Le Link-building, une des clés pour booster son référencement !

seo référencement

ConseilsMarketing.fr accueille Alain Bensimon  de www.text-link-ads.fr, qui nous rappelle les fondamentaux du référencement naturel…

Le Search Engine Optimisation (SEO) ou référencement naturel en français à pour but d’améliorer la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche.

Aux Etats-Unis il s’agit d’un marché de près de 16 milliards de dollars. Le marché du SEO n’est pas aussi développé en France qu’il ne l’est aux Etats-Unis, mais il reste toujours crucial pour les entreprises (et en particulier les eCommerçants) d’être bien positionnés sur Google pour générer du trafic ciblé et donc des ventes…
En effet, selon de récentes statistiques, lors d’une recherche les 3 premiers résultats concentrent 65% du trafic et le premier en reçoit 42%. On comprend donc l’intérêt des e-commerçants de se placer dans les premières positions, et au minimum sur la première page de résultat.
Pour améliorer sa visibilité il faut donc identifier les éléments auxquels les moteurs donnent de l’importance pour effectuer leur classification.

Malgré le fait que les explications en la matière ne soient pas divulguées par Google, l’expérience montre que certains éléments sont déterminants.
Le référencement naturel se divise en trois parties :
– l’optimisation sur site
– la stratégie de mots clés
– le link-building ou net-linking.

L’optimisation du site

D’abord l’optimisation sur site se divise elle-même en plusieurs parties.

L’architecture du site, c’est-à-dire, la structure des liens internes du site, doit permettre aux « robots » des moteurs de recherche de visiter les pages mêmes les plus « profondes ».

Le PageRank est diffusé aux sous pages par ces liens et plus le PR diminue moins les robots visitent les pages.

Ensuite, il est important de publier du contenu fréquemment dans lequel se trouvent les mots clés cibles.

La Stratégie de mots clés

Deuxièment, il convient de choisir les mots clés pour lesquels on souhaite optimiser son référencement.

Ce choix doit être la conclusion de l’étude des sites de la concurrence car on se rend rapidement compte des possibilités qui peuvent ou non exister.

Le  link-building

En revanche, dès que le secteur dans le quel on se trouve est un temps soit peu compétitif, ce travail se doit impérativement d’être complété par un sérieux travail de « link-building » ou net-linking pour utiliser un terme plus communément employé par les référenceurs français.

Ce troisième élément, et celui auquel les moteurs donnent le plus d’importance est le réseau de back-links dont dispose un site A. Un back-link est un lien texte se trouvant sur un site et se dirigeant vers le site A.

Lors d’une recherche sur le mot « chaussures » par exemple, un des critères déterminant sera le nombre de liens contenant l’ancre « chaussures » pointant vers le site A et qui se trouvent sur d’autres sites.

On peut comparer ces back-links à un vote de popularité, plus on a plus on se classe bien. Encore faut-il qu’il s’agisse de sites de bonne qualité, c’est-à-dire auxquels les moteurs confèrent une autorité solide.

Un site peut être considéré de bonne qualité lorsque :
* ses pages sont mises en cache fréquemment
* il dispose lui-même d’un grand nombre de back-links pointant vers lui
* le domaine est ancien
* son PR est élevé
* son Alexa est faible


Il existe plusieurs méthodes de link-building et il convient de se servir un peu de toutes pour obtenir les meilleurs résultats, même si certaines sont plus efficaces que d’autre (voir cet article avec 25 conseils pour obtenir des BackLinks).
On peut obtenir des liens en rédigeant un communiqué de presse et en y insérant un lien vers son site. Ce ne sont pas les liens les plus puissants mais il s’agit d’un moyen assez efficace de faire indexer son site lors de son lancement. Tentez d’en faire publier un maximum lors du lancement d’un site (voir l’article sur les communiqués de presse).

On peut aussi obtenir un lien vers son site lorsqu’un journal ou un blogueur écrit un article, (il s’agit de lien extrêmement puissant car les journaux et les blogs sont souvent des sites à forte autorité). Il est vrai que cela demande d’y consacrer beaucoup de temps car il faut contacter un a un les journalistes, mais la plus part des techniques de net-linking prennent du temps.

Ensuite, une des techniques les plus courantes est l’inscription dans les annuaires. Même si il est nécessaire de passer par ces annuaires, il ne faut absolument pas limiter son net-linking à cette technique. Il s’agit en effet de liens qui ne sont pas très puissant au sens où il existe des milliers de liens sortants sur un annuaire.

Or, plus il existe de liens sortant sur une page et moins ces liens sont puissants.

