Partagez les articles :

influenceurs et marketing

 

Nous avons interviewé François Laurent, co-président de l’ADETEM (Association Nationale des Professionnels du Marketing), animateur du blog Marketing Is Dead et auteur de plusieurs livres.

 

1 –  Nous allons écrire (avec une dizaine d’auteurs)  un livre sur les Media Sociaux en B2B, est ce que tu peux nous dire quelles sont les principales tendances qui sont ressorties   ?

Le livre sortira  début avril lors d’une grande soirée chez Be-Angels  avec tous les écrivains.

La grande idée c’est que  les medias sociaux c’est rigolo en B2C mais ça demande un travail gigantesque en B2B.

Il y a une adaptation nécessaire, mais cela va donner un nouveau souffle au marketing B2B.

Il y a plusieurs astuces mais surtout je crois que les réseaux sociaux permettent de diffuser le maximum d’informations et les gens sont en attente de contenus.

Ces contenus peuvent être des articles de blogs, les livres blancs et évidemment les Media Sociaux (pro et perso).

Voici une présentation Powerpoint sur le marketing par le contenu en B2B :


 

Dans le  livre que nous allons sortir “Les Media Sociaux en B2B”  nous allons justement donner tous des trucs et astuces.

Dans ta partie, je crois que tu vas nous livrer un plan promo complet que tu as utilisé pour faire connaitre un produit uniquement via les Media Sociaux…

 

Néanmoins aujoursd’hui il devient de plus en plus difficile de sortir du lot, et donc l’union va faire la force.

En effet quand des gens talentueux et avec une communauté se regroupent, la visibilité et le contenu explosent !

Donc s’il n’y pas de recette pour débutant, on voit  simplement que les gens qui sont bons et qui se regroupent pour faire un travail commun peuvent des étincelles.


2 – Donc L’union fait la force ? Avant c’était l’internet, chacun blogueur dans son coin mais maintenant tout le monde se rejoint pour travailler ensemble et faire quelques chose de bien maintenant ca va être centralisé ?

Tout à fait… Par exemple dans le cadre du livre une “mini communauté” d’auteur est en train de naître.
Via ce projet  ces auteurs forment une bonne équipe et en catalysant sur leurs talents on arrive à  un super résultat.

Voici un petit cadeau, mon livre

Les 112 Secrets des As de la Vente

  • 120 pages de techniques de vente et de persuasion 
  • Les astuces psychologiques pour mieux négocier
  • Bonus : Comment vendre quand on n'aime pas vendre ! 

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

 

3- Est-ce qu’on ne se retrouve pas dans le même système que dans l’industrie du livre ou de l’industrie du cinéma ou il y a de grands auteurs qui font des buzz et les petits artistes ont du mal à percer ?

Il faut une certaine modestie parce que nous ne sommes pas de grands artistes mais des auteurs sérieux qui publient des trucs sérieux et à force, on est reconnu pour notre travail et ça fait de la référence…

Néanmoins c’est une tendance classiques dans n’importe quels secteurs :

evolution-produit

1 – Au départ, un secteur atomisé avec aucun acteurs majeurs. Ce sont des “inventeurs” ou des “innovateurs” qui ont une idée et qui se lancent sur le marché.  Le marché est alors limité, misant sur la valeur (produits chers / stratégie d’écrémage), avec des ciblages sur des early adopters qui sont en amont de la tendance.

2 – Un acteur plus rapide ou plus réactif  ou plus innovant arrive à croître et commence à dépasser les autres. Le marché est en croissance, en commençant à toucher une population plus importante. Il y a deux gammes de produits, les hauts de gamme et les basiques.  De nouveaux acteurs arrivent, et profitent du secteur en croissance.

3 – Un phénomène de concentration se produit, une dizaine d’acteurs émergent. Les prix des produits sont en baisse, avec cette fois  du volume, et une plus grande importance de la vente et du marketing.

4 – Moins de 5 leaders se partagent 80% du marché, la tendance est à la différenciation avec des produits spécialisés sur une niche, un secteur…

5 – Il ne reste que 2 ou 3 leaders qui ont racheté leurs concurrents (ou ceux ci se sont concentrés sur des niches très spécialisées). Les produits comportent toujours plus de services (pour augmenter le panier moyen, la valeur…), avec des produits entrée de gamme, moyenne gamme,  premium… Le design, le marketing… prennent de plus en plus d’importance face à la technique.

6 – Devant la surenchère de produits, on arrive à un marché à saturation, avec des produits nombreux. Les acteurs proposent de l’hyper segmentation avec des bouquets de services afin de faire du “sur mesure” pour les clients. Le but des acteurs est d’économiser sur les coûts et de rentabiliser sa part de marché.

7 – Le marché est en saturation, les leaders n’arrivent plus à faire croître le marché qui arrive sur un renouvellement des produits existants… C’est là que des nouveaux acteurs arrivent et cassent les codes, soit avec des produits disruptifs, soit  une stratégie Océan Bleu… Les leaders sont alors en danger, car ils cherchent avant tout à ne pas perdre de part de marché et conserver leur rentabilité. Une autre option est que les acteurs majeurs se diversifient et attaquent un nouveau marché.

 


 

4 –  Quelles seront tes prochaines actualités avec l’ADETEM ?

On vient de lancer un annuaire de fournisseur en Marketing, mais pour des PME.

Cela  a été un long travail, et qui est accessible sur http://www.pme-marketing.org.

C’est un travail qui a été fait à la demande du Ministère de l’Industrie que nous remercions.

Ce site est à destination des PME parce qu’elles sont l’avenir de notre industrie, et non pas les  grands groupes, les Start UP…

La deuxième étape consiste à monter un annuaire pour les fournisseurs des PME dans lequel on va y mettre les meilleurs fournisseurs pour les PME.

Le lancement de cet annuaire se fera lors du salon de l’entreprenariat et le coup d’envoi sera donné par le Ministre et c’est le résultat d’un long travail de plusieurs années.

Il y a une deuxième surprise…

L’Adetem lance le 4 juillet prochain, dans le cadre de sa 8e Nuit du Marketing, les premiers Grands Prix du Marketing Adetem destinés à récompenser les innovations marketing qui contribuent à la transformation et à la pérennité de l’entreprise

L’un des 5 prix sera remis par un Collège des blogueurs !
Les critères pour postuler seront bientôt publiés sur le site, avec les critères, et on demandera à chaque postulant d’expliquer leurs stratégies, de faire un travail de synthèse comme un Marketeur qui veut se positionner et de pouvoir décrire ce qu’ils ont accomplis et démontrer qu’ils sont les meilleurs.

Et à très court terme le 26 Février prochain, nous allons organiser une matinée sur la consommation collaborative.

Vous retrouvez toutes les informations sur ce lien.

 

Les influenceurs et l’évolution du Marketing – François Laurent

Les influenceurs et l’évolution du Marketing – interview François Laurent
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.