Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet !

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 1
Partagez les articles :

Réussir à expliquer le management de projet en 6 étapes est un vrai challenge !

Ce tutorial va donc vous apprendre concrètement comment préparer un projet, le planifier de A à Z et le suivre, afin d’atteindre vos objectifs.

A la fin de cet article, vous trouverez d’autres ressources (comment gérer les relations personnelles, des modèles de documents…).

Les 6 principales étapes d’une bonne gestion de projets sont :

  • Etape 0 – Définir les objectifs du projet
  • Etape 1. Découper le projet et définir la liste des tâches
  • Etape 2. Définir l’enchaînement logique des tâches
  • Etape 3- Ajouter les durées et des contraintes sur certaines tâches et intégrer des tâches externes
  • Etape 4- Définir et attribuer les ressources
  • Etape 5- Planifier et assurer le suivi du projet
  • Bonus : Les principaux logiciels de gestion de projets

Voici le sommaire de ce dossier et les thématiques abordées :

 

Etape 0 – Définir les objectifs du projet

L’étape 0 parait un “basique”, mais elle est trop souvent négligée (c’est pour cela que je l’ai nommée étape 0, tellement elle parait évidente… et pourtant elle est trop souvent négligée !).

Ne pas définir les objectifs du projet elle peut induire un “effet tunnel” (c’est à dire se lancer et avancer jusqu’à ce que l’on se rende compte qu’on a mal compris, mais souvent tardivement), ou encore partir sur de mauvaises bases ce qui obligera plus tard à devoir refaire le travail.

Il est essentiel de clarifier les objectifs du projet (la priorité N°1, et les objectifs secondaires), ce que l’on attend de vous (livrables, temps, délais, budgets…) et la souplesse que vous pouvez avoir.

Il est indispensable d’écrire cela dans un document, afin de ne pas laisser de place aux malentendus, et surtout le faire valider par le donneur d’ordres.

Parfois, vous pouvez comprendre une chose et votre manager une autre (ex: donneur d’ordre veut des résultats rapides pour montrer à sa direction que cela avance, alors que le chef de projet va passer du temps à préparer le dossier et à faire des réunions préparatoires).

Concernant les contraintes classiques d’un projet à prendre en compte lors de l’étape 0, vous avez généralement :

  • Le temps pour le réaliser (1 semaine, 1 mois…)
  • L’argent pour le faire (budget “no limit” car prioritaire ou au contraire un bricolage vite fait)
  • Les fonctions que vous souhaitez y mettre ou les résultats qui sont attendus (quelle est la “killer feature” c’est à dire ce qu’il est indispensable de livrer)
  • L’importance pour la direction générale ou la stratégie de l’entreprise

Sachant que ce qui est souvent décisif, c’est les facteurs temps / argent / fonctions.

Ces 3 contraintes forment un triangle, que vous pouvez changer pour faire en sorte de respecter l’une ou l’autre de ces contraintes.

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 2

Un bon moyen de clarifier le résultat obtenu, et donc de laisser le décideur choisir lui même afin de ne pas vous retrouver en mauvaise posture…

A noter : si votre commanditaire ne vous propose pas de solutions (ex: plus de moyens, plus de temps…), alors demander lui “Mais comment faire alors ?”. Cela vous permet de lui renvoyer le problème à la figure au lieu de devoir vous justifier et trouver vous même des solutions impossibles à tenir.


Etape 1. Découper le projet et définir la liste des tâches : on ne mange une baguette qu’en la coupant en tranches ! 

 

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 3

 

La première étape à réaliser est celle de dresser la liste des tâches à réaliser.

C’est cette étape qui est la plus délicate, car elle jette les fondations du projet.

Si l’on oublie une tâche à ce moment-là , le projet sera faussé, et sa gestion le sera donc aussi.

Listez toutes les tâches possibles et imaginables, et soyez très critique vis-à-vis de cette liste : pour chaque tâche, demandez-vous toujours De quoi ai-je besoin au préalable pour pouvoir faire cela ? Qu’est-ce que cela implique pour le reste du projet ?.

En procédant de cette manière, vous trouverez par déduction et par induction de nouvelles tâches que vous auriez pu oublier, des pré-requis techniques…

Autre conseil : distinguez-bien le fait de réaliser une tâche et le fait de la valider, et le communiquer.

Comme nous l’enseignent les lois du temps, la plus grande partie de temps gâché est celle avant de réaliser l’action : les gens perdent un temps fou à se décider à effectuer une action, prenez-le en compte et découpez bien votre projet dans le détail !

Le mieux est de commencer par un papier & crayon, et de partir du but final.

En effet en partant du but à atteindre vous allez prioriser vos efforts sur cet élément, au lieu de commencer par les détails.

Ensuite, vous pouvez vous utiliser :

  • Soit un fichier Excel avec la liste des tâches et les dates jalons, accompagné d’un fichier Powerpoint avec de grandes dates (adapté pour des projets peu complexes ou déjà connus).

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 4

  • Soit utiliser un fichier de MindMapping (plus efficace dans le cas de projets complexes pas clairs).

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 5

Dernière chose: vous n’avez pas forcément à lister les tâches par ordre parfaitement chronologique, c’est juste plus pratique pour la suite.


Etape 2. Définir l’enchaînement logique des tâches

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 6

Tout ne doit pas se faire en même temps, et il est essentiel de commencer des chantiers immédiatement.

Par exemple, vous pouvez organiser une réunion de lancement de projets avec les parties prenantes bien avant d’avoir tous les éléments en main.

En anticipant cela, vous allez déjà avancer sur le projet (et ne pas subir des indisponibilités), mais en plus vous allez vous fixer une première date pour avancer sur le projet.

2.1. Prédécesseurs et successeurs

Maintenant que vous avez établi la liste des tâches, il faut les “relier” entre elles, les ordonner.

C’est-à-dire qu’il faut définir, pour chaque tâche, toutes les tâches prédécesseur, c’est-à-dire toutes les tâches qu’il faut réaliser en amont, avant de pouvoir réaliser une tâche donnée : ça s’appelle l’ordonnancement.

Petit point de vocabulaire : si on appelle prédécesseur la tâche amont, on appelle successeur la tâche aval.

Par exemple, pour un projet “réaliser un gâteau”, la tâche acheter les ingrédients sera prédécesseur de préparer le gâteau : eh oui, vous ne pouvez pas le préparer tant que vous n’avez pas les ingrédients nécessaires (inversement, préparer le gâteau sera successeur de acheter les ingrédients) !

2.2. Types de liaisons

 

On appelle liaison ou dépendance ou lien de dépendance le lien qui unit un prédécesseur à un successeur.

D’ailleurs, à ce propos, il existe 4 types de liaisons : FD (fin à début), FF (fin à fin), DD (début à début), DF (début à fin). Définissez également les délais entre les tâches.

  • FD – Fin-à-Début : La tâche B ne peut pas commencer tant que la tâche A n’est pas terminée. C’est le type de liaisons le plus courant. Représente environ 95% des liaisons entre deux tâches. Par exemple, la diffusion du rapport ne peut pas commencer tant que la rédaction du rapport n’est pas terminée.
  • FF – Fin-à-Fin : La tâche B ne peut pas terminer tant que la tâche A n’est pas terminée. La tâche B se terminer à tout moment une fois que la tâche A est elle-même terminée, et elle n’est pas obligée de terminer en même temps. Par exemple, le contrôle des installations électriques d’un chantier ne peut pas terminer tant que toutes les installations n’ont pas été achevées. Dans ce cas, la tâche B est menée au fur et à mesure que les installations sont réalisées : on n’a pas besoin d’attendre que toutes les installations soient réalisées pour commencer le contrôle de la 1ère installation.
  • DD – Début-à-Début : La tâche B ne peut pas commencer tant que la tâche A n’a pas commencé. Petite précision : la tâche B peut commencer à tout moment une fois que la tâche A a commencé, elle n’est pas obligée de commencer en même temps. Par exemple, la rédaction du rapport ne peut pas commencer tant que la création du plan détaillé du rapport n’a pas commencé.
  • DF – Début-à-Fin : La tâche B ne peut pas terminer tant que la tâche A n’a pas commencé. C’est le type de liaison le plus rare. Par exemple, vous ne pouvez pas terminer l’assemblage des toits d’un lotissement tant que la charpente n’a pas commencé.

 

2.3. Délais

Sur certaines liaisons, des contraintes de durée peuvent être appliquées. Par exemple, si je peinds un mur, la première couche me prendra 1h.

Néanmoins, pour attaquer la seconde couche, je vais devoir attendre que la première couche ait séché 6h.

