23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 1
Partagez les articles :

Dans cet article, je vais vous expliquer comment réussir vos flyers et prospectus.

Il faut tout d’abord savoir que réaliser un flyer vendeur nécessite souvent l’intervention d’un bon graphiste ou d’une agence afin d’avoir un document agréable à lire, impactant et convaincant.

Evitez absolument l’impression d’un flyer depuis votre imprimante, avec un découpage au massicot…

Néanmoins il ne faut pas perdre de vue que le flyer doit être là pour pousser une (ou plusieurs offres) et donc en plus du design vous devez soigner le message et l’offre… et seul vous (l’annonceur) êtes en mesure de le garantir que cette offre va plaire au prospect…

Donc si l’agence ou l’imprimeur peut vous aider sur le design du flyer, c’est vous qui êtes responsable de l’attractivité de votre offre.

Concernant l’impression des flyers, vous avez le choix entre différents formats, le plus courant étant celui du format A5 (une feuille A4 pliée en 2), ou la carte postale (à partir de 30 € les 100 cartes) qui présente l’avantage de pouvoir être distribuée dans les bars, pubs, restaurants…

Mais il est également possible de réaliser de plus petits prospectus, des flyers en accordéon, voire même d’utiliser des cartes de visite pour les déposer en libre service (ex: sur un salon…).

En ce qui concerne l’épaisseur du papier, cela dépendra de la durée de vie du flyer et de son mode de distribution.

Dans la rue il faudra privilégier un flyer avec un faible grammage moins onéreux (le flyer sera souvent jeté juste après la distribution), mais pour un dépôt dans un magasin ou un lieu de passage (ex: restaurant, office de tourisme…) où le flyer sera à disposition pendant plusieurs jours ou semaines, il faudra adopter un grammage plus important.

Pour sortir de l’ordinaire, il est possible de faire des découpages spécifiques (ex: en forme de feuille, de clé…), mais le coût est généralement dissuasif pour une distribution massive…

Les flyers découpé à la forme sont à réserver aux distributions ciblées (ex: un salon…).

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 2 23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 3 23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 4

Une petite astuce si vous avez un petit budget : utilisez un papier avec une couleur flashy (orange, vert…), et imprimez un texte en noir. Ainsi pour un minimum de coût vous obtenez un flyer original…

Nous verrons qu’il est aussi important de définir un budget, l’endroit et le mode de distribution, mais une des clés reste l’offre principale.

Il faut respecter la méthode AIDA dans la construction de votre flyer :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 5

  • Attention (attirer l’attention avec une phrase, une image… accrocheuse) : Spécial créateurs d’entreprises, 1 verre gratuit, A lire avant d’acheter une maison…
  • Intérêt (susciter l’intérêt, parler du problème et de votre solution) : Encore célibataire à 30 ans ? Vos livres à -50%…
  • Désir (provoquer le désir: rappeler les bénéfices via une liste simple à lire et éventuellement des témoignages).
  • Action (pousser à l’action) : présentation gratuite, échantillon, coupon de réduction…

Bien entendu votre message doit être différent selon que vous souhaitez générer du trafic, trouver des prospects ou générer des ventes…

La réalisation d’un flyer suit également des étapes claires, que vous devez respecter.

Voici ci dessous les clés pour réaliser un flyer ou une affiche qui va séduire vos prospects et clients.

23 conseils pour réussir vos flyers

flyer marketing

 

1. Définir les objectifs du flyer

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 6

Avant d’entreprendre de réaliser la maquette de votre flyer vous devez clairement définir la proposition de valeur, c’est à dire ce que vous offrez à votre cible.

 

Voici quelques questions essentielles que vous devez vous poser pour définir votre message :

  • Pourquoi faire ce flyer ?
  • Qui sont les prospects ?
  • Où se trouvent-ils?
  • Comment les captiver ?
  • Quel avantage pouvez-vous faire valoir ?
  • Quelles sont les actions que vous voulez les pousser à faire ?
  • Quel appel à l’action allez-vous leur proposer ? Une offre gratuite ? Un concours pour récupérer des coordonnées ?
  • Etc.

Ensuite, vous devez vérifier que votre opération marketing sera rentable.

Pour cela, vous devez dresser un mini business plan.

Ce dernier doit contenir :

  • Une estimation des ventes générées (nouveaux clients, ventes supplémentaires…). Sachez qu’un flyer ordinaire rapporte 1 vente pour 1 000 exemplaires distribués.
  • Le montant total des frais engendrés par votre campagne (promotion de prix, coût de l’impression, de la distribution, etc.).
  • Le résultat estimé (marge réalisée – coûts), sachant que certaines personnes peuvent passer à l’action des semaines plus tard. Dans ce contexte il est important de construire sa stratégie de distribution de flyer dans la durée, avec plusieurs vagues de distribution, une seule vague de distribution de 1000 flyers n’étant pas suffisante pour apporter des résultats probants (éventuellement en changeant de flyer ou d’offre entre les différentes campagnes).

Une fois ces détails clarifiés, vous pouvez passer à la conception du design du flyer.

Pour cela, vous pouvez vous inspirer des flyers de vos concurrents, sans pour autant les copier (il faut faire différent !).

Concernant le choix de l’opération marketing, vous pouvez consulter cet article qui détaille près de 80 idées de promotions commerciale.

Pour cela, vous pouvez vous inspirer des sites web, flyers, prospectus… de vos concurrents.

Vous pouvez aussi utiliser des sites comme Pinterest.com qui ressemblent énormément d’images de flyers.

Pour cela tapez votre secteur et “flyer”, comme ci dessous avec “flyer restaurant

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 7

2 – Utilisez un design qui attire l’œil.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 8

Vous n’avez que quelques millisecondes pour convaincre votre prospect de lire votre offre.

On dit qu’une personne décide en moins de 3 secondes si l’offre est intéressante pour elle… ou pas !

Il faut donc attirer l’œil avec des couleurs chatoyantes et originales, voire flashy (le choix des couleurs peut dépendre de l’offre, car les couleurs criardes sont plus pour les jeunes, le noir fait “haut de gamme”…).

Il est également important de mettre une image sur son flyer… tout le monde sait qu’une image vaut mille mots.

Par contre évitez de mettre une multitude de petites images, préférez une image très grande illustrative qui attire immédiatement l’œil.