Par puissant on entend qui sont capable de transmettre du PageRank au site de destination et par voie de conséquence d’aider à l’optimisation de son classement sur les moteurs de recherche.

link juice

Il est également possible d’échanger des liens pour construire son réseau de back-links. Là aussi, cette méthode se heurte à un obstacle important.

La réciprocité d’un lien lui fait perdre de sa valeur. En effet, les moteurs de recherche sont capable de détecter la réciprocité d’un lien et ne leur donne donc pas la même puissance que si ils avaient été unidirectionnel.
Une autre méthode, très fréquente aux Etats-Unis, et qui se répand en Europe et notamment en France, est l’achat de back-links.


Si cette méthode présente plusieurs avantages, elle est aussi à employer avec précaution.

D’abord, l’achat de liens permet de choisir les sites où l’on souhaite publier un lien. On peut donc s’assurer au préalable que le site traite bien du même thème ou bien qu’il s’agit d’un site de bonne qualité et de vérifier tous les critères que l’on juge important.

Ensuite, contrairement à l’échange de liens il s’agit de liens unidirectionnels, donc plus efficaces. Enfin, il est possible d’obtenir un grand nombre de liens, ou le nombre suffisant pour battre sa concurrence rapidement.
Attention, car c’est dans ce dernier avantage que réside la principale limite de l’achat de liens.

En effet les portefeuilles de back-liens doivent avoir l’air naturel, et il est fortement déconseillé de publier un grand nombre de liens d’un coup lorsqu’on dispose d’un réseau de back-links peu développé.

C’est pourquoi il est conseillé de passer par des professionnels du net-linking ou link-building pour obtenir des conseils en la matière.

Certaines sociétés mettent en effet à disposition de leurs clients des équipes de référenceurs professionnels dont la tâche est d’assister les clients dans leurs stratégies net-linking.
Il faut effectivement effectivement avoir réfléchi à plusieurs questions :
– de combien de liens ai-je besoin pour obtenir tel résultat ?
– Sur quels sites dois-je me placer ?
– Quels mots clés dois-je choisir ?
– Combien de liens dois-je publier à la fois ?
– Est-il possible d’arriver à telle position avec ce budget ?
Il s’agit là de questions indispensables pour que l’achat de liens et le net-linking en général soit efficace.
Dans un deuxième temps il est aussi crucial de pouvoir surveiller l’évolution de son réseau de back-links et de ceux de la concurrence.

D’abord il se peut que certaines des pages sur lesquelles un lien avait été placé ne soit plus mises en cache par les moteurs de recherche ou bien qu’elles aient été supprimées par exemple.

Il se peut aussi que le concurrent soit en train de se consacrer sérieusement à son link-building au quel cas il faut être capable de le détecter et d’avoir une longueur d’avance.
On remarque qu’en France le référencement ou SEO n’est pas aussi développé qu’outre Atlantique. Il semblerait que la plus part des sites internet français ont des réseaux de back-links bien moins solides que les sites aux Etats-Unis par exemple.

Il existe donc de vraies opportunités de réussir à se positionner en première page des principaux moteurs sur des mots clés concurrentiels en France via les techniques d’achats de liens, bien que cela ne doivent pas être l’unique outil utilisé pour améliorer son référencement.

Pour plus d’informations contactez  Alain Bensimon (abensimon@text-link-ads.com – 09 75 18 01 04) ou visitez le site www.text-link-ads.fr !

Faites passer le mot :Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

28 Comments

  1. May 25, 2010 - 19 h 41 min

    Tres bon article vulgarisateur mais pourquoi acheter des liens unidirectionnels alors que avec quelques petites astuces et trucs on peut trouver des sites a PR7 et PR8 qui vous enverront une trés bon “link juice”..un lien dofollow , de plus…

    Reply
  2. May 26, 2010 - 11 h 29 min

    Il faut également être prudent, car l’achat de liens est sanctionné par Google, comme il n’est pas placé d’une façon naturelle.
    Par ailleurs, l’échange de lien croisé est toujours possible et lui gratuit.

    Reply
  3. May 27, 2010 - 13 h 37 min

    @bernard tu peu dévellopé? ou donner une ou deux astuces?

    Reply
  4. May 27, 2010 - 14 h 59 min

    Bonjour et merci pour ces infos. En complément je vous recommande la lecture des article Volumium sur le netlinking (5 parts #1 #2 #3 #4 #5).

    Volumium (SEO et communication de marque)

    Reply
  5. Jun 1, 2010 - 22 h 53 min

    Bien daccord avec tout cela. J’ai trouver une bonne solutions efficasse pour le seo link building en français: aller voir le site: http://www.linkpat.com

    j’attend vos commentaire.. svp .. moi jai acheter le forfait Or et depuis 4 mois.. je suis très satisfait..