Ma tâche “première couche” ne durera donc pas 7h (car en réalité je serai libre pendant 6h), mais elle durera 1h, avec une liaison FD de 6h vers la tâche “seconde couche”.

Sous Open Workbench, cela se nomme “écart” dans les propriétés des tâches.

 

Etape 3- Ajouter les durées et des contraintes sur certaines tâches et intégrer des tâches externes

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 7

Tout le monde se réserve toujours des marges de sécurité pour réaliser des actions.

Les actions du chef de projet sont donc de :

  • Bien formaliser les demandes aux parties prenantes
  • Faire une relance avant la date de livraison des livrables (et si nécessaire recaler une date)
  • Trouver des leviers (relationnels, hiérarchique, budgétaires, organisationnels…) pour faire avancer les dossiers
  • Caler des dates (réunions, remises de documents…) acceptés par les participants (en leur demandant leurs avis, et si nécessaire de voir ce qui est livré ou compris pour réduire les délais ou les coûts).

 

3.1. Durées ou charge de travail

A présent, cela va dépendre selon que vous travaillez avec Microsoft Project ou Open Workbench ou un autre logiciel de gestion de projet (ex: Asana, Wrike, Trello…).

En effet dans le cas de Microsoft Project, vous allez entrer directement les durées des tâches, il s’agira donc d’une entrée de votre part dans le logiciel.

En revanche, dans le cas d’Open Workbench, vous allez entrer le “Reste-à-Faire” en même temps que les ressources. Il ne s’agit pas d’une durée, mais d’une charge de travail (par exemple, pour rédiger un rapport, il faudra 3h de travail).

Dans un autre logiciel de gestion de projets, il s’agit de caler des tâches et de caler des dates dans les planning des ressources.

A partir de cette charge de travail et de la disponibilité des ressources, on obtiendra une durée finale.

La durée est donc une sortie du logiciel (par exemple, la rédaction d’un rapport qui ne prendrait que 3h de travail combinée à une disponibilité de 30min par jour prendra 6 jours). Bref, charge de travail ou durée, entrez-la à ce moment-là .

 

3.2. Contraintes

Certaines tâches ont des contraintes de dates.

C’est le moment de les rentrer. Par exemple, la déclaration d’impôt possède une contrainte de fin au plus tard le 31 mai. Cette tâche possède donc une contrainte de type “fin au plus tard” qui a pour valeur 31 Mai.

Si cette contrainte n’est pas respectée, votre projet “impôts” risque d’avoir des problèmes. Il existe également d’autres contraintes :

  • début au plus tôt
  • début au plus tard
  • doit commencer le
  • doit finir le
  • fin au plus tôt
  • fin au plus tard

 

3.3. Tâches externes

Votre projet dépend également de tâches externes.

Dans ce cas-là , vous pouvez soit choisir de les rentrer directement en tant que tâche standard, soit les rentrer uniquement sous forme de “jalon”, c’est-à-dire une tâche de durée zéro, un simple point à valider avant de pouvoir passer à la suite.

C’est vous qui voyez.

Pour ma part, étant donné que les projets que j’ai à gérer sont assez simples, je préfère les rentrer en tant que tâches normales avec des ressources extérieures.

Si en revanche vous montez en complexité, le problème se posera si vous procédez de cette façon : en effet, pour calculer les coûts du projet, le logiciel prendra également en compte le coût de ces ressources externes que vous n’avez normalement pas à inclure sous cette forme dans votre projet.

Etape 4- Définir et attribuer les ressources

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 8

Sur un projet, vous êtes la ressource principale pour organiser, et souvent faire les choses.

Attention cependant à ne pas faire à la place des autres : non seulement vous risquez de faire moins vite et moins bien, mais en plus en cas de problème vous pourriez être tenu comme responsable…

Faites donc bien attention à apprendre à déléguer, et à être assertif (c’est à dire demander sans imposer).

 

4.1. Dresser la liste des ressources

 

Ici, le problème est simple : vous devez purement et simplement dresser la liste des ressources.

N’oubliez pas le matériel : les ressources n’impliquent pas seulement l’humain.

 

4.2. Définir les contraintes pour les ressources

 

Chaque ressource aura des contraintes de disponibilité ou de charge maximale qui lui seront propres.

N’oubliez donc pas de définir leur nombre d’heures disponibles par jour, leurs jours de repos (et à l’inverse leurs jours de travail si elles sont disponibles pendant les week-ends) ainsi que la part de leur temps qu’elles pourront consacrer au maximum sur une tâche.

