8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans !

8 conseils pour faire décoller son entreprise

Lorsque l’on veut créer une entreprise, une des clés des la réussite c’est de tenir la période fatale des 5 premières années d’activité. Si vous passez avec brio ces 5 années, votre entreprise sera là pour durer. Pour vous aider à tenir la distance, je vous propose de suivre 8 conseils simples à appliquer pour que votre projet de création d’entreprise soit un succès durable.

En effet, malgré la crise du COVID, 2020 et 2021 ont été les années où il y a eu le plus de création d’entreprises, en particulier des micro-entreprises (comme les auto-entrepreneurs).

Selon les chiffres de l’INSEE, 2021 a été un record de création de micro-entreprises.

La courbe bleu (qui comprend les micro entrepreneurs) montre une croissance exceptionnelle, alors que le nombre des entreprises classiques a augmenté dans une moindre mesure.

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 3

En effet, cette période difficile a été l’occasion pour certaines personnes de se remettre en question et de donner vie à un projet de création d’entreprise.

Pourtant, si créer une entreprise est désormais simple et à la portée de tous, autant créer une entreprise rentable n’est pas aussi facile.

En effet, selon une étude parue dans les Echos, près de 40% des entreprises disparaissent au bout de 5 ans.

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 4

Ce qui intéressant de noter, c’est que la mortalité des entreprises dépend également de l’activité, avec une surreprésentation des entreprises à fort investissement (restauration…) ou avec des marges incertaines (ex: Bâtiment).

Les facteurs les plus importants que l’on constate le plus souvent dans les cessations d’activités sont :

  • L’offre non adaptée au marché (pas assez de clients, manque de rentabilité…), ce qui est généralement lié à un manque de préparation ou les délais trop important pour faire décoller son entreprise, voire même une mauvaise estimation de la taille de son marché.
  • Les problèmes de trésorerie (impayés de clients, trésorerie initiale trop faible…), de marges trop faibles ou encore d’erreurs de gestion.

Pour éviter de commettre ces erreurs, voici 8 conseils pour créer votre entreprise et réussir sans l’entreprenariat.

Créer son entreprise, la clé pour trouver enfin son POURQUOI !

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 5

Avant de présenter les challenges liés à la création d’entreprise, il faut revenir sur l’intérêt de créer sa boîte.

Créer son entreprise, c’est donner vie à son idée, créer enfin quelque chose qui donne du sens à sa vie…

C’est ce fameux “pourquoi ?” :

  • Pourquoi se lever le matin pour aller un à un travail que l’on n’aime pas ?
  • Pourquoi ne pas faire quelque chose qui soit vraiment utile ?
  • Pourquoi ne pas créer quelque chose dont on est fier ?

Cette idée se retrouve dans le livre “Commencez par le Pourquoi” de Simon Sinek  (voir le livre sur https://amzn.to/3ujWjtb) :

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 6

En cela, créer sa boite permet de donner à vie à ses idées.

Créer une entreprise, c’est un peu comme avoir un enfant, avec beaucoup de joie, de fierté… mais aussi du stress et de la responsabilité.

En créant son entreprise, on se réalise et on a enfin une bonne raison de se lever le matin.

Mais créer son entreprise ne doit surtout pas être un “pis aller” ou un choix subi, suite à un licenciement, à un burn out… cela doit être un vrai choix de vie.

Car tout comme avoir un bébé, il y a un avant et un après… il faut être prêt et bien se préparer.

Mais c’est quoi être entrepreneur ?

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 7

Il faut être clair : tout le monde n’est pas un entrepreneur né… mais tout le monde peut le devenir !

Etre entrepreneur c’est oser se lancer pour donner vie à un projet, l’entreprenariat c’est accepter de prendre des risques et être un joueur.

Si vous avez une aversion au risque et que vous n’aimez pas l’incertitude, alors l’entreprenariat en solo va être compliqué pour vous.

Mais ce n’est pas non plus rédhibitoire : même si l’on est d’un naturel prudent, on peut créer son entreprise.

Il existe des formules plus rassurantes vous aider à créer votre entreprise :

  • Lancez votre business en parallèle de votre travail.
    • Une fois que vous avez atteint un montant de chiffre d’affaires que vous aurez défini en avance (et qui prouve la rentabilité de votre business), lancez vous à temps plein pour générer plus de marge.
  • Montez votre business avec vos droits au chômage.
    • En effet, avec des droits pleins vous pouvez obtenir jusqu’à 2 ans d’indemnités, ce qui vous laissera largement le temps de tester votre projet.
    • En effet, généralement il compter 1 an pour avoir un vrai retour sur son idée et sa rentabilité (le temps de créer sa structure, la confronter au marché, avoir les premiers retours terrains, observer la croissance de son business…).
  • Associez vous avec une autre personne, afin de réduire la solitude de l’entrepreneur et vous tenir les coudes durant les phases difficiles.
  • Prenez un congé sabbatique ou de création d’entreprise afin de pouvoir revenir dans votre entreprise au bout d’un an.

Voici deux questions à vous poser :

  • Regardez comment vous gérez votre compte bancaire.
    • Si vous placez tout votre argent sur vos livrets, et rien en bourse, en immobilier… alors cela veut dire que vous n’aimez pas les risques.
    • Pour créer votre entreprise ce n’est pas rédhibitoire mais vous devrez sécuriser votre business pour ne pas vivre sous le stress.
    • Par exemple avoir un ou deux clients au départ pour ne pas être sous la pression du chiffre d’affaires ou avoir un matelas de trésorerie sans devoir vous payer durant 9 mois afin de vous laisser le temps de faire croître votre business.
  • Identifiez dans vos contacts une personne avec qui vous avez les mêmes objectifs de vie, et proposez lui une association.
    • Au départ cela peut être qu’une participation à temps partiel (ex: investir 5000 euros dans votre entreprise, vous aider 1 jour / semaine…).
    • Attention, validez bien en amont que vous êtes complémentaires en business et que vous avez les mêmes ambitions pour cette entreprise.
    • Par exemple si votre futur associé n’est pas prêt à lâcher son job car il va avoir un bébé dans 6 mois, proposez-lui une association plus souple et préférez lui payer des prestations à prix réduit plutôt que des parts de votre entreprise car son investissement ne sera pas proportionnel au votre.
    • De même, fixez clairement les obligations et contreparties pour éviter les non dits.
    • Par exemple si votre associé vous dit qu’elle viendra vous aider les weekends mais sans s’engager fermement sur une périodicité et un nombre d’heures, vous allez droit dans le mur.
    • Vous vous rendez vite compte qu’un weekend sur trois il trouve une excuse.
    • Il est essentiel de signer un engagement écrit, car autant les paroles s’envolent, autant les gens se sentent engagés lorsqu’ils ont signé un simple papier.

8 Conseils pour monter sa boite et faire partie des entreprises survivantes après 5 ans d’existence

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 8

ConseilsMarketing.com est ma troisième entreprise, auparavant j’ai monté 2 entreprises qui ont été des échecs (une startup et un magazine papier).

Si cela fait maintenant 12 ans que ConseilsMarketing.com est un succès, c’est que j’ai appliqué quelques recettes simples, que je vais vous exposer ci dessous.

1 – Valider son idée de création d’entreprise en amont du projet et avoir le soutien de sa famille

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 9

La plupart des projets qui s’effondrent au bout d’un an sont ceux des personnes qui n’ont pas validé en amont l’adéquation de leur idée avec le marché.

Elles sont une superbe idée, mais elles ont d’une part mal évalué les coûts initiaux, les délais pour avoir ses premiers clients, le temps pour créer le produit ou le service…

Pour éviter cela, il y a quelques principes simples :

  • Le mieux est l’ennemi du bien. Il ne faut surtout pas chercher la perfection, mais déjà faire les choses. Trop d’entrepreneurs perdent énormément de temps sur des détails, alors que les premiers mois doivent être conçus comme un long sprint, et pas comme une balade en forêt.
  • Partez du principe que vous ne vous paierez pas durant les neuf premiers mois (sauf si vous avez déjà des clients et une structure légère). En effet, dans le cadre de travaux, de procédures… il y a toujours des imprévus.
  • Sur-estimez de 25% vos charges mensuelles par rapport à votre budget le plus pessimiste. En effet, on oublie toujours les petites dépenses qui cumulées finissent par coûter cher.

Commencez toujours par quelque chose de simple, et ensuite améliorez-là.

C’est le principe du “MVP” (Minimum Viable Product – Le prototype), quelque chose d’imparfait au départ vaut mieux que rien.

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 10

Pour vous aider créer une offre et à la valider simplement vous pouvez utiliser le “Business Modèle Canva”, qui vous permet de résumer visuellement et sur 1 feuille l’activité de votre entreprise : 

Ce principe vous permet de clarifier votre business modèle : comment vous allez gagner de l’argent, les process à mettre en place…

Au niveau de votre famille, assurez vous d’avoir leur soutien sans réserve, car la création d’entreprise ce n’est pas être salarié aux 35 heures avec des RTT…

Au départ, la plupart des entrepreneurs travaillent en journée, et le soir, voire le weekend.

Pour une vie de famille cela peut être très compliqué, car cela prend énormément de place au quotidien (en particulier si vous travaillez à la maison).

Pour éviter de tomber dans l’esclavagisme face à son travail, voici quelques bonnes pratiques :

  • Fixez vous un délai pour faire un bilan sur votre création d’entreprise en mode Stop / Go.
    • S’il faut persévérer pour réussir, il ne faut pas s’entêter sur un mauvais chemin.
    • Par exemple, indiquez à votre conjoint que dans 1 an vous ferez un bilan, et que dans 1 an vous changerez les choses.
  • Convenez d’horaires de travail et de vie de famille car désormais vous ne faites plus “des heures” au travail, mais vous allez avoir une to do list illimitée.
    • Par exemple, fixez vous de ne plus travailler entre 19h et 21h, de vous coucher au maximum à 1h du matin… Cela vous évitera d’avoir aucune culpabilité, ainsi que vous apprendre à bien gérer votre temps.
  • Ne grapillez pas sur votre sommeil pour faire avancer vos projets, préférez être efficace et choisir ce qu’il faut faire en priorité.
    • Plus vous avez de temps, plus vous mettrez de temps à faire les choses.
    • Fixez vous toujours des data limites pour accomplir des actions, ainsi qu’un temps limité pour le faire.

2 – Choisir la bonne structure juridique

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 11

Le choix de la structure juridique peut sembler anodin, mais c’est au contraire un choix à ne pas négliger.

Par exemple, en phase de lancement afin d’avoir un structure légère et de très faibles coûts, il est intéressant d’être auto-entrepreneur

Ce statut est très peu contraignant au niveau des formalités administratives, et si vous ne faites que peu ou pas de chiffre d’affaires, vous aurez peu de taxes ou de contraintes administratives.

Créer son auto entreprise peut se faire en ligne, et cela prend quelques minutes.

De gros efforts ont été faits par les différents gouvernements afin que créer une entreprise en ligne soit une simple “formalité” (par exemple vous pouvez consulter ce site pour votre inscription auto entrepreneur et tout connaître sur ce statut) :

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 12

Avec le statut d’auto-entrepreneur, vous savez par avance combien cela va vous coûter et vous rapporter.

Vous pourrez ainsi estimer ce que vous allez vraiment toucher sur votre chiffre d’affaires.

Par exemple, en étant artisan, sur 2500 € de chiffre d’affaires, vous allez payer 592.5 € de taxes :

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 13
Source : parcours-entrepreneur.net

Cependant, si vous touchez du chômage, il est parfois plus intéressant de choisir une structure juridique plus contraingante.

Par exemple une SASU permet de déduire les frais, de récupérer la TVA…

Mais il y a aussi des inconvénients comme des frais de structure plus importants (ex: 200 € d’expert comptables tous les mois, tenir une véritable comptabilité…)… vous ne pourrez pas vous verser de “salaire” tous les mois (vous devrez vous verser des dividendes 1 fois par an).