En effet une image ou un graphisme attire l’œil et fait passer immédiatement une émotion, ce qui vous permet d’avoir un support concret qui annoncera votre slogan.

Soignez avec beaucoup d’attention votre image, et n’hésitez pas à utiliser les sites d’images libres de droits comme depositphotos.com, Dreamstime.com… pour trouver la bonne image qui va illustrer au mieux votre offre.

Attention : n’utilisez pas des images vues et revues 100 fois, trouvez une image originale…. Donc n’utilisez pas des images 100% gratuites comme pixabay.com…

Mais rappelez vous toujours que c’est l’image qui doit illustrer l’offre, et non pas l’inverse !

Les visuels de vos flyers jouent un rôle important au cours de vos campagnes publicitaires. Ne dit-on pas qu’une image vaut 1 000 mots ? Toutefois, vous devez respecter quelques règles dans le choix de vos illustrations :

  • Choisissez des images uniques : évitez de choisir des images qui ont déjà été utilisées plusieurs fois. Vous ne devez donc pas utiliser des images de sites gratuits comme pixabay.com. Préférez plutôt celles sites payants comme DepositPhoto.
  • Préférez plutôt des images vectorielles que les photos de mannequins qui ont été utilisées des centaines de fois dans des publicités.  
  • Utilisez vos propres photos, c’est l’idéal. Cependant, attention à la résolution de la photo. Veillez à ce que les détails apparaissent nettement à l’impression. Aussi, évitez des photos faites avec un smartphone.

Idéalement, prenez des photos réalisées par un photographe de vos produits et services,  cela fait toujours plus vrai…

Vos photos doivent renvoyer une image positive : personnes qui ont le sourire, des photos qui montrent des personnes gaies et enthousiastes, etc. mais sans trop en faire non plus…

3 – Mettez en avant les bénéfices pour vos prospects.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 9

Avant tout votre flyer doit répondre aux questions que va se poser votre prospect quand il verra le flyer (déposé sur une table, dans un présentoir, distribué dans la rue…) :

  • Pourquoi on me présente ce flyer ?
  • En quoi cette offre m’intéresse ?
  • Qu’est ce que j’y gagne ?
  • Qu’est-ce que cela va m’apporter ?
  • En quoi ce flyer va m’aider ou résoudre un problème ?
  • Quels bénéfices je vais en tirer ?
  • Où est-ce ?
  • Quand est-ce ?
  • Pourquoi je dois agir maintenant ?

Bien entendu vous devez parler bénéfices pour le client et non pas en fonctions ou en produit.

Par exemple si vous faites un flyer pour de la livraison à domicile de Sushis, ne mettez pas en avant que vos produits, mais indiquez la raison comme “Ne faites la la cuisine ce soir”, “Faites plaisir à votre conjoint”, “Offrez vous un instant de dépaysement”… et ensuite présentez vos produits et services qui répondent à cette offre.

Ne pas dire “nous ou je”, mais “vous” et utiliser l’impératif, le flyer doit être orienté client.

Il faut également faire des phrases très courtes (mais compréhensibles) pour réduire l’effort de lecture.

Il faut également soigner la mise en page pour une lisibilité via une lecture rapide de la page :

puces, listes, points, paragraphes de couleur…

Pour plus d’informations consultez nos articles Comment réaliser une brochure commerciale et  Comment réaliser une publicité qui vend

4 – Mettez en avant un témoignage, une citation ou un résultat d’étude, une remise, un prix, un produit… qui sera la locomotive de votre flyer.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 10

Si vous mettez trop de messages, vous diluez la force de votre flyer.

Il doit y avoir un message fort qui doit créer de l’émotion et donner envie.

Généralement les gens sont d’abord attirés par le prix, un cadeau, une promotion, une réduction…

C’est pour cela que la plupart des flyer misent sur 1 promotion qui sera la locomotive du flyer et qui va inciter la personne à venir.

C’est LA raison principale de venir qui est mise en avant :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 11 23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 12

Ce genre d’offre très simple est beaucoup plus efficace que d’avoir une liste énorme de produits, de services… dont qui ne permettent pas d’avoir une vision correcte de LA bonne affaire ou de la raison de passer à l’action.

Voici un exemple de ce qu’il ne faut pas faire :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 13

Mais ce n’est pas le seul moyen de convaincre.

Vous pouvez mettre en avant votre spécificité, ce que vous avez de différent des autres… sans parler prix.

Par exemple avec du 100% fait maison :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 14

De même, il n’y a rien de plus fort qu’un témoignage de client satisfait, cela rassure et cela met en confiance.

Un témoignage est encore plus fort s’il y a le nom et prénom de la personne, sa ville ou son adresse, ainsi que sa photo (mais sur un flyer ce n’est pas facile à intégrer!).

De même si vous avez un résultat d’étude ou d’enquête, n’hésitez pas à le mettre en avant (ex : 95% des clients ont constaté des effets immédiats dans les 2 semaines !).

 

5 – Organisez votre flyer en blocs thématiques

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 15

Les blocs de lecture permettent d’analyser et de lire plus rapidement les informations (bloc slogan, bloc coordonnées, bloc offre spéciale…).

Pour cela il faut opter pour une mise en page avec des blocs de textes thématiques délimités par des couleurs ou des formes.

Attention par contre à ne pas trop en faire, un flyer doit rester facile à lire, le graphisme est là pour soutenir le message, ce n’est pas une œuvre d’art (quoique, parfois des flyers sont de véritables bijoux !) …

 

6 – Mettez en avant les éléments essentiels.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 16

L’offre, le prix, l’endroit, la date… doivent être mis spécialement en évidence pour une lecture rapide grâce à de la couleur, du gras…

Par contre évitez les majuscules qui sont difficiles à lire, ou les polices trop graphiques qui peuvent être jolies mais qui au final sont pénibles à la lecture.

 

7 – Rappelez-vous que Trop d’informations tue l’information !

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 17

Il faut faire SIMPLE : une fois votre premier brouillon écrit, essayez de voir tout ce qui n’est pas essentiel et qui peut être supprimé.

Il faut 1 police de caractères (2 maximum), et deux ou trois tailles ou styles de texte au plus.

Pour la mise en page, alignez les textes pour une lecture optimale avec un sens de lecture qui part du plus important au détail (ex: thème de la soirée, contenu…) pour finir sur la date et le lieu qui sont moins importants. Vous devez d’abord convaincre puis vendre.

