Partagez les articles :

Nous avons eu le plaisir d’animer un Web Séminaire exclusif d’une heure sur Webikeo.fr lors de leur événement “La 3ième semaine de l’eCommerce”.

Le but était de donner en une heure, 10 astuces pour multiplier par 10 ses  prospects venant des Media Sociaux !

Vous pouvez consulter le replay encore quelques jours sur http://www.webikeo.fr/webinar/ecommercant-10-astuces-pour-multiplier-par-10-vos-prospects-venant-des-media-sociaux/replay

reussir dans ecommerce

 

Voici ci dessous la synthèse écrite.

 

 

Partie 1 – Les Media Sociaux et l’eCommerce, pourquoi et comment ?

a-quoi-sert-un-crm (2)

Dans cette première partie nous allons de voir en quoi les Media Sociaux peuvent aider à générer des ventes pour un site eCommerce, mais aussi quels sont les réseaux les plus pertinents.

 

1 – A quoi servent les Media Sociaux dans l’eCommerce ?

La première chose, c’est qu’il ne faut pas s’imaginer que les medias sociaux sont conçus pour vendre directement et immédiatement.

En effet, autant dans le moteur de recherches de Google, dans les comparateurs de prix, dans les places de marché… les internautes sont en recherche active d’un produit à acheter, autant sur les Media Sociaux, les internautes sont avant tout là pour se distraire (ex: Facebook, Twitter…) ou pour s’informer (ex: les blogs, les forums…).

L’internaute sur les media sociaux n’est donc pas forcément dans l’état d’esprit d’acheter un produit.

Ce constat se retrouve dans les études sur l’usage des Media Sociaux par les internautes et les entreprises.

Pour les marques, les Medias Sociaux offrent :

  • De la visibilité face aux leaders qui ont souvent des moyens mais pas l’agilité nécessaire.
  • Le moyen de rester en mémoire, via les options de retargeting, de SEO…
  • Le moyen d’informer avant d’acheter, via du contenu, des preuves, des bénéfices…
  • Les outils pour rassurer & humaniser
  • Le media pour écouter le client (et avoir plus de proximité)
  • Un potentiel de viralité

Et bien sûr vendre !

quel intérêt d'une marque sur les media sociaux

Et pour les internautes, les media sociaux sont un moyen d’être en contact avec les marques, d’en savoir plus sur des produits, de se plaindre…

pourquoi les gens suivent des marques sur les media sociaux

2 – Quels sont les Media Sociaux les plus performants en eCommerce ?

Facebook est une des premières sources de commandes, c’est le canal incontournable.

Néanmoins cette infographie se concentre sur les Réseaux Sociaux, alors que les Blogs sont aussi très présents via le référencement naturel.

On peut donc considérer que si Facebook est le N°1 sur les Réseaux Sociaux, les Blogs sont les N°1 pour la génération de trafic en dehors des réseaux sociaux.

canaux de ventes

En revanche, il faut noter que la conversion est relativement similaire entre ces différents canaux, même si Facebook reste bien plus performant que les autres réseaux sociaux :

taux de conversion par canaux

Sources http://bit.ly/1OhTpMs et http://bit.ly/1JODPzQ

Néanmoins, il ne faut pas se dire que les Media Sociaux c’est gratuit.

Les Media Sociaux c’est du temps (création de contenus, échanges…) ou de l’argent (publicités…).

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Par exemple si en théorie Facebook c’est “gratuit”, ce n’est qu’avec la publicité ciblée, du contenu original, du relationnel… que l’on arrive à des résultats concrets.

De plus, c’est souvent long pour obtenir des résultats (sauf à faire de la publicité !).

Par exemple pour un Blog, il faut 3 à 9 mois pour avoir des résultats à la fois en SEO qu’en conversion.

 

 

Partie 2 – Facebook et l’eCommerce, l’Ami de vos Amis !

facebook ami de vos amis


1 – Avoir plus de visibilité auprès de ses fans

Il existe quelques astuces pour avoir plus de visibilité, comme par exemple changer son image de profil & de couverture.

Cela permet d’être plus visible auprès de sa communauté, et de créer un événement autour d’une actualité, d’une promotion…

Mais il ne faut pas oublier de récupérer les coordonnées ou de les renvoyer sur votre site eCommerce.

Par exemple vous pouvez mettre un lien dans les commentaires  de l’image vers votre site pour récupérer les coordonnées de vos fans et les inciter à télécharger un guide gratuit, obtenir un bon de réduction…

changer sa cover facebook et profil

2 – Utilisez la puissance de l’image

La timeline (le journal) de Facebook étant souvent très chargée, il est essentiel de soutenir une publication avec un visuel.

