Ne passez pas à côté de la transformation Digitale de l’économie – David Kujas [Accenture]

digitalisation economie

 

Nous avons eu le plaisir d’interviewer David Kujas d’Accenture lors de la conférence Social Drink Up.

Voici une synthèse de cette interview :

– Les principales raisons du succès d’une transition digitale

Un des facteurs clés est la volonté de la direction générale, et le mandat donné par la direction générale à son management et à l’ensemble de l’entreprise. Il est essentiel que la direction indique que ce projet est stratégique et majeur pour l’avenir de l’entreprise.
gestion des risques et conduite du changement

Le second facteur est l’adoption du middle management, en mettant si nécessaire des incentive et des outil de mesure de performance.

Le troisième facteur est d’impliquer les opérationnel dans le projet afin d’obtenir l’adhésion et surtout d’avoir une solution qui soit adaptée aux besoins du terrain.

– Comment mettre en place un comité de transformation digitale.

Il faut déjà explique la raison de ce changement (acquérir de nouveaux clients, améliorer la satisfaction, réduire des cycles R&D, faire des économies, survivre à un changement technologique…).

Il est nécessaire de mettre en place un comité, qui fera de la communication sur l’évolution du projet (pour rassurer, communiquer…), avec des relais terrains opérationnels avec des interlocuteurs nominatifs (key users) dans chacun des services.

L’incarnation de la transformation digitale est souvent faite via une personne externe qui vient changer les habitudes, mais sans l’intégration des collaborateurs généralement ces “greffes” ont du mal à prendre car il y a une résistance internes (jalousies, méconnaissance des besoins du secteur d’activité et de la culture d’entreprise…).

L’écoute du terrain, et aller au devant des opérationnels est essentiel.

– Quel va être le rôle des collaborateurs dont le métier peut changer ?

C’est une vraie inquiétude, car le métier de certaines personnes va changer ou disparaître (ex: les conseillers commerciaux, les personnes au guichet…).

Dans ce cadre il faut accompagner le changement de métier, soit avec un nouveau métier, soit avec une restructuration des équipes…

Mais il ne faut pas avoir peur de ces changements, car la dématérialisation de la relation est d’une part incontournable, mais en même temps le relationnel et l’humain restent essentiels mais au travers de nouveaux modes (ex: faire des web conférence le soir, faire du conseil au lieu de la vente…).

– La transformation digitale est inéluctable… si les acteurs historiques ne prennent pas l’initiative, d’autres vont venir prendre des parts de marché.

En effet de nouveaux acteurs utilisent les nouveaux outils, vides juridiques… pour révolutionner certains secteurs.

Par exemple on le voit avec les Taxi contre les VTC, les hôteliers avec AirBnB…

C’est pourquoi les entreprises doivent aller au devant de ces évolutions sociales et comportementales, et oser changer leurs métiers, process et habitudes.

– Voici 2 exemples intéressants de transformation digitale

Renault et sa Digital Factory, est un exemple de digitalisation de ses process et de son business.

 



Patrick Hoffstetter, Directeur de la Digital… par frenchweb

Les entreprises du voyage sont aussi des exemples d’une transition digitale réussie, avec des outils de self booking sur internet, les programmes de fidélisation avec des partenariats, la réservation en temps réel sur les applications mobiles…

transformation-digitale-tourisme

Voici une étude complète d’Accenture sur le sujet :

Il faut noter que cette transformation est demandée par les clients qui demandent plus aux entreprises.

 

 
Et voici la vidéo complète de l’interview :

 

 

Pour en savoir plus, rendez vous sur le site d’Accenture Digital.

Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !
Faites passer le mot :Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

1 Comment

  1. Jul 24, 2014 - 16 h 34 min

    Le rôle du manager est effectivemment très important pour donner l’envie aux salariés et collaborateurs de s’investir dans le projet

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *