Attirer, Séduire, Engager, Convertir… les 4 étapes d’une stratégie sur les Médias Sociaux

Attirer, Séduire, Engager, Convertir... les 4 étapes d'une stratégie sur les Médias Sociaux 5

Les médias sociaux c’est comme une soirée entre amis  : si vous avez compris cela, vous avez compris l’essentiel pour réussir votre stratégie sur les Medias Sociaux !

En effet , lorsque l’on veut avoir du succès et de la viralité sur les médias sociaux, il est vraiment important de se rappeler que les médias sociaux c’est comme une soirée chez des amis.

Lorsque vous êtes sur Facebook, sur Twitter, sur LinkedIn… c’est comme si vous étiez chez des amis en soirée à boire un verre.

Vous devez adapter votre comportement en conséquence comme si vous étiez invité chez les amis… sauf que les réseaux sociaux, c’est une soirée entre amis où vous êtes invité — mais puissance 100, 1000, ou 1. 000…

Pour arriver à séduire en soirée, il y a une méthode de base : Attirer/Séduire/Engager/Convertir… et nous allons voir comment l’appliquer en Marketing.

1 – Attirer, la première étape d’une stratégie sur les Médias Sociaux

Attirer, Séduire, Engager, Convertir... les 4 étapes d'une stratégie sur les Médias Sociaux 6

Lorsqu’on est en train de séduire quelqu’un, on va essayer d’attirer cette personne.

Pour attirer cette personne, il faut déjà avoir une bonne apparence.

Si vous habillez comme un SDF, à moins que vous soyez un apollon, une déesse, etc. vous auriez un peu de mal faire venir des personnes vers vous…

Comme on dit toujours l’habit ne fait pas le moine, mais il contribue.

Donc, la première des choses est d’avoir un look professionnel, donner confiance, faire en sorte que les gens pensent que vous êtes quelqu’un de fiable, quelqu’un qu’on a envie de rencontrer et qu’on veut en savoir plus.

Si vous n’avez pas cette première chose-là, vous allez forcément attirer la méfiance.

Par exemple, lorsqu’un commercial va envoyer un email à un prospect totalement inconnu, il ne faut surtout pas qu’il mentionne son poste “Ingénieur Commercial” / “Business Développeur” / …   il doit au contraire ne rien mettre dans sa signature pour ne pas dévoiler ses intentions (en séduction, cela reviendrait à écrire en gros sur son Tshirt “Célibataire chercher fille”).

Votre Look doit idéalement plaire, au pire ne pas vous desservir.

Dans une soirée, si vous avez des vêtements vieillots ou trop grands, cela ne va pas vous aider. Il est important de se dire qu’il va falloir avoir un look correct.

En d’autres termes, un profil sympathique et valorisant sur LinkedIn, une belle page sur Facebook, des contenus intéressants sur Instagram, des articles de blog et un bon thèmes… sont la base d’une stratégie réussie sur les Media Sociaux..

2 – Séduire, la seconde étape de votre stratégie

Attirer, Séduire, Engager, Convertir... les 4 étapes d'une stratégie sur les Médias Sociaux 7

On ne va pas tenter de séduire directement séduire une personne et jouer les lourdingues à essayer de coller une fille toute la soirée…

Il faut plutôt avoir une cible, une audience… et voir avec qui cela fonctionne le mieux.

Mais que va t’on faire concrètement ?

Tout simplement, il faut aller au contact et rechercher des personnes qui sont liées à notre cible.

Par exemple, sur LinkedIn, vous allez ajouter des personnes qui sont dans votre secteur d’activité et dans votre cible.

Il ne faut passer rester dans son coin, mais aller au-devant des autres.

Il faut prendre la situation en main, et aller au contact.

Donc, on va sélectionner les personnes et on va leur envoyer un premier message qui va être séduisant.

Une introduction auprès d’une fille pourrait être un truc du genre : « Bonjour, excusez moi, mais j’ai regardé votre boucle d’oreille et j’aimerai savoir où vous l’avez achetée ? Je dois faire un cadeau d’anniversaire prochainement à ma sœur et donc, j’aurais voulu bien savoir où je pourrais trouver les mêmes parce qu’elles sont vraiment magnifiques ».

Donc, le premier message doit être là pour séduire et donner confiance… sans draguer comme un lourd !

Ensuite, il va falloir passer à la phase d’engagement.

3 – Engager, l’étape clé pour votre stratégie sur les Médias Sociaux

Attirer, Séduire, Engager, Convertir... les 4 étapes d'une stratégie sur les Médias Sociaux 8

L’engagement ce n’est pas une demande en mariage, mais l’engagement comme dans une opération de séduction, c’est aller plus loin.

Dans notre cas, après le bar, aller au restaurant pour boire un verre.

Toutefois, il ne faut pas trop demander.

C’est comme dans une relation de séduction où vous n’allez tout de suite dire à la personne : allez, on se fait un petit resto !

La personne risque de dire ce mec va trop vite, et, je vais me retrouver avec lui pendant une heure au restaurant… s’il me plait pas comment je vais faire pendant une heure… Il est préférable de refuser.

Lorsque vous faites la prospection sur LinkedIn, vous avez cette première phrase où vous allez séduire.

En ce qui me concerne, j’explique aux personnes ciblées, que je suis dans le domaine de la relation client, que je suis un passionné de la relation client, et que j’en parle souvent sur mon profil, sur mon blog… Et donc j’aimerais bien vous en parler, et que j’ai fait une BD sur l’expérience client.

Ensuite, après l’acceptation de la conversation, il faut continuer la discussion.

En ce qui me concerne, le deuxième message que j’envoie c’est : « Merci d’avoir accepté ma demande de mise en relation. Voilà le lien vers ma fameuse BD, puis j’ai aussi ceci comme actualité XXXX ».

Tout de suite, j’engage la conversation mais en ne parlant pas que de moi.

La première phrase : « Merci d’avoir accepté mon invitation, quelles sont vos actualités ? Quels sont vos challenges actuellement ? » Donc, je m’intéresse à la personne et ensuite, je parle de moi.

C’est comme dans une relation de séduction. On ne va pas parler de soi, mais on va faire parler la personne.

4 – Convertir, la clé de la réussite pour une stratégie sur les Médias Sociaux !

Attirer, Séduire, Engager, Convertir... les 4 étapes d'une stratégie sur les Médias Sociaux 9

Donc, précédemment on a séduit, on a eu ce premier contact qui a été accepté, on a eu cette proposition de rendez-vous et maintenant, il faut aller un peu plus loin.

Sur LinkedIn, vous avez collecté 5 000, 10 000, 20 000, 30 000 contacts.

Il va falloir faire quelque chose puisque ce n’est pas comme une collection de papillons…

Vous allez devoir faire vivre votre réseau.

C’est pourquoi, il faut de temps en temps créer un événement pour faire avancer la relation.

Par exemple, me concernant, j’ai envoyé à tous mes contacts ciblés (directeur de l’expérience client, responsable du centre d’appel…) un message ciblé qui leur disait : « j’organise la journée de l’expérience client le 22 novembre et donc j’anime trois web-séminaires sur comment améliorer la productivité d’un centre d’appel… ».

Le passage à l’action via un événement est vraiment essentiel pour exploiter à 100 % son réseau.

Il ne faut pas juste rester en contact, et de dire que vous avez un réseau de 10 000 personnes… Il faut vraiment l’exploiter.

Le tout est d’apporter de la valeur, de l’expertise et ensuite vendre.

Si vous vendez directement, ça ne marchera pas, les gens ne sont généralement pas en phase d’achat.

C’est comme dans une soirée… si vous commencez à parler uniquement de vous, ce ne sera pas du tout apprécié.

Ensuite l’intérêt d’un média social c’est la théorie des liens faibles : ce sont les amis de vos amis qui vont être vos meilleurs clients.

Ce n’est pas vos contacts de niveau 1, mais les contacts de niveau 2 et 3 qui vont vous permettre de vendre.

En clair, ce n’est pas vos collègues de bureau, ce n’est pas vos anciens collègues, ce n’est pas vos amis de l’université encore moins votre famille, mais plutôt des gens qu’ils connaissent (les amis de leurs amis) qui sont votre cible.

Cela devient plus intéressant avec la théorie des 6 degré de séparation : cette théorie se base sur le fait que l’on est relié à n’importe qui dans le monde avec 6 degrés de séparation au maximume.

Ainsi, grâce aux réseaux comme Facebook et LinkedIn, vous allez pouvoir entrer très facilement en contact avec des personnes qui sont des décideurs dans votre secteur d’activité.

Grâce à votre réseau, vous allez accéder directement aux décideurs, et vous pouvez même demander à vos contacts de relayer vos contenus.

Autrement dit, si vous avez des contenus qui sont intéressants sur une thématique, vos contacts vont partager sur leur réseau, soit ils vont faire une mention.

C’est quelque chose qui arrive généralement sur Facebook, LinkedIn… Les gens taguent d’autres personnes en disant regarde ce truc qui pourrait t’intéresser.

Grâce à cela, vous n’allez pas seulement convaincre le niveau 1 de votre relation, mais les niveaux 2 et 3… Votre réseau sont vos prescripteurs.

 Avec un profil séduisant, générez une liste de contacts ciblés, essayez d’atteindre la masse critique et publiez un contenu qui montre votre expertise et engagez la conversation.

Si vous attendez que l’on vous contacte, vous attendrez bien longtemps et votre réseau ne vous servira à rien.

Il faut donc passer à l’action en contactant vos followers, contacts, suiveurs…  par les fonctions de messages via la plateforme .

Vous pouvez aussi utiliser les techniques de persuasion, comme la réciprocité et la sympathie en donnant du gratuit : un audit, un livre blanc, un BD, etc., et à la fin l’objectif est de convertir et d’obtenir un rendez-vous.

Quelques astuces pour les Media Sociaux

Attirer, Séduire, Engager, Convertir... les 4 étapes d'une stratégie sur les Médias Sociaux 10

La première chose est qu’il faut rarement faire sa promotion directe (moins de 10% des communications).

Cela marche difficilement, sauf si vous avez une promotion irrésistible ou du gratuit.

Il faut savoir que les gens qui sont sur les réseaux sociaux ne sont pas là pour acheter.

Il leur faut de l’émotion, il faut qu’il soit convaincu, qu’il ait une relation qui soit née entre vous et la personne. Elle doit vous faire confiance (sauf si votre offre est irrésistible).

D’autant plus que si vous faites une promotion spéciale sur vos produits, la personne est rarement en phase d’achat lorsqu’elle lie votre contenu.

Dans certains cas, cela peut marcher, mais ce qui est plutôt important c’est d’aller capturer les coordonnées de la personne et la mettre dans un système de marketing automation et lui envoyer un certain nombre de messages sur une durée et la relancer régulièrement parce que si le besoin ne se fait pas sentir maintenant peut être que dans 6 mois, 9 mois ou un an, le besoin pourra se présenter.

Ensuite, il ne faut pas faire la publication du mauvais contenu ou faire du copier/coller des autres. C’est votre crédibilité qui est en jeu.

Dans le même genre, il faut éviter de se ridiculiser ou d’être négatif, en particulier sur LinkedIn.

Linkedin, au contraire de Facebook, est un réseau professionnel avant tout.

Donc, il n’est pas question de sortir des chosestrop personnelles du genre j’en ai marre, je suis déprimé, etc. Il faut être positif.

Par contre, les recettes de Facebook fonctionnent très bien sur LinkedIn, voire même mieux, parce que vous pouvez publier de petites vidéos et des images et cela marche encore extrêmement bien.

Tous les réseaux sont comme dans une soirée, il ne faut pas être unidirectionnel, il faut accepter d’échanger et de discuter.

Vous devez avant tout rechercher l’interaction.

Si vous n’acceptez pas que l’on vous demande des informations, si vous n’essayez pas de discuter avec des personnes et de vous intéresser un minimum à eux, ça ne marchera pas.

Rappelez vous que lorsque l’on parle de réseaux sociaux, il y a le mot social.

Ce n’est pas juste un réseau. Donc, il faut accepter de discuter, d’échanger, il faut aller le favoriser, poser des questions, mentionner des gens, etc.

Il ne faut pas trop faire d’automatisme à outrance, car on est sur un réseau social et si vous automatiser de trop, ça va se voir.

Il ne faut pas être trop égoïste.

Il faut accepter de pousser aussi le contenu des autres.

Il faut les aider à gagner en visibilité.

C’est vrai que vous n’allez pas pousser vos concurrents, mais s’il y a des gens qui sont des prescripteurs, des influenceurs, des organismes, des syndicats, il ne faut pas hésiter à pousser leurs informations.

En faisant cela, vous n’allez pas passer pour un profiteur, mais au contraire vous allez passer pour quelqu’un qui est là pour aider les gens.

Les gens qui ont le plus de succès dans les affaires ce sont des gens qui sont des givers (qui donnent énormément des choses, qui donnent de la valeur, qui aident les autres et qui accompagnent).

A contrario, les gens qui réussissent les moins, ce sont aussi les givers, mais arnaqués par ce qu’on appelle les takers (les gens qui abusent de vous, qui prennent du gratuit sans rien donner).

Ce qui est assez intéressant et c’est la même chose sur les réseaux sociaux.

Il faut accepter de donner les choses, donner de la valeur, présenter son expertise, mais il ne faut pas le faire sans un esprit trop mercantile (sans un esprit de rentabilité, sans un esprit de conversion).

Les réseaux sociaux sont quelque chose de pertinent si vous comprenez qu’ils sont comme une soirée entre amis.

Si vous savez comment agir lors d’une soirée entre amis, ça marchera.

Vous savez très bien que lors d’une soirée entre amis, il faut éviter de parler religion, de vos problèmes, etc.

Il faut être là en disant je suis positif et essayer de dénicher une personne qui sera adaptée à votre marché.

Il ne faut pas rester avec votre cercle d’amis, il faut aller au contact des gens, rendre service, etc.

Conclusion :l es 4 étapes d’une stratégie sur les Medias Sociaux

Donc, rappelez vous que les Media Sociaux, c’est comme une soirée chez des amis ou dans un bar…

Tout ce qui marche ou pas dans une soirée, marche ou pas sur les réseaux sociaux en général et sur LinkedIn en particulier.

Pour finir, les réseaux sociaux,  ne sont pas uniquement le seul moyen pour réussir… Comme en séduction, vous pouvez aller directement sur les sites de rencontres ou les applications mobiles.

Dans le domaine du marketing, c’est tout simplement aller séduire Google ou Qwant (voir ce classement qwanturank)

Article précédent
Comment adapter son marketing durant le confinement et surtout préparer l'après... 16

Comment adapter son marketing durant le confinement et surtout préparer l'après...

Article suivant
5 questions à se poser obligatoirement avant de lancer une campagne de lead gen ! 17

5 questions à se poser obligatoirement avant de lancer une campagne de lead gen !

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
tswd

J’ai bien apprécié ce système d’étapes. De bons conseils à suivre ! Aussi pas mal le kwanturank je connaissais pas !

Sur le même thème