Attention également à prendre en compte les marges pour l’impression du flyer (voir avec l’imprimeur ou un reprographe comme Top copy…).

8 – Faites relire votre flyer par une personne extérieure.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 18

Bien souvent, on commet l’erreur de travailler son flyer de manière appliquée sans prendre du recul par rapport à la tâche.

Ainsi, il arrive fréquemment qu’on oublie des informations essentielles (lieux, prix, durée de la promotion, etc.) à force de retravailler le design du texte.  

Pour éviter cela, pensez à faire relire votre flyer par une personne extérieure (famille, amis, collègues, etc.).

Vous serez ainsi sûr que l’offre est compréhensible par tout le monde avant l’impression.

Vérifiez une dernière fois, la date, le prix, l’adresse, le numéro de téléphone, site internet, etc.

Prêtez également attention aux fautes d’orthographe car une fois l’impression des flyers faite, cela sera trop tard.

Pourquoi cela arrivera malgré vos relectures ? Tout simplement car à force de lire et relire notre cerveau (qui est une machine super intelligente) va corriger automatiquement les fautes…

Il donc pour éviter de laisser des fautes sur votre flyer, il faut :

  • soit changer de support (ex: passer de l’écran à une impression papier, lire sur Word et non pas sur Photoshop…)
  • soit attendre 1 ou 2 jours, le temps que le cerveau “oublie” le mode “correction automatique”.

Il arrive fréquemment qu’on oublie des informations essentielles (lieux, prix, durée de la promotion, etc.) à force de retravailler le design du texte.  

Pour éviter cela, pensez à faire relire votre flyer par une personne extérieure (famille, amis, collègues, etc.) qui n’aura encore jamais vu les versions précédentes de votre flyer.

Vous serez ainsi sûr que l’offre est compréhensible par tout le monde.

9 – Utilisez le recto-verso

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 19

Le plus important est le recto du flyer, c’est lui qui doit porter le message le plus important.

D’ailleurs il n’est souvent pas nécessaire d’imprimer au verso.

Si vous avez un message unique à faire passer, un imprimé recto ou recto/verso est plus adapté.

Néanmoins si votre offre est complexe (ex: ajouter plus d’arguments, un programme, des témoignages, plan pour se rendre dans votre lieu de vente…) ou si vous souhaitez communiquer sur une deuxième offre (ex: une deuxième soirée thématique plus tard…), il est intéressant d’imprimer des deux côtés de son flyer.

 

10 – Poussez à l’action vos prospects !

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 20

Faire une offre c’est bien, inciter ses clients à acheter, s’inscrire ou tout simplement venir c’est mieux !

Pour cela il faut ajouter une incitation à l’action : réduction spéciale en précommande, bon de réduction à présenter, offre spéciale pour les X premiers clients, cadeau, un ebook gratuit…

Si l’achat ne peut se faire de suite, il peut être intéressant de relayer un site internet pour que le prospect dépose son email et aille voir l’offre.

En effet si au moment de votre opération le contact n’est pas prêt à acheter, si vous récupérez ses coordonnées vous pourrez le recontacter plus tard.

Ceci étant dit, mieux vaut le faire passer à l’action immédiatement, sinon le flyer va finir dans les poches d’un manteau… puis il finira à la poubelle.

La clé est donc de faire passer à l’action (ex: un bon de réduction, un cadeau offert…), voire de mettre un faux appel à l’urgence (ex: réservé aux X premiers alors que vous ferez cette offre à tout le monde…).

 

Un autre élément clé à soigner, ce sont les bénéfices qui vont attirer le client.

En effet le flyer n’a qu’un objectif : motiver les prospects à venir en magasin, en soirée…

Vous devez donc identifier quel est le problème principal du client ou proposer une offre irrésistible (un “Call to action” ou appel à l’action) !

Si votre appel à l’action ne fonctionne pas ou n’est pas suffisamment fort, vous allez à coup sûr faire un flop.

Donc, ne proposez jamais un simple catalogue de produit, un soirée… sans avoir un appel à l’action irrésistible !

Vous devez donc identifier quels sont les leviers ou les “points de pressions” qui vont déclencher l’action de la part du prospect.

Pour cela votre appel à l’action doit :

  • Être hyper visible (couleur, mise en forme…).

Par exemple dans ce flyer la promo de 5 € est visible en orange, ainsi que via le nuage. L’image de la petite fille est également impactante et elle vient renforcer l’aspect amusant du flyer.

Essayez néanmoins d’avoir un maximum de visibilité, et n’hésitez pas à utiliser les couleurs les plus impactantes.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 21

 

  • Résoudre un problème, promettre un bénéfice, faire rêver…

 

Le but est d’attirer l’oeil et d’appuyer sur un levier de motivation, avec en plus une justification.

Dans le flyer ci dessous l’appel à l’action c’est le mal de dos, et le justificatif pour venir (l’appel à l’action) c’est la conférence gratuite.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 18

 

  • Avoir un montant ou un bénéfice motivant

 

Par exemple dans ce flyer, c’est 100 € d’offert.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 23

 

  • Appeler à agir immédiatement via un verbe d’action

 

Par exemple : “J’achète” / “J’en profite !” / “Je commande” / “Économisez” …

 

  • Proposez un avantage exceptionnel ou un avantage VIP ou une date limite ou une offre liée à l’actualité

 

Par exemple des offres pour la Saint Valentin, l’été…

Attention : votre appel à l’action ne doit pas être “too much” (incroyable, peu plausible…) ou déceptive (le client sera déçu une fois le produit acheté).

Si vous ne savez quel appel à l’action sera le plus efficace, vous pouvez faire une série de flyers avec différents messages que vous pourrez tester.

Il faudra à chaque fois partir :

  • Du problème du client
  • De la raison (explication de la raison du problème)
  • De la solution apportée (le produit avec le prix, les fonctions…)
  • De la preuve (témoignage de clients…)
  • De la réassurance (labels, nombre de clients…)
  • De l’appel à l’action immédiate (promo, date limite, bonus…)

Par exemple vous êtes kiné, votre flyer peut suivre la forme suivante :

  • En majeur « Vous en avez marre d’avoir mal au dos »,
  • En explication “Cela vient de différents problèmes qui peuvent être une mauvaise position…”
  • La solution “Pour résoudre cela il y a les méthodes suivantes…”
  • La solution “Je vous propose une session gratuite, ou une demi-heure offerte ce qui vous fait la séance à moitié prix.”.
  • La réassurance avec les diplômes

Vous pouvez soit commencer par une offre exceptionnelle et irrésistible, soit par les bénéfices, soit par le problème.

