Partagez les articles :

web-connect

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Sébastien Gourrier  de SG AutoRépondeur lors du Web 2 Connect 2012.

Lors de cette interview Sébastien nous a donné 5 astuces simples pour améliorer l’efficacité de ses emailings.

 

1 – Est-ce que tu peux te présenter, et nous expliquer ce qu’est un auto-répondeur ?

Je suis Sébastien Gourrier, de SG AutoRépondeur qui est une plateforme de gestion d’emails.

Elle permet d’optimiser son marketing par email pour améliorer la  fidélisation des prospects et des clients.

C’est un outil de gestion permettant de récolter des adresses email, donc de ne pas laisser les visiteurs quitter son site sans récolter les adresses email à l’aide de formulaires, de pop-up’s, ou en proposant un cadeau comme par exemple un livre blanc, une formation vidéo, un club privé, un diagnostic…

Puis on assure le suivi c’est-à-dire que le prospect recevra régulièrement des messages suivis et personnalisés.

Donc il s’inscrit un jour et reçoit comme premier message un kit à télécharger par exemple, et ensuite on programme un certain nombre de messages selon un cycle qui va normalement l’entraîner à la vente.

programmation messages

Chaque utilisateur doit lui même réfléchir à sa propre stratégie et à sa communication.

SG AutoRépondeur permet de gérer la partie technique, l’utilisateur n’a plus qu’à définir les messages et à les envoyer selon une séquence.

Tout se base sur la date d’inscription de chaque personne, contrairement à la newsletter où on envoie à un ensemble de listes à une date fixe un même message.

Avec les séquences automatiques, la personne recevra son propre dialogue.

Elle va être traitée comme si on était en face à face. C’est le cœur de notre outil.

2 – Quel est ton premier conseil pour optimiser sa liste d’auto-répondeur ?

Le premier conseil est d’utiliser l’ensemble des possibilités mises à votre disposition, c’est-à-dire l’ensemble des segmentations enseignées dans les écoles de marketing.

Il y a plusieurs niveaux.

– Le premier consiste à séparer ses communications selon qu’on s’adresse à un client, à un prospect ou à un partenaire.

– Le deuxième est de séparer les prospects selon des critères fournis par l’inscription.

– Le troisième, c’est vraiment chercher ce que recherche le prospect grâce à des outils comme la segmentation comportementale par exemple en proposant dans l’email une vidéo sur un sujet et en demandant au client s’il est intéressé ou pas.

– Le niveau 4 est l’installation de séquences automatiques. C’est la base pour tout web-marketeur parce qu’ils l’utilisent le plus, ce sont les envois automatiques. Chaque prospect inscrit va automatiquement être pris en charge individuellement selon sa date d’inscription.


3 – Quel est ton deuxième conseil pour améliorer la délivrabilité ?

 

Je vais donner un conseil sur la délivrabilité, parce que pour optimiser l’auto-répondeur, il n’y a pas que le texte de l’email.

Nous donnons des conseils sur la technique ne serait-ce que pour l’adresse email expéditeur parce que plus de gens recevront les emails si vous proscrivez de mettre un adresse @gmail.com ou @hotmail.com en tant qu’adresse expéditeur.

Parce que chacun va recevoir un email en sachant qui l’envoie. Il va y avoir aussi le sujet.

Ce sont les deux éléments sur lesquels on se base pour ouvrir le message.

Il faut donc prendre en compte le choix du nom de l’expéditeur, par exemple « Frédéric de ConseilsMarketing » au lieu de “newsletter”.

La moitié de nos utilisateurs font cette erreur donc on a mis en place des vidéos de conseil pour éviter ces erreurs.

Une autre erreur est d’envoyer un email de la part de gmail, le récepteur, hotmail…

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

En effet ces services vont  interroger le nom de domaine de l’expéditeur et lui demander si SG-auto-répondeur a le droit d’envoyer de la part de soutienhumanitaire@gmail.com par exemple.

Or Gmail répondra que non, normalement les seuls utilisateurs autorisés à envoyer des messages le font depuis le compte Gmail, et non par une prestation externe.

Il est donc indispensable de mettre  son propre nom de domaine, comme contact@soutienhumanitaire.com parce que sur le nom de domaine on peut demander à l’hébergeur d’autoriser SG-auto-répondeur à envoyer des messages.

4 – Quel est ton  troisième conseil ?

C’est  l’heure d’envoi pour cela il faut se servir des statistiques.

Chaque utilisateur peut connaître l’heure à laquelle il envoie les messages et l’heure à laquelle ils sont ouverts.

S’il y a un grand écart entre ces deux heures, on peut alors ajuster.

Il faut les envoyer un petit peu avant l’heure d’ouverture des emails parce que la plupart des consommateurs lisent surtout les premiers emails et suppriment le ceux du bas.

5 – Est-ce que tu as un quatrième conseil ?

Oui, on revient sur les bases.

Quand on a une liste, quand on a mis en place un bonne stratégie pour récolter les adresses email, quand la séquence est bien préparée et qu’on peut amener à la vente ou pas, il faut continuer à communiquer avec cette liste.

Bien souvent, on voit nos clients créer des séquences planifiées sur deux mois, mais il n’y a plus rien au bout des deux mois.

Le mieux est de continuer cette relation pendant, par exemple en donnant du contenu gratuit, des informations, des témoignages clients…

Après soit on continue avec des séquences automatiques, et on ajoute les idées au fur et à mesure en séquence automatique et on décide que cette séquence est rattrapée pour les anciens inscrits pour que tout le monde la reçoive, les anciens comme une newsletter, soit on gère le tout manuellement.

6 – Est-ce que tu pourrais donner un cinquième conseil pour optimiser sa liste de messages avec un auto-répondeur ?

Oui, et là encore c’est basique.

42 % de nos utilisateurs ne consultent jamais les statistiques d’ouverture de leurs emails.

Ça veut dire qu’ils ne savent quels emails ont été les plus efficaces, quelles sont été les réactions faces aux objets utilisés…

Ils ne savent pas si les gens ne lisent plus parce qu’ils ont changé d’entreprise ou s’ils ne sont plus intéressés.

En termes d’envoi d’emails pour relancer ou réanimer, je ne donne pas de recommandations spécifiques parce que ça dépend du secteur d’activité et de l’entreprise.

Comme dernier conseil, même si les séquences d’emails sont programmées sur deux ans et que vous laissez votre entreprise en pilote automatique pendant deux ans, il faut quand même re-consulter ces séquences pour les optimiser et les mettre à jour.

7 – Est-ce que tu peux nous expliquer concrètement les bénéfices engendrés pour un utilisateur d’un système d’auto-répondeur ?

Déjà l’auto-répondeur intègre tous les outils nécessaires, comme la création du formulaire, le lien de désinscription qui est automatiquement ajouté à la fin des messages, ce qui est obligatoire dans certains pays dont la France, la suppression des adresses électroniques qui n’existent plus ou la gestion des abonnés qui signalent le message comme étant un spam.

Dans ce dernier cas on le signale au client et on s’arrange pour que les emails soient moins souvent signalés comme étant des spams.

Il y a aussi d’autres avantages pour l’entreprise en termes de chiffre d’affaire, de ventes et de temps.

76 % des utilisateurs d’un auto-répondeur estiment économiser en moyenne cinq heures par semaine au minimum et 60 % constatent au bout de six mois une augmentation de clientèle entre 50 et 250 %.

Ça permet de mettre le marketing sous pilote automatique et d’éviter d’avoir à envoyer soi-même les emails.

 

8 – Si on veut en savoir plus sur les auto-répondeurs, sur quel site on se dirige ?

Tout simplement sur SG AutoRépondeur. C’est le site officiel de notre plateforme de gestion.

 

5 astuces pour améliorer l’efficacité de ses emailings – Sébastien Gourrier de SG-Autorepondeur.com
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

9 thoughts on “5 astuces pour améliorer l’efficacité de ses emailings – Sébastien Gourrier de SG-Autorepondeur.com

  1. Merci beaucoup pour vos conseils mais je n’arrive pas a m’organiser au niveau de la sequence automatique ! dommage car j’aime votre autorepondeur … je vous connais depuis longtemps et je vous trouve tres serieux et tres bons !

  2. Bonjour Sébastien,
    Excellent interview et, pour moi, beaucoup à apprendre, je ne suis pas un bon internaute et c’est ce qui m’ennuie le plus. Je vais avoir à prospecter un espace de 2 départements et ai des listes et ne sais pas comment m’y prendre.
    Cordialement,
    Jean Claude FAUGERAS.

  3. Le service d’un autorépondeur est bien pratique, même s’il demande un certain temps pour tout programmer et remettre à jour les infos.
    C’est un produit très bien conçu et en français en perpétuelle évolution. Si vous êtes sérieux dans votre activité, le service SG vous sera bien utile et vous en pourrez plus vous en passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.