Les objets publicitaires, un outil marketing (trop) souvent mal utilisé… + 6 stratégies efficaces !

S’il y a un outil marketing souvent mal utilisé en marketing, ce  sont bien les objets publicitaires.

 

En effet dans la plupart des entreprises, les objets publicitaires sont utilisés de manière très classique, et sans vraiment de réflexion : chaque année on fait produire des stylos, éventuellement quelques cahiers, et c’est tout.

 

Ces objets sont distribués au fil de l’eau par les commerciaux, ou pire sont utilisés en interne par les collaborateurs… au lieu d’être donnés aux personnes qui devraient les recevoir… vos clients et prospects !

 

Or les objets publicitaires peuvent se révéler de très bons outils marketing, à condition de les utiliser de manière créative et pertinente.

La clé est de penser d’abord à l’objectif (ex: faire venir des prospects, faire en sorte que vos clients pensent à vous tous les jours…), et uniquement ensuite choisir l’objet publicitaire qui remplira au mieux cette fonction au meilleur coût.

Dès que l’on utilise cet angle de réflexion, l’objet publicitaire devient rapidement un élément utilisé dans quasiment toutes les actions marketing.

Pour vous donner des idées, voici 6 occasions où les objets publicitaires peuvent être des plus efficaces pour booster vos actions marketing.

 

1) Lors d’événements prospects

Lors d’un événement prospect (salons, fête, événement sportif…) vous n’êtes pas seul sur place, et pas forcément le plus visible.

 

Or votre objectif est de vous faire remarquer d’un maximum de prospects, et de les inciter à venir vous rencontrer.

 

L’objet publicitaire sera alors utilisé soit comme « appât » pour faire venir sur votre stand, soit comme outil de visibilité en prolongement de votre stand.

 

Quelques stratégies que vous pouvez mettre en place :

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

 

  • Avoir de la visibilité via les sacs que les visiteurs utilisent pour transporter les plaquettes, documents… récoltés lors du salon. Vous avez alors plusieurs options pour être plus visible que vos concurrents.
    • Soit vous devenez partenaire du salon afin que votre sac soit distribué à l’entrée du salon,
    • Soit vous faites réaliser un sac solide le plus grand possible, le but étant que les visiteurs mettent tout dans votre grand sac et ainsi vous servent de panneaux publicitaires mobiles.
    • Attention, si les sacs recyclables en carton peuvent être une bonne idée pour un événement client ou VIP, lors d’un événement où les prospects peuvent aller de stands en stands, préférez un sac très solide.

 

Voici ci-dessous quelques exemples de sacs humoristiques pour des événements « VIP » à faible trafic :

 

 

  • Utiliser les objets publicitaires pour récupérer les coordonnées des prospects, en profitant de l’objet publicitaire (ex : une balle anti-stress…) pour inciter au remplissage d’un jeu-concours afin de récupérer les coordonnées. Cet objet publicitaire doit être suffisamment bon marché pour être distribué en gros volume, sans pour autant faire trop « gadget » (ex : un stylo n’apporte pas assez de valeur pour mériter qu’une personne vous laisse ses coordonnées ou « accepte » de vous parler).

 

 

2) Lors d’événements clients

Un événement client un est point d’orgue dans votre plan marketing annuel : vous allez rencontrer des dizaines, voire des centaines, de clients afin de faire passer un message, mais dans un temps très limité.

 

Généralement toute l’entreprise est mobilisée afin d’assurer une communication maximale avec les clients, et établir du relationnel.

 

Si l’organisation de l’événement, est une des clés pour rentabiliser son événement (voir notre checklist pour faire venir plus de monde lors d’un événement), les goodies ont aussi un rôle à jouer.

 

Voici les principaux usages :

 

  • Récompenser ceux qui sont venus. En effet, nous avons tous le même réflexe suite à une soirée professionnelle.
    • Nous attendons la fin pour savoir ce que nous aurons comme cadeaux dans le sac remis au vestiaire… Et souvent c’est la déception : une fiche produit, un stylo et un porte clé… et au mieux un T-shirt publicitaire que l’on ne portera jamais…
    • Au contraire, il faut continuer sur l’effet « Whouaa » de l’événement en offrant un petit cadeau qui va récompenser vos clients pour le temps accordé, et qui sera en phase avec le message qui a été communiqué lors de la soirée.
    • Par exemple une boite de chocolats, de bonbons… avec votre marque sera un classique toujours apprécié.

