Partagez les articles :

marges hypermarché

 Olivier Dauvers, spécialiste en grande distribution revient sur la Crise du Lait, avec un reportage sur l’opération de communication des Magasins Super U qui se défendent de pratiquer des marges abusives…

La direction de Super U explique ne pratiquer que 13,5 % de marge sur le Lait, et d’expliquer qu’il faut au moins une rentabilité de 24% pour un magasin…




Partagez les articles :
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Stéphane Dangel

D’après les chiffres, les marges ne sont en fait pas forcément abusives sur un bon nombre de produits. D’après des enquêtes, les consommateurs estiment la plupart du temps que les hausses de prix ne reflètent la plupart du temps qu’une hausse des coûts… Mais se plaignent des prix élevés.
Il y a une part d’histoires que le consommateur se raconte à lui-même dans tout cela.
Il y a du storytelling là-dedans.
http://storytelling.over-blog.fr

Maxime

13,5% de marge. En incluant la marge de la centrale d’achat, on arrive à 19,2 %. D’autant qu’on voit bien qu’ils emmagasine 32% de la VA. Sauf que : – il y a les marges arrières qui ne sont pas comptées, – la GMD ne financent plus de stock, c’est le transformateur qui le supporte dans des entrepôts de répartition avancé (les CCC) Et la transparence demandée va vite être faussée par tout ça, se calant sur le prix d’achat unitaire à la centrale. Autre point intéressant à contrebalancer : – marge net de l’industrie du lait : environ 2-3%… Lire la suite »

A.M

Les magasins U expliquent la différence entre le prix du lait entier acheté aux producteurs 21 centimes et le prix du lait demi-écrémé vendu aux consommateurs 55 centimes.
Par contre, ils ont omis de dire ou était passé le prix de la crème??? Qu’est-elle devenue ???