    Reply
  6. Jun 14, 2010 - 11 h 55 min

    Une autre bonne solution pour le référencement off-page : http://www.teliad.fr.

    teliad propose une place de marché en libre-service pour l’achat et la vente de liens et un service de link building!

    Reply
  7. Dec 13, 2010 - 2 h 00 min

    merci pour cet article mais je rejoint bernard dans son commentaire, pourquoi ne pas develloper un peu plus sur des methodes moins white et surement plus interressantes au final , la plupart de vos exemples ne donneront aucun resultat sur des mots cle competitifs !

    Reply
  8. Dec 21, 2010 - 14 h 53 min

    Merci pour cet excellent billet.
    En fait tout est une question de choix, vu qu’il existe plusieurs méthodes de link-building. Mais en voulant coûte que coûte créer un lien par divers moyens on risque de tout perdre : pensez au sandbox.

    Reply
  9. Mar 9, 2011 - 13 h 06 min

    Il est vrai que la vente de liens se démocratise. Certains de mes sites me rapportent 10 fois plus avec la vente de liens que les revenus publicitaires traditionnels.

    Reply
  10. Feb 4, 2012 - 23 h 26 min

    Merci pour cet article. Auriez-vous des exemples sur les différentes stratégies : liens nombreux peu quali vs. liens ciblés quali ?

    Reply
  11. Jun 11, 2013 - 17 h 22 min

    C’est toujours pareil, l’achat de lien si il est fait de manière intelligente, il y a du bon à prendre. Le but étant de trouver le compromis pour pas se faire griller.

    Reply
  12. Aug 8, 2013 - 12 h 15 min

    Article intéressant. Nous sommes une agence (www.citruscreative.be) proposant le SEO et il est vrai que le net-linking est un outil indispensable mais à manier avec précaution dans le cas d’achat de liens puisque Google le sanctionne.

    Reply
  13. Sep 17, 2013 - 20 h 45 min

    tres bonne information

    Reply
  14. Mar 4, 2014 - 20 h 09 min

    Le PR, le beau liens c’est bien en attendant c’est pas avec ça que des youporn point com ou tukif point com sont en premiere place sur google avec des mots clés les plus concurrenciels !

    Reply
    • Jun 14, 2015 - 14 h 35 min

      Le PR, le beau liens c’est bien en attendant c’est pas avec ça que des youporn point com ou tukif point com sont en premiere place sur google avec des mots clés les plus concurrenciels !

      Justement, pour Tukif qui est monté à une vitesse impréssionante, c’est quoi la technique ?

      Reply
  15. Jul 9, 2014 - 18 h 25 min

    un article globale qui a évoqué beaucoup de choses sans trop rentrer dans les détails , or plusieurs info ne sont plus à jour et c très logique vu la date de cet article j’ai mentionné certains détails qui figurent dans cet article niixa.com/07-astuces-retenir-pour-linkbuilding-2014/

    bonne chance et bonne continuation .

    Reply
  16. Jul 15, 2014 - 16 h 50 min

    Article intéressant !
    C’est clair que l’achat de lien présente un gros risque, étant donné la mauvaise qualité de nombre d’entre eux.
    Il faudrait malgré tout développer parallèlement une bonne stratégie de référencement naturel, même si la compétition est beaucoup plus rude.

    Reply
    • Jul 16, 2014 - 10 h 30 min

      “C’est clair que l’achat de lien présente un gros risque, étant donné la mauvaise qualité de nombre d’entre eux.” Depuis quand lien acheté = lien de mauvaise qualité? L’avantage quand on achète un lien, c’est justement qu’on peut controler la qualité du site sur lequel il est placé, la thématique, l’emplacement, l’ancre etc. De plus existe-t-il des liens gratuits? Les agences web/SEO font du netlinking bénévolement?

      Reply
  17. Apr 21, 2015 - 17 h 53 min

    Bonjour et merci pour ces conseils, je ponse que l’achat des backlinks c’est une opération chirurgicale et referenceurs doivent absolument faire attention avec cette technique. À mon sens, il y a d’autres méthodes pour le net-linking, car pour réussir une stratégie net-linking, on doit bien choisir les méthodes à utilisées, et sur des sites de qualité(pagerank élevé).

    Reply
  18. Sep 1, 2015 - 15 h 40 min

    Merci pour ces conseils, je vois que cela fonctionne au vue du positionnement de cet article dans les moteurs de recherche…

    Reply
  19. Dec 7, 2015 - 15 h 37 min

    Merci pour ce bon article, je commence a faire des liens directement :-)

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *