creative attitude
Partagez les articles :

creative attitude

Nous avons eu le plaisir de lire le livre “Tout savoir sur la créative attitude” écrit par Henri Kaufman.

Attention : le but de ce livre n’est pas de vous donner des méthodes toutes faites pour trouver un nom d’entreprise, pour créer un logo… mais pour vous expliquer comment n’importe qui peut être créatif dans la vie…

 

Les premiers “mots” du livre sont d’ailleurs sans doute les plus importants à retenir  “nous sommes tous créatifs” et “n’oubliez jamais vos rêves d’enfants”.

Il sera donc utile à tous ceux qui veulent se lancer dans une activité créative (créatif en agence, professionnel du marketing…).

D’ailleurs le livre est là pour stimuler votre activité, que cela soit par le contenu, ou la mise en forme avec de nombreuses images, citations... Mais aussi une mise en forme avec un texte imprime en biais (signe de créatvité).

 

Voici une rapide synthèse de ce livre de 200 pages.

 

1 – Comment devenir créatif ?

La créativité commence par une chose simple et pourtant indispensable : enlever le frein à main que l’on a dans la tête…

Il faut apprendre à exprimer sa créativité, ne serait-ce qu’en commençant par avoir une signature originale.

Cette signature doit être pensée (réfléchie) et refléter votre personnalité, et ce que vous voulez être.

Le premier pas est donc d’abord d’avoir confiance dans votre propre puissance de créativité.

Pour vous en convaincre, notez 3 fois où vous avez été naturellement créatif dans la vie de tous les jours (bricolage, cuisine…), puis essayez de faire taire la petite voix intérieure qui vous empêche d’oser et ensuite forcez vous à être original dans les petits détails de la vie quotidienne (email, jardinage…).

Prenez aussi l’habitude de regarder au lieu de simplement “voir”… Cela veut dire vous poser les bonnes questions.

Ensuite osez poser des questions pour comprendre ce qui se cache derrière ce qui semble évident.

Être créatif nécessite de sortir d’un quotidien qui généralement vous empêche de sortir du cadre.

Donc prenez du temps pour réfléchir (il faut prendre au moins 1/2 journée pour s’extraire du quotidien, car en moins d’1 heure vous serez encore préoccupé par l’opérationnel ou vos soucis personnels).

 

Rassemblez dans un petit carnet ou dans Evernote toutes les idées qui vous viennent à l’esprit :

– des photos d’éléments originaux (pubs, graffitis…)

– des publicités comme sur AdsFanatic

– des oeuvres d’art

– …

Cela vous permettra d’avoir un réservoir à idées qui sera alimenté en permanence.

 

Apprenez aussi à sortir du cadre :

– allez voir une exposition (photo, peinture…),

– regardez un documentaire sur Arte Plus 7,

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

– discutez avec des personnes en dehors de vos cercles de connaissances,

– écoutez un autre style musical,

– prenez des cours de photos,

– regardez un film totalement différent de ce que vous regardez habituellement

– visitez un musée (Louvre, Quai Branly…)

– …

Faites quelque chose de créatif dans votre quotidien : la cuisine, la table, le bricolage, le jardinage…

Commencez donc par exprimer votre créativité en toute simplicité !

 

2 – Comment trouver l’inspiration ?

 

L’inspiration ne se décrète pas… Il faut laisser du temps au temps.

L’inspiration peut venir la matin au réveil, sous la douche, en regardant un film…

 

Donc en plus des méthode du chapitre précédent il y a quelques astuces pour trouver des idées :
– inspirez vous avec de la couleur verte autour de vous (décoration, vêtements…)  qui à priori est plus propice à la créativité.
– faites une pause, la créativité ne fonctionne pas sous pression du résultat immédiat.
– vagabondez sur internet pour trouver des idées
– buvez une petite bière (avec modération !)
– notez les idées sur une nappe en papier de restaurant en écrivant tout sans vous restreindre
– changez de sujet pour revenir plus tard sur votre problème.
– faites une pause lorsque vous avez une panne d’idées… Marchez, dansez, buvez un thé…

Et revenez à votre travail de réflexion !
– demandez 5 fois “pourquoi” à la personne qui vous demande de travailler sur une idée.

Cela vous permet de rentrer au coeur du problème en allant au fond des choses (“pourquoi vous voulez que nous recherchions un nom de marque…” Pourquoi ce produit est différent”, pourquoi est il vraiment utile aux client…”).
– laissez reposer un problème en dormant une nuit avant de vous remettre à l’ouvrage afin de laisser vos deux cerveaux retourner le problème pendant la nuit.
– mettez vous à la place d’un enfant ou posez la question à un enfant afin de  résoudre un problème.

En effet ils ont une fraîcheur que n’ont plus les adultes qui sont formatés par la vie et l’expérience.
– quand l’inspiration ne vient plus, faites une pause dans avec une activité manuelle (ex : jardinage…) ou que vous aimez (ex: musique, dessin…) pour vous remettre ensuite dans le bain.
– mettez un carnet de notes près de votre lit car c’est souvent la nuit au calme que vous avez des idées nouvelles.
– si vous voulez trouver l’inspiration, parfois un peu d’alcool (avec modération) est plus efficace que du café et du thé qui a pour effet de booster votre concentration et votre efficacité.
– prenez plusieurs magazines et commencez à découper les photos pour en faire un collage de la taille du magazine en pensant à votre problème.

 

Enfin, ayez toujours sur vous un smartphone ou un crayon + carnet pour ne pas laisser s’envoler l’idée du siècle.

 

3 – Comment oser être créatif ?

 

Être créatif c’est surtout oser… Oser sortir du cadre et oser avoir des idées.

Donc la creative passe par :

– Avoir le courage de parler de ses idées
Personne n’a l’exclusivité de la créativité.

– Ne pas avoir peut du ridicule
La quantité prime sur la qualité dans un process de création.

– Penser différemment
En effet si on ne regarde pas le problème de l’extérieur, sous un nouvel angle… on reste dans ses ornières et œillères habituelles et donc on ne pourra jamais avoir des idées très créatives.

– Elargir le référentiel du problème
Il ne faut pas rester coincé au niveau de la marque, du problème client… Mais monter d’un niveau et voir la problématique dans son ensemble.

– Faire attention aux détails et regarder le monde différemment
Par exemple baladez vous en ville et notez toutes les formes de portes différentes et vous verrez que la créativité et différente…
Et plus vous ferez attention aux détails plus vous verrez que la créativité se trouve partout et que vous pouvez reprendre des idées pour vous.

 

6 – Comment pousser plus loin sa créativité ?

Réveillez le génie créatif qui est en vous via ces quelques idées :

– acceptez qu’il est rare d’obtenir la perfection dès le départ.

La meilleure solution est d’avoir des idées.

Puis de faire une analyse de les idée intéressantes et d’imaginer comment les améliorer, de les affiner, de les mixer avec une autre idée…

– une fois que vous avez un “filon” (c’est a dire une idée directrice), essayez de foisonner pour aller plus loin, soit dans la simplicité soit dans la complexité.

– quand vous trouvez des idées intéressantes mais non retenues, stockez les dans un dossier partagé

Ce “cimetière des éléphants” vous permettra d’y chercher l’inspiration plus tard.

De même vous pourrez y rassembler les idées externes qui pourraient être bonnes à reprendre et à adapter.

– n’ayez pas un environnement trop “lisse” autour de vous…

Mettez un peu de musique en bruit de fond (par exemple Mozart ou de la musique électronique), ne rangez pas trop votre bureau…

Il faut un peu de désordre pour arriver à être créatif.

– partagez vos connaissances et vos expériences via des outils collaboratifs (réseau sociaux d’entreprises, forums, blogs…).

– inspirez vous sans copier des idées du passe comme du présent.

Visitez le site joelapompe.net pour des exemples de copies d’idées, dont certaines sont mieux que les originales.

joe la pompe

– pour trouver des idées il existe plusieurs techniques de créativité.

Par exemple il y a plusieurs techniques comme :

-la rétification qui a comme concept de représenter une idée abstraite par une représentation concrète.

– le story telling pour raconter une histoire.

– la métaphore,

– l’identification à un héros ou une célébrité.

– l’humour,

– l’onirisme,

– le porno chic

– …

– comme dans un entretien commercial, ce sont les 30 prières secondes et les 30 dernières secondes qui comptent.

Par exemple quand on va raccompagner un prospect après la réunion…

Car c’est à ce moment là que le client baisse sa garde et vous révèle ses réelles intentions.

– imposez vous des limites et des contraintes.

Par exemple n’employez pas les mots habituels, n’utilisez pas les mêmes codes couleur…

Cela vous obligera à trouver de nouvelles idées.
pensez en priorité au problème avant de penser a la solution.

Relisez l’intitulé plusieurs fois en essayant de trouver des nouvelles idées à chaque fois.
– lors de la phase exploratoire amassez des idées sans vouloir immédiatement trouver des idées et des solutions.

Amassez des pistes, rassemblez par thèmes, notez les par groupes, faites des associations…

Et ce n’est qu’ensuite que vous pourrez proposer des idée
– utilisez le jeu du “et si…” en partant d’idées farfelues et originales (ex : et si la client n’achetais pas il ferait quoi…).

Pensez toujours au bénéfices apportés aux clients et comment le matérialiser.
– mettez vous dans une ambiance créative (un canapé, un endroit calme, une cuisine…).

 

– allumée la Tv et zappez sur une chaîne sans mettre le son…

Et imaginez un dialogue entre les personnes et l’histoire qui va avec.
– tapez sur Google un mot et à partir des images affichées imaginez une histoire.
– prenez un objet de votre quotidien (ex : une bouteille) et cherchez de nouvelles utilisations pour cet objet.
– participez à des spectacles d’improvisation pour développer votre créativité.
– utilisez une marotte dans toutes vos démarches créatives (toujours le même stylo…).

– analysez a quel moment de la journée vous êtes le plus créatif (ex : le matin, le soir…) afin de réserver à ces heures vos séances de brainstorming.

– ajoutez une chaise vide dans vos réunion, la chaise du client, en demandant “mais qu’en pense le client ?

Est ce que cela lui plairait ? Qu’est ce qui lui plait ?”, en complétant par la méthode des personas pour personnifier le client.


 

 

7 – Le paradoxe du brainstorming

 

Le brainstorming est une méthode qui date de 70 ans qui a de nombreux avantages : fédérer autour d’un projet, trouver des idées simples…

Le principe est simple :

– mettre dans une salle 5 a 6 personnes créatives de services différents,

– ne pas critiquer les idées,

– préférer le volume des idées a la qualité,

– noter les idées sur des post it et les coller au mur par thèmes,

– avoir un animateur qui motive les timides et les créatifs

– …

Cependant rares sont les fois où le brainstorming donne des idées originales pour les raisons suivantes :
– trouver des idées originales en 1 heure de réunion est rarement efficace il faut toujours préparer des idées individuellement en amont.
– la peur du ridicule et la timidité nuisent à la créativité il faut donc rappeler lors des brainstorming qu’aucune idée n’est mauvaise

A  noter que des tests ont été faits en autorisant la critique des idées, et cette méthode a donné plus de résultats !

Pour remédier à cela il faut que les participants écrivent les propositions et de les transmettre sans débat d’idées.
– les décideurs ne sont généralement pas conviés aux brainstorming et donc il ne choisissent pas les idées révolutionnaires ou au contraire ils trouvent pas les idées en phase avec leur stratégie.

 

En alternative il existe plusieurs méthodes de créativité comme la méthode ACT de J. Baumgartner.

Voici le principe :
– comprendre la situation et déconstruire, en posant au décideur 5 fois pourquoi.

Le but est de voir quels sont les éléments essentiels et stratégiques dans le sujet (contexte, l’existant et les besoins).
– se fixer un objectif sexy et trouver une idée sexy, intrigante et désirable.
– parler, débattre et développer les idées

Le but n’est pas de multiplier les post it mais de jeter les idées qui ne fonctionnent pas et d’explorer les idées et thématiques qui fonctionnement bien ou qui ont du potentiel.

Il faut en revanche critiquer les idées mais pas les personnes qui les ont émises.

Les personnes peuvent défendre leurs idées et ainsi mener le débat.
– définir un plan d’action.

Le but est de ne pas s’arrêter a l’idée mais de proposer la suite (ex : logo, intégration dans le process de lancement…).

En tout état de cause, la meilleure méthode reste de préparer ses idées séparément de manière individuelle, puis de rassembler les idées, d’en débattre et de les critiquer.

A noter : demander son avis aux client n’est pas forcément le plus efficace, sauf à mener des études qualitatives.

 

 

8 – Le processus créatif en publicité

 

Le processus créatif publicitaire suit 5 étapes :

1 – la phase exploratoire ou l’on rassemble un maximum d’éléments sur l’idée, ou l’on interroge des personnes…

2 – la phase de création ou l’on prend les différents éléments et on les mélange, on fait des analogies… Pour obtenir des idées

3 – l’incubation ou l’on fait reposer son idée et son travail pour faire une pause (dormir dessus !)

4 – l’appréciation ou l’on fait le tri dans les idées pour retenir les plus intéressantes ou les affiner ou exploiter un filon.

5 – la persuasion qui a pour objectif de convaincre les autres.

 

 

En Conclusion

Si vous voulez devenir plus créatif, et faire sortir le génie caché qui est en vous, le livre d’Henri devrait être l’étincelle qui va allumer le feu de la créativité.

Pour en savoir plus, commandez le livre “Tout savoir sur la créative attitude” sur Amazon à 13 €.

Vous pouvez aussi consulter le Blog d’Henri Kaufman, et surtout son Scoopt It sur la Créativité.
Et pour compléter son livre (et être dans l’opérationnel), je vous conseille la lecture de 2 de nos articles :
Comment trouver un bon nom de marque
Comment trouver une solution créative à tous vos problèmes

Critique du livre “Tout savoir sur la créative attitude” – Henri Kaufman
5 (100%) 1 vote

Partagez les articles :

4 thoughts on “Critique du livre “Tout savoir sur la créative attitude” – Henri Kaufman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.