 

  • Rester dans leur mémoire après l’événement.
    • L’idéal est que la personne puisse penser à vous longtemps après la soirée, en particulier lorsque qu’elle sera au travail.
    • Pour cela vous devez trouver un objet publicitaire qui soit utile dans son quotidien. Par exemple dans la grande distribution, cela sera un cutter publicitaire.
    • Si vous vous adressez à des personnes qui restent au bureau alors une bonne idée est de proposer un mug publicitaire qui sera utilisé au quotidien.
    • Attention cependant à ne pas offrir un cadeau inutile, comme par exemple le sempiternel pot à crayons qui est de moins en moins utilisé ou qui va finir dans un tiroir avec 3 ou 4 frères jumeaux d’autres marques…

 

  • Leur permettre de prendre des notes: il est devenu une quasi tradition d’offrir lors des événements clients un bloc-notes et des crayons (souvent déposés sur les sièges) afin que les clients puissent prendre des notes, et ensuite les réutiliser de retour à l’entreprise. Ils offrent ainsi une double utilité, prendre des notes lors de l’événement, et ensuite être réutilisés dans l’entreprise.

 

  • Les inciter à s’amuser lors de la soirée: un événement physique est désormais toujours prolongé sur le Web, soit en live, soit en relance. Par exemple vous pouvez offrir des lunettes de soleil, un chapeau de paille… pour être pris en photo sur un stand photo. Vous pourrez ensuite envoyer les photos par email ou proposer aux personnes de se taguer sur Facebook.

 

 

3) Lors de rendez-vous avec des prospects

Le principe est d’utiliser le principe de la redevabilité comme indiqué dans « Influence et Manipulation » de Robert Cialdini.

 

Vous offrez un petit cadeau à un prospect, et celui-ci se sentira « obligé » de vous retourner une petite faveur (d’où le terme « être l’obligé de quelqu’un »).

 

C’est un outil très utilisé pour créer du relationnel :

 

  • Soit lorsque l’on s’adresse à beaucoup de prospects avec un petit cadeau symbolique, si possible émotionnel.
    • Par exemple un agent immobilier vous fait visiter un bien, et il vous offre en partant un porte-clés, en vous disant qu’il y aura peut-être suspendues prochainement les clés de votre futur appartement…
    • Le but est de vous rendre « sympathique » par rapport à vos concurrents via de « petit plus » chargé d’émotion et de symbole.

 

  • Soit de manière plus « VIP » en remettant un cadeau plus « d’estime », comme par exemple un livre papier lorsque l’on travaille dans le conseil, un chargeur de secours pour smartphone ou une coque personnalisée lorsque l’on vend une App mobile…
    • Le but est d’offrir un cadeau « de valeur » lié à votre produit, et qui va pousser la personne à être plus redevable, sans pour autant qu’il ne pense que vous essayez de « l’acheter ».
    • Attention à ne pas non plus dépasser le montant accepté par l’entreprise dans le cadre des chartes « anti-corruption ». En général, il est conseillé de ne pas faire de cadeaux de plus de 50 €.

 

4) Lors de soirées networking

Lors d’une soirée networking, vous rencontrez 10 à 20 personnes, dont certaines ne sont pas forcément dans votre cible. Il faut donc un objet publicitaire à transporter facilement avec vous, dans une poche ou une sacoche.

 

C’est pourquoi le type d’objets publicitaires à utiliser doit être à la fois durable pour que l’on ne vous oublie pas le lendemain, tout en étant contextuel.

 

Vous pouvez ainsi offrir des crayon « premium » (pas un simple Bic), avec vos coordonnées dessus et votre slogan. C’est souvent très pertinent de l’offrir au moment où la personne note sur votre carte de visite des informations. Il ne reste qu’à tendre votre stylo publicitaire, et à l’offrir à la personne comme un « premier geste de considération ».

 

L’autre option, est d’utiliser un objet publicitaire pour « entamer la conversation », par exemple vous pouvez faire produire un polo avec un QR code afin de générer de la curiosité, ou tout simplement demander aux collaborateurs de l’entreprise de porter une chemise de couleur vive avec votre logo.

 

Voici ci-dessous un polo avec un QR code géant, utilisé par Laurent Dijoux pour attiser la curiosité sur un de ses projets :

 

5) Pour animer une communauté virtuelle

En tant que Community Manager, les goodies permettent de récompenser les fans, clients, influenceurs… les plus actifs de la communauté.

 

Les objets publicitaires sont le plus souvent envoyés par voie postale, et auront pour objectif que les personnes qui les reçoivent soient fiers de leurs cadeaux, et qu’ils se prennent en photo.

 

Le cadeau publicitaire doit donc montrer la marque, tout en étant suffisamment utile, ou humoristique.

 

Comme vous n’avez pas un gros volume de cadeaux à offrir, vous pouvez proposer des objets publicitaires à plus forte valeur.

