Partagez les articles :

la-communication-digitale-expliquee-a-mon-boss

Lors du Web 2 Connect, nous avons eu le plaisir de rencontrer Yann Gourvennec, le Pape du Web Français, mais également fondateur du site Visionary Marketing.

Dans cette interview Yann nous va nous donner les 5 grandes idées à retenir de son dernier ouvrage (co-écrit avec Herve Kabla), “La communication digitale expliquée à mon Boss“, tout particulièrement pour les largués de la communication digitale…

 

1 – Le marketing ou la communication digitale, ce n’est pas un domaine réservé aux Geeks

 

Il faut se sortir de la tête cette idée qu’internet, les blogs, Facebook, Twitter, Adwords… c’est pour les informaticiens.

C’est un domaine qui requiert certes un peu une technicité,et un vocabulaire… mais ce n’est pas pour autant un domaine de geek.

Par exemple même un dirigeant de PME peut faire du digital en faisant des Web Conférences avec Google Hangout, en tenant un blog, en publiant avec ses collaborateurs des statuts sur Facebook & Twitter… 

Bref, les media sociaux c’est à la portée de tous…

Voici une présentation sur les fondamentaux de l’utilisation des media sociaux :

 

2 – Avant de mettre en place des actions marketing, il faut déjà réfléchir au sens et à la stratégie…

daily_picdump_629_640_84

En effet on peut faire des tas de choses, à condition que cela serve un objectif global.

Il ne faut pas céder à la mode (ex: Pinterest, Instagram…) et ne surtout pas faire les choses parce qu’on vous a dit que c’était bien…

Il faut les faire parce qu’elles ont un intérêt pour l’entreprise et qu’elles répondent à un objectif et la stratégie de l’entreprise.

Il ne faut pas tenir un blog pour le plaisir de tenir un blog, même si cela peut être votre stratégie que de vous faire connaître via un Blog.

3 – Le Digital c’est pour tout le monde, Freelance – TPE – PME – MGE !

Inbound-Marketing1

Le digital c’est pour tout le monde et pas seulement pour les grandes entreprise qui font 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires…

Je dirais même que c’est surtout pour ceux qui ne font pas 50 milliards d’euros que le digital est essentiel.

Vous pouvez imaginer qu’une grande entreprise du CAC 40 et qui a 300-400-500 millions de budget de publicité, si elle veut ajouter entre 30 à 40 millions pour donner a Google, ce n’est pas très grave… C’est une goutte d’eau et elle ne va pas vraiment faire des actions innovantes, elle va faire comme tout le monde (Adwords, pubs Facebook…).

En revanche pour une petite PME peut faire des actions originales, et avec peu de moyens la PME peut faire jeu égal avec ces grandes entreprises.

C’est le moyen rêvé pour se faire connaitre, surtout qu’il y a des opportunités car plus de 70% des entreprises ne maintiennent jamais leurs sites Web !

Et dans ces 30% il y a celles qui ont rajoutées une page par an… et qui croient qu’ils ont fait le boulot pour être visible sur le Web…

Sur le Web pour une entreprise, qu’elle soit grande ou petite, il faut le site n’est jamais fini… Il y a le SEO pour améliorer le référencement, mais ce n’est pas tout.

Il faut trouver des idées pour se faire connaitre, pour améliorer sa visibilité, pour faire du support en ligne…

Et justement une petite PME peut faire du Guérrila marketing et utiliser des tactiques peu onéreuses mais qui sont diablement efficaces…
Voici plus de 1000 exemples d’actions de street marketing, par de grandes entreprises et des petites :



 

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

4 – Le contenu est devenu essentiel dans le cadre d’une stratégie digitale.

 

Je vais prendre l’exemple en Grande Bretagne d’un petit antiquaire à la sortie de la ville de Lincoln.

Pour les lecteurs français moyens qui ne connaissent pas bien l’Angleterre, Lincoln est une ville des Midlands qui se trouve au milieu de nulle part… et même pour les anglais c’est un trou !

Donc à la sortie de Lincoln il y a un monsieur qui vend des antiquités dans une belle petite boutique.

Il vend des antiquités partout en Grande Bretagne mais aussi partout dans le monde.

Et donc cet antiquaire, bien qu’il soit petit, il vend partout (Hong Kong, France, en Amérique…) grâce à internet.

Il s’est très vite intéressé aux medias sociaux, et il n’a pas commencé à se dire les medias sociaux il faut que j’en fasse parce que tout le monde le fait…

Il a fait des tests, et il a gardé ce qui a marché et a enlevé ce qui ne marchait pas, et il a fait son “trou” grâce à son contenu.

Le contenu est vraiment devenu le carburant du Web.

Cela veut dire que si vous ne mettez pas de carburant dans le moteur de votre site Web, il s’arrête  !

Cependant, ce qui pêche dans la plupart des stratégies de contenus, c’est que les entreprises font des contenus sur elles mêmes…

Elles se regardent dans le miroir du genre “Oh qu’il est beau mon contenu”, or un contenu qui est bon, c’est un contenu que le visiteur aime et recherche et trouve.

On attire le visiteur avec du contenu, et on le transforme en prospect “froid”, et le prospect froid se transforme en client…

passive link building

 

Sans trafic  vous n’aurez pas de prospects  et donc vous n’aurez pas de client….

 

5 – Le Digital c’est vraiment pour tout le monde !

 

 

Selon des études (ex: rapport McKinsey), le digital serait un secteur qui pèse 3%-4% selon des emplois en France  et environ 7% du PIB Français.

C’est à la fois beaucoup et peu…

Mais il faut bien comprendre que le digital rentre dans tous les secteurs et que pour vendre des machines à laver, et on fait de plus en plus du digital…

Par exemple je suis allé voir un ancien camarade chez whirlpool,  et j’ai dit “Michel comment tu fais pour vendre tes machines à laver ?

Et il m’a dit qu’il fait 15% de son chiffre sur internet, soit en clic direct, soit en ROPO, soit en “Drive”.

C’est-à-dire, j’achète en ligne et me fais livrer au magasin ou vice versa.

On arrive sur la notion de  u-Commerce.

Vous allez dans un magasin, vous avez un gars avec une tablette et il peut vous montrer le catalogue en ligne.

C’est BUT qui a lancé ca et c’est un showrooming, et ainsi si vous allez dans un magasin et que vous avez un stock limité, le vendeur va voir sur sa tablette la couleur, le commander en ligne, le livrer chez vous.

Il y a une perméabilité des canaux, on a parlé de multi canaux dans le passé mais en fait c’est une fusion des canaux à laquelle que nous sommes en train d’assister.

D’où le fait que digital c’est vraiment pour tout le monde.

Si vous voulez en savoir plus sur les défis du digital, en rendez vous sur Amonboss.com, et vous rentrez le code secret “Amonboss” et vous aurez une grosse remise et une livraison gratuite sur mon livre La communication digitale expliquée à mon Boss“.

 

5 fondamentaux pour les largués de la communication digitale – Yann Gourvennec [W2C13]
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

2 thoughts on “5 fondamentaux pour les largués de la communication digitale – Yann Gourvennec [W2C13]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.