Partagez les articles :

Nous avons le plaisir de recevoir Fabien Kubler de Evolyos. Fabien est entrepreneur et consultant en marketing digital.

Dans cet article, il nous livre ses conseils pour améliorer la vitesse de votre site WordPress.

 

« Pouvez-vous nous aider à améliorer le temps de chargement de notre site ? » : c’est une demande que nous recevons fréquemment à MaintPress.
La vitesse de chargement d’un site est importante pour plusieurs raisons, notamment :
• Un site plus rapide va proposer une meilleure expérience utilisateur à vos clients et visiteurs, ce qui permet de réduire le taux de rebond, d’augmenter le temps passé sur votre site et d’améliorer la conversion.
• Un site plus rapide va être mieux référencé par Google, vous serez donc plus facilement trouvé.
• Un site optimisé sera plus rapidement affiché sur les terminaux mobiles (smartphones etc.) qui disposent souvent d’une connexion Internet moins rapide.

 

Dans cet article, nous allons parcourir un certain nombre de choses concrètes que vous pouvez mettre en place assez aisément pour améliorer la vitesse de votre site WordPress.

 

Considérez un changement d’hébergement

untangling a brain knot
L’une des manières les plus efficaces d’améliorer le temps de chargement de votre site est de passer à un hébergement plus performant.

Par exemple passer d’un hébergement mutualisé d’entrée de gamme à un hébergement sur serveur virtuel, ou sur serveur dédié, voire à un hébergement sur serveur dédié spécialisé pour sites WordPress (« managed WordPress hosting »).

Quel hébergement dois-je utiliser ?

 

De manière schématique, voici le type d’hébergement à utiliser en fonction de votre situation :
• Hébergement mutualisé : idéal pour les petites entreprises et les blogs qui démarrent
• Hébergement sur serveur virtuel : idéal pour les entreprises plus grosses et les blogs qui commencent à avoir un certain trafic
• Hébergement sur serveur dédié : idéal pour les blogs à trafic très important

 

 

Pour les deux dernières options, si vous n’avez pas le temps et/ou les compétences techniques pour gérer votre serveur, il faudra choisir un hébergement infogéré.
Un serveur dédié spécialisé pour sites WordPress, par exemple chez WP Engine, est l’une des options les plus performantes mais aussi l’une des plus chères.

 

wp engine

 

L’hébergeur optimise la performance de votre site WordPress, s’assure de la sécurité et effectue régulièrement des sauvegardes, tout en surveillant vos extensions et en vous indiquant si certaines d’entre elles ont un impact négatif sur votre site.

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Comment savoir si je dois changer d’hébergement ?


Pour savoir si votre hébergement pose problème, voici deux outils que vous pouvez utiliser :

1) Google PageSpeed Insights

En entrant votre nom de domaine sur Google PageSpeed Insights, l’outil vous indiquera le temps de réponse de votre serveur.

Si ce temps de réponse est important, vous pourrez optimiser fortement le temps de chargement de votre site en optant pour un hébergement plus performant.

 

analyse speed

Dans certains cas, le temps de réponse peut atteindre plusieurs secondes.

C’est évidemment un gros problème si vous souhaitez que votre site se charge en quelques secondes, car le temps de réponse indique le temps que cela prend pour avoir une réponse du serveur, c’est-à-dire avant le chargement subséquent du site.

2) Pingdom Speed Test Tool

 

L’outil de test de vitesse Pingdom vous donne également des informations concernant la vitesse de votre site.

Hormis le temps de réponse du serveur, cela va vous donner plusieurs informations très utiles pour optimiser le temps de chargement de votre site.

Je vous recommande de sélectionner « Amsterdam » dans les options afin que le test soit effectué depuis une machine plus proche géographiquement.

pingdom pingdom maintpress

Voici une grille d’appréciation approximative pour évaluer les résultats concernant le temps de chargement (« load time »)
• Moins d’une seconde : c’est excellent
• Moins de deux secondes : c’est bien
• Autour de quatre secondes ou plus : il faut agir !
Par exemple, cette infographie de KissMetrics indique un taux d’abandon de 25% pour un temps de chargement de 4 secondes.

loading-time-sml
Ce temps de chargement est déterminé par beaucoup de facteurs.

Mais de manière générale, si le temps de chargement de votre site est déjà de moins de 2 secondes, vous n’allez pas gagner beaucoup en changeant d’hébergement.
A noter qu’il existe d’autres services pour tester la vitesse de votre site, tels que Webpagetest qui vous permet d’effectuer le test en choisissant une machine située à Paris, ainsi que le navigateur à utiliser.

performance site web

 

Réduisez le nombre d’extensions

wordpress

 

L’une des forces de WordPress est l’existence de nombreuses extensions qui permettent d’ajouter aisément des fonctionnalités à votre site.

Cependant, les extensions sont aussi la source de nombreux problèmes de vitesse.

De plus, les extensions étant développées par des développeurs plus ou moins expérimentés, il faut faire attention aux extensions que vous installez.

D’une manière générale : « moins est mieux ». Ainsi, n’utiliser aucun plugin serait la meilleure solution, quoique probablement irréaliste :)

Du coup, voici deux conseils :

1) Supprimez toutes les extensions dont vous n’avez pas besoin

Supprimez toutes les extensions, actives ou inactives, dont vous n’avez pas besoin. Vérifiez si vous n’utilisez pas une extension qui est redondante avec quelque chose que vous avez déjà par ailleurs.
Quelques exemples :
• Le cache est peut-être déjà géré au niveau du serveur, ce qui rend inutile une extension telle que W3 Total Cache.
• Les sauvegardes sont peut-être déjà effectuées quotidiennement par votre hébergeur, ce qui rend redondant une extension de sauvegarde telle que UpdraftPlus.
• Si vous utilisez un système de gestion de commentaires tel que Disqus, l’extension Askimet, qui empêche les spams dans les commentaires, n’est plus nécessaire.

 

Effectuez régulièrement une revue des extensions que vous utilisez et de la valeur qu’ils vous apportent.

Vous serez peut-être surpris du nombre d’extensions qui se sont accumulées au cours du temps, et dont vous ne faites pas ou plus usage.

Ainsi, diminuer le nombre d’extensions revient à prendre certaines décisions et à effectuer des arbitrages :

 

• Renoncez volontairement à certaines fonctionnalités si vous décidez que la vitesse est plus importante
• Utilisez des extensions qui réalisent deux fonctions voire plus au lieu d’utiliser plusieurs plugins pour cela.

 

Un exemple : l’extension WordPress SEO de Yoast est une extension pour le SEO mais gère également la création de sitemaps. Ainsi, inutile d’utiliser une extension additionnelle pour générer les sitemaps.
• Supprimez les extensions particulièrement lentes.

Pour vous aider à les identifier, vous pouvez utiliser l’extension Plugin Performance Profiler. N’oubliez pas d’ailleurs de supprimer cette extension après avoir effectué le diagnostic.

 

plugin analyse
• Réalisez des fonctionnalités en dehors de WordPress.

Par exemple, la web analytique, la sauvegarde, l’envoi d’emails de newsletter ou bien la vérification des liens morts peuvent être effectués en dehors de WordPress.
• Désactivez les extensions que vous n’utilisez qu’épisodiquement.

 

2) Evitez les extensions problématiques

 

Certaines extensions ralentissent fortement les sites.

On ne peut vraiment en faire une liste car cela varie avec le temps et les développeurs d’extensions travaillent continuellement pour éviter ce genre de problèmes.

 

Typiquement, une extension qui effectue beaucoup de requêtes au niveau de la base de données ralentit le site, par exemple les extensions indiquant les « articles similaires ».

 

Certaines augmentent significativement la taille de la base de données, et d’autres effectuent beaucoup d’appels à des services externes, ce qui ralentit votre site (par exemple les barres de partage sur réseaux sociaux).
Pour approfondir ce sujet, vous pouvez consulter cet article de WP Engine, qui indique les extensions qu’ils désactivent systématiquement chez leurs clients, soit parce que c’est redondant avec ce qu’ils proposent, soit pour des raisons de performance.

 

Diminuez la taille des pages et des images


Souvent, l’affichage d’un site prend du temps car la taille des éléments composant le site (les images, les scripts etc.) est importante.

 

Ainsi, le chargement prend plus de temps car il faut transférer plus de données pour l’affichage.

L’outil de test de vitesse Pingdom, vu précédemment, vous permet de connaitre la taille de vos pages (« page size »).

 

vitesse site web

D’une manière générale, voici une grille de lecture approximative pour apprécier les résultats obtenus :
• Moins de 500 kilo-octets : c’est excellent
• Moins d’un méga-octet : c’est bien
• Entre un et trois méga-octets : c’est acceptable
• Plus de trois méga-octets : il faut agir !

Un « gros » site est souvent causé par de lourdes images, non optimisées.

Voici deux outils vous permettant d’identifier les images nécessitant une optimisation :

• Dans l’outil de test de vitesse Pingdom, vous pouvez afficher les fichiers par taille (« sort by file size ») et ainsi identifier les images les plus lourdes.

D’une manière générale, une image de plus de 100 kilo-octets est suspecte et optimisable :

fichiers

 

• Encore mieux, vous pouvez utiliser l’outil GT Metrix.

Cela vous permet d’effectuer également un diagnostic de la vitesse de votre site.

Une fois que cela est fait, regardez la rubrique « optimize images ».

Cela vous indiquera les images à optimiser et le gain potentiel de taille.

Une fonctionnalité très utile : vous pouvez télécharger directement des versions optimisées de ces images (en cliquant sur « see optimized version »), que vous pourrez donc utiliser sur votre site en remplacement des anciennes versions non optimisées.

images à optimiser

 

Voici d’autres conseils pour optimiser les images :
• Choisissez les bons formats d’image.

Pour résumer, utilisez le format JPEG pour les photos et les images avec beaucoup de couleur.

 

Pour les images plus simples ou transparentes, utilisez le format PNG.

Si vous ne savez pas quel format utiliser, essayez de sauvegarder la même image dans les deux formats, comparez les tailles obtenues et gardez la plus petite des deux images.
• Optimisez toutes les images avant de les charger dans WordPress.

D’une manière générale, chaque image doit faire moins de 100 kilo-octets.

Pour connaître la taille, faites un clic droit sur l’image dans votre gestionnaire de fichiers et sélectionnez « propriétés ».

taille des images

Si la taille est trop importante, utilisez votre outil d’édition d’images favori ou un service tel que picresize.com  pour réduire la taille.

optimiser site web
• Utilisez la taille exacte nécessaire pour vos images et n’utilisez pas votre thème pour les redimensionner.

Ainsi, si votre thème est conçu pour afficher certaines images avec une largeur de 100 pixels, assurez-vous de créer des images à cette taille-là.
• Optimisez les images déjà présentes sur votre site avec une extension dédiée, par exemple EWWW Image Optimizer ou WP Smush.it.

 

Ces extensions vous permettent d’optimiser les images déjà existantes sur votre site, mais également toutes les images que vous allez uploader par la suite sur votre site.
• Utilisez moins d’images, remplacez-les par des sprites CSS lorsque cela est possible (pour les icones par exemple).

 

Vous pouvez aussi essayer de réduire la longueur de certaines pages, ce qui vous amène à utiliser moins d’images.
• Utilisez un CDN (« Content Delivery Network ») pour vos fichiers multimédias, dont les images. Pour en savoir plus sur les CDN, vous pouvez lire cet article de WPBeginner.
• Utilisez une fonctionnalité de cache pour vos images, idéalement du côté de l’hébergeur. Sinon, grâce à une extension WordPress telle que W3 Total Cache, WP Super Cache ou Quick Cache.

 

Réduisez le nombre de requêtes externes

Le clic planète bleue
Une autre cause fréquente de lenteur pour les sites WordPress est la présence de beaucoup de requêtes ou scripts externes.

Par exemple avoir des boutons indiquant le nombre de partage ou « like » sur les réseaux sociaux, ou des vidéos hébergées en dehors de votre site.

Comme vous avez recours à des fonctionnalités d’autres sites, vous ne pouvez pas vraiment influencer la rapidité d’affichage.

Cependant, vous pouvez choisir de renoncer à ces fonctionnalités dans certains cas.

Ainsi, il s’agit à nouveau d’arbitrer entre la vitesse d’affichage et les fonctionnalités.

Dans certains cas, vous pouvez décider de vous passer de certaines fonctionnalités pour favoriser la vitesse.

Dans d’autres cas, vous acceptez de faire quelques concessions sur la vitesse pour privilégier la fonctionnalité.

Dans notre cas, nous utilisons sur notre blog le système de commentaire Disqus, qui certes ralentit le chargement, mais propose des fonctionnalités que nous trouvons excellentes.

discus

 

Voici quelques exemples de requêtes externes :
• Vidéos, par exemple vidéos hébergées sur YouTube
• Systèmes de commentaires, tels que Disqus
• Système de discussion en direct (« live chat »)
• Boutons de suivi sur réseaux sociaux
• Boutons de partage sur réseaux sociaux
• Services de web analytique, tels que Google Analytics

 

Pour identifier les scripts particulièrement lourds, vous pouvez utiliser l’outil Pingdom évoqué précédemment, en filtrant par taille.

Vous pouvez également voir le nombre de scripts que vous utilisez avec GT Metrix.

gt metrics

Voici un exemple :

 

Pour les personnes techniquement plus à l’aise, vous pouvez également faire charger certains scripts de manière asynchrone, afin que le chargement de la page s’effectue avant le chargement du script.

Ceci est une bonne solution pour les scripts non requis immédiatement pour un bon affichage de la page, par exemple une fonctionnalité de discussion en direct.

 

Effectuez régulièrement un nettoyage de votre site

Au fur et à mesure de l’utilisation et de l’exploitation de votre site, un certain nombre de choses inutiles se sont accumulées.

Régulièrement, il est recommandé d’effectuer un nettoyage.

Voici quelques idées de points à vérifier :
• Pouvez-vous supprimer des images que vous n’utilisez pas/plus ?
• Pouvez-vous supprimer des extensions que vous n’utilisez pas/plus ?
• Pouvez-vous supprimer des thèmes que vous n’utilisez pas/plus ?
• Pouvez-vous supprimer des sauvegardes particulièrement anciennes ?
• Pouvez-vous supprimer certains commentaires spam ?
• Pouvez-vous stocker certains fichiers (multimédia, PDF, etc.) ailleurs ?

Il existe d’ailleurs des plugins pour vous aider à nettoyer votre site, tels que WP-Optimize ou WP Clean Up qui permettent de nettoyer et d’optimiser la base de données, de supprimer les spams et commentaires non validés, de supprimer les articles et commentaires effacés etc.

wp clean

 

Attention cependant à bien prendre garde d’effectuer une sauvegarde avant de l’utiliser (ex: ne supprimez pas les commentaires orphelins qui peuvent parfois servir au SEO).

 

Commencez par améliorer le chargement de vos pages les plus populaires


Le principe de Pareto s’applique souvent au trafic de votre site également : 20% de vos pages représentent 80% de votre trafic.

Ainsi, si vous optimisez ces quelques pages, vous aurez déjà fait un grand bond en avant !
Tout d’abord, identifiez les pages les plus populaires de votre site avec votre outil de web analytique habituel (Google Analytics dans la majorité des cas).
Ensuite, appliquez les différents conseils vus précédemment pour ces pages-là.

Ainsi, vous pourrez rapidement optimiser l’expérience utilisateur de 80% de vos visiteurs.

 

En conclusion…

page-speed-noservice

Comme nous avons pu le voir dans cet article, il existe de nombreuses choses assez faciles à mettre en place pour améliorer la vitesse de votre site WordPress.

Mais c’est également une affaire de compromis avec le design que vous voulez avoir, les fonctionnalités que vous souhaitez proposer etc.

Cela requiert donc des arbitrages…

Avoir un site rapide c’est bien, mais ce n’est pas satisfaisant s’il est devenu pauvre d’un point de vue visuel et fonctionnel afin d’atteindre ce but-là !
Et vous, quelles sont vos astuces pour améliorer la vitesse de votre site WordPress ? Laissez vos commentaires !

Si vous avez besoin d’aide pour votre site WordPress, n’hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir d’essayer de vous aider. Et si vous n’avez pas encore de blog, jetez un coup d’oeil à mon guide détaillé sur comment créer un blog WordPress !

 

Comment améliorer la vitesse de votre site WordPress ?
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

8 thoughts on “Comment améliorer la vitesse de votre site WordPress ?

  1. Bonjour, et merci pour cet article vraiment complet!
    Je vais suivre vos conseils pour essayer de réduire le temps de chargement de mes pages.
    J’ai fais une analyse avec PageSpeed Insights, et les résultats obtenus me paraissent cohérents.
    De plus les conseils d’amélioration proposés me paraissent assez claires pour être mis en place sans trop de difficultés.

    Merci pour cet article très instructif!

  2. Bonjour,

    Je viens de faire un test de vitesse sur Pingdom et ça me dit qu’il faut 60s de chargement, ce qui est juste énorme !
    J’upload mes photos sur le site Imgur car je n’ai plus d’espace disponible sur mon blog wordpress. Pensez-vous que ça viendrai de là . Sinon avez-vous une solution pour diminuer le temps de chargement ?

    Par avance merci !

    Gwendoline
    http://depechesmode.com

  3. @Gwendoline : en fait tes photos font plus de 1Mo de taille… c’est énorme, même en les mettant sur un autre site.
    Tu devrais fortement réduire la taille de photos, cela va accélérer le temps de chargement de ton site.
    Par exemple chez moi les images font 800 pixels de large, et lorsque je les importe dans mon blog, je les affichent en 500 pixels de large (tu règles cela dans les paramétrages de WordPress).

  4. Bonjour

    très bon article, ça m’est d’une grande aide, puisque j’ai juste supprimer plus de 10 plugins dans mon blog, pour les images je les réduis au max, mais la performance ça reste toujours bat, si vous pouvez me donner plus de conseil je serai très reconnaissant
    merci

    au plaisir de vous lire

    mesmes

  5. Bonjour,

    Merci pour cet article. Afin de faire bénéficier aux internautes d’un complément d’information exclusif, je vous propose une autre source contenant une Infographie que nous venons de publier, qui donne notamment des précisions quant au lien entre performance du site et choix du thème wordpress : http://www.lafabriquedunet.fr/blog/theme-wordpress-comparaison-performance-temps-chargement/

    Encore merci et à bientôt,

    Adrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.