 

Par exemple vous pouvez offrir un « équipement » complet pour montrer que le Fan est « membre à part de votre entreprise », comme un « Kit Fan » avec un polo, une casquette, une tasse…

 

A défaut, vous pouvez toujours faire imprimer des autocollants et des étiquettes de votre marque, pour ensuite les coller sur des objets du quotidien que vous pourrez coller sur des objets du quotidien que vous utiliserez de manière thématique (ex : un autocollant avec votre logo sur un enceinte Bluetooth, une bouteille de champagne…). Le but est que la personne soit contente de son cadeau, et que votre marque apparaisse.

 

Voici un exemple d’utilisation créative d’un auto-collant pour la sortie d’un film :

Voici un autre exemple d’un autocollant remis lors des Golden Blogs Awards, spécial Bloggeurs :

6) Comme support pour vos actions de communication

Dans un monde de plus en plus numérique, l’utilisation de produits physiques permet de sortir de l’ordinaire.

 

Il y a de nombreuses utilisations :

 

  • Lors d’opérations de Street Marketing, avec des mailings papier… vous pouvez offrir un objet publicitaire qui va intriguer, et qui sera même gardé pendant une longue période.

Voici ci-dessous un exemple avec une balle anti-stress déposée sur les rétroviseurs de voitures.

 

  • Pour des opérations influenceurs et VIP : les objets publicitaires peuvent aussi servir de support lors d’opérations de communication sur des influenceurs, clients VIP… ou encore lors de lancements de produits, pour les fêtes de fin d’année…

 

 

Quel budget pour vos objets publicitaires ?

C’est le point le plus sensible, car il ne faut pas faire trop cheap, sinon l’objet risque d’être de mauvaise qualité, ni trop élevé sinon vous ne pourrez pas le faire produire en masse.

 

Pour cela je vous encourage à regarder sur internet différents prestataires, par exemple MesObjetsPublicitaires.com qui a un large choix d’objets publicitaires (avec une garantie sur la qualité, un élément clé à prendre en compte pour éviter la déception ou l’objet qui se casse au bout de quelques minutes d’utilisation…).

 

L’intérêt des sites en ligne d’objets publicitaires, c’est que vous pourrez regarder les prix des différents produits, les personnalisations possibles… et trouver LA bonne idée.

 

A noter : dans le cadre des cadeaux publicitaires à vos clients, n’oubliez pas la réglementation concernant sur leurs déclarations (TVA…) en particulier si vos cadeaux font plus de 69 € TTC (voir cet article).

 

 

En conclusion…

Ce qu’il faut éviter le plus possible avec les objets publicitaires, c’est qu’ils soient jetés, de mauvaise qualité, ou pire, jamais utilisés…

 

Car le but d’un objet publicitaire, c’est de soutenir et renforcer une action de communication, pas de finir au fond d’un placard ou d’un tiroir.

 

Or, c’est que ce qui arrive trop souvent : il vous suffit d’ouvrir votre placard et regarder tous les T-shirts publicitaires qui doivent s’y trouver, mais que vous n’avez jamais mis, et que vous ne mettrez jamais… que d’argent dépensé pour rien…

 

Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Juste à la fin de votre prochain événement, faites un tour à la sortie (à la station de métro la plus proche, près du parking…), et regardez les poubelles… vous aurez la désagréable surprise de voir vos plaquettes, flyers promos… à la poubelle, et seuls les gadgets les plus pertinents auront été conservés.

 

Alors, la prochaine fois que vous allez produire un objet publicitaire vérifiez votre réponse aux questions suivantes :

  • Si vous étiez un client, vous garderiez ce gadget ?
  • Si c’est un vêtement, est ce que vous le porteriez à la maison ?
  • Est-ce que ces goodies renforcent le message que vous voulez faire passer ?
  • Est-ce que l’image du cadeau est valorisante votre entreprise ou au contraire il peut desservir votre image ?
  • Est-ce que cet objet publicitaire sera utile au client, maintenant ou plus tard ?

 

Si vous n’avez pas répondu OUI à l’une de ces questions, c’est que votre objet publicitaire n’est pas le bon !

 

Et pour finir, un peu d’humour, avec une vidéo de Norman ouvrant son courrier, avec des exemples humoristiques de ce qu’il faut faire, et ne pas faire avec des objets publicitaires :

 

1 Comment

  1. Nov 8, 2017 - 11 h 29 min

    Merci pour cet article. J’hésitai à choisir ce moyen de prospection pour trouver de nouveaux clients. Cet article m’a redonné l’envie de me lancer. L’important c’est d’essayer surtout puis de regarder ensuite si c’est efficace ou non. C’est surtout en essayant qu’on voit si ça marche ou non.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voir les boutons
Cacher les boutons