Votre entreprise a eu une mauvaise presse sur plusieurs sites internet ?

Vous avez un homonyme un peu trop visible dans les résultats sur Google ?

Vous avez sur le Web des casseroles un peu ennuyeuses comme une vidéo ou des images de soirées un peu trop arrosées ?

 

Et donc vous voulez « nettoyer » votre eRéputation afin de faire remonter un nouveau contenu ou “cacher” du contenu existant…

Pour cela il existe deux méthodes :

Tout d’abord le Curring pour supprimer un contenu existant sur Internet.

Cette option est valable si votre marque est attaquée de manière injuste sur Internet ou si vous êtes victime d’une diffamation sur un site internet.

La 1er étape est de contacter le site en question et lui demander de supprimer le contenu, ou de modifier le contenu s’il est erroné ou encore de demander un droit de réponse.

Il est essentiel de ne surtout pas être menaçant, mais de conserver le dialogue.

Idéalement il faut appeler au téléphone la personne, car cela demeure le meilleur moyen de s’expliquer, l’email étant toujours sujet à l’interprétation.

A noter : n’écrivez jamais un email sous le coup de la colère ou de la surprise… Laissez-vous toujours un peu de temps pour ne pas écrire sous le coup de l’émotion. De même si vous êtes une entreprise ne proposez pas de l’argent en échange de l’effacement du texte, généralement cela ne fonctionne pas si la personne en face est vraiment énervée…

Pour cela vous vous appuyer sur notre article sur la Diffamation sur Internet.

Si cela ne fonctionne toujours pas, vous pouvez faire une demande de suppression à Google via le formulaire dédié.

Si malgré toutes ces actions cela ne fonctionne toujours pas, il fraudra passer au Flooding.

Avec le Flooding le but sera de  produire beaucoup de contenus et de liens pour apparaître dans les premiers résultats et de faire passer le contenu incriminé sur la seconde page.

La méthode est de partir à la chasse aux liens entrants (les backlinks) afin d’améliorer son référencement et de créer du contenu spécifique sur votre marque ou votre nom pour noyer les résultats qui vous portent atteinte après les premières pages de Google.

C’est technique que nous  allons principalement voir, avec en particulier l’obtention de backlinks afin de  remonter dans les résultats de Google.

Ces techniques sont dérivées des tactiques d’optimisation du référencement, mais adaptées aux marques et aux personnes.

Ainsi dans la première partie et la deuxième partie nous verront comment obtenir vos premiers liens sans trop d’efforts, ce qui devrait vous permettre de gérer les petits problèmes d’eRéputation.

Dans les parties 3 et 4 nous verrons comment traiter les problèmes un peu plus importants et recevoir un plus grand nombre de liens et produire plus de contenus, en particulier les techniques pour acheter des liens.

A noter : vous devrez avoir une vraie stratégie long terme pour votre visibilité sur Internet, car le référencement n’est pas une action “one shot” mais une action continue sur le long terme. Néanmoins en suivant ces quelques recommandations vous devriez voir en quelques semaines votre nom et votre marque remonter dans les classements de Google.

De même n’oubliez pas de mettre en place une alerte sur votre marque ou votre nom ou votre thématique via des outils comme Google Alerts, Sprout Social… Vous avez une liste d’outils gratuits et payants dans notre article sur les outils d’eRéputation.

A noter : cette veille vous permettra aussi de trouver du contenu sur votre thématique afin d’alimenter en contenu vos sites, blogs, Twitter…

Partie 1 : Obtenir vos premiers liens

Dans cette première partie nous allons voir comment obtenir rapidement des liens significatifs pour “amorcer” votre visibilité sur le Web.

Le but est de vous donner une visibilité minimale sur votre nom et prénom ou votre marque.

Etape 0 : Etablir votre identité numérique

Le point de départ consiste à vous créer une présence virtuelle sur Internet, et donc vous créer un site, un compte Twitter & Facebook…

Ces sites  vous permettront d’avoir une première visibilité sur le Web.

1 – Achetez votre nom de domaine (ex : MonNom.com, PrénomNom.com, Prénom-Nom.com…)

Pour cela achetez le .fr et le .com, éventuellement le .net et le .eu. Vous avez des noms de domaine à 3,99 € HT sur www.1and1.fr

Créez un site « institutionnel » quelques pages avec votre nom ou votre marque sur ce nom de domaine. Par exemple vous pouvez créer une page avec votre histoire, avec des articles de presse…

Nous vous avons fait un mini mode d’emploi sur la création de site institutionnel sur 1and1.fr 

Vous devez créer au moins 1 page avec du contenu pour chaque expression et mot clé à optimiser. Rappelez-vous que Google considère unitaire chaque page sur 1 mot clé ou 1 expression particulière.

2 – Créez un compte Twitter, et ajoutez dans votre profil l’adresse de votre site Web.
Votre compte Twitter vous servira aussi à republier automatiquement votre contenu sur les autres Media Sociaux, ce qui renforcera votre visibilité pour Google.

3 – Créez un Compte Google, et créez un compte Google Plus avec des liens vers votre site internet.

4 – Créez un compte Facebook et une Page Fan Facebook avec encore une fois des liens vers votre site Web.

Demandez à vos contacts sur Facebook de devenir Fans, puis réclamez votre nom de marque ou votre nom de famille comme nom de page https://www.facebook.com/username/.

A noter : Le compte Facebook vous servira aussi à la création de vos autres comptes sur les Media Sociaux via Facebook Connect. Cela vous évitera de retaper des dizaines de mots de passe…

5 – Créez un compte sur TwitterFeed.com afin de synchroniser les flux RSS de vos différents sites sur votre compte Twitter.

6 – Créez un compte sur Klout.com afin d’officialiser votre présence sur le Web.

 

Pour aller plus loin : créez un site perso sur un site comme Free.fr (nom.free.fr), Google Sites  et les autres hébergeurs pour créer quelques pages sur votre nom et votre marque.
Quelques autres challengers : http://monsite.voila.fr/, http://www.multimania.fr/,  http://www.tripod.lycos.com/… Vous avez toute une liste sur ce le site InfoWebMaster.

Sachant tout de même qu’il ne faut pas  perdre trop de temps avec ces hébergeurs annexes, l’essentiel est d’avoir un site central fixe avec un maximum de contenu initial…

 

Etape 1 : Le Blog.

Le but ici est de vous permettre de publier très rapidement du contenu et faire des liens vers votre site web.

En effet le site institutionnel créé au départ est réalisé pour donner une présence durable et peu changeante de votre marque ou de votre personne. Le contenu est donc souvent « fixe » et peu évolutif, au contraire du Blog qui est un « journal » avec un contenu qui change très souvent.

A noter : si vous êtes un particulier, au lieu de créer un site et un blog, vous pouvez créer uniquement un Blog qui vous présente, et non pas un site et un blog. Donc cela ne sert à rien d’ouvrir un blog si vous n’avez pas prévu de publier  du contenu pendant au moins 1 à 6 mois (voir notre formation”Bloguer Comme Un Pro“)…

Votre Blog doit être lié à votre site Web, avec éventuellement des blogs secondaires qui n’auront pour objectif que de faire du lien vers votre Blog principal.

Sur le blog principal, ne faites que de la publication de qualité (et unique, pas de duplicate content). C’est votre « vitrine », donc il faut publier du contenu qui vous valorise.

En revanche sur les blogs secondaires vous pouvez vous contenter de publier des vidéos, des ppt… car ils n’attireront jamais beaucoup de trafic… Ils sont là pour vous donner quelques liens pour renforcer votre blog principal qui lui-même renforce votre site institutionnel.

Le graphique ci-dessous résume la manière dont peut être créé un réseau de sites et de blogs, avec des liens qui ne pointent pas forcément tous sur le site principal.

reseau-de-sites

A noter : Si vous avez la chance d’avoir des amis, de la famille… qui ont un site internet, profitez-en pour leur demander de vous mettre un lien vers votre site. Parfois cela peut donner rapidement des résultats concrets pour peu que vos contacts tiennent un blog ou un site Web un peu ancien!

1 – Créez votre Blog principal sur votre serveur en utilisant le moteur de WordPress.

Pour un maximum d’effets le Blog doit être dans un sous domaine de votre site internet principal, c’est-à-dire qu’il est positionné dans un répertoire de votre site internet institutionnel.

Cela vous permet d’avoir un blog qui suit la structure www.MonNomDeDomaine.com/NomDuBlog

Votre Blog sera votre “camp de base” pour vous faire connaître sur les Media Sociaux, c’est votre “carte de visite” qui va remonter dans les premières positions sur votre requête.

Il est donc essentiel que votre Blog principal vous serve à publier votre veille sectorielle, vos vidéos, vos présentations…

Pour apprendre à créer pas à pas un blog, vous pouvez consulter notre tutorial qui explique pas à pas comment installer un Blog chez 1and1.fr.

A noter : si vous êtes une entreprise et que vous allez ensuite utiliser ce blog pour trouver des clients, n’oubliez pas de mettre un formulaire de newsletter (si possible avec Aweber ) afin de créer une liste de prospects. Pour cela mettez à la disposition de vos lecteurs un guide, une vidéo, un diagnostic… et demandez en échange un email.
Pour plus d’effets vous pouvez ajouter en plus ne pop up afin d’augmenter le nombre d’abonnés à votre newsletter (utilisez Aweber pour cela).

Pour renforcer l’impact de votre blog ajoutez les sites de Pings dans votre Blog afin que ces sites soient avertis à chaque fois que vous faites une nouvelle publication sur votre site.

Pour ajouter les sites de Pings, il suffit de copier-coller la listes des sites dans votre Blog WordPress dans le Menu “Option” > “Ecriture”.

Vous avez une liste de plusieurs dizaines de sites de Pings dans notre article sur le bon référencement d’un site WordPress .

A noter : n’oubliez pas de faire un lien grâce à TwitterFeed.com entre votre Blog et votre compte Twitter afin de republier automatiquement vos articles.

Si vous avez des images que vous voulez faire disparaître, une petite astuce consiste à reprendre la même image, puis de la télécharger et changer le contenu (masquage de votre visage…). Ensuite augmentez la résolution dans votre logiciel de retouche photo, et enfin publiez là sur votre blog avec le même nom de fichier que la photo incriminée. Avec cette méthode il y a des chances que Google préfère votre photo à l’autre…

2 – Créez un Blog Secondaire sur Blogger.com.

Ce blog secondaire est conçu pour mettre des informations qui n’ont pas la place sur votre Blog principal, mais qui sont en rapport indirect avec votre thématique principale.

Le contenu de Blog n’étant pas conçu pour votre image mais pour améliorer le référencement de votre blog principal, vous pouvez publier très rapidement du contenu, sans forcément faire de la grande qualité (vidéos, présentations Powerpoint, images drôles…).

N’oubliez pas d’enlever le “No follow” de ce blog afin que Google considère ce lien comme ayant plus de valeur (voir cet article http://www.dofollow.fr/supprimer-nofollow-blogger-24).

A noter : Vous pouvez très bien créer votre blog secondaire via un blog propulsé par WordPress et hébergé sur un serveur, mais comme ce Blog sera plus un blog “fourre tout”, autant ne pas perdre de temps avec l’administration… et donc capitaliser sur un Blog Blogger.

De temps en temps vous pouvez aussi faire des liens vers le blog principal lorsqu’un article est intéressant afin d’améliorer votre référencement.

3 – Créez des blogs satellites sur d’autres plateformes de Blogs.

Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle permet d’obtenir quelques liens supplémentaires depuis d’autres plateformes de blogs avec des Blogs thématiques proches de votre thème principal.

Le plus important reste de créer un autre blog sur la version hébergée de WordPress sur http://wordpress.com/.

Ensuite voici quelques plateformes de blogs alternatives :
- http://fr.myspace.com/
- http://www.canalblog.com/
- http://www.over-blog.com/
- http://www.blog4ever.com/
- http://www.eklablog.com
- http://unblog.fr
- http://www.skyrock.com/blog/
- http://www.livejournal.com/
- …

Le problème avec ces blogs, c’est que vous devrez fournir du contenu original pour renforcer votre blog principal.

C’est pourquoi vous devrez trouver un peu de contenu supplémentaire sur votre thématique principale, mais de moindre valeur, et le réserver pour ces sites. Prévoyez une animation régulière les premiers mois afin de « montrer » à Google que votre Blog n’est pas « vraiment » mort mais qu’il y a quelqu’un derrière…

Donc publiez au départ quelques articles rapides (vidéos, PPT, photos, courts articles…), puis de manière sporadique mettez en avant votre site principal avec un ou deux articles. Néanmoins ne vous y attardez pas trop, vous avez bien d’autres sources de liens bien plus valorisantes…

En revanche n’oubliez pas de remplir les pages “A propos” / “Sur l’auteur” / … avec l’adresse de votre site Web ou votre blog.

4 – Les sites de Micro-Blogging

Ces sites vous permettent de publier des informations simplement et très rapidement, comme par exemple des photos, des liens…

La mise en place étant rapide et simple, vous pouvez

– Créez un compte sur https://www.tumblr.com/ et publiez quelques news.
- Publiez des photos sur Posterous.com
- Reliez vos comptes avec http://friendfeed.com et http://ping.fm/, puis importez les flux de votre blog.
- …

L’intérêt de ces sites de micro-blogging c’est que vous pouvez importer facilement des photos. Donc n’hésitez pas à faire une sélection de photos en cherchant du contenu sur Pinterest.com afin de les republier avec quelques liens.

Partie 2 : Les Media Sociaux.

media-sociaux-2012

Les Media Sociaux ont pour objectifs de vous permettre de publier du contenu pour nourrir votre blog principal et secondaire, mais ce sont aussi quelques liens à valeur ajoutée à obtenir rapidement.

Etape 1 – Commencez par les principales plateformes de partage de vidéos

Le but est de publier vos vidéos, screencasts, interviews, reportages… sur ces sites et capitaliser sur leur audiences.
L’autre intérêt est d’en profiter ajouter un lien de plus vers votre site Web depuis la page profil de ces sites.

Voici les principales plateformes de vidéos où vous inscrire :
Youtube.com
Dailymotion.com
Vimeo.com
- …

Vous avez une liste de sites de videos sur http://www.blogtechguy.com/video_ebook/video_comparison_matrix.html

Si vous souhaitez rendre plus visibles vos vidéos, choisissez de publier  sur les Media Sociaux et vos blogs uniquement les vidéos sur Youtube. Cela vous permettra de ne pas éparpiller votre trafic.
De plus n’oubliez pas d’optimiser le référencement de vos vidéos, pour cela consultez notre article sur l’optimisation des vidéos.

A noter : il existe des services comme http://www.tubemogul.com/ qui vous permettent de publier vos vidéos sur plusieurs plateformes en même temps.

Etape 2 – Publiez vos documents sur les plateformes de diffusion de contenus :

Faites l’inventaire de tous les documents diffusables dans votre thématique ou sur vous (ex : CV, mémoires, rapports, communiqués de presse…), et publiez les sur les sites de contenus.

– La diffusion de Photos : Flickr.com, Picassa.com, Pinterest.com… Créez aussi un compte sur http://instagr.am/ et ajoutez l’application sur votre mobile, et publiez quelques photos rapides.
– La diffusion de Présentations Powerpoint : SlideShare.net, SlideBoom
– La diffusion de documents PDF, Word… : Issuu.com, Scribd.com, Lulu.com
- Les sites d’articles libres de droits (vous avez un lien en échange d’un contenu unique) : http://www.contenulibre.com/, http://www.articlesenligne.com/, http://www.contenu-gratuit.com/… Attention avec la mise à jour Google Panda l’utilité de ces sites va devenir de plus en plus limité.
- …

A noter : Ajoutez vos liens dans le profil, mais surtout publiez vos présentations powerpoint, PDF…  sur votre Blog afin de capitaliser encore une fois  sur votre site ou votre blog.

Etape 3 – Utilisez les réseaux Sociaux Professionnels.

Ces sites sont incontournables si vous souhaitez rendre votre profil personnel plus visible dans les recherches sur Google.fr.

 

En France les deux sites principaux sont Viadeo & Linkedin. Vous devez donc créer un profil “Pro” sur ces deux sites. Cela vous servira aussi bien pour gérer vos contacts professionnels mais aussi à obtenir des liens vers les informations sur vos blogs et sites.

En complément, ajoutez votre CV sur Doyoubuzz.fr, un profil sur  http://profile.yahoo.com, un compte sur http://www.ecademy.com/, sur Xing.com (le réseau social allemand)…
Vous avez aussi des sites payants comme http://www.tikimee.com.

A noter : synchronisez vos comptes Twitter (et éventuellement Facebook) avec ces comptes afin d’augmenter la visibilité de vos liens.

Pour aller plus loin vous pouvez en plus créer un compte sur les sites comme http://flavors.me, http://identi.ca/

Etape 4 – Faites de la republication et utilisez les agrégateurs de contenus.

Ces sites vous permettent d’augmenter la visibilité du contenu que vous avez publié sur votre Blog Principal et Secondaire, et ainsi de capitaliser sur le contenu de ces sites.

Pour cela :
1 – Inscrivez votre Blog dans le top Blog d’eBuzzing 
2 – Créez un compte sur PaperBlog.com et référencez vos deux blogs principaux.
3 – Créez un compte sur les agrégateurs de contenus comme Scoopt it et  http://paper.li/, et les challengers storify.com, tweetedtimes.com, stumbleupon.om, delicious.com, gobundlr.com, pearltrees.com, reddit.com, digg.com, bagtheweb.com…
4 – Ouvrez un compte sur Netvibes et créez une page Publique avec votre flux RSS
6 – Participez aux sites communautaires de Blogueurs et publiez des tribunes sur les sites qui acceptent des rédacteurs invités : Locita.com, Enviedentreprendre.com, Agoravox, www.journaldunet.com… sachant que ces sites vous demanderont de publier du contenu unique.
7 – Référencez votre blog sur les sites US comme http://technorati.com/, http://www.squidoo.com/

 

Etape 5 – Les interventions dans Blogs, sites d’actualités & Forums dans votre domaine d’activité.

L’intérêt de ces sites ne réside pas forcément dans les liens qu’ils vont vous apporter (ils sont pour la plupart en “No Follow”), mais plutôt sur la visibilité qu’ils vont vous apporter dans les résultats de Google.

Commencez par créer votre profil, en mettant votre site dans les liens autorisés (une fois que vous serez intervenu plusieurs fois dans un forum avec des réponses à valeur ajoutée vous pourrez mettre une signature avec un lien vers votre Blog ou site web).

Il y a deux options

La 1er : Intervenir sur les nouveaux sujets liés à votre marque ou à votre nom afin de bien vous positionner sur cette thématique. Il est important d’être dans les premiers à répondre.
La 2nd : intervenir dans les anciens sujets qui remontent en premier sur les mots clés et expressions. Dans ce cas vous serez placé dans les derniers, mais cela sera une bonne occasion de rafraichir un peu la réponse avec des actualités récentes.

Pour trouver des blogs acceptant du guest posting, il suffit de taper dans Google “devenir contributeur blog”, “écrire un article blog” … ou tout simplement taper vos mots clés et Blog et voir si le site accepte les articles invités (ou guest postings)

contributeurs-de-blogs

 

- Proposez des articles inédits dans les blogs acceptant des articles invités comme sur ConseilsMarketing.com http://www.conseilsmarketing.com/devenir-contributeur

 

- Proposez des articles, interviews exclusives, avis d’experts, tribunes… dans les sites d’actualités comme www.journaldunet.com

 

– Participez aux sites communautaires de Blogueurs et publiez des tribunes sur les sites qui acceptent des rédacteurs invités Locita.com, Enviedentreprendre.com, Agoravox, hellocoton.fr… sachant que ces sites vous demanderont de publier du contenu unique et de grande qualité.

 

– Les interventions dans les Forums dans votre domaine d’activité ou génériques comme http://www.commentcamarche.net/faq/7266-ccm-qui-sont-les-contributeurs-comment-participer

 

Pour le choix des forums voici quelques pistes :
1- Yahoo Question Réponses http://fr.answers.yahoo.com/
2 – Pour les Forums (CommentCaMarche.net, Aufeminin.com, Doctissimo.fr, magicmaman.com, forum-auto.com, forum.hardware.fr …), commencez par taper vos mots clés dans Google afin de voir ce qui sort dans les premiers résultats… Apportez votre pierre à l’édifice via un complément de réponse. Une bonne astuce consiste à écrire une réponse détaillée sur votre blog, puis de répondre en copiant collant une partie du contenu dans la forum et proposant d’en savoir plus sur votre site  ( vous aurez pris soin d’écrire une réponse très complète sur votre Blog).
3 – Les sites Communautaires comme par exemple http://www.twikeo.com, les forums de ForumActif.com  (nb: peu efficaces en termes de SEO)…
Il existe une vieille cartographie des forums francophones mais elle est assez ancienne (2008).

Pour repérer les sites & forums les plus pertinents, vous avez également Google Ad Planner qui vous permet de repérer les sites leaders dans un secteur ou pour un mot clé :

Etape 6 : Les annuaires, Digg Likes….

Les annuaires, Digg Likes… sont en perte de vitesse… Il n’est donc pas nécessaire d’y passer trop de temps.

Voici néanmoins quelques liens intéressants :

1 – Pour les Digg likes comme  http://digg.com/, http://www.reddit.com/ … il suffit de faire un lien vers votre Blog avec un de vos articles Stars.. si vous avez le temps vous pouvez essayer de mettre en avant quelque liens…
2 – Inscrivez votre site dans quelques annuaires de qualité (pas ceux qui vous demandent un lien en retour…).

Voici quelques annuaires http://www.gralon.net/, http://www.webrankinfo.com/annuaire/, http://www.votre-annuaire.fr/, http://annuaire.indexweb.info/, http://www.jusseo.com/, http://www.infinisearch.fr/,  http://annuaire.swcf.fr/, http://www.toplien.fr/, http://www.annuaire-referencement.eu, http://www.miwim.fr/index.php, http://www.flesko.com/, http://www.noogle.fr/, http://www.compare-le-net.com/, http://annuaire.mesprogrammes.net/, http://www.bloc.com/annuaire/, http://www.weborama.fr/, http://annuaire.yagoort.org/
4 – Si vous êtes dans le B2B vous pouvez aussi payer votre inscription sur les annuaires professionnels comme www.kompass.fr, www.pagejaunes.fr , www.bepub.com mais également les annuaires des villes & communes.

 

Comme pour les autres sites, il faut éviter de copier/coller systématiquement des mêmes descriptions et titres, de référencer que la home page, de référencer votre site sur un annuaire qui demande un lien en retour (ou un lien payant)…

A noter : je ne parle pas dans cet article de Wikipedia (version française et anglaise, les deux sont référencés indépendamment), car y être présent relève du défi pour le commun des mortels… Ni de http://www.dmoz.org/ dont le process de référencement reste long…
Néanmoins vous pouvez tenter votre chance sur d’autres wikis comme http://fr.wikiquote.org, http://www.monsieur-biographie.com/, www.cherclient.net

Etape 7 : Les sites de Communiqués de presse, les sites d’annonces et les sites d’Avis

Ces sites vous permettent de faire la promo de votre produit ou service gratuitement.

Ils sont un peu comme les sites d’annuaires, avec beaucoup de nids à spams, et de gros efforts pour des résultats mineurs (mais comme on dit, ce sont les petits ruisseaux qui font les grands fleuves)..

1 – Les sites d’annonces et d’emplois : eBay.fr, LeBonCoin.fr, http://www.vivastreet.fr/

Nb : ces sites d’annonces sont peu efficaces… n’y consacrez pas trop de temps !
2 – Les sites de Communiqués de Presse gratuits et payants (www.categorynet.com), voir notre article “Réussir son communiqué de presse” sur http://www.conseilsmarketing.com/communication/comment-rediger-un-bon-communique-de-presse
3 – Créez un profil perso et faites des commentaires sur les derniers produits que vous avez achetés sur Ciao.com, LeGuide.com, Les avis sur Amazon.fr, http://www.clubic.com/, http://www.vozavi.com/, http://www.looneo.fr/, …
4 – Les sites d’avis Géolocalisés : créez une page sur Foursquare, et publiez des liens et avis sur DisMoiOu.com, www.tripadvisor.fr, http://www.yelp.fr/, http://www.voozici.com/
5 – Référencez vous sur les sites d’adresses : Google Places  http://www.google.fr/places/ …

A noter : tout comme les annuaires, il faut un contenu qui soit différent… Pas de copier coller !

 

Partie 3 : Mériter des liens de qualité…

optimiser son eréputation

La première chose est de repérer quels sont les sites où apparaît actuellement votre nom ou votre marque, et d’obtenir les mêmes liens.

Pour cela vous devez tout simplement taper l’expression dans Google, et voir les sites qui sortent en premier.

Ensuite, après avoir regardé la partie émergée de l’iceberg, il faut partir à la chasse aux liens immergés, c’est-à-dire analyser tous les liens du site / blog de votre concurrent.

Pour cela vous pouvez utiliser http://www.opensiteexplorer.org/. Cet outil permet d’analyser les liens entrants de vos concurrents, ce qui vous permet de voir où obtenir des liens supplémentaires.

Votre objectif sera d’analyser les principaux backlinks de vos concurrents afin d’obtenir au moins autant de liens qu’eux (au du moins les plus importants).

Pour cela vous devez analyser les sites avec l’autorité la plus forte (Page ou Domaine), ainsi que les sites avec un lien qui n’est pas « no follow » (ce qui veut dire que la prise en compte par Google est plus forte).

open-site-explorer

 

Une fois que vous avez fait votre maximum pour obtenir les liens de vos concurrents, il est temps d’en obtenir plus !

Pour cela ré-utilisez Google Ad Planner pour repérer les sites pertinents dans votre domaine d’activité.

En utilisant la recherche par mots clés vous pourrez identifier les blogs, annuaires… qui comptent dans votre secteur d’activité.

Cependant cela ne sera pas la partie la plus facile car vous devrez mériter ces liens externes…

En effet vous allez devoir écrire du contenu sur votre Blog afin que les sites acceptent de faire un lien vers votre Blog (et ainsi faire remonter votre site principal…).

Voici quelques conseils pour créer du contenu magnétique sur votre Blog:

1 – Ecrire du contenu de qualité apportant de la valeur ajoutée… C’est la base de la réussite.
2 – Faire une série d’interviews de blogueurs connus dans votre activité.
3 – Faire un Best of des meilleurs sites / articles / Comptes Twitters / … en prévenant les personnes citées.
4 – Ecrire un eBook gratuit et l’envoyer aux influenceurs de son secteur.
5 – Faire du Guest Posting comme sur ConseilsMarketing.fr 
6 – Organiser une manifestation (chaine, carnaval de blog…) et demander à tout le monde de faire un lien vers votre site qui sera l’organisateur du challenge.
7 – Travailler son maillage interne en faisant des liens entre ses articles sur son Blog et son site… En effet en mettant des liens entre ses différents articles avec les bonnes ancres, en optimisant son footer (liens directs vers des pages ou articles)… il est possible d’optimiser de manière significative son référencement naturel sur quelques mots clés.

Partie 4 : Faire appel à des outils et services Payant pour gérer votre eRéputation.

Si vous voulez des résultats rapides pour faire apparaître votre nom ou votre marque dans les résultats de Google, le plus simple reste encore Google Adwords.

En effet en faisant de la publicité sur votre marque ou votre nom vous allez directement arriver dans les premières positions, ce qui vous permettra de maîtriser les textes affichés, mais également la page qui sera ouverte.

Si vous voulez plus de visibilité pour vos publicités, réalisez plusieurs campagnes afin de « forcer » Google à afficher plusieurs de vos publicités sur votre compte Adwords.

Cependant comme ces publicités n’apparaitront qu’en haut ou à droite de la page Web, vous n’allez pas changer les résultats « naturels »…

Donc vous allez devoir « acheter » un meilleur positionnement pour votre site et votre blog.

Voici quelques solutions :

1 – Acheter des liens avec les services d’achats de liens comme http://www.text-link-ads.fr/ , http://www.teliad.fr, http://www.rocketlinks.net/, https://www.linklift.fr/, http://whylink.com
Attention néanmoins à deux choses : la première c’est que cette pratique est interdite pas Google (voir https://www.google.com/webmasters/tools/spamreport?hl=fr), la seconde c’est que le budget est très élevé pour un particulier…
2 – Acheter du contenu à publier sur son site pour « noyer » les résultats des concurrents. Ainsi vous n’avez pas le temps ni le talent, vous pouvez passer par des prestataires ou des écrivains qui seront capables de générer du contenu de qualité.
Pour acheter du contenu vous pouvez passer par les sites spécialisés comme http://www.redactiweb.com/, http://fr.textmaster.com/...
Vous avez aussi les sites d’achat de contenu en low cost comme Elance.com, vWorker, Fiverr.com
3 – Contacter directement des sites liés à votre thématique et acheter des liens (avec si possible du texte autour ou un lien direct en home page).
4 – Passer par une agence de eRéputation qui va vous aider à gérer votre eRéputation , sachant que la plupart de ces entreprises proposent des services pour les entreprises (donc peu abordables pour lesparticuliers).

 

Vous pouvez aussi faire appel à un bon référenceur qui peut vous faire un travail à peu près similaire car le nettoyage de l’eRéputation n’est qu’une variante de l’optimisation du référencement naturel d’un site Web.

Enfin vous pouvez faire appel aux services d’entreprises d’assurances comme Axa, SwissLife… qui vous proposent des assurances eRéputation (mais qui ne vous protègent pas si c’est vous qui avez-vous-même fait n’importe quoi !).


 

A noter : il existe des techniques Black Hat SEO (totalement interdites par Google), dont le principe est de noyer les sites via de la ré-écriture automatique de contenu et la publication de liens sur des sites peu protégés (commentaires de blogs, publication sur les sites de communiqués de presse, ajouts de liens dans les digg likes…).
Le principe est d’utiliser des outils de scraping (ré-écriture automatique de texte) et des outils de soumission qui passent au travers des vérifications de textes. Mais encore une fois, ces pratiques sont à proscrire si elles ne sont pas faites par un professionnel (et encore…). Si vous utilisez ces techniques vous allez quasi-automatiquement subir une sanction de Google.
De même, pour influencer une Google Suggest (c’est-à-dire une phrase qui s’auto-complète lorsque vous commencez à taper une expression dans le moteur de recherches), le black hat est souvent utilisé.
En effet ce n’est qu’en ayant de très nombreux liens et de très nombreux clics que vous pourrez influer le moteur Google,  pour obtenir un résultat rapide sur Google Suggest  il faudra recourir à des techniques de black hat non autorisées par Google (clics de personnes en off shore, l’automatisation de clics via des robots…).

En conclusion…

Comme vous avez pu le lire, ce n’est pas simple de nettoyer son eRéputation, et donc il est donc judicieux de plutôt faire attention à son eRéputation afin de prévenir plutôt que de guérir.

Cela veut dire qu’il faut considérer internet (Facebook, les blogs, les sites d’avis…) non pas comme un espace anonyme, mais bien comme un espace public. Donc il ne faut pas faire, dire, publier… n’importe quoi, et répondre au plus vite à ses clients.

De même il faut leur donner un espace de dialogue avec l’entreprise afin qu’ils n’aillent pas se défouler ailleurs (blogs, forums…).

Surtout que sur Internet il n’y a pas vraiment (encore) de droit à l’erreur, puisque les pages de la plupart des sites internet sont encore disponibles sur les archives du Web.

Enfin, n’oubliez pas de mettre une alerte sur votre nom ou votre marque avec Sprout Social, Google Alerts, http://www.samepoint.com/… afin de ne pas avoir de mauvaise surprise et être prompt à réagir. En effet plus vous attendrez, plus le contenu sera difficile à « nettoyer »…

infographie ereputation

Share Button

Related Articles

Share

About Author

(41) Readers Comments

  1. Bonjour,
    Très bon article, mais je m’étonne que dans la présentation du “curring” vous ne parliez pas de la possibilité de faire appel à un avocat en cas de diffamation. Une lettre provenant d’un cabinet d’avocats avec rappel des articles de loi concernant la diffamation est généralement un recours très efficace.

  2. Pingback: Comment Nettoyer une Mauvaise E-Réputation ? | WebZine E-Commerce & E-Marketing - Alexandre Kuhn | Scoop.it

  3. Bonsoir,

    Article qui arrive à point car j’ai justement une demande surprenante, c’est une compagnie d’aviation africaine qui a subit énormément de crashs, du coup, quand on tape la cie sur google, on arrive sur toutes les pages qui parlent d’accidents, ce qui ruine la crédibilité et le chiffre d’affaires de la société.

    Un ami belge a été nommé directeur de la société afin de remettre la société à flot et me demande comment on pourrait changer la réputation de cette cie sur internet, je crois que j’ai là un plan de travail alors que mon idée initiale était de changer carrément le nom de la cie …

    Patrick

  4. Bel article, qui fait un tour d’horizon assez complet. De mon point de vue, je pense que tu aurais pu ajouter quelques liens “utiles” vu que tu en parles comme par exemple le Spam Report de Google :
    https://www.google.com/webmasters/tools/spamreport?hl=fr

    Sur un autre point, celui du Black Hat SEO, tu abordes un point à polémiques, enfin c’est plus dans la tournure de phrase, où l’on peut faire l’amalgame, la black Hat est interdit par Google. Le raccourci est un peu biaisé à mon gout, en White Hat on utilise un peu les mêmes techniques mais de façon plus modérée. Enfin, ce n’est pas la question du jour.

    Tout à fait d’accord avec la première idée : Ne pas agir sous le coup des émotions. Il faut rester calme, pourquoi ? parce que cela nous permet de garder les idées claires, et donc de rester factuel. Les faits, les faits, les faits. L’émotion donne un arme à vos assayants pour riposter.

    Tout ça pour dire : Excellent article qui fait un très bon rappel et un bon guide des choses à faire et à ne pas faire.

  5. Pingback: Personal Branding | Pearltrees

  6. Pingback: Blog | Pearltrees

  7. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr | Mon cyber-fourre-tout | Scoop.it

  8. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr | E-marketing et les réseaux sociaux | Scoop.it

  9. Wow !
    Super article ! Il est vraiment complet, je ne pensais pas qu’il serait si long.
    Sinon, il y a aussi la solution des boites spécialisées en eRéputation, mais à mon avis, ça doit coûter un bras !

  10. Eh bien, c’est vraiment un article très complet, je le garde sous le coude même si ce n’est pas mon domaine d’activité.

    Merci.

  11. Pingback: ereputation | Pearltrees

  12. Nettoyer c’est bien, si on s’y prend assez tôt. Beaucoup de personnes et d’entreprises n’agissent que quand le ver est déjà dans le fruit. Je pense que les grandes entreprises ont tout intérêt à investir dans ce genre de services pour améliorer leur image à l’avenir. Et la multiplication des réseaux sociaux va encore compliquer la donne.

  13. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr | Community Manager : Partagez le meilleur du web 2.0! | Scoop.it

  14. Merci pour cet article plus que complet et la qualite des sources utilisees. Brillant.

  15. Pingback: CMBJ | Pearltrees

  16. Pingback: Les incontournables de la semaine du 26 Mars | La Blogule de STONEPOWER - Agence Digitale Marseille

  17. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr | Sebastien Marechal | Scoop.it

  18. Merci de nous mettre continuellement aux pas

  19. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise e-réputation ? | E-Réputation personnelle : mode d'emploi | Scoop.it

  20. Le Flooding, c’est bien (et en fait cela correspond à la manière naturelle d’effacer une réputation de la même façon que l’on tente d’apparaître sur des mots-clés plus favorables en matière de référencement), mais cela oblige justement à un très gros effort de référencement sur les pages récentes (contre les pages anciennes à éloigner des premiers résultats).

  21. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise e-réputation ? | Opensourcing.fr | Scoop.it

  22. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr | Améliorer son image sur le web | Scoop.it

  23. Je vous remercie pour ce long article bien détaillé. Permettez moi de défendre Blogger, Blogger est une bonne plateforme qui n’a rien à envier à WordPress, si on sait l’utiliser. On peut aussi acheter un nom de domaine et hégerber gratuitement son blog sur Blogger.
    Je l’avais fait, et puis j’ai viré le NDD car je n’ai pas vu de différence au niveau de référencement.

    Si votre nom est cité sur un site ou un blog, vous avez le droit de demander la suppression du contenu à l’administrateur. S’il ne le fait pas, on peut contacter la CNIL et c’est gratuit. http://www.cnil.fr/

  24. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr | La boîte à idées d'A3CV | Scoop.it

  25. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr | Du bon usage des réseaux | Scoop.it

  26. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr | Lycée Jeanne d'Arc Rennes | Scoop.it

  27. Pingback: 10 conseils pour gérer votre eRéputation et votre veille sur les Media Sociaux | ConseilsMarketing.fr

  28. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr «

  29. Pingback: curring, flooding..:tous les conseils pour nettoyer une mauvaise réputation sur le web « SMO2

  30. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? | ConseilsMarketing.fr | MORE THAN WEB DESIGN (bilingual) | Scoop.it

  31. Pingback: Une tache sur mon eRéputation – Arnaud de Surirey

  32. Merci pour ces précieux conseils, mis en application ici: http://adesurirey.wordpress.com/2013/01/04/une-tache-sur-mon-ereputation/#more-59

  33. Pingback: 10 Articles de Conseils Marketing glanés sur le Web » Kalli graphic - Flora Ambrosini

  34. Merci pur ton article et tous tes conseils. C’est vraiment que beaucoup de gens ne réalisent pas l’impact d’internet sur notre vie et notre crédibilité professionnelle.

  35. Participez à l’EREPDAY le 18 juin à Mulhouse.
    Plus d’infos:
    http://blog.mulhouse.cci.fr/actualites/3003-sur-le-web-on-parle-de-vous-et-tout-le-monde-le-sait

  36. Je pratique aussi le Flooding qui reste la meilleur méthode, d’autre se prennent la tete à suprimé les pages a probleme mais le temps utilisé coute trop chere.

  37. Un article complet et trés intéressant. Le flooding est plus facile et rapide à mettre en place effectivement, mais réussir à supprimer quelques liens embarrassants c’est aussi utile!!

  38. Pingback: Les 5 étapes pour débuter son Personal Branding… | ConseilsMarketing.fr

  39. très bon article. Dans le domaine du commerce physique, en particulier d’activités comme la restauration, l’e-réputation peut être extrêmement favorable ou préjudiciable selon les cas. Un confrère plaçait récemment de faux commentaires sur son restaurant grâce à des services off shore et a réussit à booster sa clientèle en quelques semaines. D’autres se prennent parfois un seul commentaire négatif injustifié…

  40. Merci de nous mettre continuellement aux pas

  41. Pingback: Comment nettoyer une mauvaise eRéputatio...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>