Ensuite listez les raisons pour lesquelles le client devrait vous faire confiance, et les bénéfices induits : parce que vous êtes un masseur kinésithérapeute depuis des années, vous avez plein de diplômes, etc.

Ça permet de rassurer.

N’oubliez pas d’afficher toutes les informations sur votre entreprise : où elle se trouve, le prix, l’offre spéciale, la date d’expiration, etc.

11. Miser sur un contenu bref et pertinent

flyer-pliures

Le flyer est un support marketing relativement petit.

Concevoir un flyer n’est donc pas aussi simple qu’on pourrait le penser, la tendance est de vouloir mettre le maximum d’informations… Or il faut au contraire aller à l’essentiel.

À cet effet, le concepteur d’un flyer est généralement confronté à un défi de taille : il s’agit en réalité du manque d’espace.

Le flyer doit comprendre le bon nombre d’informations, sans en mettre trop, sinon le message sera trop complexe pour être compris en quelques secondes.

Généralement 1 flyer = 1 objectif = 1 message, il ne faut pas essayer de faire passer plusieurs message (ex: 1 concours et une promotion, plusieurs promotions…).

Il faut donc mettre de l’information, mais que le flyer reste agréable à lire.

Il faudra reprendre le même principe pour un flyer et faire “respirer” le texte afin que le prospect n’ait pas d’effort à réaliser pour lire le texte.

Pour améliorer la lisibilité du flyer, il faut miser sur la pertinence du contenu.

Le flyer doit donc contenir un contenu concis et efficace à la fois.

De manière générale, l’attention qu’on accorde à un flyer ne dure pas longtemps : comptez 3 secondes maximum avant que la personne ne décide de jeter le flyer, ou le garder.

Pour créer un bon prospectus, le concepteur doit se concentrer sur les informations les plus pertinentes.

Le texte et les différents contenus doivent être faciles à comprendre pour le lecteur, le principe étant :

  • Lister tous les éléments essentiels
  • Les placer sur le flyer (les éléments les plus importants en premier)
  • Supprimer tous les éléments non indispensables

En un coup d’œil, on doit pouvoir détecter tout ce qu’il y a à savoir sur l’événement programmé ou l’entreprise qui fait l’objet de la campagne marketing.

Pour mémoire, sur papier (au contraire du web), il y a un sens de lecture en “Z” :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 24

 

Les gens commencent par lire en haut à gauche, puis ils scannent le texte, et enfin ils finissent en bas à droite.

Il est donc essentiel de respecter ce mode de lecture, tout en mettant sur les points de force les éléments clés : prix, offre…

 

12. Opter pour un flyer dépliant si vous avez beaucoup d’informations

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 25

Le flyer dépliant est un choix stratégique quand on veut faire passer beaucoup de contenus en peu d’espace

L’avantage avec ce type de flyer est qu’il permet d’insérer encore plus de contenu sans nuire à la lisibilité globale.

En plus de cela, il rend les informations plus digestes, car le dépliant permet de découper les contenu en parties, en sections, en thématiques.

C’est donc le meilleur choix si vous avez beaucoup de produits à présenter au public ou alors si vous ne pouvez pas vous passer de certaines informations.

Un imprimé publicitaire qui se déplie est également plus captivant que celui qui ne l’est pas.

L’idéal et même le plus recommandé, c’est de faire un flyer à 3 volets.

En revanche, si vous avez juste 1 seul message à faire passer, un flyer recto ou recto / verso sera plus pertinent.

 

13. Soigner le titre afin de le rendre accrocheur

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 26

Faute de place, il faut choisir de mettre en avant 1 message principal, qui sera la raison de distribution du flyer.

Ce message peut être aussi la phrase employée par les personnes chargées de la distribution du flyer “L’apéritif est offert” / “Soirée Disco ce soir à 23h” /…

Ce titre doit résumer l’ensemble du flyer, et faire que la personne aura envie (ou pas) d’en d’avoir plus.

La plupart du temps, il s’agit d’une invitation à un événement ou à une proposition de services.

Le choix du titre est donc un point sur lequel il faut mettre l’accent, car c’est l’élément qui doit être le plus visible.

Par exemple si l’offre irrésistible et différenciante est d’offrir 10 € de réduction, un apéritif, une TV à gagner, un karaoke… le titre correspondant doit être le plus visible.

Le titre est le premier élément recherché par la personne qui découvre l’imprimé publicitaire.

Un bon titre de flyer doit donc être concis et accrocheur, et  doit pouvoir retenir l’attention du lecteur et le pousser à lire davantage.

La place disponible étant limitée, vous devez mettre en avant un message principal.

C’est lui qui sera la raison même de la conception et de la distribution du flyer.

Le titre doit être le message que les personnes chargées de distribuer les flyers emploieraient.

Par exemple : “1 Acheté = 1 Offert”.

Ce titre doit donc résumer l’ensemble  du flyer.

Il doit également donner envie à une personne d’en vouloir plus.

Le plus souvent, il s’agit d’une invitation à un événement ou d’une proposition de services.

Un bon titre doit avoir les caractéristiques suivantes :

  • Il doit être facilement mémorisable (ex: Open bar de 19h à 21h !, Soirée Disco, etc.).
  • Provocant (ex: Votre premier cours Gratuit, etc.).
  • Présenter de manière factuelle votre offre (ex: Devenez un Pro de la Photo, Recyclez vos cartouches d’encre, etc.) et émotionnelle (ex: redevenez l’homme que vous étiez, n’ayez plus honte d’être en maillot de bain à la plage…).
  • Faire une offre irrésistible (ex: Cours d’anglais 5 € de l’heure, etc.).

Il existe bien entendu des mots magiques comme : Facile, Gratuit, Offert, seulement, Exceptionnel, Promotion, Comment faire pour, Vous…, Découvrez, Devenez, Ne perdez plus, Oubliez, etc.

 

14. Ajouter un appel à l’action clair et simple (le call-To-action)

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 27

Vous devez inciter les prospects à l’action. Ceci passe par divers procédés parmi lesquels la promotion, la preuve sociale, l’urgence….

Un bon appel à l’action se base sur une offre irrésistible comme décrite ci dessous :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 28

 

Ainsi, lors de la conception d’un flyer, si vous avez suffisamment d’espace, vous devez insérer les différents leviers pour inciter à l’action.

Concernant l’offre, attention à bien la choisir, car parfois une promotion peut nuire à vos ventes, comme c’est le cas dans l’exemple ci dessous :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 29

 

Faites également attention au prix, par exemple un prix à 39 euros fonctionnera mieux que 34 ou 44 € :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 30

Le fait de ne pas mettre le signe € joue également sur la perception du prix :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 31

Attention également à vos offres, ne faites pas une promotion qui pourrait au final réduire vos ventes :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 32

Il faut donc bien comprendre les besoins et envies de ses prospects… et des raisons qui pourraient l’inciter à acheter ou à venir vous voir.

Grâce à l’incitation à l’action, le message est clair et l’objectif peut être plus facilement atteint.

 

15. Adapter son langage au public cible

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 33

 

Le contenu du flyer doit être adapté au langage de la cible, mais aussi à sa compréhension de l’offre.

Par exemple 1 acheté = 1 offert est simple, mais ce n’est pas le cas d’une offre 50% sur le montant de la commande si vous achetez au moins deux produits.

De même faites attention aux conditions d’application :

  • Date de début et de fin
  • Ce qui est hors promo
  • Les modalités de participation
  • etc.

Pour cela faites tester votre flyer auprès de personnes qui ne connaissent rien à votre offre, afin de vérifier qu’ils ont tout compris !

Si vos contacts tests comprennent tout, alors vos prospects pourront aussi comprendre le message que véhiculent vos flyers publicitaires sans aucune difficulté ni ambiguïté.

Il est préférable de privilégier un langage simple : pas de jargon, pas de termes techniques, pas trop d’abréviation (Màj pour mise à jour…).

 

16. Renseigner les informations de contact et les informations légales

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 34

Même si cela paraît anodin, il faut toujours vérifier que les coordonnées affichées dans le flyer sont correctes (pas de faute sur le téléphone, le site internet…).

Comment un prospect pourrait-il vous contacter tant que vous n’avez pas communiqué vos informations de contact ?

Vous devez donc vérifier plusieurs fois sur les différentes versions du flyer que vos coordonnées téléphoniques et aussi le mail de votre entreprise soient corrects.

Voici un principe simple pour une relecture efficace d’un flyer:

  • Faites une première relecture à l’écran
  • Imprimez une version du flyer et faites une relecture à chaud
  • Relisez la version papier le lendemain ou le jour d’après sur papier, en relisant les objectifs (et en vérifiant que tout est en phase avec vos objectifs).
  • Faites relire par un tiers la version finale corrigée de votre flyer en version papier ou PDF

Il est important de lire sur écran et papier, car lorsqu’on lit un document sur 1 seul média (à l’écran ou sur papier), on finit par ne plus voir les fautes à force de lectures, écritures…

Concernant les informations pour vous contacter, ne faites pas non plus une liste à la prévert : si de nos jours, certaines entreprises disposent d’une page Facebook, d’un compte Twitter, d’un site Internet, d’un compte Instagram, d’un numéro WhatsApp… cela ne sert à rien de tous les mettre.

Il faut choisir les éléments essentiels à afficher, en particulier les mentions légales obligatoires sur un flyer:

  • L’offre
  • L’appel à l’action
  • La localisation géographique (plan, adresse…)
  • Les coordonnées de l’entreprise à l’origine du flyer avec les mentions légales (sinon c’est plus de 3000 € d’amende, cf ce texte de Loi) comme le SIREN.
  • Le nom du prestataire utilisé pour l’impression (sauf si c’est une auto-impression)
  • La mention “ne pas jeter sur la voie publique”

A noter : il existe d’autres contraintes spécifiques comme ne pas utiliser le bleu / blanc / rouge dans vos flyers (sinon cela fait courrier officiel), ajouter les informations pour lutter contre la consommation d’alcool et l’obésité…

Il est essentiel de donner les bonnes informations, sans chercher à être exhaustif !

Un flyer n’est donc pas le bon média pour inviter les prospects à rejoindre votre communauté en ligne ou voir votre chaîne Youtube…

Vous devez au contraire les inciter soit à commander, soit à vous contacter, soit à vous donner leurs coordonnées…

 

17. Comment réussir ses flyers et prospectus, l’importance du Design et des mots employés

Le design et les mots employés dans ses flyers et prospectus sont essentiels pour leur succès.

Par exemple n’oubliez pas d’utiliser les “mots magiques” car il y en a toujours qui marchent mieux que d’autres (comme en publicité, en emailing…).

Le mot « offert », « nouveau », « gratuit », « économisez », « super », « incroyable », « découvrez », « résultat garanti », « déjà plus de 1000 clients »…

Ces mots permettent d’attirer l’œil.

Mais c’est aussi la même chose au niveau des formes…

Un cercle ou un triangle n’apporte pas le même sens :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 35

Un travail doit aussi être fait au niveau du choix des polices de caractère

Vous devez chercher une lisibilité maximale : évitez les polices exotiques, prenez plutôt des polices telles que Arial, les polices rondes comme Verdana ou Tahoma… et évitez les polices comme Times New Roman qui sont plus difficiles à lire.

Voici par exemple ce que donne un même texte avec différentes polices :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 36

 

De même, à moins que vous n’ayez une soirée thématique, évitez les polices qui sont plus compliquées à lire.

Par exemples les polices ci-dessous peuvent être intéressantes pour une soirée ou un jeu concours mais uniquement sur un thème précis :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 37

Toujours sur les polices, faites attention à mettre en très gros le bénéfice majeur du client.

Essayez de ne pas mettre trop d’informations, hiérarchisez… et simplifiez !

Vous pouvez aussi utiliser du “storytelling” et raconter une histoire (un prospect qui devient client), avec par exemple une BD comme pour ce flyer avec :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 38

 

  • la situation initiale (le problème),
  • la solution,
  • l’exemple d’utilisation,
  • les bénéfices apportés
  • la situation finale.

Mettez en plus gros le plus important, ensuite vous réduirez la police pour les informations moins importantes.

Travaillez avec des puces sur votre flyer pour que ce soit hyper lisible.

Un gros titre avec le bénéfice principal, ensuite des puces avec des informations supplémentaires est une structure classique.

Par exemple ce flyer commence par la date, puis la boite de nuit, puis le thème de la soirée, plus le bonus (gratuit pour les filles), puis le prix et l’heure et enfin les bonus (DJ) :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 39

 

Vous devrez réduire la taille de la police, jouer sur la couleur, le gras, l’italique, etc pour avoir une mise en forme optimale. Trop de polices de caractère ou de couleurs, ça fait sapin de noël.

Faites quelque chose de simple…

Pensez à laisser de l’espace, à laisser du blanc pour laisser respirer le flyer et laisser le lecteur lire l’information sans sensation de complexité.

On essaye parfois de mettre le maximum et ça devient illisible, et ça ne donne pas envie de lire.

Pour vérifier que votre flyer est “lisible”, mettez-le devant une personne et demandez-lui ce qu’elle comprend en le regardant trois secondes à un mètre de distance.

Testez ensuite les variantes de flyer, les offres, les titres, le jour et le lieu de distribution.

Vous pouvez utiliser un code promo sur le flyer qui est différent ou une promotion différente pour voir ce qui fonctionne le mieux, vous pouvez même demander à la personne de photographier le flyer et de le garder afin de faire un comptage précis du retour sur investissement du flyer.

 

18. Le processus de création d’un flyer

 

Une fois que vous avez listé tout ce que vous voulez dire dans votre flyer, il faut mettre en forme votre message.

Le mieux est de commencer par faire une maquette sur PowerPoint comme ci dessous qui servira de base à l’agence de communication :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 40

Le but n’est pas d’avoir une version “finale”, mais d’avoir un document de travail.

Or tout l’intérêt de Powerpoint c’est de permettre une mise en forme super rapide d’images et de textes.

Une fois que vous l’avez fait, vous devez la faire relire par un collègue ou quelqu’un d’autre pour voir si le message est bien compréhensible.

Généralement c’est quelqu’un qui n’a pas de rapport avec la soirée ou l’activité, et il faut lui demander s’il a vraiment envie d’acheter le produit, s’il comprend tout… ou s’il y a quelque chose qui manque.

Une fois que vous avez fait ça vous allez pouvoir envoyer la maquette à une entreprise qui fait des photocopies ou à une agence de design qui va vous mettre le flyer en forme.

N’oubliez pas de proposer un visuel.

Vous pouvez aller sur un site de photo (dépositphoto, dreamstime…) ou demander à la personne de vous trouver un visuel.

Il vaut mieux que vous choisissiez vous-même le visuel et que vous fassiez la maquette avec PowerPoint.

Cela vous permet de vous assurer que votre flyer partira sur la bonne piste, au lieu de perdre trop de temps sur des pistes qui ne répondent pas à vos attentes (NB: vous devez en plus demander au studio PAO de vous faire des propositions).

Une fois que vous avez la maquette vous devez la relire en laissant passer au moins une journée de décalage.

Une fois que vous l’avez envoyé, il faut le relire sous une autre forme puisqu’en fait si vous le relisez tout le temps au format écrit, vous ne verrez plus les fautes.

Par exemple vous devez le voir à l’écran, sur un flyer papier, en format A4, en A5…

Il faut donc imprimer et “laisser reposer”, puis revenir plus tard dessus, et vous verrez alors des fautes.

En effet parfois il y a des fautes d’inattention terribles comme un numéro de téléphone erroné ou une adresse oubliée… et une fois que les flyers sont partis à l’impression c’est trop tard…

Une fois que vous avez retenu le bon modèle de flyer, vous pouvez vérifier qu’il est 100% correct, et enfin faire des copies.

Je vous conseille de récupérer un exemplaire (ou de l’imprimer) et de regarder si ça va, et uniquement après donner le OK pour l’impression, et faire la distribution vous-même ou via une entreprise.

 

19. QR code et flyer

flyer avec QR Code

L’usage des QR est encore limité, et rares sont les personnes qui ont un lecteur de QR code dans leur téléphone…

Le QR ne doit donc pas être le seul moyen de vous contacter.

En revanche cela peut être un moyen alternatif de vous contacter pour aller sur le site web

Néanmoins, si l’appel à l’action est simple et motivant, il est possible d’utiliser les QR sur les flyers :

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 41

  • Une bonne méthode consiste à étonner ou à intriguer le consommateur pour l’inciter à utiliser son smartphone
  • Une autre bonne solution est également de lancer un jeu concours via un QR code afin de récupérer les coordonnées des prospects

 

Il peut y avoir des usages pour les flyers qui ne sont pas forcément dans la conquête de nouveaux clients.

 

  • Cela peut servir par exemple à obtenir les coordonnées de ses clients ou leur demander de rejoindre votre communauté sur Facebook

 

Par exemple vous pouvez avoir un flyer pour mesurer la satisfaction de clients sur votre qualité de service.

Vous mettez un flyer avec QR Code dans votre chambre si vous avez un hôtel, ou derrière le menu si vous avez un restaurant, et demandez-leur si le séjour ou la prestation a été satisfaisante.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 42

Ils peuvent ensuite flasher le QR Code et laisser leurs impressions en ligne, ce qui facilitera le traitement et permettra de l’abonner à une newsletter ou de récupérer ses coordonnées pour proposer des promos ou des bons plans.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 43

Vous pouvez le faire aussi sur les tables, vous mettez un panneau avec un gros QR Code et les gens peuvent le flasher directement.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 44

Dans un cadre plus large, vous pouvez utiliser le QR code (ex: sur la table d’un restaurant) pour demander aux utilisateurs d’indiquer les problèmes.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 45

 

20 – Flyers et séries d’offres

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 46

Vous pouvez également penser à vos flyers comme une série (avec des tests d’appels à l’action à chaque fois).

Vous ne ferez pas juste un flyer, mais en créerez plusieurs avec à chaque fois un message, un bénéfice particulier.

Par exemple, vous vendez des sushis, vous faites un premier flyer : « pour un plat de sushis acheté, un gratuit ». Après vous pouvez dire « tous ceux qui viennent ont l’apéro gratuit ».

Rappelez vous que les flyers doivent être considérés comme une opération commerciale de volume et de fréquence, et non pas comme une opération ponctuelle que l’on fait qu’une seule fois.

Ainsi vous pouvez mettre en avant différents bénéfices pour le client, que vous pourrez tester et voir ce qui fonctionne le mieux.

 

21 – Utiliser un support de qualité professionnelle

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 47

Adressez-vous à un professionnel pour l’impression de vos flyers et surtout ne le faites pas vous-même.

Vous pouvez choisir de l’imprimer en ligne afin d’en obtenir un meilleur prix.

Ainsi, vous pourrez publier des flyers soit en masse, soit en petits tirages pour des occasions spéciales.

L’impression sur internet, facilite donc l’impression des flyers, même si ce n’est pas votre point fort.

Pour imprimer vous même vos flyers sur internet :

  • Vous devez réaliser une maquette de votre flyer ou encore faire un brief.
  • Ensuite, vous demandez à une agence ou un freelance de réaliser le design du flyer.
  • Puis, vous donnez votre approbation sur le design du flyer s’il correspond à vos attentes.
  • Enfin, vous envoyez un fichier PDF ou PSD au site en ligne pour imprimer les flyers via le web.
  • Vérifiez toujours lors de la réception des flyers la conformité par rapport à la commande

A noter: Faites appel à un professionnel pour le fichier source ou PDF, vous pouvez être sûr de recevoir des flyers de qualité professionnelle avec un design qui résonne dans l’esprit de vos prospects.

Voici quelques éléments à prendre en considération pour l’impression de votre flyer :

La qualité du papier

Le choix du papier est tout aussi important que celui des polices, des couleurs, etc. En effet, la qualité du support papier est essentiel. Il renseigne vos prospects sur le professionnalisme de votre agence ou entreprise. Un papier d’excellente qualité vous fera automatique passer votre offre à un “haut gamme”.

Vous devez donc prêtez attention au grammage du papier. Pour information, sachez que le papier couramment utilisé dans une imprimante de bureau est du papier 80g/m².

Voici quelques idées d’orientation pour le choix du grammage de votre flyer :

  • 90 grammes le mètre carré pour une distribution de masse comme c’est le cas, pour une distribution dans la rue pour annoncer un concert, une soirée, etc.
  • Un flyer de 135 g/m² est davantage adapté à des prospectus remis dans les boîtes aux lettres.
  • 170 g/m²  est quant à lui adapté à une distribution plus qualitative dans la rue ou dans les boîtes aux lettres.
  • Un flyer de 250 g/m² est encore plus qualitatif. Optez pour ce grammage pour une distribution en “libre service” sur le comptoir d’un magasin, dans un présentoir, etc.
  • Au-delà, (ex: 350 g /m2) il s’agit d’un grammage réservé aux flyers très qualitatif. Il conviendra à une invitation VIP, envoyée par la poste.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 48

Le rendu du papier imprimé

Les revêtements de papier ont également toute leur importance.

Notamment lorsqu’il s’agit de la conservation ou préservation du flyer contre la pluie, l’humidité, etc.

Ces revêtements contribuent également à la valeur du papier de votre flyer.

Ils lui apportent un soupçon d’élégance.

On distingue des revêtements de papier mat et brillant.

Le premier donne un rendu de couleur moins vives, mais il donne la possibilité d’écrire dessus, d’utiliser un tampon, etc.

Le papier brillant ou papier glacé quant à lui correspond mieux pour les couleurs vives et le noir profond.

En revanche, il renvoi des reflets sous les lumière et il n’est pas pratique pour écrire dessus.

Le revêtement de pelliculage donne un rendu soyeux.

22 – Faire un A/B testing pour tester différentes version d’un flyer

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 46

Il est conseillé de faire imprimer au moins deux version de flyers avec des structures différentes.

Vous pouvez par exemple varier les éléments suivants sur les flyers :  

  • un design,
  • un titre,
  • une offre,
  • etc.

Par la suite vous devrez organiser différentes campagnes de distributions ou encore des distributions de versions différentes dans la même journée.

Cela vous permettra de constater celui qui a le plus de succès.

Pour connaître le flyer qui remporte le plus de succès, vous pouvez prévoir une promo, un code promo, un numéro de téléphone ou autre différent. Le flyer qui générera le plus d’action est le plus rentable.

23 – Choisir les couleurs de votre flyer avec soin

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 50

Il faut s’intéresser à la psychologie des couleurs afin de tirer parti des différentes teintes et nuances.

De nombreuses études ont en fait montré qu’il était possible de susciter de l’émotion chez les humains en se servant des couleurs.

23 clés pour réussir ses flyers et prospectus 51

Le choix des couleurs du flyer doit donc se faire en fonction de l’impression qu’on veut donner au lecteur.

On peut par exemple utiliser du bleu sur les flyers pour susciter la confiance chez le lecteur et le sentiment de sécurité.

Le rouge et le jaune quant à elles sont des couleurs qui véhiculent respectivement la puissance et la sensualité d’une part, et d’autre part la joie de vivre et le bonheur.

Le noir est un signe “haut de gamme”.

La couleur du flyer n’est donc pas sélectionnée au hasard.

Cependant, cela peut être imposé par la charte graphique de l’entreprise.

 

 

30 flyers pour trouver l’inspiration !

Pour votre inspiration voici une sélection de 30 flyers avec un design ou une mise en page particulièrement intéressante !

exemple de flyerexemple de flyerexemple de flyer marketingexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyer marketingexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyer marketingexemple de flyerexemple de flyer marketingexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyerexemple de flyer marketing

exemple de flyer marketingexemple de flyer marketingexemple de flyer marketing

 


Partagez les articles :

37 thoughts on “23 clés pour réussir ses flyers et prospectus

  1. je suis élève en terminale mercatique au lycée bellepierre a saint-denis de la réunion et notre but c’est de réaliser un flyers pour développer la notoriété d’une entreprise pour notre projet de bac, et votre site ma beaucoup aider céest trés bien fait

  2. Super article, très instructif. J’ai encore appris quelques astuces malgré mon expérience dans le milieu du street marketing et de la distribution de flyers.
    Je rajouterais qu’un flyer réussi est un flyer qui ne coute pas cher à celui qui le distribue, le taux de retour étant de 3 à 5 pour 1000 d’après mes derniers souvenirs. Des sites internet d’impression en ligne sont très bien pour ça : http://www.printoclock.com, http://www.BonPrixFlyers.com pour ne citer qu’eux. J’ai vu mes couts d’impression grandement diminués, par rapport à un imprimeur classique par lequel je passais avant. La créa à une importance non négligeable, comme vous l’avez indiqué tout au long de l’article.
    Encore bravo, très bon article.

  3. le site est très bien instructif, cela m’a permis d’avoir pas mal d’idées pour le fond, maintenant il me faut un site ou une application pour choisir mon design mais surtout gratuitement, je suis étudiante et je prépare mon projet de fin d’études…
    je compte sur votre aide.
    merci par avance

  4. bonjour Messieurs,mesdames
    je suis le patron d une agence de voyages
    je souhaiterais avoir une idée afin de pouvoir confectionner des flyers pour pouvoir vendre qq produits,voyages etc
    CORDIALEMENT

  5. Article intéressant. Concernant le recto-verso je suis curieux de savoir le pourcentage des personnes qui regardent le verso. Une étude a t-elle été menée sur le sujet ? J’imagine que ce taux doit dépendre de beaucoup de facteurs inhérents à la qualité générale du flyer.

  6. hello,

    je viens de voir de très beaux flyers ici !! Ca me donne des idées.

    En tout cas, juste pour vous faire part de notre tout nouveau site :

    http://www.creer-flyer.fr

    ou l’on créer des flyers numériques interactifs.

    Pour l’ouverture de notre site, l’eFlyer Start est gratuit!

    Voilà, en espérant amener notre contribution!

    A bientôt
    Bertrand

  7. De nombreuses choses intéressantes ont été dites dans cet article. En effet, la première chose à laquelle il faut penser lors de la radiation d’un flyer : c’est qu’il doit permettre de vendre plus !

    Je rajouterai seulement une chose pour permettre un suivi de la réussite, le fait d’intégrer un moyen de comptabiliser les ventes ou les visites sur un site :

    – Pour les ventes, accorder une offre sur présentation du foyer reste la meilleure méthode.

    – Pour les visites générées sur le site, il peut être intéressant d’utiliser une adresse spéciale qui sera redirigée vers votre site principal. Google analytics vous permettra alors de voir combien de connexions proviennent de cette adresse.

    http:// partenaires.cubew.fr

    1. J’avais oublié, l’intégration d’un flashcode ou qrcode se répand de plus en plus, c’est gratuit, ludique et cela présente l’avantage de permettre à l’internaute mobile de se connecter tant que le foyer est encore dans ses mains.

  8. Merci pour ces précisions, je pense que parfois les gens se soucit trop du design (même si c’est important) alors que ce qui fait vendre ca reste tout de même la phrase d’accroche et le contenu comme cela est expliqué dans votre article

  9. Certains des flyers d’exemples comme “Luxe” sont vraiment tops. Mais ces design conviennent d’avantage à des soirées qu’à des flyers commerciaux selon moi. Je connais d’ailleurs une boite en corse qui fait des flyers incroyables. Le materiaux joue beaucoup pour eux!

  10. Mais ces design conviennent d’avantage à des soirées qu’à des flyers commerciaux selon moi. Je connais d’ailleurs une boite en corse qui fait des flyers incroyables. Le materiaux joue beaucoup pour eux!

  11. C’est un excellent article. Toutefois, moi je souhaite savoir reellement et avec precision le taux de retour sur la distribution des flyers dans les boites postales. En tant qu’une petite societe d’electricite generale, notre cible est les logements qui tombent dans un rayon de 25km de notre adresse. Quelqu’un pourra nous eclairer?

  12. @Electricien : le taux de retour est très faible… Et c’est pour cela qu’il faut en faire très régulièrement, et pas juste une fois, et plusieurs centaines à chaque fois… Avec ne plus un appel à l’action (bon de réduction à durée limité, promo..).

    Pour information, un retour d’une emailing peu ciblé donne 0,1% de taux de retour, soit pour 1000 personnes 1 commande… Un mailing moyennement ciblé c’est 1%

  13. La communication par flyers reste un levier peu précis en terme de qualification des retours, comme tout support traditionnel ou print.

    On est loin des fins trackings disponibles avec le marketing online.

    Toutefois, le flyer peut intervenir dans la consolidation de certaines actions marketing. Il peut aussi être largement utilisé en asilage colis pour travailler en cross business.

  14. Pour connaître l’efficacité d’une opération type “flyers”, une possibilité est de proposer un cadeau ou une réduction sur présentation du propspectus en question. On sait ainsi si la communication a bien touché sa cible et si elle a été efficace !

  15. Merci pour ces rappels pertinents, c’est clair que ca à l’air simple mais en fait c’est loin d’etre évident de créer LE flyer qui va faire mouche et plaire au plus grand nombre…surtout que souvent il est distribué dans la rue du coup ya le risque qu’il finisse au fond du sac,ou pire à la poubelle sans meme avoir été lu.Du coup,ben faut etre futé et savoir donner envie :-)

  16. Bon article ! L’année passée nous avons travaillé avec http://www.mediaprocess.be/ pour une distribution de flyers local et utilisé des flyers format accroche porte que nous laissions sur la porte de certaines entreprises (pour proposer des services de Lunch en bureau). A conseiller car nous avons eu d’excellent retour.

  17. Jolie l’article. Mais avant de finir ma lecture juste signaler un petit quelque chose dans la phrase
    “le plus courant étant celui du format A5 (une feuille A5 pliée en 2),..” —> “le plus courant étant celui du format A5 (une feuille A4 pliée en 2),..”

  18. Je fais confiance à tous les concepts que vous avez proposés
    sur votre post. Ils sont très convaincants et
    vont certainement fonctionner. Néanmoins, les messages sont très brèves pour les novices.
    Pourriez-vous s’il vous plaît les allonger un peu de la prochaine fois?
    Merci de votre publication.

  19. Wow, cet article est simple et complet. Je viens de le partager sur ma page professionnelle Facebook. Étant infographiste professionnelle, il est parfois difficile de convaincre les clients de certains aspects pour la création de matériel publicitaire. Je trouve vos exemples et vos incitatifs très clairs.

  20. Bonjour,

    Dans vos exemples de flyers type “Luxe” vous en avez des vraiment tops.
    Mais selon moi, ces design conviennent d’avantage à des soirées qu’à des flyers commerciaux non ?
    Enfin cela n’engage que moi :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *