Partagez les articles :

J’ai le plaisir de recevoir Morsi Masmoudi, ingénieur en informatique et Manager chez Supervizor.fr pendant la semaine, et blogueur le soir et le Week-End.

Dans cet article, Morsi nous livre ses bonnes résolutions WebMarketing pour 2018 !

Les Bonnes Résolutions WebMarketing 2018

Qui n’a jamais pris de nouvelles résolutions personnelles pour le nouvel an (cf cet article sur les Bonnes Résolutions 2018) ?

En effet, chaque année, c’est le moment de dresser une liste de choses que nous allons faire à l’occasion du nouvel an et que nous espérons mettre en place après la saint sylvestre.

Mais pourquoi se contenter des bonnes résolutions personnelles, alors que l’on passe quasiment la moitié de nos journées au travail…

C’est pourquoi je vais vous présenter dans cet article des bonnes résolutions marketing.

L’idée n’est pas de placer la barre très haute, ni de se faire des objectifs qu’on ne va pas pouvoir tenir, d’accomplir des tâches atteignables et raisonnables.

Donc, 2017 sera l’année où vous allez créer et exécuter vos résolutions de marketing numérique !

 

# 1 – Optimisez tout votre contenu d’abord pour les humains, puis pour les moteurs de recherche.

Il est important de toujours suivre les meilleures pratiques énoncées par Google, mais il ne faut jamais oublier que votre contenu est aussi destinés à des lecteurs de la toile qui vont partager et recommander votre contenu s’ils aiment bien sûr ce que vous proposez.

Surtout que Google prend en compte le comportement des internautes pour son classement

  • temps passé sur le site,
  • rebond,
  • liens depuis d’autres sites

 

Il faut donc écrire donc tout d’abord pour vos lecteurs, ensuite optimiser le pour les moteurs de recherche.

 

# 2 – Créez une bonne expérience utilisateur.

 

Si un client a une mauvaise expérience lors de sa visite à votre site Web (ergonomie, moteur de recherches, USP…), il va rapidement trouver une autre source qui répond mieux à son besoin (les concurrents ne sont qu’à un clic) et il ne va sans doute pas s’attarder sur votre site.

Vous n’avez que 3 secondes maximum pour convaincre avant qu’un internaute ne vous quitte… il faut être efficace !

Voici les bases pour créer une bonne expérience utilisateur:

  • Créer un site optimisé pour les mobiles et tablettes, le trafic mobile ne cesse de croître.
  • Développer un contenu facile à lire pour tout type d’écran, sur PC les résolutions d’écran sont de plus en plus variés
  • Inciter le plus rapidement les internautes à l’action (pour laisser leurs emails, leurs téléphones pour une démonstration, aller sur une page de vente de produits, …)
  • Avoir un accès en moins de 3 clics au éléments clés (commande, formulaire, liste de produits…)
  • Optimiser le temps de chargement pour le confort et la patience de l’internaute (faites une analyse par GT Metrix)

 

# 3 – Prenez en compte le fait que Google n’est plus la seule source de trafic.

Vous devez avoir une approche multicanale du webmarketing.

Google c’est toujours 90% des recherches, mais Facebook c’est 30 millions de personnes, Youtube des milliers d’heures vues par jours, Linkedin des millions de professionnels à votre portée…

Vous devez donc identifier où sont vos prospects, et comment les toucher sur ces différents canaux.

Voici ci dessous une infographie qui vous montre que Google n’est pas la seule sour ce de trafic :

carrefours d'audience

Cela peut être du contenu, de l’optimisation SEO, de la publicité sur les médias sociaux (voir point #13) … cette approche vous aidera à ne plus être dépendant d’une seule source de trafic, et de multiplier vos canaux d’acquisition.

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

# 4 – Analysez vos données pour prendre des décisions importantes.

 

Mettre en place des stratégies uniquement sur vos intuitions n’est pas un moyen fiable pour augmenter son chiffre d’affaires.

Vous avez par exemple la méthodologie AARR en Growth Hacking pour analyser votre activité et votre tunnel de vente selon les différentes étapes du cycle de vie  :

Il vaut mieux tester, et essayer différentes techniques, puis les optimiser.

Par exemple pour vos publicités Facebook Ads, commencez par faire une série de publicités (une petite dizaine), puis regardez celle qui marchent, et ensuite changez 1 élément à chaque fois pour comprendre ce qui fonctionne mieux ou pas.

Voici quelques informations que vous avez à votre disposition en 1 clic pour mieux décider :

  • Les sources de trafic et les données de conversion
  • Les opérations qui génèrent le plus de leads (livres blancs…)
  • Les pages qui génèrent le plus et et le moins de trafic, les mots clés sur lesquels vous êtes positionés
  • Le contenu le plus partagé sur les réseaux sociaux
  • L’avis des clients

Vous pouvez facilement tracker vos conversions avec ces outils :

 

 

# 5 – Utilisez le marketing de contenu pour aider vos clients à choisir

 

Aujourd’hui de plus en plus de décisions d’achat se font via le net (avis, comparateurs, articles de blogs, questions sur les media sociaux…).

Il est donc essentiel de bien vérifier son eRéputation (cf cet article sur l’eRéputation), et donner une bonne image de son entreprise sur internet.

Pour cela vous devez certes vendre de bons produits et services, mais aussi répondre aux demandes et surveiller ce qui se dit de votre marque.

Pour travailler votre image, il faut aussi un contenu de qualité et bien structuré pour aider vos clients ou vos potentiels clients (ces fameux leads) à trouver une solution à leur besoin et à les aider à trouver la solution à leurs problèmes.

 

# 6 – Ayez toujours une stratégie avant de mettre en place une série d’actions

 

Il faut toujours avoir une stratégie globale (ex: un focus PPC et content marketing, lancer un nouveau canal sur Linkedin…) puis déterminer un plan d’action sur une période bien déterminée et que vous serez ramenés à ajuster selon le retour des clients et les statistiques suite à la publication de votre contenu (point #4).

Cela permet de ne pas s’éparpiller et de s’épuiser avec des micro actions, et cela permet aussi à tout le monde de savoir où ils doivent concentrer leurs efforts.

 

# 7 – Faites un bilan de ce qui a bien fonctionné… ou pas !

 

Savoir faire un bilan et regarder en arrière peut vous aider à développer une feuille de route pour l’année à venir et à être encore plus efficace à l’avenir.

C’est ce que l’on appelle faire un diagnostic  Post-Mortem et Post-Mortem :

Cette période de bilan peut sembler une perte de temps, mais l’analyse des chiffres permet au contraire de prendre du recul et déterminer ce qui est vraiment important.

 

# 8 – Créez un contenu attractif

Avoir un contenu attractif n’est si compliqué qu’on le pense, il suffit de connaître votre cible (des seniors, des jeunes…) et de respecter quelques règles universelles.

D’une manière générale, votre contenu doit être :

  • Utile et divertissant,
  • Visuellement attrayant et créatif.

Voici un graphique qui explique pourquoi les gens partagent sur internet :

Suite à cela, vous pourrez déterminer le type de contenus en phase avec les émotions qu’il faut déclencher.

 

# 9 – Rapprochez-vous des personnes influentes de votre domaine

Quand on n’est pas connu sur le web, il est devenu très difficile d’attirer naturellement des visiteurs.

D’où l’importance d’aller chercher le trafic là où il est, et en particulier auprès des influenceurs.

Si vous êtes cité, relayé… par une personne influente de son domaine cela peut vous donner un bon coup de pouce.

Identifiez et contactez les personnes influentes pour leur demander une interview, un article invité, un conseil…

 

# 10 – Fournissez de la valeur ajoutée aux influenceurs

En complément au point #9, les personnes influentes reçoivent beaucoup de demandes chaque jour pour participer à des initiatives de webmarketing.

Il faudra avoir toujours  un petit quelque choses à mettre en évidence pour encourager les personnes influentes à vous faire confiance et à participer à votre approche de marketing.

Par exemple, faites comme moi avec cet article : rédigez un article intéressant sur un sujet bien déterminé et vous le proposez à la personne influente sur son blog !

 

# 11 – Entretenez une relation durable avec les personnes influentes

Souvenez-vous, les personnes influentes ou influenceurs sont des humains, il ne faudra pas les considérer comme des panneaux publicitaire pour votre produit ni les spammer en leur envoyant des emails toutes les heures …

Il faudra garder le contact avec les influenceurs même après la fin de votre collaboration et répondre à leur emails s’ils vous sollicitent, ou répondre à leurs commentaires sur d’autres sujets, les saluer simplement si l’occasion se présente …

 

# 12 – Utilisez le remarketing

Pour faire simple, le remarketing est le « re-ciblage » de visiteurs après avoir visités un site sans faire d’action d’achat pour la plus part.

Vous avez sans doute remarqué que des fois des publicités d’un produit bien spécifique vous suivent sur les divers sites que vous visitez par la suite ?

C’est le remarketing.

Les campagnes de remarketing présentent  donc une occasion d’augmenter votre trafic, vos ventes et vos conversions.

Votre premier réflexe doit donc être :

  • de mettre en place le pixel Facebook Ads pour retargeter les visiteurs des pages clés de votre site web (ex: page de vente…)
  • de mettre en place des campagnes de retargeting sur Google Adwords à partir de vos landing pages et pages clés.

Attention : il ne faut pas non plus retargeter n’importe quelle page, sinon vous allez afficher de la publicité n’importe comment. N’oubliez pas d’exclure les personnes qui sont déjà vos clients, les personnes qui ne visitent pas des pages “chaudes”…

 

# 13- Utilisez la publicité sur les médias sociaux, les alternatives à Google Adwords

Les plates-formes des médias sociaux ont considérablement amélioré leurs capacités de ciblage pour vous permettre d’atteindre vos objectifs et votre public.

Choisissez le réseau social qui va le plus avec votre activité, et testez la publicité avec un budget raisonnable puis affinez petit à petit votre annonce pour promouvoir votre entreprise.

Vous avez à votre disposition :

  • Facebook Ads (le plus puissant et le plus efficace)
  • Twitter Ads
  • Linkedin Ads
  • L’affiliation

En 2018, la clé est de maîtriser Facebook Ads et ses subtilités.

En effet, c’est le réservoir de prospects le plus important, et c’est celui qui permet d’avoir le plus rapidement des résultats concrets.

Twitter reste encore un réseau social élitiste et hightech, et la publicité Linkedin étant peu efficace car les membres n’y reviennent pas tous les jours (sauf les consultants, les commerciaux et les recruteurs).

 

# 14 – Amplifiez votre contenu.

Il ne sert à rien de développer du bon contenu qui soit créatif et utile mais qui ne soit pas bien partagés sur les médias sociaux.

Il faudra avant même de créer le contenu, penser à un plan stratégique pour le partage social et l’amplification du contenu.

Chaque média social doit avoir son plan de partage et d’amplification, par ce que si sur Twitter il faudra publier plusieurs fois par jour, sur Linkedin il n’est préférable de partager que 1 fois par jour (en évitant les weekends).

Vous devez consacrer au moins 10 à 20% du temps dédié à la création de contenu à sa valorisation :

  • Partage manuel ou automatique (via Zapier.com par exemple) sur votre profil et vos pages Facebook, Linkedin, Twitter, Google Plus…
  • Publication dans les Groupes Linkedin & Facebook
  • Diffusion de vos contenus multimédia sur Pinterest, Youtube, Intagram, Soundcloud, iTunes, Slideshare…
  • Mentions d’influenceurs dans vos articles pour leur proposer un relais via Twitter & email
  • Diffusion via un message Messenger grâce à votre chatbot sur votre Page Facebook
  • Envoi d’un message via votre solution de notification via le navigateur
  • Enregistrement sur votre Scoop.it, Paper.ly, pearltrees, Storify...
  • Republication automatique X jours plus tard via Swello.com, Buffer.com
  • eMail à votre liste d’abonnés newsletter et à vos contacts pro “amis” (via email, via Linkedin, via Facebook…)
  • eMail interne aux commerciaux, managers… pour un relais sur leurs propres comptes
  • Ajouter d’un lien dans votre signature d’email
  • Identifier les influenceurs susceptibles d’être intéressés par vos contenus via BuzzSumo.com
  • Payer pour faire de la promotion sur Facebook (promoted post), Facebook Ads ou les réseaux de contenus (Adsense, Outbrain…)

 

# 15 – Créez de jolis visuels pour les publications sur les réseaux sociaux

 

Les statistiques  ont révélé que les publications sur les médias sociaux accompagnés d’un visuel sont beaucoup plus susceptibles de recevoir un engagement (un j’aime, un partage, un commentaire, …) du coup accompagner toujours votre publication avec une joli image.

Les images gratuites et de qualité ne manquent pas, vous pouvez vous inspirez de cette liste pour vos visuels

Vous avez par exemple :

Cependant, si vous voulez vraiment sortir du lot, faites appels à un vrai illustrateur afin d’avoir des images uniques sur le marché où vous pourrez ajouter votre logo, l’adresse de votre site web…

Voici par exemple la BD de L’Expérience Client, avec 47 images inédites :


 

 

# 16 – Utilisez les bons outils pour gagner du temps… mais restez humain !

Assurez-vous d’utiliser les bons outils pour gérer vos médias sociaux (Hootsuite, Buffer.com, Bitly, Zapier.com …).

Ces outils vont vous aider à profiter d’avantages des réseaux sociaux puisqu’ils vous facilitent le partage et l’accès aux données de votre communauté en ligne.

Cependant, l’automatisation n’est pas la panacée de la réussite sur les Media Sociaux… il faut absolument mettre de l’émotion, de l’humain… pour générer du partage et de la viralité.

 

Pour cela vous pouvez consulter cette liste de 150 outils indispensable pour une PME ou un Freelance.

 

En Conclusion

Selon votre stratégie actuelle de WebMarketing, certaines de ces résolutions peuvent ou non être adaptées pour vous en 2018.

Ce qu’il est important de faire, c’est de tester de nouvelles idées, car le Web évolue tous les jours.

N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ci-dessous pour nous donner votre avis sur ces différentes résolutions et si vous en avez d’autres.

 

Cet article est une libre adaptation de l’article de Top Rank Blog avec 16 bonnes résolutions marketing pour 2016.

16 Bonnes Résolutions WebMarketing pour 2018 !
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

4 thoughts on “16 Bonnes Résolutions WebMarketing pour 2018 !

  1. Article vraiment complet. Merci pour le partage Monsieur. Seriez vous intéressé par un interview sur notre site web?
    Ce serait un réel plaisir de vous avoir armistice nous le temps d’un interview. Cdt
    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.