Par exemple, on peut imaginer quelqu’un qui travaillera tous les jours, même le week-end, mais qui ne sera disponible que 2 heures par jour, et qui ne pourra passer que la moitié de son temps (50%) sur une tâche.

Cet exemple combine les trois contraintes.

 

4.3. Affecter les ressources

Une fois que vous avez votre liste des ressources, vous pouvez les affecter à vos tâches.

N’oubliez pas de préciser à ce moment-là le Reste-à-Faire.

Le Reste-à-Faire dépend des ressources ET des tâches, ce n’est pas une simple charge de travail par tâche divisible entre les ressources.

 

Etape 5- Planifier et assurer le suivi du projet

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 9

 

5.1. Planifier

A présent, il ne vous reste plus qu’à planifier le projet.

Cela va vous permettre ensuite de comparer le prévisionnel et le réel, pour voir où vous avez pêché, et ainsi vous améliorer de manière continue.

Il y a des fonctionnalités prévues dans les logiciels de gestion de projet (voir la fin de ce dossier).

 

5.2. Assurer le suivi

 

Ici démarre la gestion de projet à proprement parler.

Ce que nous avons fait jusqu’à présent relevait plutôt du management de projet, étant donné que vous avez participé à la définition des tâches et des objectifs.

Le point principal est de faire vivre votre planning et de le réviser au jour le jour : de cette manière, vous comprendrez en direct ce qu’un changement au niveau d’une tâche implique quant à la date de fin du projet, et vous pourrez prendre les mesures de rattrapage nécessaires.

J’insiste : le planning doit vivre au rythme du projet, sinon il ne sert plus à rien.

Idéalement, vous devez aussi avoir un espace partagé (Google Docs, Google Sheets, Wiki, Intranet, slack, Asana, Trello, wrike…) qui centralise l’information pour tous.

Cela vous permet par exemple de dire “Oui, tu as l’information sur l’espace projet…” au lieu de perdre des heures à montrer à tout le monde où se trouve l’information…

Planifiez vous surtout des réunions personnelles dans votre agenda afin de relancer les personnes… Vous verrez que souvent, même les personnes avec la meilleure volonté, n’obéissent qu’aux personnes qui “crient” le plus fort ou qui les relancent souvent.

Une petite astuce est de passer au bureau des personnes juste pour dire bonjour, faire un coucou… cela permet de physiquement ne pas oublier que les participants doivent vous rendre des éléments !

 

5.3. Clôturer le projet 

 

C’est une phase souvent négligée, c’est d’indiquer la fin du projet, avec une fête de fin de projet.

Souvent la fin de projet est souvent liée à la mise en place de celui ci, mais il est conseillé de faire 2 événements séparés :

  • Un lancement officiel du projet qui sera le point de départ pour les utilisateurs
  • Une clôture de projet qui sera une fête pour les participants au projet

 

 

Etape 6 : Faire un retour d’expérience post projet (REX)

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 10

Le Retour d’EXpérience (ou REX) permet de faire une analyse “post mortem” de son projet avec ce qui a fonctionné, ce qui n’a pas marché…

Le but est de réunir les principaux acteurs du projet plusieurs semaines après la fin du projet, afin d’avoir un retour “à froid”, c’est à dire une fois le projet mis en place.

Le REX permet de ne plus refaire les mêmes erreurs pour les prochains projets, et souvent de récompenser les participants au projet.

 

Ici s’achève cet article qui a tenté de vous initier au management de projets en 6 grosses étapes.

Bien entendu, rien ne vaut une formation complète et détaillée sur ce sujet ou la lecture d’un bon ouvrage de référence.

Mais si vous n’avez ni le temps ni les moyens de vous offrir des formations de ce type, dépassant facilement les 2000€, j’espère au moins qu’à travers cet article, vous en aurez appris un peu plus sur comment gérer vos projets.

Les principaux logiciels de gestion de projets

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 11

 

Pour automatiser la gestion de vos projets, vous pouvez utiliser des logiciels de gestion de projets.

Pour un projet ultra simple (ex : organiser un salon, un web séminaire…), un document Word de référence et/ou un fichier Excel partagé suffisent.

Pour un petit projet dans une PME, une Startup, pour une mission de Freelance… Wrike ou Asana suffisent largement.

Pour un projet plus complexe, MS Project est généralement plus adapté.

Pour le développement d’un logiciel, d’un produit… en mode agile, Trello est généralement bien adapté.

