Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? – Thomas Gasio 

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  3

Comment générer du trafic via des vidéos en Live et avoir plus de vues sur YouTube ? 

Pour répondre à cette question, j’ai le plaisir de recevoir Thomas Gasio, spécialiste de la Vidéo Marketing.

Thomas Gasio va nous livrer ses conseils et astuces pour réussir un Live Facebook et YouTube, mais aussi comment avoir plus de vues sur Youtube !

Comment faire pour avoir du public lors de ses Facebook Live & Youtube live ?

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  4

La première question se poser, c’est de choisir le canal de diffusion.

En effet, tout dépend du réseau où l’on préfère diffuser ses Lives.

Si on parle de Facebook uniquement, il y’a une grosse distinction sur Facebook, entre diffuser un live sur son profil personnel où on va rapidement notifier tous ses amis qu’on est en live.

Donc cette option attire plus de monde d’un seul coup (ses amis). Mais ce n’est pas forcément des gens qui vont rester et qui ne sont pas forcément des clients.

Ce qui est intéressant sur Facebook c’est qu’on a plusieurs options.

La deuxième option serait de faire son Live dans un groupe, de préférence un groupe privé dans lequel on a construit une communauté.

Et là, c’est pertinent en termes de personnes à atteindre, puisque c’est intime, c’est privé.

De plus, on peut avoir assez de discussion avec des gens qui viennent et reviennent.

Voici un exemple avec le groupe Facebook de Thomas avec un live programmé toutes les semaines, et mis en avant via une publication épinglé (une annonce) :

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  5

Il existe une troisième option qui est de faire ses Lives sur une page Facebook.

L’algorithme de Facebook a considérablement évolué (et pas en faveur des pages) puisqu’aujourd’hui comme n’importe quelle publication sur une page, c’est de plus en plus difficile d’avoir du reach (de la visibilité naturelle) et par conséquent un nombre de personnes atteintes parmi les Fans de sa page.

Le Live peut encore tirer son épingle du jeu en créant un “événement”, mais il faut en amont communiquer sur cet événement et ne pas le faire à la dernière minute sans préparation.

Admettons que nous soyons dans le scénario et que nous voulions faire un Live sur une page, car c’est une manière d’avoir une visibilité auprès de sa communauté (clients et prospects) et donc de trouver des clients grâce à cela.

De plus, avec un Facebook live sur sa page, on va pouvoir booster cette publication (payer de la publicité via le Business Manager), si on veut ensuite soit l’afficher à une audience plus ciblée (ex: que les Fans de sa page), ou à l’inverse l’exposer à un autre public qui ne vous connait pas (plus risqué).

Il est essentiel de préparer en amont son live (via des publication, des teaser…), car c’est sûr que si l’on lance un Live à l’improviste sur une page, il ne va pas se passer grand-chose.

Sur une page, il vaut mieux programmer sa diffusion en live, parce qu’au moment où on choisit de faire une vidéo en direct, Facebook dit si vous voulez faire la vidéo en direct tout de suite, cliquez sur le bouton en direct ou alors vous cliquez juste sur le bouton à côté « programmer mon live ».

Et là, tout change parce qu’on va écrire un post qui soit le plus accrocheur possible, écrire un titre de live au sujet qui donne vraiment envie d’assister au live.

Et on peut même mettre une petite photo qui va illustrer de quoi va parler le live.

Tout cela dans une publication programmée.

Et une fois qu’on a ce post programmé, il est visible.

Les gens peuvent déjà commencer à commenter, notamment s’ils ont des questions sur le sujet, ils peuvent aimer et ils peuvent recevoir une notification.

C’est essentiel d’avoir des Fans qui commentent, likent, partagent… cette publication car cela va vous permettre d’avoir plus de visibilité.

Plus vous aurez de personnes qui commentent, plus Facebook va “gratuitement” donner de la visibilité à cette publication.

Par exemple vous pouvez demander à vos Fans :

  • De choisir les questions à poser
  • De réagir sur le thème

Vous pouvez aussi annoncer un concours, avec par exemple un cadeau à gagner, ce qui fera sans doute aussi réagir les Fans.

En tant qu’auteur, quand je programme cela, ma mission c’est de parler au maximum de l’existence de ce poste avant le live (via un emailing, des notifications vers le navigateur, un chatbot, etc.).

A noter : sur Facebook, on peut utiliser un chatbot Messenger qui permet de notifier une partie de ses abonnés Chatbot. Cependant, cela ne concernera que les derniers inscrits.

Ensuite vous pouvez aussi refaire des publications Facebook pour faire des teasers du live.

Vous ferez ainsi monter la pression ! il y’a une live qui va arriver… on peut même faire un décompte qui dit : c’est dans 24 heures, c’est dans 12 heures, nous sommes en live.

La clé pour attirer des gens en lors du direct,  c’est de communiquer  suffisamment en avance, et même jusqu’à un peu avant la diffusion.

Par exemple si vous faites un Live sur une page, le reach naturel des publications “teaser” pour faire la promotion de votre live ne sera pas forcement extra.

Mais dans ce cas, rien ne m’empêche de faire, une heure avant ou quelques jours avant, un Live sur son profil personnel, et cette fois-ci de solliciter ses amis en disant “voici un petit Live de teaser avant la diffusion principale sur ma page” par exemple.

Boostez vos lives Facebook !

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  6

En plus de faire ces actions de communications pour donner de l’importance au Facebook live, il faut réussir à animer un live, car ce n’est pas comme un Webinaire où on “pousse” son contenu en mode “professeur => élève”.

Un live doit être dans l’interaction.

Facebook n’est pas le seul canal où l’on peut faire des lives.

On peut faire une diffusion sur Yoututbe Live, voir faire un Live en simultané sur YouTube et Facebook… et il y a des services pour cela (voir cet article sur Youtube et Facebook Live).

Ce que reprochent le plus de personnes sur les lives, c’est le son, car un mauvais son rend horrible l’écoute d’un live Facebook ou Youtube.

C’est pourquoi pour plus confort et de qualité de diffusion, il vaut mieux le faire depuis son l’ordinateur.

Depuis son PC, on peut voir les interactions, les questions qui nous sont posées…

L’autre point clé est de solliciter le plus possible les interactions avec le public.

Par exemple demander aux premier venus de faire un petit commentaire qui va susciter l’interaction.

Par exemple, au départ de la vidéo, demandez aux personnes présentes de mettre en commentaire s’ils vous entendent bien, s’ils ont déjà une question… cela permet de créer une interaction, car c’est le premier commentaires et les premières interactions qui sont les plus compliquées à obtenir.

Quand on maîtrise les lives sur 1 sur plateforme (ex: Facebook Live) avec le confort de son ordinateur, on peut ensuite passer à l’étape supérieure, c’est à dire diffuser ses lives en simultané sur plusieurs plateformes (Youtube, Linkedin, Facebook…).

A noter : pouv pouvez “bricoler” avec votre téléphone mobile. Demandez à un ami de vous prêter son mobile et ensuite vous mettez un YouTube live d’un côté et un Facebook live de l’autre côté. Mais ce n’est pas pratique comme avec un ordinateur.

Diffuser ses vidéos en simultané sur Facebook sur YouTube permet de s’adresser à ses abonnés sur ces différentes plateformes et de faire vivre l’interaction.

Quand on pense aussi dans ces rendez-vous en live plus en régulier, ça vous aide à vous familiariser avec ce nouveau média, et derrière, il faut toujours avoir une logique de recyclage et effectivement recycler juste la partie audio de son interview pour la mettre sur Youtube, itunes…

Quel outil utiliser pour faire la diffusion simultanée ?

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  7

L’outil le plus professionnel et le plus puissant est OBS (open broadcaster software – gratuit sur ce lien).

Il permet de faire la diffusion en simultané sur Facebook, YouTube, Linkedin…

Cela permet de transformer son PC en régie vidéo.

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  8

OBS  est donc une véritable régie sur PC, avec la possibilité de partager des slides, de la vidéo… de voir le résultat de la diffusion…

Si vous voulez faire des lives avec une bonne qualité d’image, une webcam de bonne qualité suffit (voir cet article avec le matériel pour faire de la vidéo marketing).

Par exemple la Logitech HD Pro C920 à 69 € seulement, et souvent 39 € en promo.

Elle se clipse sur votre PC portable, ce qui vous permet d’avoir une image stable de bien meilleure qualité que les webcam de PC intégrées, avec un angle bien plus grand :

Le Matériel que j'utilise pour faire mes interviews et mes vidéos marketing 12

Avec caméra de qualité, c’est possible d’offrir une expérience visuelle de meilleure qualité.

Avec des outils comme OBS, on peut s’incruster pendant dans une vidéo ou un powerpoint durant son live, incruster des visuels autour de soi… cela rend le live encore plus vivant parce qu’on créé une expérience visuelle qui nous différencie d’un seul coup de tout autre type de diffusion directe qu’on peut connaître.

Ces petits détails rendent le live plus “professionnel”, parfois avec une qualité proche des émissions TV comme ci dessous avec Streamyard (essai gratuit) :

StreamYard

D’ailleurs, j’ai une formation sur comment utiliser OBS qui vous permet d’appréhender l’usage de ces logiciels opens sources gratuits qui fonctionnent à la fois sur les MAC, sur les PC et puis le matériel avec lequel configurer.

Enfin, quand on est bien accompagné, c’est un réel plaisir parce qu’on y ajouter des visuels, on peut inviter une personne et la personne apparaît à côté de soi…

On peut aussi utiliser des outils plus simples comme par exemple Belive qui permet de diffuser des live Facebook, Youtube, Linkedin… pour les débutants (voir cet article).

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  9

Cependant OBS reste plus puissant que Belive, StreamYard…

Avec OBS on est indépendant, on a pas la main sur la vidéo, et ce qui est envoyé, sur le serveur (par exemple on peut utiliser Zoom pour faire le live, et OBS pour le diffuser).

Avec OBS on va moins dégrader la qualité de l’image, on garde une copie haute résolution de tout ce qu’on réalise… et donc derrière en termes de recyclage c’est bien mieux.

A noter :  Zoom est un outil que l’on peut aussi utiliser pour faire de la vidéo Live, grâce aux fonctions de diffusion sur Youtube. Mais c’est plus un outil de réunion virtuelle, en mode “atelier” et pas vraiment un outil de diffusion vidéo. Zoom a une dimension humaine car les auditeurs peuvent activer leurs caméras, poser leurs questions via le chat, ouvrir leur micro… Pour savoir comment faire du live Zoom en mode Webinaire, consultez cet article.

Donc, la première chose c’est anticiper un peu les choses et donc préparer sa check-list pour faire la promotion (un petit teaser, un envoi d’email etc.), créer son événement sur Facebook ou sur son blog, essayer de récupérer les emails dans le cas où les gens peuvent s’inscrire.

Ensuite, à la partie technique, on utilise un outil professionnel OBS, soit on utilisera belive ou streamyard pour Facebook / Youtube / Linkedin (et son smartphone ou son PC si on veut faire un truc très simple et basique).

L’animation d’un Facebook Live, d’un Youtube Live ou d’un Linkedin Live !

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  10

Un des leviers par rapport à aux algorithmes et à la visibilité du live, c’est de jouer sur l’interaction le plus possible lors de son Live.

Pourquoi ?

Cela permet d’une part de créer de la proximité avec celui qui diffuse,  et d’autre par permet d’avoir un retour de ce que pense l’audience de ce qu’on est en train de leur dire.

Aussi, on n’est pas du tout dans le piège de tomber en mode « le professeur vous parle ».

On va partager, on va échanger, on va apporter une information, on va s’intéresser aux gens… sans diffuser un discours professoral.

Et cette interaction est reconnue et bénéfique par rapport à l’algorithme.

Quand une personne commence à interagir, d’autres personnes autour vont commencer à être notifiées, ils vont voir l’activité qui se passe.

Créer cette interaction permet aussi d’avoir des retours en direct de ce que vous êtes en train de dire, si c’est clair ou pas clair et tout de suite cela permet d’ajuster la suite du propos ou bien de rebondir dessus.

Par exemple on peut inviter à faire des micros interactions :  c’est simplement le fait répondre par un oui ou par un non (ex: est ce que vous êtes d’accord, vous m’entendez…), de demander le nom de la ville où sont les personnes…

Tout cela est très important.

C’est comme lors d’un concert, les meilleurs showmen interagissent avec la salle : ils demander “vous allez bien ce soir ?”…

Il faut que cela soit simple : il y’a beaucoup de personnes qui vont vous suivre depuis un mobile donc ils n’ont pas le temps de vous écrire des phrases ou des questions très longues.

Donc, quand vous faites des lives, il faut toujours réfléchir toujours aux questions de micro engagement, quels vont être les questions qui ne nécessitent qu’un mot en réponse.

Si ce sont des lives pour présenter des techniques, demandez-leur en un seul mot dans les commentaires quelle est la technique que vous avez retenue et que vous avez appliquée.

Les influenceurs, une des clés pour avoir plus de vues pour ses lives !

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  11

Inviter des influenceurs peut être une bonne technique pour avoir plus de vues pour ses vidéos.

Tout d’abord, à la promotion, les efforts peuvent être doublés puisque la personne influente a une audience qui la suit.

Donc, si elle communique sur cet événement auprès de sa communauté, cela va générer des inscrits.

Sur Facebook, on peut aussi faire du crosspostage.

Cela veut dire que si la page de la personne qu’on reçoit est celle d’un influenceur, et qu’il a une belle page et donc, on peut crossposter (c’est à dire diffuser en même temps sur sa page).

Ainsi, un live Facebook va être diffusé auprès de mon audience comme si c’était un live que moi j’avais posté et lui de même. C’est plus puissant qu’un partage.

Donc sur sa page, il envoie un signal fort et on peut suivre les questions qui arrivent.

Cela permet de booster l’existence du live et derrière on multiplie les efforts de promotions puis que la personne qui a un influenceur pourra le partager de nouveau de son côté et recycler sur sa chaîne s’il veut.

Je sélectionne les candidats en fonction des sujets qu’ils ont proposés, en fonction de l’affinité que je peux avoir avec eux.

En général, ce sont parfois des candidats et les personnes avec qui j’ai pu avoir des collaborations par le passé ou on s’est rencontré lors des événements.

Et surtout si je ne les connais pas c’est de m’assurer que le sujet qu’ils vont proposer a un réel intérêt, il ne faut surtout pas décevoir sa communauté avec des contenus insipides… sinon la prochaine fois ils ne viendront pas voir le live.

Cela a aussi le pouvoir d’avoir un sujet qui est en lien avec une actualité forte, cela peut vous faire des lives qui peuvent être partagés une centaine de fois ou plus.

En fait, j’ai eu des sujets d’actualités qui ont été partagés plus de 100 fois juste parce que c’était allié a une actualité chaude.

J’ai fait plusieurs lives sur RGPD et c’est fou le nombre de fois où il y’a eu interaction parce que les gens étaient stressés.

Quand on est sur des sujets où les gens se sentent vraiment impliqués, ça booste l’interaction, l’engagement et ça booste les retours derrière sur les stratégies pour convertir les gens qui voient en visiteurs sur sa page ou les amener sur une page de capture sur un sujet d’actualité bien chaud vers beaucoup plus de monde qui vont partager des lives et venir se rendre sur la page de capture derrière.

Mettez de l’énergie dans les premiers instants de votre Live !

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  12

Il faut créer une habitude et un rendez vous régulier avec son audience, c’est pour cela aussi que j’ai mon live le vendredi à 13 heures, je suis beaucoup plus tranquille que le soir ou le weekend.

Mais il faut toujours donner de l’énergie et de l’envie lors de son Live.

Donc, dans la phase d’introduction de mon live, j’essaie de mettre un maximum d’énergie et de vie dans les premières minutes du Live avant même que le sujet sérieux arrive.

Cela crée de l’énergie et ça attire les gens et ils se disent, mais qu’est-ce qui se passe ?

Et donc, je le fais systématiquement pour monter en énergie, mettre tout le monde à l’aise (moi et mon interlocuteur).

Et d’entrée de jeu, comme c’est du délire, à inciter les gens à mettre un petit j’aime, un petit cœur.

Il y’a une interaction plus facile dès le départ lorsqu’on a cassé la glace .

On rompt la glace en réalité pour mettre à l’aise à la fois l’interlocuteur qu’on a interviewé et tout le monde parce que d’entrée de jeu les gens nous disent j’ai passé un bon moment, etc.

Et cela se ressent sur la durée de visionnage parce que dès le début les gens sont dans le move.

Comment faire pour rentabiliser son live Facebook, Linkedin, Youtube…?

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  13

Il y’a plusieurs leviers pour rentabiliser un Live une fois qu’il est publié.

Sans parler tout de suite de booster son live avec de la publicité payante dessus juste quelques fondamentaux de qu’est-ce qui se passe.

Une erreur est de se dire “je vais faire l’appel à l’action à la fin du live”

Or  en faisant cela, on perd tous ceux qui sont partis avant la fin.

Donc, dans un direct, il y’a deux choses sur lesquelles jouer.

Quand on est en direct, il faut le plus souvent leur rappeler dans quel contexte ils sont arrivés, puis en profiter quand on recadre le sujet du live, on en profite pour replacer les appels à l’action.

Et bien évidemment, il faut que l’appel à l’action amène vers quelque chose qui soit vraiment en accord, en cohérence forte avec ce qu’on vient de traiter dans le sujet du live.

Finalement, le live peut être conçu comme un gros teaser, un truc qu’il faut impérativement venir télécharger en échange d’une ressource (contact email par exemple) et j’ai construit déjà des Lives comme cela où au début le live a duré 45 min.

J’ai pu constater chez les personnes qui sont fans de la mesure, qu’en termes de durée de visionnage, on a de meilleurs scores sur YouTube que sur Facebook.

Et ça peut s’expliquer facilement.

En fait, quand on consulte un contenu sur Facebook, quel que soit sa durée on est tout de suite assez tenté de scroller, d’aller voir ce qui se passe en dessous ou à côté.

Sur YouTube, c’est un peu différent, l’espace occupé par la diffusion directe est bien plus important et il y’a moins de tentation d’aller voir autre chose.

De plus sur YouTube il y a le levier du référencement naturel.

Parce que quand on fait un Live de 15 minutes sur un sujet qui est passionnant, ensuite ce replay reste toujours visible sur Youtube.

Concernant la durée, il n’y a pas de métriques, mais il vaut mieux une quinzaine de minutes pour un live.

Mais en fait, il ne faut pas se fixer limite parce que cela dépend de ce qu’on veut faire en termes de recyclage.

Si l’objet de son live c’est de laisser parler les gens, on laisse vivre l’interaction et peu importe la durée du live.

Dans cette logique-là, on peut faire un live de 45 minutes avec les efforts de montage, et ensuite reprendre au montage que les 10 minutes les plus percutantes.

Une vidéo de 10 minutes percutantes avec des trucs intéressants sera plus intéressant que 45 minutes avec beaucoup de blabla.

Quand on publie cette vidéo de 10 minutes sur YouTube, il faut utiliser les outils de youtube : les annotation, les appels à l’action à la fin de la vidéo..

Par contre, monter en 10 minutes une vidéo de 40 min prend au moins deux ou trois heures.

Une astuce pour gagner du tmeps, c’est de convenir avec la personne que tu vas interviewer (ou si tu es seul lors d’un passage clé), d’être très synthétique lors de ce moment clé qui va résumer ce qui est essentiel de retenir dans un speech court.

Et là il n’y a aucun effort de montage puisqu’on a déjà convenu à l’avance ce qui va être pendant notre live l’instant fort.

Généralement, à la fin du live, il faut laisser une session de questions/réponses la plus longue possible pour que les gens enlèvent tous leurs freins et passe à la commande.

Dans la session questions/réponses, lorsqu’on fait l’effort de répondre à toutes les questions, forcément ça engage davantage les gens, surtout si en plus ils sont restés sur la deuxième partie et qu’on leur apporte des réponses précieuses, ils sont conquis.

S’il y’a une action à faire derrière, cela va être beaucoup plus simple. En termes de conversion, c’est pertinent.

Un live peut aussi être une version “simplifiée” ou qui aborde de manière globale un besoin, sans offrir la méthode.

Par exemple, on peut faire un live avec 7 conseils pour obtenir tel résultat, et le produit payant, c’est l’implémentation et la méthode qui vous donne le plan d’action pour atteindre ce résultat.

Aussi, son live est simplement là pour faire un élément de teaser.

Peu importe que la personne arrive en cours ou même qu’elle regarde le replay jusqu’à l’étape trois, elle sait systématiquement qu’il y a un plan d’action qui reprend ces 7 étapes et qui est actionnable à la fin.

Donc le live ne devient un élément de teaser, mais qui apporte néanmoins de la valeur ajoutée via ces 7 consiels.

Quelques conseils essentiels pour augmenter son nombre de vues sur Youtube

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  14

Tout d’abord, quand on a des vidéos qui sont peu vues, la question qu’on peut se poser c’est que le sujet que je suis en train d’adresser est un sujet qui me fait plaisir, mais ce n’est pas un sujet qui répond réellement à une forte attente.

Donc, en vidéo, il faut appliquer les basiques du référencement naturel, c’est à d’aller voir s’il y a du trafic.

Il faut aller sur des outils d’analyse de trafic comme SEMrush (cliquez sur ce lien pour l’utiliser gratuitement) pour trouver des recherches qui ont du volume et qui ne sont pas trop concurrentielles, et en plus d’avoir des idées autour de son sujet.

Avec SEMrush, vous avez une vision du volume de recherches sur Google de mots clés.

Par exemple, si vous tapez “formation Linkedin”, vous voyez les mots clés plus plus tapés sur ce sujet, les mots clés connexes…

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  15

Cela vous permet de savoir que vous devez non seulement créer une vidéo qui se nomme “formation Linkedin“, mais aussi des vidéos qui s’appellent “cours sur Linkedin”, “se former à Linkedin”…

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  16

Et une autre façon de faire c’est d’aller voir tous ses confrères sur YouTube, de voir ce qu’ils proposent, d’aller ensuite sur leur onglet vidéo, et d’aller filtrer sur les vidéos les plus populaires

Ainsi s’ils ont des vidéos qui sont plus populaires (avec le plus de vues) ce n’est pas seulement parce que c’est les meilleurs du monde sur un sujet, c’est aussi qu’il y’a les bons mots clés.

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  17

Il y a aussi la vidéo associée, c’est tout ce que suggère YouTube dans les résultats aux sources sous son environnement YouTube.

YouTube a l’outil de suggestion le plus sophistiqué au monde.

Et quand on voit la lecture et la littérature, c’est juste flippant. Elle est à la limite de la science-fiction.

Il faut donc aussi reprendre la liste des vidéos suggérées sur un sujet, et inclure ces titres dans vos mots clés de vidéos afin d’être visible dans les suggestions de vidéos :

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  18

Quand on voit les algorithmes très compliqués pour que YouTube puisse rendre son audience plus captive sur YouTube, c’est très complexe leur mécanisme de suggestion de vidéo.

Le second point de la suggestion de vidéos, et un des leviers les plus importants pour jouer avec cet algorithme, c’est la miniature vidéo.

YouTube c’est visuel avant tout.

Donc, si on fait de belles miniatures vidéos, quand on aura la chance d’être proposé en suggestion, si elle est suffisamment attractive à l’œil humain, on va pouvoir attirer beaucoup de vues.

Ce qu’il faut faire est très simple.

Il suffit de se préparer chez soi : on se photographie puisqu’on sait que c’est un peu le lieu auquel on va faire toutes nos vidéos pour YouTube, on met un t-shirt bleu ou des t-shirts avec des variantes, et on fait des expressions et des sourires.

Et puis toutes ses expressions là, vous les gardez, vous faites vous-même votre propre banque d’image de vous avec toutes ces expressions, et il faut vous dire que vous allez pouvoir les réutiliser ses positions dans les 1/3 de votre miniature vidéo.

Donc, les 1/3 peuvent être une expression, un langage corporel avec les yeux qui regardent bien dans l’objectif.

C’est ce qui attire l’œil humain : il est attiré en premier lieu par le visage à travers les yeux.

Et après vous jouer en votre faveur parce que si les gens cliquent systématiquement sur cette vidéo, après avoir vu une vidéo, dans l’algorithme complexe des vidéos suggérées par YouTube, vous remontez dans l’intérêt.

Voici ci dessous des exemples, avec un visage qui peut être réutilisé pour plusieurs vidéos :

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  19

Vous pouvez aussi utiliser des outils de création de miniatures en ligne comme Canva (ou tout simplement PowerPoint ou Google Slides)

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  20

Et donc, il y a des petits trucs qui permettent d’avoir un gros impact :

  • faire des sujets pas que pour vous faire plaisir mais pour des sujets recherchés,
  • choisir les bonnes expressions pour votre titre, les mots clés…
  • travailler à fond votre miniature.

Après, pour ce qui est référencement, je vous recommande Tubebuddy.

Comment générer du trafic via Facebook Live et Youtube Live, et avoir plus de vues sur ses vidéos YouTube ? - Thomas Gasio  21

Lorsqu’on regarde un peu la vidéo d’un concurrent, on voit tout de suite quels sont les mots clés sur lesquels il s’est positionné et ça nous donne des bons indicateurs pour se positionner à son tour sur ces mots clés là.

Donc, en termes de référencement, tubebuddy c’est un très grand facilitateur.

C’est vrai que YouTube fait évoluer son interface pour d’autres sujets comme je parlais tout à l’heure de la miniature vidéo.

YouTube donne la possibilité de montrer le nombre de fois où sa miniature a été montrée sur l’écran de YouTube et le nombre de fois que les personnes ont cliqué dessus. 

Quand on sait que la miniature peut créer une grande différence dans son nombre de vues, avoir un outil mis à la disposition de YouTube pour mesurer l’efficacité de sa lecture vidéo.

Comment faire pour en savoir plus sur la vidéo Marketing et les Lives ?

Tout simplement sur ThomasGasio.fr ou si vous êtes intéressé par la puissance des lives, direction Puissance live.

Puissance live c’est en fait comment faire des vidéos la partie technique, comment animer des vidéos et passer à l’action et après la diffuser et avoir du trafic.

Vous pouvez aussi me suivre YouTube et Facebook.

Retrouvez tous les conseils de Thomas Gasio en vidéo pour réussir ses Facebook live, Youtube Live, Linkedin Live…

Voici la vidéo complète (39 minutes) :

Article précédent
prospection

111 trucs et astuces pour la prospection commerciale

Article suivant
Réussir un article de blog

Réussir l'introduction d'un article de blog : 4 techniques imparables (AIDA, Pyramide inversée, Accroche, Story Telling)

Sur le même thème