Faut-il acheter un nom de domaine avec accent ?

nom de domaine accentué

Depuis déjà longtemps il est possible d’acheter des noms de domaine accentué en .com. C’est-à-dire qu’il est possible d’acheter des noms avec un é, à, è, ç, ê… ce qui en théorie offre des possibilités de se positionner sur des mots concurrentiels actuellement souscrits sans accents

Par exemple si vous allez sur 1and1.fr vous pouvez dès maintenant réserver des noms de domaine comme cours-karaté, séduire-une-fille, être-riche :

nom de domaine accent

Le .eu offre également cette possibilité depuis le 10 décembre 2009, et donc il peut être tentant d’acheter un nom de domaine avec accent pour optimiser sa visibilité.

En revanche l’AFNIC n’ayant pas (encore) adopté cette nouvelle norme les .fr ne sont pas encore réservables :

nom de domaine accentué en .fr

La réflexion est donc de se dire : après quelques mois de recul est-ce que c’est intéressant pour moi de me positionner sur des noms de domaines avec des accents ?

Pour les novices, voici quelques trucs et astuces pour vérifier si un mot clé ou une expression sont concurrentielles :

1 – Tapez les mots clés et expressions dans Google (avec et sans guillemets).
S’il y a de nombreuses annonces Google Adwords (ex : 2 pages d’annonces, voire plus), cela veut dire qu’il y a déjà une grosse bataille sur la recherche payante, et donc que le référencement naturel sur cette expression doit être déjà bien optimisée. Si la recherche renvoi beaucoup de nom de domaine avec les mots clés inclus, cela veut aussi dire que la lutte sera longue…

2 – Recherchez dans Google allintitle: “mot clé ou expression” (recherche avec les pages ayant comme titre le mot clé) et allinanchor: « mot clés ou expression » (recherche avec les liens ayant avec ses mots clés comme ancre) afin de voir combien de sites ont déjà optimisé une ou plusieurs pages sur une expression. S’il y en a des milliers (ou des millions) c’est que le mot clé est ardu…

Exemple pour allintitle : « référencement » il y a 6,8 Millions, alors que pour « référencement sur Paris » il n’y en a que 8…

3 – Identifiez si vous avez à faire à un ou plusieurs concurrents sérieux.
Si vous voulez faire un comparatif entre les différents sites en concurrence, vous pouvez utiliser le Plugin FireFox SEOQuake  qui vous permet de voir en direct lors de vos recherches sur Google le PageRank, le nombre de Bakclinks… des sites concurrents sur la requête afin de voir qui sont les plus offensifs sur ce mot clés (1 seul, toute la 1er page…).

Pour continuer sur notre exemple, nous allons prendre le cas du nom de domaine référencement.com, un nom de domaine sur un marché hyper concurrentiel comme nous venons de le voir.

Que se passe-t’il quand on tape le mot clé dans Google en requête large (référencement) : le site n’apparait pas sur la première page. C’est WebRankInfo.com, un des sites de référence dans le référencement qui apparait dans les premiers (grâce aux backlinks, au contenu, à l’ancienneté…), puis les noms de domaines avec comme mots clés « referencement » inclus (c’est « referencement-2000.com » sans accent qui est second).

Le nom de domaine « referencement.com » (sans accent) n’apparait que 6ième (après Wikipedia) :

recherche référencement

Et le nom de domaine « référencement.com » ? Pas de trace dans les premières (nous avons abandonné la recherche page 20). Pourtant il existe bien quand on tape “référencement.com” dans google avec les guillemets, ce qui veut dire qu’il n’est pas blacklisté par Google…

Avec le terme « référencement » en expression exacte (avec les « ) c’est le même genre de résultats, avec un classement légèrement différent…

Une rapide analyse par WooRank montre que le site est mal indexé (1 page), avec peu d’optimisation « onpage » (nb: un simple regard sur le site et l’on voit déjà une intro en flash, peu de mots en français…) :

analyse positionnement google

Pour les Backlinks, via une analyse avec www.analyzebacklinks.com on voit que c’est aussi très limité avec seulement 16 liens :

analyse backlinks

Si vous comparez les analyses avec son frère jumeau « referencement.com », il n’y a pas photo… Plus de 1000 backlinks, 253 pages indexées par Google, une structure de page lisible (h1…)…

Moralité, on pouvait s’en douter, avoir le nom de domaine avec les accents n’est pas suffisant, il faut travailler aussi son référencement.

Néanmoins avec une expression moins concurrentielle, avoir un nom de domaine avec des accents peut être un bon moyen d’améliorer son référencement, car le nom de domaine est un des 4 piliers majeurs de la réussite d’un bon positionnement sur Google.

De plus si vous avez déjà un nom de domaine avec un nom ou expression contenant des accents, il est important de le réserver lui aussi. En effet il n’y rien de plus horripilant que d’avoir un cybersquatteur sur votre nom de domaine…

En revanche, le nom de domaine avec accent ne doit pour l’instant pas être votre nom de domaine principal. Il doit servir pour une stratégie défensive contre des concurrents indélicats ou pour essayer de se positionner sur une expression déjà prise par un autre site.

Le nom de domaine accentué peut également servir à se positionner via une stratégie « opportuniste » sur des expressions à la mode ou très recherchées, par exemple en utilisant Google Trends  qui montre que le mot clé « Météo-motclétresrecherché » pourrait être un bon investissement :

google trends

Le nom de domaine avec accent pose également plusieurs problèmes :
Google ne semble pas les mettre en avant dans les recherches… ce qui est encore plus accentué par l’inertie de Google qui laisse des vieux noms de domaine prioritaires par rapport aux nouveaux noms de domaines accentués.
– L’affichage dans les navigateurs internet ne fonctionne pas bien, le nom de domaine apparait avec une série de lettres et de tirets (ex : www.xn--rfrencement-bbbb.com pour www.référencement.com).
– Les adresses emails avec des accents ne sont pas reconnues (problème lors d’envoi et de réception d’emails…).
– Le droit des marques peut vous jouer des tours, par exemple vous vous exposerez fortement à un procès si vous prenez le nom de domaine www.ikéa.com… même si la marque originale est sans accent !
– …

Au final, le bon réflexe est toujours de réserver un nom de domaine et ses différentes déclinaisons pour prévoir l’avenir :
– Avec le .com et le .fr (voir en option d’autres extensions comme le .eu et le .net).
– Avec les pluriels sur ses mots.
– Avec des tirets et sans tirets
(de préférence avec tirets)
Et maintenant avec les accents pour prévenir le cybersquattage !

Alors si vous ne l’avez pas encore fait, à dépêchez vous de réserver vos noms de domaine alternatifs chez 1and1, Ovh, Infomaniak !

Article précédent

La pub du jour : Every Breath you take... [Tabac]

Article suivant

Participez au Forum de Marketing-Etudiant.fr, et gagnez 350 € de cadeaux !

Sur le même thème