Partagez les articles :

http://www.conseilsmarketing.com/wp-content/uploads/2013/08/animation-rsa.jpg

 

 

Conseilmarketing.fr a le plaisir d’accueillir Denis Fages de videotelling.fr, qui nous explique dans cet article comment faire comprendre un concept ou un produit grâce à un dessin animé…

 

Créer une vidéo, c’est hautement souhaitable, mais parvenir à écrire, tourner et monter une vidéo avec les moyens du bord, c’est souvent accepter une qualité médiocre…

Ce qui au final peut nuire à votre image et à votre business…

 Donc plutôt que de jouer les “Spielberg”, parfois il vaut mieux revoir ses ambitions à la baisse, et faire plus simple et  plus efficace…

 

«L’animation vidéo» peut résoudre ce problème de budget, d’acteurs, de tournage… car la réalisation est simplifiée et moins technique.

Mais là encore, il faut quand même avoir le talent et la maîtrise de softs précis (3D, dessins animés…=, et un bon résultat nécessite de faire appel à des Pros pour faire des animations vidéo réussi.

 

Une alternative intéressante, qui est de plus en plus utilisée, est l’animation sur tableau blanc (white board animation ou video scribing).

 

Nous allons justement voir comment créer et réaliser une vidéo marketing performante…

 

1 – Pourquoi faire de l’animation video ?

 

Les avantages du videotelling permettent de raconter une histoire en vidéo  :

• Attention capté dès le départ grâce au style BD

• Intérêt conservé grâce à l’impact humain et au mouvement de l’illustrateur qui dessine

• La voix du narrateur est le fil conducteur du message, du début à la fin

• L’image explique davantage. Elle illustre et démontre le propos

• L’humour, de petits effets graphiques et sonores rendent le tout sympathique.

• Une vidéo explicative dessinée peut être réalisée avec un petit budget. (une vidéo explicative pro côute 2000€ seulement)

 

 

2 – Les 6 étapes de la conception / réalisation d’une vidéo explicative dessinée.

 

1) L’objectif de la vidéo et son produit final

 

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

La vidéo sera placée sur une page précise et aura pour but d’améliorer tel aspect du site ou de parvenir a atteindre tel objectif.

 

Analyse ConseilsMarketing.fr :

– La video est en effet un bon moyen d’améliorer la conversion des pages de ventes.

– Cela peut être également un très bon moyen de simplifier un message qui peut paraître complexe ou anxiogène  (surtout en B2B)

– La video cartoon peut être un moyen de donner une seconde vie à un livre blanc, à une étude… pour la rendre plus fun et plus “digeste” et plus diffusable sur le Web.

– Le “héros” de votre animation doit être “proche” de votre acheteur… Si c’est une femme jeune, dessinez une femme jeune pas une ado. Pour cela utilisez la méthode des personas pour “personnifier votre client type”. C’est idem pour le décors, si vos clients sont des PME en B2B, ne faites pas travailler votre “héros” dans un immeuble de 20 étages… 


 

 

En règle générale une vidéo en animation sur tableau blanc cherche à expliquer un concept, un service.

Elle permet de faire passer un message rapidement et contribue a augmenter le taux de conversion du site.

 

Il est donc vital de fixer le but de la vidéo et pour cela, il faut écrire un brief qui réponde a ces questions :

• Que cherchez-vous a améliorer en priorité ?

• Que doit produire la vidéo ?

• Que sera l’appel à l’action final ? (il est bien entendu vital d’an avoir un)

• Quelle est votre cible ? (Concentrez-vous uniquement sur vos prospects. Vous ne cherchez pas à faire une vidéo qui «plaise» à vos amis ou autres, mais à créer une vidéo qui interpelle vos prospects et génère des prospects et des ventes)

 

2) La rédaction du texte, en partant de la réalité de départ de votre audience, de vos prospects.

La conception/rédaction du texte est bien entendu l’étape vitale.

Tout découle de cette étape cruciale.

Un marqueteur chevronné saura rédiger un texte pertinent et efficace.

Vous devez répondre à ces questions ;

• Quelle est la réalité de vos prospects ?

• Quels problèmes cherchent-ils à résoudre ?

• En quoi vos produits ou services apportent-ils une aide précieuse ?

• Quels sont vos vrais facteurs différenciants par rapport à vos concurrents ?

• Que devez-vous faire comprendre à vos prospects pour qu’ils achètent ?

• Quels sont les facteurs clés qui créent la confiance ?

Le texte des videos est conçu pour être lu, sans mot compliqué.

Il a un style «parlé», avec des phrases courtes.

Vu qu’une bonne vidéo fait rarement plus d’1min30, vous devez vous restreindre à 200 mots maximum. C’est un vrai job !

Je vous conseille de partir de la fin, de votre appel à l’action.

La chute de votre vidéo doit être bien conçue.

Puis vous remonterez dans votre argumentaire.

 

Le scénario classique qui fonctionne bien est le suivant :

– Vous montrer au départ un personnage qui a « le problème que vos prospects ont ».

– Il doit être sympathique pour qu’on s’identifie à lui.

– Il cherche à résoudre son problème seul, mais galère…

– Puis il découvre votre solution et ses avantages clés.

– Vous focusez alors sur chaque bénéfices client important

– et vous faites a un moment une transition du type « vous aussi… »

– et vous incitez à rentrer en communication avec vous.

 

Analyse ConseilsMarketing.fr :

 

– Commencez toujours la réalisation de votre script en pensant à la fin, et à ce que vous voulez que le client retienne… “S’il n’y a qu’une seule chose à retenir dans votre video, c’est ….” 

– Ensuite détaillez un maximum votre story board, car plus le travail en de préparation amont est bien fait, plus le résultat sera bien et rapide.

Voici quelques exemples de story boarding :


 

– Il est  essentiel d’avoir du contenu qui “parle”, qui intrigue… le lecteur… Il ne doit pas s’ennuyer, vous devez enchainer les idées.

– Faites des phrases très courtes, comme pour la radio, c’est 20 mots maximum par phrase… et 70 à 80 mots pour 30 secondes de video maximum.

– Ne mettez pas trop de texte dans votre video, à part quelques éléments clés pour les renforcer (problème, prix, ?,…).

– Ne cherchez pas à dessiner tout ce qui est dit… Le dessin est un support, mais le client doit écouter la voix. Le dessin renforce, fait des transitions, affiche des chiffres… mais il ne fait pas tout ! Votre dessin doit être clair et simple, pas un fouillis !

– Utilisez des bruitages pour donner un peu de vie au texte

– Pour le discours, soit vous utilisez un ton directif (je vais vous montrer…) ou collaboratif (Nous allons voir…)

– Faites bouger la caméra, l’angle, le zoom… pour ne pas ennuyer le cerveau de la personne qui regarde la video… il ne doit pas se passer plus de 15 secondes à 20 secondes sans un stimuli (voix, dessin, mouvement…).

– L’argumentaire le plus efficace suit généralement le déroulé suivant : présentation du problème, explication du pourquoi, proposition d’une solution et appel à l’action (passer commande).

– Généralement il faut respecter un déroulé avec des péripéties, et une situation qui “fini” bien à la fin. Voici ci dessous un exemple type de story telling.

 

 

sotry-telling

 

Parlez beaucoup de vos prospects et de la résolution de ses problème et peu de vous.

 

3) Mise en image, Storyboard d’un illustrateur de talent.

Si vous ne savez pas dessiner, vous allez devoir faire appel à quelqu’un qui à un bon coup de crayon…

Toute la puissance de ce style de vidéo repose sur le dessin, donc il faut que vous ayez un bon impact.

Pour réussir les dessins en temps réel, il faut bien entendu avoir préparé un storyboard.

Le texte doit être définitif, avant de commencer cette étape.

L’objectif est d’illustrer le texte, de le démontrer, de faire des métaphores graphiques et de montrer ce qui est impossible de dire dans le détail.

Je vous conseille de créer entre 6 et 10 dessins en tout, avec un message par dessin.

Dessinez toujours un personnage en train d’agir et racontez une histoire, une BD.

Vous n’avez pas besoin de faire de l’animation (cela nécessite beaucoup de temps au montage), mais un bon truc est d’utiliser intelligemment l’effacement pour changer l’émotion du gars ou montrer la transformation d’un élément.

Un petit coup de « gomme » que l’on voit est le bienvenue.

4) Voix par dessus (Voice over).

N’importe quel iPhone, dans une pièce calme suffit pour enregistrer un bon texte.

Evidemment, vous devez choisir une voix plutôt enjouée, chaude, sympathique.

Tout bon orateur pourra enregistrer le texte correctement.

Mais pour un rendu Pro, il est nécessaire de faire appel à des professionnels du doublage et de la pub radio pour rendre votre vidéo crédible.

Un truc simple, pour que ce soit naturel, entrainez-vous à dire le texte, puis enregistrez-vous au moment ou vous le dites à quelqu’un qui ne le connait pas encore.

 

5) Tournage : Dessin en temps réel sur tableau blanc

Un tableau blanc de taille moyenne pourra faire l’affaire.

L’éclairage est très important.

Vous devez disposer d’au moins 2 sources lumineuses et dans l’idéal 5, afin de minimiser les ombres et d’avoir un tableau bien blanc.

Une caméra, voir encore un iPhone, fera l’affaire, fixé sur un trépied.

Le tournage ne nécessite aucune compétence, une fois que le réglage des blanc et des contrastes est bien fait, puisque la caméra est fixe.

Vous allez devoir filmer quasiment une heure de dessin pour ensuite réduire votre film à 1min.

Faites attention à bien laisser des images propres, sans que la main soit visible à la fin de chaque planche.

 

6) Montage : Dessin + voix + musique + effet

Vous avez intérêt à maitriser Final Cut ou Première, mais iMovie peut peut suffire vu que les besoins en montage sont simples.

Il faut synchroniser la vitesse d’apparition des dessins exactement avec les phrases prononcées.

Ajouter quelques effets de transitions et de son et le tour est joué.

Une petite musique acheté à moins de 20€ permettra de dynamiser votre vidéo.

Un truc important pour économiser du temps et améliorer les effets : Coupez d’abord toutes les parties inutiles.

Conservez que les début et les fin de chaque mouvements.

Lorsqu’il y a énormément de dessin, faites apparaitre le dessin par »gros morceaux ».

Cela dynamise la vidéo.

Accélérez le tout à 300% puis coller la bande son et ajustez la vitesse de chaque partie afin que l’image apparaissent en simultané de l’audio.

L’image peut être un peu en avance.

 

Analyse ConseilsMarketing.fr

– La voix ne doit pas lire un texte, mais elle doit être une “conversation”, comme si on racontait une histoire à quelqu’un. Vous devez mettre du “sentiment” dans la voix.

– Ne laissez pas le lecteur seul devant un écran statique, la video peut être en pause, mais pas très longtemps. Vous devez maintenant l’attention, soit par la voix (question…) ou par un dessin.

– Regardez  plusieurs votre montage final, et laissez le reposer 2 à 3 jours… et ce n’est qu’après cette durée que vous devez regarder une dernière fois avec un oeil neuf votre video… 

– Faites regarder votre création par des prospects, des fournisseurs, des commerciaux… afin d’avoir un avis extérieur… Idéalement passez le scénario AVANT de commencer, afin qu’ils puissent vous donner un avis en amont du processus de réalisation.

– Pour éviter les changements de dernière minute, faites un maximum du montage chez vous avez des schémas et des post it avant de la donner à la société de montage… Cela vous évitera déceptions et aller retours fastidieux…

– N’oubliez pas l’appel  à l’action  à la fin, ainsi qu’un générique de fin avec l’adresse de votre site Web. 

 

 

7) Diffusion : SEO Video ++++

Ne vous contentez pas de poster votre vidéo sur Youtube et Dailymotion.

Vous pouvez utiliser toutes les nouvelles fonctionnalités propres à la vidéo, que ce soit pour booster votre référencement, pour créer de l’email marketing en vidéo (capter des emails dans la vidéo…).

Cette étape nécessite de vraies connaissance mais elle peut vous apporter énormément de trafic supplémentaire.

Le premier truc a faire est d’ajouter le script à votre vidéo afin qu’elle soit mieux référencée.

 

Analyse ConseilsMarketing.fr :

– A la fin de la video, vous pouvez relancer la video en boucle, ou au contraire lancer la video directement dès que la personne arrive sur la page afin de capter son attention.

– Pour optimiser vos vidéos sur Youtube, voici un mini guide avec le principales optimisations de vos videos.

 


 

 

 

Conclusion

Le videotelling est un art qui à de beaux jours devant lui.

Le whiteboard animation cumule des avantages énormes :

• Vous pouvez le faire vous-même ou en sous-traiter une partie ou la totalité, avec quelques centaines d’euros.

• L’impact et l’engagement que la vidéo génère est énorme car elle ajoute de l’humain avec l’aspect «fait à la main», rendant votre site et votre offre sympathique.

• Vous pouvez sur votre home, en 1 mn environ faire comprendre votre offre à vos prospects grâce à cette video. Ces prospects n’auraient jamais fait l’effort de lire votre site. Vous générerez ainsi bien plus de business pour un investissement faible.

• Avec une vidéo en animation sur tableau blanc «pro», vous pouvez en plus acheter du trafic sur youtube et lancer des campagnes de pub en vidéo, ce qui est un complément génial de campagnes adwords classique.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de Denis Fages avec ses services création de création de video sur tableau blanc sur  videotelling.fr

Comment créer facilement une vidéo marketing dans le style animation sur tableau blanc ?
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

7 thoughts on “Comment créer facilement une vidéo marketing dans le style animation sur tableau blanc ?

  1. Bonjour, la Vidéo est la plus forte tendance en marketing aujourd’hui mais encore trop peu de professionnel en ont pris conscience. Les coûts de production n’ont plus rien à voir à ce qu’ils étaient il y a 3 ou 4 ans et faire du marketing vidéo avec de la vidéo explicative est devenu particulièrement abordable.

    Il serait donc dommage de s’en priver, sachant que si une entreprise ne se lance pas dès maintenant, la concurrence le fera tôt ou tard. Et avec la montée en puissance des connexions sur mobile, il est plus qu’urgent d’être le premier pour être mieux positionné dans les moteurs de recherche.

    Outre videotelling.fr, découvrez notre agence qui fournit elle aussi un service de vidéos explicatives professionnelles : http://www.PopcornVideo.fr

    Richard

  2. Article très réussi et très complet!

    Au delà des considérations marketing, il est aussi intéressant pour le client de se voir proposer des styles graphiques différents.
    Parfois la main est uniquement filmée en dessinant, parfois elle est animée, tout comme les illustrations… Et d’autres fois c’est un mélange.

    Les illustrations elles, diffèrent selon l’artiste. Elles peuvent être en couleur, en noir et blanc.

    Après Videotelling et PopCorn Video, je vous laisse découvrir mon entreprise, Poulayot Studios:

    http://www.poulayot.fr/

    Ah, venez de la part de conseilsmarketing.com et nous vous offrons 10% sur votre vidéo :)

    Franck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.