En complément, utilisez des logiciels de communication comme Slack, Teams… afin d’avoir rapidement des réponses et garder un historique des échanges (groupés ou individuels).

MS Project: le plus complet, mais aussi le plus complexe… à réserver aux gros projets très structurés avec gestion du temps passé, du coût…

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 12

BaseCampHQ.com : c’est le leader mondial des sites de gestion de projets. Il est simple et facile à utiliser.

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 13

– http://www.redmine.org/ : c’est un logiciel de gestion de Projets Open Source. Il est assez rustique, mais il est gratuit.

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 14

Wrike est un logiciel de gestion de projets complet, avec une gestion des tâches liées aux projets, avec la gestion des images, vidéos…

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 15

Asana : ce logiciel de gestion de projets en ligne est très complet, avec une gestion pointue des tâches, avec en particulier des Gantt… C’est un logiciel pour les entreprises plus structurées.

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 16

– https://slack.com/ : Slack outil de travail collaboratif sous la forme d’un chat où l’on peut partager des documents, mettre des commentaires… mais ce n’est pas un outil de gestion de projet, c’est une solution de travail collaboratif qui vient compléter Asana, MS Project, Wrike… en apportant plus d’interactivité. Slack est gratuit pour les petites équipes.

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 17

– Teams : le logiciel de communication de Microsoft (chat, réunion, visio…).

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 18

Trello: c’est un outil de gestion de tâches plutôt qu’un vrai outil de gestion de projets (ex: pas de Gantt, pas de gestion des temps…), mais il permet de gérer projets très simplement et visuellement, en particulier ceux qui utilisent la méthode agile.

Pour utiliser correctement Trello il faut installer les plugins Chrome suivants :

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 19

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 20

 

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 21

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 22

Et voici le résultat :

Les 6 étapes incontournables pour bien gérer un projet ! 23

Workflowy.com Gestion des priorités hyper simple, par exemple pour organiser une semaine de travail, un projet… C’est plus un outil d’organisation personnelle.

 

Vous voulez en savoir plus ?

Voici une série d’articles sur la gestion de projets qui complètent l’article que vous venez de lire.

En effet, vous avez découvert les fondamentaux, mais les articles suivants vont vous apprendre toutes les subtilités d’une bonne gestion de projet :

 


Partagez les articles :
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
108 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
blauesauser

Trés clair ton article sur la gestion de projet ou plutôt sur la partie suivi et mise en oeuvre manque juste quelques conseils trés importants

BOKOUENDE Reine Tatiana

Bonjour, et merci pour cette connaissance que vous mettez à la disponibilité de tous, c’est un bon article théoriquement parlant, mais avec ces cinq étapes dans la pratique ce n’est pas facile de s’en sortir car il englobe tout par contre à la pratique l’on a besoin du bref igue( un petit résumé).

Dubois Cluford

pouvez vous me partager ces conseils svp?

AMORAN

Très cher partenaire je viens de découvrir les documents mises a la disposition des responsables des ONG nationales et nous ,nous estimons heureux et vous remercions Ces outils sont des atouts .AMORAN Leon

Noah SAMBA MUZEMBO

J’aimerais vraiment faire un cours en ligne concernant les projets, et avoir un certificat international pour ça. Est-ce possible ?

Patrick

Bonjour,

Très bon ce sujet sur la gestion de projet.

Je voudrais vous présenter mon site qui est en rapport avec le votre et dont le thème central est le projet d’affaires :

“Le monde des affaires” vous permet de développer vos affaires, trouver des contacts, des fournisseurs, des clients, présenter vos projets, obtenir des conseils, rechercher des marchés, des partenaires, créer et promouvoir votre entreprise.

Salutations,
Patrick

abdallahi

Bonjours Mr je m’appel abdallahi je suis un mauritanien je travail dans le domaine de commerce et je cherche a connetres de nouveau partners
merci de me contacte sur mon imail

Mohamed elkhayat

Je suis un commercant
J’ai une projet

Quddus Kamanga

Salut Frere, c’est quoi le nom de ton site qui a trait a celui ci puisque peut etre j’espere trouver la part de solution Sur des lacunes que j’ai…
Merci
Quddus Kamanga depuis Iowa

JulG7

Très bonne approche et bien expliqué !
Je le garde dans un coin pour une future gestion ;)
Merci ^^ !

soufiane casa

si tres bien tt sa mais pour moi je travaile dans une societe de vente plusieur article
et je trouve ma societe ne donne pa un article(mon idee)la posibilite de le vendre et je veux donne cette idee a la direction et je veux des conseils ou bien des etapes pour donne un idee complete surtout je suis un licencie en droit et j ai pa une experience de reflechie mon idee comme le etude du marche.je ne sais pa explique merci

soufiane casa

si tres bien tt sa mais pour moi je travaile dans une societe de vente plusieur article
et je trouve ma societe ne donne pa un article(mon idee)la posibilite de le vendre et je veux donne cette idee a la direction et je veux des conseils ou bien des etapes pour donne un idee complete surtout je suis un licencie en droit et j ai pa une experience de reflechie mon idee comme le etude du marche.je ne sais pa explique merci

Jojo

BONJOUR, L’INTERNET,
JE VOU REMERCIS POOR 7 ARTIKL TRAIT INTTTERRESSAN JE VOULAIT GERER UN PROGET DE FRA

kam

Hyper article!
Mes encouragements pour ce que vous faites pour les enterpreneurs débutants que nous sommes.

BEKRI

salut
C’est trés bien d’avoir une telle vision sur un projet; à la lumiére de ces 5 étapes.
Mais je pense que c vague c.à.d lorsque on parle de chantier ou autre on y arriveront plus par les 5 étapes.
Merci

NDEME BEBEGUE MELANIE

Bonjour, je suis très interessé par cette méthode constructive de gérer un projet d’autant plus que j’ai eu à l’étudier à l’université.
j’ai une Maitrise en Marketing commerce vente et actuellement je suis employée dans un cabinet, dont le produit principal est un hebdomadaire.
Dans l’optique d’accroitre la clientele de mon journal, je suis entrain d’élaborer un plan marketing et un plan stratégique efficace. pour mener à bien mon étude de marché, j’aimerai si vous me le permettez bénéficier de vos conseils.
Merci d’avance.
Melanie Bebegue

Ahmed

Article très intéressant, bien présenté, illustré et résumé. Je vous en remercie beaucoup :-)

Continu de nous impressionné avec vos article.
Bonne continuation.

meriem

Bonjour,
C’est un sujet trés interesant,il tombe au bon moment car j’avais justement besoin de conseils pratiques concernant le suivi de projets.j’aimerai avoir des conseils concernant l’obtention des projets si c’est possible (les offres de services)
Merci à vous

khalil

oui ta raison.

Rakotovao Lovaniaina Daniel

Merci c’est un bon document pour ceux qui ont des problèmes pour son projet

khalil

Très bon sujet et bonne approche.

basile bulemu

salut,
je vous remrçi beaucoup pour pouvoir rédiger pour nous qui vous lisses ce documment trés pratique pour la correction de toute personnes ayant le soif de rédiger et éxécuter un projet. Ayant le souci de conduir une fois dans ma vie un projet, je vous en prie de bien vouloir me donner un caneva
pratique d un pays aprés la guerre, tel est le cas de mon pays la RDCongo.
mes dévouements

alla gérald

très bon document.
féicitations

zakoine

je trouve ce document trés important pour l’eficacité de la gestion des projets chez les jeunes entreperneurs
merci de ma part

babale

je suis tres ravi de la souplesse de resultat’je vous remercie pour ce service.

EMMANUEL

J’apreçis énorment votre procedure en matière de gestion de projet et j’aimerais un peu d’éclaircissement à mon égard car je suis transitaire de formation.

dominique

bonsoir,j’avoue être très impressionné par votre exposé sur les projets et j’aimerais que donniez plus de détails sur le plan ou caneva que doit suivre un projet de vente

Sylvain Nelson

TRÈs bon document

je vous félicite et vous remercie d’avoir rédigé ces cinq étapes incontournables pour la gestion d’un projet. J’aimerais bien l’utiliser dans mes conseils a d’autres.

Mille mercis!

David

A mettre entre toutes les mains!!!!

