bien classé, demandez les statistiques Google Analytics, les mots clés référents…  pour vérifier qu’il attire la bonne cible !

 

 

Solution 5 – Faire de la veille et copier les bonnes idées

 

Parfois on peut trouver de bonnes idées en s’inspirant de ce qui existe déjà, que cela soit dans son secteur d’activé ou dans un secteur proche.

 

Pour cela, il suffit d’aller sur Amazon.fr, puis dans la liste des livres de votre thématique, et de regarder s’il n’y a pas des idées que vous pourriez reprendre et améliorer.

amazon markting

 

Par exemple tapez dans Google Marketing, et vous verrez les livres les plus vendus :

 

 

Dans les idées sympas :

  • La Bible du Marketing
  • Le Kit de Survie du Marketing

 

 

 

Partie 2 – Vérifier la disponibilité du nom de domaine

how-to-find-your-voice-online1

Voilà, vous avez trouvé une belle liste de noms de domaine… Vous allez vous empresser de vérifier s’ils sont disponibles !

 

Mais attention : si vous tapez le mot clés dans Google, et que rien n’apparaît, cela ne signifie pas que le nom de domaine est disponible…

 

Pour cela il faut vérifier sur un site d’achat de nom de domaine comme http://www.1and1.fr/noms-de-domaine (0,99 €HT le .fr la 1er année).achat nom de domaine

 

 

Il vaut toujours mieux acheter plusieurs noms de domaine (avec le .fr et le .com), quitte à ensuite changer de nom ou l’abandonner plus tard ou faire une redirection du nom de domaine challenger vers le site principal.

 

En effet un nom de domaine ne coûte que 10 € / an, ce qui n’est pas grand-chose…

 

 

 

Partie 3 – Vérifier que votre nom de domaine est significatif pour vos prospects

domain_name

Vous avez le nom de domaine, vous en êtes super content…

 

Laissez toujours reposer votre idée 24h, puis revenez dessus et validez qu’il correspond bien au concept, à l’image, à l’objectif… que vous aviez défini à l’étape 0…

 

En effet souvent on trouve des supers noms de domaine… mais qui ne sont pas pertinent pour le projet en cours ! Il ne faut pas trop s’enthousiasmer !

 

Pour valiser son projet, il  y a plusieurs méthodes :

 

  • Poser la question à vos prospects et clients, en leur demandant de choisir le nom le plus significatif (en leur laissant le choix de proposer un autre nom de domaine).

Pour cela vous pouvez utiliser SurveyMonkey.com ou Google Docs.

 

  • Faire un test via des annonces Google Adwords, et voir quel est le nom de domaine qui fonctionne le mieux (en laissant le reste de l’annonce identique).

C’est la méthode « Tim Ferris », c’est ainsi qu’il a validé le nom de son célèbre livre « La Semaine de 4 heures ».

 

  • Rencontrer en face à face quelques clients ou prospects, et demandez leur ce qu’ils en pensent… ou faites tout simplement un brainstorming avec vos collègues de bureau, vos amis, votre famille…

 

Et selon les retours, vous pourrez définitivement valider votre projet !

 

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

En conclusion…

domain-boom-750x428

 

Trouver un bon nom de domaine ne doit pas se faire sur un coup de tête.

 

Parfois on pense avoir trouvé un super nom, mais cela ne correspond pas au projet.

 

Il est donc essentiel de suivre une démarche simple, tout en laissant la place à la créativité !

 

De même pensez en même temps au futur :

  • Est-ce que votre marque ne sera pas démodée (ex : Sport 2000) ?
  • Est-ce que vous avez une dimension internationale (ex : RueDuCommerce.fr) ?
  • Est-ce qu’elle est vraiment significative pour n’importe qui ?
  • Est-ce que cela fait « sérieux » et crédible ?

 

Enfin, faites une recherches dans Google Adwords pour savoir le volume de recherches sur votre mot clé, et Google Trends  pour vérifier que votre mot clé n’est pas en train de devenir désuet sans que vous ne le sachiez…

google trends

 

 

16 Comments

  1. Lucille
    Dec 15, 2014 - 11 h 59 min

    Bonjour,
    Merci à vous pour cet article très bon rédiger.
    Il est clair que pour créer son domaine, il faut vraiment chercher un nom hors du commun.
    On a toujours une superbe idée au démarrage, mais on s’aperçoit très vite qu’on est pas les seuls :)

    Reply
  2. Aug 12, 2015 - 23 h 32 min

    Bonsoir
    En complément de cet article, la vidéo que je propose sur mon blog pourraît intéresser les personnes qui veulent avoir des conseils juridiques (gratuits) pour les aider à choisir leur nom de domaine sans risquer d’enfreindre le nom d’une marque !
    Une blogueuse juriste, cela peut servir !

    Reply
  3. nat
    Dec 21, 2015 - 0 h 29 min

    Bonjour chrystele
    J’aimerais bien avoir des renseignements juridiques
    Pouvez vous me donner l’adresse de votre blog ?
    Merci d’avance

    Reply
  4. Dec 22, 2015 - 12 h 11 min

    Bonjour,
    Très bon article.
    Pour ajouter un outil à cet article très complet: eureca.domains vous aide à y voir plus clair dans le choix de votre extension de noms de domaines (par exemple .fr, .com, .paris, .boutique, .club, .vin…).
    A partir de quelques mots clefs, il génère des idées noms de domaine disponibles et contextuels. Il se base sur un algorithme optimisé pour la langue française et couvrant toutes les nouvelles extensions.
    Si ca peut aider :)

    Reply
  5. Mabilon Nathalie
    May 21, 2016 - 15 h 36 min

    Cet article est génial et j’ai maintenant une vision très claire sur la façon de procéder. Merci

    Reply
  6. Jul 15, 2016 - 15 h 44 min

    Bonjour Frédéric! votre article est intéressant mais le casse-tête c’est souvent de trouver un nom de domaine en “.com” qui comptera beaucoup pour la crédibilité de l’entreprise. C’est pourquoi nous avons créé un générateur qui propose des noms de domaine sélectionnés par notre équipe (percutants, originaux, significatifs…) . Notre moteur super pratique permet d’effectuer des recherches exhaustives par mots clefs selon votre « univers » . Venez tester!
    à bientôt sur https://www.OneClickName.com

    Reply
  7. Paul
    Sep 18, 2016 - 14 h 08 min

    Bonjour,

    Je suis un pur néophyte dans tout ça mais j’ai lu votre article avec attention (ainsi que d’autres publications) et voici l’idée qui m’est venue. Merci de me dire si ça a du sens ou pas :
    – Prendre mon NDD principal chez un registrar avec un bon service client/support pour limiter les soucis.
    – Prendre les variantes, les autres NDD à rediriger vers mon NDD principal chez un registrar pas cher pour limiter la multiplication des tarifs élevés.
    Qu’en pensez-vous ?

    Autre question : les sous-domaines se gèrent avec l’hébergeur ou avec le registrar ?

    Merci d’avance !

    Reply
  8. Sep 19, 2016 - 22 h 27 min

    @Paul : personnellement je préfère tout centraliser dans 1 service, avec les noms de domaines et le serveur. En effet sur 1 seveur on peut installer plusieurs noms de domaines, et pour le renouvellement c’est plus simple (une facture globale).

    Néanmoins j’ai fait plutôt l’inverse : les noms de domaine tout en même temps, et le serveur ailleurs.
    Par exemple j’ai 1and1 pour les noms de domaine, et un serveur low cost chez 1and1.
    Le truc c’est que la hot line est en anglais, et qu’il y a des limites de performances.

    Donc j’ai fini par tout mettre chez 1and.fr

    Reply
  9. May 5, 2017 - 4 h 06 min

    Bonjour, étonnant que vous ne parlez pas des générateurs de noms de domaine.
    Ils génèrent automatiquement des noms de domaines en rapport avec un ou 2 mots choisis et vous disent tout de suite s’ils sont disponibles en.com, .fr, .net etc…
    Je met plus bas le lien d’un article que je viens de mettre à jour qui propose une sélection de 10 générateurs de noms de domaine.
    Si vous considérez ce lien comme du spam, je n’y verrez aucun problème à ce que vous supprimez ce commentaire.
    http://www.veazio.com/marketing/meilleurs-generateurs-noms-de-domaine-marque/

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voir les boutons
Cacher les boutons