Généralement, ce qui est conseillé, c’est de commencer par une auto-entreprise afin de tester son idée à moindre coût.

Etre auto-entrepreneur est une bonne solution pour tester son idée sans être trop tracassé par les contraintes administratives.

Et dès les 3000 € de chiffre d’affaires / mois, de passer à une structure juridique plus évoluée.

3 – Eviter la solitude du dirigeant

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 14

Le problème d’un entrepreneur, et de tout chef d’entreprise, c’est la solitude du décideur.

C’est particulièrement vrai lorsque l’on était au départ salarié, avec les collègues de bureau, le chef qui vous disait quoi faire..

Là, c’est vous qui avez toutes les casquettes (chef, comptable, standardiste…), avec de multiples décisions à prendre dans des domaines que vous ne maîtrisez pas forcément.

C’est pourquoi, il est essentiel d’avoir un soutien, que cela soit un autre entrepreneur, un groupe de créateurs d’entreprises, un coach…

Cela vous permettra d’une part de vous confier, d’avoir un point de vue externe sur une situation, de bénéficier de retour d’expérience…

Vous pouvez par exemple :

  • Organiser 1 fois / mois un déjeuner “business” avec un autre entrepreneur qui partage les mêmes valeurs que vous, afin de discuter 45 minutes sur vos sujets, et 45 sur ses sujets.
    • C’est ce que je fais depuis 3 ans avec un autre entrepreneur.
    • Nous échangeons sur nos problématiques et nous nous donnons des conseils.
  • Participer à des rencontres d’entrepreneurs ou des sessions de networking (organisées par la CCI, sur Meetup…).

4 – Penser expérience client et chouchouter vos premiers clients

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 15

Entre son idée de création d’entreprise, et ce qu’elle devient 5 ans plus tard, il y a souvent un écart, car il faut adapter son offre aux réalités du terrain.

En termes d’idée de création entreprise, il est indispensable d’être pragmatique : ce n’est pas vous qui avez raison, mais le client.

Vous pouvez être persuadé que votre idée va séduire les clients, s’ils n’en veulent pas, c’est qu’il vous devez la présenter différemment (et donc faire du marketing !), soit revoir votre concept.

Et cela commence bien avant d’avoir le produit… commencez par écouter ce que disent et recherchent les prospects :

  • Participez à des groupes Facebook thématiques
  • Soyez présents lors de rencontres
  • Demandez l’avis à des experts
  • Montez un blog, un podcast, une chaine Youtube… sur le sujet

Plus vous connaîtrez votre cible et ses besoins / problèmes, plus votre offre sera pertinente.

N’oubliez pas de travailler votre persona, c’est à dire vos clients types, avec leurs problèmes, leurs besoins…

Cela vous permettra de mieux travailler vos textes, vos publicités, vos argumentaires…

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 16

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 178 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 18

De même, il est essentiel d’écouter vos premiers clients sur votre produit, ce qu’ils en pensent, les points de blocage:

  • Discutez avec eux, et demandez leur avis.
  • Mettez en place des enquêtes de satisfaction.
  • Créez un groupe Facebook / WhatsApp pour avoir des feedbacks directs
  • Organisez des rencontres avec vos clients (club utilisateur, apéro, webinaire…)

Avec ces retours, faites en sorte d’améliorer votre offre en permanence.

Par exemple fixez vous comme objectif de mettre en place tous les mois une petite nouveauté, que cela soit de l’initiative de vos clients, ou selon vos idées.

En créant de la nouveauté, vous allez créer de la surprise, et donc de l’attente chez vos clients.

N’oubliez pas de travailler l’effet WOW, c’est à dire comment vous allez surprendre vos clients avec de la personnalisation, une surprise, une anticipation de leurs besoins…

Par exemple, pour mon livre “le Growth Hacking”, je suis passé d’un livre dédicacé envoyé dans une enveloppe classique, à un livre avec un marque page personnalisé, une enveloppe dorée, des autocollants dans le texte… pour créer un effet WOW !

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 19

Ensuite, exploitez vos avis clients pour rassurer vos prochains acheteurs :

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 20

L’effet Wow, c’est parfois un simple geste comme ce fleuriste qui a offert une petite fleur à ma fille de 3 ans :

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 21

5 – Tenir un fichier de prospects et de clients 

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 22

La clé du succès dans la création d’une base de clients et de prospects avec laquelle vous pourrez communiquer régulièrement.

Pour cela vous pouvez simplement

  • demander un email en échange d’un cadeau,
  • créer un site web avec des documents gratuits à télécharger (livre blanc, checklist…),
  • proposer un canal de communication direct (SMS, WhatsApp, Telegram…),
  • publier des informations sur Linkedin / Tiktok, Facebook…

Gardez en tête que vos clients ont des dizaines de choses à penser, et que si vous ne vous rappelez pas à leur bon souvenir, ils vont vous oublier…

Par exemple, la pizzeria à côté de chez moi récolte automatiquement après chaque appel les numéros de mobile des clients qui ont passé commande, et ils envoie régulièrement des SMS avec leur carte… ce qui les a sauvés lors du COVID :

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 23

Dès le départ de votre projet, vous devez définir comment vous allez récupérer les coordonnées de vos clients, et comment mettre en place un générateur de prospects.

En effet, lorsque le business est florissant on ne pense jamais à prospecter, mais quand les temps sont plus durs, il ne faut pas se retrouver à chercher désespérément des clients.

6 – Automatiser tout ce qui n’est pas essentiel et différencier le travail des résultats

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 24

Le plus dur pour un salarié qui devient entrepreneur, c’est de changer de mentalité : vous n’êtes plus là pour “faire des heures” mais pour produire des résultats.

En effet, lorsque l’on crée son entreprise, c’est facile d’être occupé 10 heures par jour… sans pour autant générer du chiffre d’affaires.

C’est pourquoi, il est important d’être efficace dans son travail, pour ne pas faire de l’acte de présence.

Voici quelques bons réflexes :

  • Tous les matins, dites vous “Quelle est la chose la plus importante que je pourrais faire maintenant, et qui développerait le business de mon entreprise ?”.
    • Et vérifiez que votre liste des tâches de la journée est bien en phase avec cela.
  • Filtrez toutes les tâches que vous avez à faire en vous demandant “Est ce que cela va m’aider à faire du business à court ou moyen terme, ou est-ce vraiment une obligation ?”
    • Si nécessaires, dites vous toutes les 4 heures “est ce que j’ai fait une action qui va me permettre de générer du business à court ou moyen terme ?”
    • Cela peut être d’appeler un client, d’envoyer un email, d’améliorer vos produits…
  • Préparez le jour d’avant votre journée du lendemain, et définissez des plages de travail dans votre agenda avec les sujets majeurs à traiter.
    • Il est essentiel de planifier du temps dans votre agenda, et de ne plus laisser les autres gérer votre agenda à votre place.
  • Evitez le multi-tâches, et concentrez-vous sur 1 action à la fois, sans interruption, notification…
  • Définissez des priorités à la semaine, au mois, au trimestre et à l’année.
    • Et affichez les bien clairement sur un tableau blanc afin de ne pas les perdre des yeux.

De même, essayez d’automatiser ou de sous traiter tout ce qui peut l’être, et de ne vous laissez pas avoir par les “Ca me prendra que 5 minutes”, car d’expérience ces 5 minutes passeront rapidement à 15 minutes…

7 – Apprendre à déléguer mais en conservant ses marges et  son coeur d’activité

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 25

On peut très bien rester solo et se débrouiller seul, mais c’est souvent une fausse économie.

En effet, le temps que vous passez à effectuer des tâches administratives, de la comptabilité… c’est du temps que vous ne prenez pas pour faire du business.

L’entreprenariat, ce n’est pas apprendre à tout faire, mais à déléguer et sous traiter ce qui doit l’être.

Par exemple, vous pouvez sous-traiter les tâches à faible valeur ajoutée, recruter un stagiaire (mais vous devez aussi le former).

De mon côté, cela fait 5 ans que je fais appel à une assistante off shore à Madagascar afin de traiter des tâches récurrentes, et ainsi me soulager de tâches répétitives.

Vous pouvez recruter des assistants à distance sur des sites comme Malt.com, Fiverr.com, 5Euros.com…

Cependant, faites attention lorsque vous déléguez : la personne qui fait cela doit être un professionnel de sa thématique… sinon vous perdrez plus de temps et d’argent que vous économiserez.

8  – Gagner la confiance en son banquier, être radin et surveiller sa trésorerie

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 26

Etre un bon entrepreneur doit avoir de l’intelligence financière.

L’intelligence financière, c’est savoir bien gérer son argent, et surtout l’investir efficacement.

Si vous êtes à découvert tous les mois, c’est que vous avez sans doute des progrès à faire… car on peut être un très bon technicien, mais un très mauvais gestionnaire.

Pour cela, vous avez des formations sur la création d’entreprise (en ligne, via la CCI…), afin d’être les bases d’une gestion saine.

Cependant, en complément je vous conseiller de lire ces deux livres :

  • Père Riche, Père Pauvre de R. Kiyosaki  (livre papier disponible sur Amazon  https://amzn.to/37TAucB) qui vous donne les bases d’une bonne gestion financière personnelle.

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 27

  • Les secrets d’un esprit millionnaire de T. Harv Eker (livre audio à écouter sur https://amzn.to/3Iv9c91) qui vous explique les mécanismes psychologiques pour créer un business rentable.

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 28

Vous devez aussi surveiller votre trésorerie comme du lait sur le feu, car sans trésorerie, même une entreprise rentable s’arrête…

Il y a quelques bons réflexes à avoir :

  • Estimez vos dépenses mensuelles, afin de savoir combien de cash vous brûlez tous les mois.
  • Anticipez le chiffre d’affaires à réaliser tous les mois, avec une répartition par produits et services, afin de voir si votre objectif est atteignable.
  • Gagnez la confiance de votre banquier quand tout va bien, par exemple lorsque vous signez un contrat… et n’attendez surtout pas d’être au pied du mur pour demander un financement.
  • Réfléchissez toujours avant d’acheter… Dites vous “est ce que cette dépense est vraiment utile ?”
  • Estimez la valeur de votre temps. Par exemple si vous faites 5000 euros de chiffre d’affaires tous les mois, la valeur de votre temps et de
    •  5000 / 20 jours  = 250 euros / jour
    • 250 / 8 heures = 31.25 euros / heure
    • Donc tout ce qui vous permet d’économiser cet budget vous fera gagner du temps.
  • Négociez les prix, souvent il suffit simplement de demander !

Conclusion, créer son entreprise c’est être libre mais attention à ne pas devenir esclave de votre business !

8 conseils pour créer une entreprise et surtout survivre à la période fatale des 5 ans ! 29

Créer son entreprise, c’est se donner l’opportunité de vraiment créer quelque chose et donner du sens à sa vie.

Pour que ce projet soit une réussite, prenez un peu de recul, et en premier lieu réalisez un business plan, et validez votre idée.

Ensuite, une fois votre activité lancée, et après les 12 premiers mois, apprenez à ne pas devenir esclave de votre entreprise en définissant des règles simples, et en priorisant votre temps.

Article précédent
Comment développer l'engagement des collaborateurs ? Pensez au dispositif d'écoute collaborateurs ! 57

Comment développer l'engagement des collaborateurs ? Pensez au dispositif d'écoute collaborateurs !

Article suivant
Comment améliorer le ROI de ses actions marketing ? La réponse le 5 avril grâce au témoignage d’Oxbow ! 58

Comment améliorer le ROI de ses actions marketing ? La réponse le 5 avril grâce au témoignage d’Oxbow !

Sur le même thème