David

Et Bonne annéeeeeeeeeeeeeeeeeeee!!

othmane

merci beaucoup

amer

c tellement bon

werghemmi

un document trés utile
merci.

yves christia

parfait!

edmond

Je pense que vous meritez d’etre félicité. je suis en afrique et je vous dit que le decollage de ce continen depent de la gestion qu’on fera de nos projets. Ici vous n’avez pas mis assez acent sur le facteur Humain et surtout le mental de la ressource humaine. je suis gestionnaire de projet mais je vous dit la théorie ne fait que cadrier le coordonateur du projet par rapport aux rapport le reste chaque projet par rapport au lieu et la mentalité des acteurs a ses specificité d’ou l’importance de EIE (etude sur l’impact environemental) et la sociologie. mais… Lire la suite »

sabil ram

Très bon travail, bon pour exécution, excellent résumé, très utile pour les nouveaux chefs de projet,
Grande salutation pour l’équipe qui travail pour le développement durable.
Mersi

olivier

Je vais mettre en application vos conseils pour être co_animateur sur projet d’adaptation d’un nouvel équipement dans ma société.
Je vous informerai du déroulement des étapes….
cordialement

fadwa

slt merci bpc pour cette nombre des information elles sont trés improtants pour moi car j’ai un probléme je suis entrain de faire mon projet de fin mes etudes en gestion d’entreprise c’est pour cela je trouve votre sujet trés intéressant pour moi ca me aide bpc merci a vous et bonne continuation inchala

Pierre

Les 5 étapes sont tout à fait réussies.

En gestion de projet on fait de la gestion ce qui implique de :
Planifier
Organiser
Diriger
Contrôler (plus juste de dire évaluer)

On ne gère pas un projet, on gère des ressources aux différentes phases du déploiement du projet.

Yves Munoko

C’est un bon document,mais suggérer-le de manière plus pratique(dessin,image…)sinon ce document m’a aider…

EGUI Mathias

Bonjour,
C’est un sujet trés interesant,il tombe au bon moment car j’avais justement besoin de conseils pratiques concernant le suivi de projets.j’aimerai avoir des conseils concernant l’obtention des projets si c’est possible (les offres de services)
Merci à vous

raphael

très bon doc c’est bcp pratique et ça m’a aidé.

François

C’ est un bon document et je voudrais demander que vous m’ envoyer des supports pour une éventuelle aide
merci d’avance

le bosse

que dla merde

alexandra

Il y a aussi un logiciel grauit http://www.teamlab.com pour la gestion de projets efficacement. En plus, il y a le wiki, blog, messagerie instantanée, calendrier…

Jérémie Bikiele

je suis vraiment flaté à lire vos annonces reltives à la gestion d’un projet.C’est ce que j’ai besoin, si vous pouvez m’envoyé un support par mon e mail
bien à vous

daoura issa

avoir des conseil sur un projet de promotion marketing

fatima zohra

j’aimerais bien d’avoir la phase de l’analyse technique d’un projet

GUELLORD TSHIBAKA

En cas tout cas je suis trés satisfait de tout ce que je viens de lire je me suis vraiment retrouvé si possible est ce que je peux avoir le conseil sur la promotion marketing

mouldi

je suis vraiment trés heureux d’avoir trover ce site il est manifique j’aimerais bien que vous m’envoiyer tous les documents que vous posseder sur le management des projets ainssi que les étapes de la gestion des projets pour le chef de projet et l’administration dont appartient le projet

WILLIAM OMONDE MUTIMANWA

comment puet ont trouver le guide gratuit pour formuler un projet et qui vous etes survouplet vous aui donnée des conseeils
sur la forulation des projets

mbadinga eddy

j’ai suivi à la lettre votre explication sur la gestion du projet. votre manière me parait bonne, mais je souhaiterai que vous me donniez quelques détails sur mon projet. en principe je gère un projet Hygiène Santé Sécurité Eenvironnement comment faire .quelques exemples concrets pour que je puisse me retrouver

camille

ok

jose Ngwalo Gombo

merçi pour le ressumé édifiant

Louis Mug

Très bon récapitulatif de toutes les étapes essentielles à la bonne tenue d’un projet, mais j’aurais aimé un peu plus d’informations sur les logiciels en question, histoire d’avoir les + et les -.
Pour un prochaine article ?

SIDAH.MED

Je vous remercie pour ce guide du projet type et j’aimerai bien avoir une réponse concernant l’emplacement de ces quatre phases de gestion du projet à savoir: Planification- Organisation- Exécution et Contrôle par rapport votre guide…
Merci
SIDAH.MED

amirat

Ce tri bien

eko h francis

salut,je veux savoir comment monter et gérer son projet. S’il vous plait aide moi j’en est grand besoin en je veux faire dans la restauration.

Aeronaves a Venda

Good Work ! aux différentes phases du déploiement du projet.