Partagez les articles :

bonnes pratiques emailing

 Altics.fr nous livre une nouvelle fois une très bonne présentation qui résume bien les bonnes pratiques pour l’envoi d’emailing. Tous les bons conseils pour se lancer ou optimiser ses campagnes d’emailings sont présentées, avec un exemple pratique.

Altics Livre Blanc Emailing

View more presentations from ALTICS.

Voici quelques uns des conseils distillés :

– Favorisez l’inscription à la newsletter dès votre page d’accueil via un encart bien visible (par exemple en haut de la colonne de droite ou dans le header de votre site).
– Vous pouvez également mettre en place un pop-up interne à votre site internet pour inviter vos internautes à s’inscrire à vos newsletters. ! Veillez à ce qu’il ne soit pas trop intrusif en privilégiant une apparition unique pour chaque visiteur
– Ne forcez pas vos internautes : un opt-in sinon rien ! L’inscription de vos internautes doit résulter d’une démarche volontaire (opt-in actif)
– Assurez vous du réel intérêt de vos internautes et de la validité de leur adresse e-mail grâce à un e-mail de confirmation Cela peut freiner certaines inscriptions mais permet d’augmenter la qualité de votre base, et ainsi d’obtenir un meilleur taux de délivrabilité.
– Les jeux peuvent vous permettre de récolter des adresses à moindre coût : très efficaces, ils sont également réutilisables Il existe différents types de jeux : Tirage au sort Concours (hasard, réflexion…) Instant gagnant (grattage…). Les jeux doivent être adaptés à votre cible et respecter certaines règles Règlement du jeu : il doit être rédigé et être obligatoirement déposé auprès d’un huissier de justice.
– Parrainez c’est gagné ! Faites connaître votre site grâce au parrainage L’objectif est de permettre aux clients de parrainer les personnes qui peuvent être intéressées par votre site.
– Ne soyez pas timide, osez la co-registration La co-registration (co-inscription) peut vous permettre de récolter des adresses e-mail via des sites partenaires
– Personnalisez vos emails cela permet d’augmenter l’intérêt des utilisateurs pour les newsletters, et par conséquent d’obtenir des taux d’ouverture et de clic bien supérieurs. !
– Mettez en avant d’autres produits Cross-Selling (ventes additionnelles), du Up-Selling (montée en gamme) ou du Remarketing (produits en fin de vie).
– Récupérez des données déclaratives via vos formulaires d’inscription : nom, sexe, âge, profession… Analysez les comportements
– Nettoyez votre base pour obtenir un rendement maximal (corrigez automatiquement certaines erreurs courantes sur le nom du prestataire d’e-mail (wanado > wanadoo / hotmial > hotmail…)…)
– Détectez les contacts inactifs ( « boîtes poubelles » …)
– N’hésitez pas à demander à vos internautes pourquoi ils ne souhaitent plus recevoir votre newsletter.
– Rassurez vos utilisateurs avec un expéditeur explicite. Il peut être personnifié pour humaniser la relation
– Incitez vos internautes à ouvrir votre message grâce à l’objet Il ne doit être ni trop vague ni trop précis pour susciter au maximum l’intérêt des internautes. ! Il doit être de longueur raisonnable (maximum 7 mots ou 35 caractères), ne doit pas être entièrement en majuscules, peu de ponctuation (!?.:&[]()#…), pas de mots considérés spam (gratuit…). La même adresse devrait être utilisée pour chaque newsletter.
– Tirez profit des marronniers, criez haut et fort les événements de votre entreprise ! et n’oubliez pas l’anniversaire de vos utilisateurs (anniversaires…)
– Adaptez la fréquence à la cible : une newsletter hebdomadaire, bi-mensuelle ou mensuelle est généralement adaptée.
– Indiquez clairement lors de l’inscription à votre newsletter le nombre maximal d’envois mensuels (et respectez-le !). La date d’envoi dépend de votre cible : adresses e-mail personnelles ou professionnelles ? profession, adultes ou enfants… Dans tous les cas, évitez le lundi matin (début de semaine, réunions, lecture des e- mails reçus pendant le week-end…).
– Ne manquez pas les dates clés : Les soldes fixes (5 semaines en hiver, 5 semaines en été) et flottants (2 semaines au choix, maximum un mois avant les soldes fixes),  les vacances (Toussaint, Noël, Février, Pâques, Été.), les fêtes
– Soignez le contenu de votre newsletter : elle ne doit pas décevoir les internautes l’ayant ouverte. Apportez des conseils aux internautes : ne négligez pas la dimension éditoriale des newsletters car elle peut vous permettre de diversifier les contenus que vous proposez, d’attirer les utilisateurs sur votre site d’une manière différente, d’apporter des solutions concrètes , de gagner la confiance de vos clients et de les fidéliser. …
– Conservez une cohérence graphique, votre newsletter doit reprendre les mêmes codes visuels que votre site internet (charte graphique si elle existe). N’hésitez pas à reprendre la barre de navigation de votre site au sein de vos newsletters car cela permet à la fois de conserver une identité visuelle commune mais également de proposer des entrées supplémentaires sur votre site aux visiteurs qui ne sont pas intéressés par les offres commerciales de votre newsletter.
– Laissez une place importante aux visuels : ceux-ci sont très appréciés par les internautes car ils permettent d’illustrer les offres promotionnelles et sont en général très incitatifs.
– Evitez les fichiers liés (au risque d’être considéré comme spam),. Pas de vidéo, Javascript, ActiveX, Flash ou feuilles de styles CSS externes. Pas d’images internes (préférez les images externes).
– Faites une newsletter sous un éditeur d’images (Photoshop, GIMP…) et exportez-le en JPEG , puis découpez cette image en fonction des différentes zones qui seront cliquables et enfin intégrez ces images dans une page HTML (avec des liens sur les éléments cliquables). !
– Pensez à renseigner les balises ALT des images afin d’en décrire le contenu
– Incitez les internautes à ajouter à leur carnet d’adresse votre e-mail afin que les images s’affichent et que le message ne soit pas considéré comme du spam (exemple: « Pour être sûr de recevoir tous nos e-mails, ajoutez newsletter@domaine.fr à votre carnet d’adresses. »).
– Choisissez un format de largeur entre 600 et 700px pour que le message soit lu correctement partout.
– Déclarez votre site à la Cnil : Toute collecte de données doit faire l’objet d’une déclaration à la Commission nationale de l’informatique et des libertés
– Annoncez clairement leurs droits à vos internautes : « Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez, à tout moment, demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées. »
– Affichez l’identité de votre entreprise (adresse, RCS…)
– …

Les bonnes pratiques de l’emailing [PPT]
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

7 thoughts on “Les bonnes pratiques de l’emailing [PPT]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.