Vous pouvez bien entendu récupérer des images exitantes sur le Web, mais vous pourriez avoir des problèmes de copyright (ces images ne vous appartiennent pas !), mais en plus elles seront vues et revues donc moins percutantes…

Il est donc plus intéressant de créer vos propres visuels.

Si vous n’avez pas de compétences en graphisme, vous pouvez utiliser des outils “clés en main” qui permettent de réaliser en quelques clics :

  • Des images de couverture de profil Facebook aux bonnes dimensions
  • Des citations
  • ….

Vous pouvez par exemple utiliser Canva.com.

Vous pouvez consulter une mini formation vidéo sur CANVA.Com sur ce lien :  http://bit.ly/-canva

images et facebook

En quelques clics vous pouvez réaliser des visuels impactants d’un aspect professionnel.

Et pour aller plus loin vous pouvez aussi faire appel à un illustrateur qui vous fera des images, dessins, graphismes…  professionnels.

Voici un exemple avec notre guide “30 devenir pour devenir un Pro du Networking” qui comprend plus de 30 dessins pour expliquer comment faire du networking :

 



 

 

3 – Les vidéos sur Facebook

Youtube reste incontournable pour diffuser ses vidéos, à la fois pour le SEO car les vidéos apparaissent dans Google, mais aussi grâce au trafic généré par l’audience naturelle du site.

Cependant, Facebook fait un gros focus sur les vidéos, à tel point que cela devient un vrai concurrent pour Youtube grâce à des fonctions comme :

  • La lecture automatique des vidéos dans le flux du journal (l’autoplay)
  • La possibilité de renommer les titres de vidéos, de personnaliser la description et le bouton d’appel à l’action…
  • Les fonctions d’identification des personnes dans les vidéos
  • L’ancrage des vidéos sur les Pages Fans

Le bon réflexe est donc de télécharger vos vidéos systématiquement  sur Facebook (vos nouvelles vidéos, mais aussi les anciennes qui restent pertinentes).

Si nécessaire, identifiez les influenceurs présents dans ces vidéos, des clients…

Enfin ancrez une vidéo en home page (promotion, présentation de l’entreprise…)

Bien sûr, il faut aussi aussi inciter à l’action dans les commentaires :

  • Proposez le résumé de la vidéo sur votre site
  • Offrez un bon de réduction

video facebook

4 – Le Power Editor de Facebook

Avec le Power Editor, Facebook propose une véritable alternative crédible à Google Adwords, avec des fonctions différenciantes via du ciblage comportemental.

En cela Facebook Ads et Google Adwords deviennent de plus en plus complémentaires.

Les fonctions les plus pertinentes sont :

  • Le retargeting d’une base d’emails (ex: vos anciens abonnés, vos clients inactifs…) ou de numéros de téléphone.
  • La création d’une audience similaire à celle qui visite une page ou l’ensemble de votre site Web

 

Pour lancer votre campagne avec le Power Editor c’est simple :

 

  • Dans le Gestionnaire de Publicités, cliquez sur “Power Editor”.

power editor 1

  • Cliquez sur le bouton “Créer une audience” , et sélectionnez soit “Audience Personnalisée” si vous souhaitez utiliser une liste d’emails / numéros de téléphone, soit “Audience similaire” pour identifier des membres de Facebook avec un profil similaire que celui des visiteurs de votre site internet.

power editor 2

  • Sélectionnez “liste de clients” pour télécharger votre fichier.

facebook ads suite

  • Choisissez alors s’il s’agit d’emails ou de numéros de téléphone

facebook ads 4

  • Si vous choisissez des audiences similaires, vous obtenez un code HTML à installer sur votre site internet. Ne l’installez pas sur l’ensemble de votre site internet (ex: le footer de votre site), mais plutôt sur des pages ciblées (ex: des types de produits, la page de commande…) afin d’avoir un ciblage plus pertinent.

facebook ads 5

 

Quelques remarques :

  • Importez automatiquement vos listes sur la solution d’emailing Mailchimp dans Facebook Power Editor
  • Ne vous attendez pas à des miracles en B2B, pour les les fichiers importés, l’email doit être l’email perso (celui utilisé pour l’inscription au compte Facebook) !
  • Vous risquez aussi la suspension de votre compte publicitaire si vous êtes dans des activités limites (poker, séduction…)
  • Faites aussi attention à bien calculer votre ROI, tout comme Adwords, il est facile de dépenser de l’argent… mais plus difficile d’en gagner !

 

Partie 3 – Le Blog, l’ami de Google !

blog et ecommerce

Le Blog est loin d’être mort…

C’est au contraire encore la meilleure arme pour être bien positionné sur des mot clés stratégiques ou pour centraliser le trafic généré par les media sociaux.

Le premier réflexe est d’identifier les expressions où vous êtes bien placé… et surtout celles où vous ne l’êtes pas!

Vous avez bien sûr une première idée avec Google Analytics, mais vous ne voyez que les pages les plus populaire, pas vos performances par rapport à vos concurrents ou les mots clés sur lesquels vous êtes bien positionné.

seo site ecommerce

 

Le but est d’analyser comment Google voit votre site…

Pour cela vous pouvez utiliser un logiciels comme SEMrush (essai ici)!

Vous pourrez ainsi voir les mots clés sur lesquels vous êtes bien placés, ceux où vous êtes absents ou mal placés, les anomalies de référencement…

analyse site internet

 

Pour qu’un blog soit vraiment utile pour un site eCommerce, il faut écrire pour une cible, pas sur un thème ou sur son entreprise.

L’erreur que l’on voit trop souvent, c’est par exemple créer un Blog sur une thématique « générique » sans penser à 1 personne, ni penser aux mots clés à optimiser pour Google.

On voit souvent des blogs qui parlent d’une marque, qui font de la promotion de produits hyper concurrentiels…

Or le Blog doit avoir comme objectif d’échanger avec ses clients et prospects, et de séduire Google, pas d’écrire pour se faire plaisir.

Pour vérifier où vous en êtes, il suffit d’analyser le contenu de vos 10 derniers articles et voir s’ils correspondent aux attentes des prospects ou pour se positionner pour une expression clé sur Google.

Il faut par exemple se positionner sur des mots clés en amont de l’acte d’achat (guide d’achat…)

Pour cela, il faut lister les expressions et le contenu à créer selon :

  • Les problématiques du client et les bénéfices attendus via vos propres connaissances, vos commerciaux, votre hot line…
  • Identifier les thématiques les plus commentées dans les Forums
  • Les synonymes / erreurs
  • En utilisant le générateur de Mots Clés de Google (Google Adwords Keyword Planner)
  • Les tendances avec Google Trends ou les actualités externes (ex: rugby, festival de Cannes)
  • Copier les mots clés de ses concurrents (SEM Rush)

Si l’on fait un focus sur la génération de trafic, il est souvent intéressant d’analyser le trafic des concurrents pour identifier vos forces et vos faiblesses.

 

En effet vous n’avez pas le monopole des bonnes idées.

Le but sera de repérer les mots clés d’un concurrent qui seront pertinents, c’est à dire :

  • Des mots clés pertinents pour l’entreprise
  • Des mots clés avec un trafic intéressant
  • Une concurrence pas trop forte

Avec un outil comme SEMrush vous pouvez naviguer de mots clés en mots clés pour identifier les meilleurs potentiels.

Vous pourrez voir le volume, le CPC… du mot clé principal et des mots clés connexes :

mots clés SEMrush

 

Ces mots clés vous permettront d’optimiser des articles de votre blog et d’utiliser la bonne expression dans :

  • Le titre de l’article
  • Le tag
  • Les mots pour les images, vidéos…

 

Il est important d’établir ses mots clés prioritaires dans un fichier Excel afin de ne pas s’éparpiller.

Il faut donc identifier les mots clés à potentiel (mots clés non présents, mots clés à améliorer…).

Par exemple avec notre confrère WebMarketing-com.com, j’ai repéré une expression à potentiel “Charte Graphique”.

Une fois qu’on a repéré l’expression la plus pertinente, il faudra créer un contenu « supérieur », à la fois en texte, en multimedia (images, vidéos…), obtenir des liens vers cet article, obtenir des partages et optimiser le maillage interne (Linking).

Et voici l’article réalisé pour cette expression “Charte Graphique” :

choix des mots clés

 

La To do list est simple : Faites une Analyse SEM Rush sur votre top 3 concurrents pour les contrer sur leurs tops mots clés

Listez 25 mots clés et expressions en amont de l’acte d’achat, balancez entre volume et concurrence, et planifiez la réalisation de vos articles prioritaires dans les mois à venir.

 

 

Mais écrire du contenu n’est pas tout… il faut aller chercher du trafic et des liens externe (sinon votre article ne sera jamais bien référencé !).

 

En effet un site sans liens externes nexiste pratiquement pas aux yeux de Google

Il faut donc récupérer les bons backlinks de vos concurrents,  les trier par pertinence et analyser le site (thème, le type de lien, guest posting ou pas, achat de liens…).

Vous pouvez utiliser Open Site Explorer ou SEMrush pour avoir la liste des sites qui font des liens vers le site internet de votre concurrent :

analyse des liens externes

 

En complément des liens externes, il faut obtenir des partages sur les Media Sociaux.

Pour cela il faut écrire du contenu “viral”.

Une solution simple et efficace, c’est de copier ce qui marche… mais en mieux !

Il faut identifier les sujets qui buzzent (Les tops articles, top tweets…) chez les concurrents, et faire 2 fois mieux !

Ensuite vous devrez produire du contenu plus « fort » et plus « viral ».

Par exemple il existait des “Top outils marketing”, et j’ai fait le “Les 150 meilleurs outils Marketing pour PME et Freelances

Mais vous pouvez aussi traduire du contenu existant en anglais (avec autorisation), faire appel à des rédacteurs externes, acheter des articles sur des sites de contenus…

Une autre astuce consiste à contacter ceux qui ont déjà parlé de ce sujet sur les Media Sociaux pour leur faire découvrir votre “super contenu”.

Mais attention maniez avec précaution les commentaires et les demandes de liens…

Pour cela vous pouvez faire lanalyse des performances de votre concurrence directe sur les Media Sociaux.

Pour cela il faut identifier les sujets qui buzzent le plus chez vos concurrents directs.

Vous pourrez ainsi trouver :

  • Des sujets qui vous ont échappés
  • Des idées de contenu à « copier »
  • Les influenceurs à contacter

Dans SEMrush vous pourrez analyser les contenus que vos concurrents ont partagés.

Par exemple ont peut voir les Tweets les plus partagés sur les Media Sociaux afin de créer un contenu viral plus impressionnant :

analyse sur les media sociaux

 

Vous pouvez aussi identifier les influenceurs et les articles qui fonctionnent le mieux sur une thématique avec un outil comme Buzzsumo 

Voici tuto vidéo sur ce lien http://bit.ly/tutobuzzsumo

 

To Do List : 

  • Analyser les sites de vos concurrents avec SEMrush
  • Analyser les articles les plus partagés sur les Media Sociaux
  • Tenir un fichier Excel avec les liens à obtenir
  • Planifier la réalisation de ce contenu supérieur
  • Contacter ceux qui ont relayé l’information
  • Faites  vous une liste d’influenceurs

 

Pour plus de rentabilité, il faut améliorer la conversion.

Il est important de noter qu’un site internet est fait pour créer une liste, car vendre directement est très difficile.

Le principe est de faire du “Give To Get”, c’est à dire donner un bonus de valeur en échange d’un email… puis ensuite vendre.

Sachant que l’eMail est la donnée la plus importante : avoir des Fans c’est bien… avoir des clients c’est mieux !

Pour y arriver, il faut  varier ses bonus et apporter de la valeur !

Voici quelques exemples de bonus à donner à vos visiteurs :

  • eBook
  • Vidéos
  • Checkliste
  • Pack complet
  • Inscription à un Web Séminaire
  • Contenu pendant une durée limitée

 

Le but est de créer de la valeur en échange dun email

 

 

To do

  • Voir les pages les plus visitées de votre site via Google Analytics
  • Créer les « bonus » pour toutes ces pages majeures
  • Intégrez-les dans les articles de votre Blog

Une fois que vous avez mis en place un outil pour générer des prospects vous devrez les gérer dans le temps.

Pour cela vous devrez mettre en place un auto-répondeur

L’auto répondeur permet de gérer automatiquement l’afflux de « suspects » et mettre en place une relation entre vous et le lecteur… sans y passer des heures !

L’auto-répondeur permet de programmer une série de messages pour automatiser le cycle des ventes.

liste aweber

Au départ vous devez planifier l’envoi des premiers emails, d’abord sur quelques semaines… puis en rajouter au fur et à mesure !

Il faut mettre une pression importante au départ (juste après l’inscription), puis espacer l’envoi des messages selon la spirale d’or

spirale d'or

A noter : vous pourrez aussi réveiller les morts et non cliqueurs avec des promos, offres…

Un auto-répondeur est ainsi plus efficace qu’une simple “newsletter”, car tout est automatique et surtout c’est un business cumulatif.

auto répondeur

 

To do

Vous ne savez pas lequel choisir ? http://www.conseilsmarketing.com/emailing/mailchimp-ou-aweber-lequel-choisir

mailchimp ou aweber

 

Partie 4 : Twitter, l’oiseau bavard !

twitter et ecommerce

Twitter est un excellent outil pour toucher des influenceurs, et pousser de l’information.

Ceci étant dit, c’est encore un service très élitiste, et peu utilisé par le grand public.

Pour montrer votre expertise, vous devez partager du contenu pertinent.

Commencez donc par automatiser le relais de vos contenus

Par exemple vous pourrez automatiser le relais du contenu de votre Blog sur les Media Sociaux avec Deliver It.

Puis republiez du vieux contenu de votre blog de manière automatique (via Ravive Old Post comme nos Tweets « un classique… » ).

 

Vous pouvez aussi utiliser Buffer.com pour mettre en place des envois de messages automatiques.

buffer

 

Vous pouvez aussi utiliser http://clocktweets.com/  pour programmer des Tweets automatiques lors de vos événements.

clocktweets

Vous pouvez aussi automatisez aussi les échanges sur Twitter (DM, suivis…) avec Ranky Bird.

ranky

 

To Do

  • Programmez des messages automatiques pour vos promos, événements… tout au long du mois
  • Automatisez l’envoi de messages de bienvenue
  • Suivez les personnes intéressées par votre thématique

 

Partie 5 – Les autres réseaux sociaux

reseaux sociaux et ecommerce

 

Nous avons vu précédemment les principaux Media Sociaux à utiliser.

Il est important de ce concentrer sur ceux qui apportent le plus de trafic et de clients avant de disperser ses forces sur d’autres produits.

Néanmoins, il existe quelques Media Sociaux qui sont pertinents pour un eCommerçant.

 

1 – Slideshare pour publier vos documents

 

Vous pouvez publier vos documents sur SlideShare.net, que cela vos PPT, PDF, Word, Excel, Infographies…

Par exemple vous pouvez publier des notices techniques, des manuels, des fiches produits…

slidesahre et ecommerce

 

2 – Youtube pour vos vidéos

Youtube vous permet de convaincre avant d’acheter avec la vidéo, tout en bénéficiant du trafic naturel de la plateforme.

Pour réussir, il faut bien choisir ses mots clés dans le titre, la description, les tags… tout en réalisant un maximum de vidéos (modes d’emplois, interviews, screencasts…).

youtube et ecommerce

Optimisez vos vidéos vos vidéos pour améliorer votre conversion, tout d’abord en utilisant des miniatures très lisibles :

youtube et miniatures

Ensuite ajoutez des annotations : lien vers votre site web, abonnement chaine…

anomations

Et utiliser le nouveau  bouton pour en savoir plus, les Fiches !

fiches youtube

 

3 – Google plus

Google Plus n’est pas un réseau social, c’est plus un outil pour optimiser votre SEO, et pour partager des informations

 

La priorité est de créer un Profil et une Page Pro, afin d’avoir de la visibilité sur Google.

profil google plus

 

Voici un résultat concret :

google plus

 

L’autre fonction est Google Hangout, pour créer des Web Séminaires pour vos événements (noel, sorties produits…).

Vous pouvez même faire du direct, avec à l’issue une promotion.

google hangout

 

To do

  • Faites un inventaire de vos contenus disponibles
  • Publiez les sur Youtube, Slideshare…
  • Créez vos profils Google Plus

 

En conclusion…

Les Media Sociaux sont incontournables pour les eCommerçants.

Cependant faites attention à ne pas vous disperser… liker sur Facebook ce n’est pas générer du trafic !

Vous devez identifiez les carrefours d’audience, c’est à dire où sont vos clients.

Mais n’oubliez pas que si les medias sociaux peuvent être rentables… il est essentiels d’aller à l’efficacité, et donc de mesurer votre ROI…

Mais attention à ne pas trop automatiser, les réseaux sociaux c’est avant tout de l’humain avec une petite touche d’automatisation.

Si vous souhaitez plus de trucs et astuces pour les Media Sociaux, consultez notre formation vidéo à 9,90 € “La Star Marketing Academy” :

 

Pour en savoir plus, voici la présentation Powerpoint “10 astuces pour X 10 vos prospects”:

 

eCommerçants : 10 astuces pour multiplier par 10 vos prospects venant des Media Sociaux !
5 (100%) 2 votes

Partagez les articles :

One thought on “eCommerçants : 10 astuces pour multiplier par 10 vos prospects venant des Media Sociaux !

  1. On parle toujours de la grande contribution de facebook dans une telle stratégie, mais personnellement je reste toujours persuadé que les médias sociaux appartenant au cercle de google tels que Youtube et G+ sont plus puissants. Bien optimiser le title d’une vidéo youtube et en mettant surtout le l’URL de la page du site que tu veux booster et le résultat en termes de positionnement va s’améliorer au fur et à mesure. Je parle de mon propre expérience sur certains sites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.