La famille Jones, un film qui démontre l’importance de l’influence et de trouver un réseau de distributeurs pour croître !

La famille Jones, un film qui démontre l'importance de l'influence et de trouver un réseau de distributeurs pour croître ! 5

“La Famille Jones” (The Joneses en anglais) est un film américain sorti en 2010, réalisé par Derrick Borte.

Ce qui est intéressant, c’est que le nom de la famille et le titre américain est vraisemblablement un clin d’œil à l’expression “to keep up with the Joneses” (faire comme ses voisins).

C’est une comédie dramatique qui explore les thèmes de la surconsommation et de l’influenceur dans la société moderne.

La famille Jones démontre l’importance de l’influence et de trouver un réseau de distributeurs pour croître !

C’est une véritable leçon de marketing sur ce qu’il faut faire (et ne pas faire) en termes de marketing d’influence.

La définition du marketing d’influence est la suivante : le marketing d’influence est une stratégie qui utilise des influenceurs, des individus ayant une forte présence et crédibilité dans un domaine spécifique sur les réseaux sociaux ou d’autres plateformes, pour promouvoir des produits ou services à une audience ciblée.

Cette approche se base sur l’authenticité et la confiance, car les consommateurs sont plus enclins à suivre les recommandations de personnes qu’ils estiment crédibles et authentiques.

Les marques collaborent avec ces influenceurs pour créer du contenu engageant et pertinent, visant un ciblage précis et efficace du marché.

Les avantages sont que l’influenceur permet d’améliorer la notoriété et la crédibilité auprès des consommateurs.

En revanche, il faut faire attention aux dérives, en particulier avec les “influvoleurs” comme l’a présenté Elise Lucet dans Cash Investigations.

Le scénario du film “La famille Jones”

La famille Jones, un film qui démontre l'importance de l'influence et de trouver un réseau de distributeurs pour croître ! 6

Le film commence par l’arrivée de la famille Jones dans une banlieue chic américaine.

À première vue, ils semblent être LA famille américaine parfaite :

  • Steve (David Duchovny) semble avoir fait fortune et passe sa journée à golfer,
  • Kate (Demi Moore) sa femme est magnifiquement élégante,
  • Jenn (Amber Heard) est une fille populaire et à la mode dans son lycée
  • Mick (Ben Hollingsworth) est un sportif accomplit.

Mais on se rend compte que les Jones ne sont pas une vraie famille.

Ils sont en fait des employés d’une entreprise d’influence, chargés de se faire passer pour une famille afin de promouvoir des produits de luxe auprès de leur communauté.

Leur mission est d’influencer leurs voisins et amis pour qu’ils achètent les produits qu’ils exhibent.

Les Jones deviennent rapidement populaires dans leur communauté.

Leurs voisins commencent à les envier et cherchent à imiter leur style de vie, achetant les mêmes produits de luxe, ce qui entraîne des conséquences financières et personnelles désastreuses pour certains.

Si pour Kate, c’est un job facile, pour Steve qui fait cela pour la première fois, c’est compliqué d’influencer ses voisins et d’atteindre son quota.

Steve découvre la clé de la vente lorsqu’il commence à baser son travail sur l’influence en inspirant des personnes plutôt que de faire de la promotion pure et dure.

Le film se termine par une note tragique : un de leurs voisins se suicide car il est surendetté et ne peut l’assumer…

C’est un véritable questionnement sur les valeurs de notre société de consommation et la quête incessante du bonheur à travers les biens matériels…

Voici la bande-annonce du film :

Une leçon pour les marketeurs et les influenceurs

La famille Jones, un film qui démontre l'importance de l'influence et de trouver un réseau de distributeurs pour croître ! 7

Pour réussir, Steve utilise une stratégie de marketing d’influence (qu’il appelle le “ripple effect”) avant même que le terme ne soit largement reconnu.

Le marketing d’influence est une stratégie de marketing qui se concentre sur l’utilisation d’influenceurs clés pour diffuser le message de marque à un public plus large. Plutôt que de commercialiser directement auprès d’un grand groupe de consommateurs, cette approche repose sur l’identification et la collaboration avec des individus qui ont une influence significative sur les clients potentiels.

Steve utilise aussi la stratégie de la “preuve sociale” est un puissant motivateur psychologique, car les gens tendent à imiter les comportements des individus ou des groupes qu’ils admirent ou respectent.

Il parvient à trouver des leviers plus naturels que la vente et la promotion

  • Il utilise les produits au quotidien dans des situations qui les mettent en valeur (il indique qu’un club de Golf est génial alors qu’il est en fait super-doué en golf), augmentant ainsi l’intérêt sans sembler trop vendeur.
  • Il fait en sorte que sa famille représente l’idéal de réussite et de bonheur afin que ses voisins aspirent à l’atteindre. Cet idéal est fortement lié à l’utilisation des produits qu’ils promeuvent, suggérant que l’acquisition de ces produits peut aider à atteindre cet idéal.
  • Steve et sa famille établissent des relations étroites avec leurs voisins. Ils deviennent des figures de confiance et d’influence au sein de la communauté. Cela rend leurs recommandations de produits plus efficaces, car elles viennent d’une source fiable.

Le bouche à oreille devient son principal levier de business que cela soit via l’entraineur de golf, ses amis…

Dans le marketing d’influence, ces principes sont des piliers :

  • l’authenticité,
  • la confiance,
  • la preuve sociale
  • la personnalisation

Dès lors, un relationnel fort est créé entre l’influenceur et son public de “fans”, ce qui permet d’influencer leurs choix de consommation.

Les influvoleurs en vrai…

Le film était en avance sur son temps, car avec les médias sociaux, avec les influvoleurs qui ont été mis en avant.

Voici quelques minutes du reportage de France 2 avec Elise Lucet :

Article précédent
Callbot vs Voicebot : Quelles sont les différences ? 10

Callbot vs Voicebot : Quelles sont les différences ?

Article suivant
"J'ai un job dans la com", le guide des métiers de la communication par Serge-Henri Saint-Michel 11

"J'ai un job dans la com", le guide des métiers de la communication par Serge-Henri Saint-Michel

Sur le même thème
[chatbot]