Partagez les articles :

 référencement sur google

ConseilsMarketing.fr a le plaisir d’accueillir Christophe Da Silva d’Arkantos Consulting , spécialiste en référencement en Web Marketing, qui a traduit un excellent article de Mike Small sur le référencement.

Bien qu’un peu “simpliste”, il détaille très bien une des méthodes efficaces pour hisser son site internet dans les premières places de Google (pour les termes les plus simples… car sur les termes plus concurrentiels il y a un peu plus de technique…).

J’ai débuté en référencement en 1998. Depuis, beaucoup de choses ont changé. Il fut un temps où vous pouviez utiliser du texte invisible ou encore bourrer les balises META de mots-clés n’ayant aucune relation avec le contenu de vos pages. Que vous le fassiez sur Google, Yahoo, AltaVista, ou n’importe quel autre moteur de recherche, cela fonctionnait.

Aujourd’hui, la répartition de la SEO est à 75% l’optimisation des liens et à 25% celle du contenu, les liens entrants (backlinks) étant les plus importants, en particulier sur Google.

Lorsque tout est dit et fait, vous pouvez alors accéder à la première page de Google en seulement 2 étapes. Sérieusement, je l’ai fait des centaines de fois et cela est beaucoup plus facile que vous ne l’imaginez.

Développez un contenu de qualité

Ecrire un bon contenu optimisé pour les moteurs de recherche est un jeu d’enfant si vous suivez les 5 étapes suivantes.

1- Ecrivez naturellement comme si vous parliez à un ami. Enregistrez-vous en train de parler du contenu de votre page à un ami, vous n’aurez plus qu’à recopier.

2- Limitez-vous à l’optimisation de 2 ou 3 expressions-clés par page maximum.

3- Ne mentionnez chaque mot-clé plus de 4 fois par page et répartissez-les de manière à peu près égale dans l’ensemble de vos paragraphes.

Pensez simplement à mentionner votre mot-clé 2 fois dans le premier paragraphe, et 1 fois dans le dernier, pour démontrer une cohérence d’ensemble et l’authenticité du sujet.

4- Essayez d’intégrer la première mention du mot-clé sous forme de lien interne.

Le lien devra donc pointer vers une page interne de votre site, si possible parlant du même sujet.

5- Pour chaque mot-clé, ayez un contenu d’environ 150 à 250 mots.

Donc si vous avez 3 mots-clés à travailler, il vous faudra environ 600 mots au total sur cette page.

Ce sont 5 étapes simples et rapides à mettre en place, et croyez-moi, ça marche !

Stratégie de Linking

Le linking est un peu plus complexe. La principale chose à retenir est de fournir des liens de grande qualité et ciblés par thème. Vous devrez employer la même URL exacte, surtout depuis que Google voit différemment les liens commençant par ” http://www ” et ceux commençant simplement par ” www “. Autrement dit, si vous avez 200 liens sur une même page et que ceux-ci sont répartis entre ces deux formats d’URL, vous ne tirerez pas un plein avantage de ces liens.

Oubliez tout ce qui a été dit sur la nécessité d’avoir des liens vers votre page d’accueil. Bien sûr, avoir des liens entrants permettant d’accéder à votre page d’accueil est important. La pertinence globale des liens de votre site n’est probablement pas si élevée si personne ne se lie aux pages internes de celui-ci. S’il est vrai que Google classe plutôt les pages que les sites en eux-mêmes, la valeur accordée à chacune des pages constituant le site apporte un soutien indéniable à votre page d’accueil.

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Je ne vous ennuierai pas avec du technobabillage. Pour résumer, gardez ce qui suis en tête :

1- Les liens entrants doivent provenir de pages proposant un contenu similaire au vôtre

2- Les liens entrants avec un fort PageRank sont plus que recommandés (Note : le GPR – Google Pagerank – n’est pas une position de page sur Google, il s’agit d’une valeur entre 1 et 10 que Google attribue à toutes les pages web).

3- Les backlinks en provenance de pages d’accueil sont généralement plus précieux, à moins qu’une des pages de ces sites ait un meilleur GPR à proposer. Concentrez-vous sur le GPR. Si vous employez un logiciel tel que celui qui est mentionné plus bas, il fera cela automatiquement. Si vous préférez travailler manuellement, téléchargez gratuitement la Google Toolbar. Le GPR est indiqué pour chacune des pages que vous visitez.

4- Les liens entrants vers vos pages doivent proposer les mots-clés que vous travaillez dans leurs ancres texte.

5- N’oubliez pas le texte entourant votre lien. Faites en sorte que la phrase soit aussi pertinente que possible.

6- Utilisez autant de variantes que possible pour le texte entourant votre lien, de sorte que les moteurs de recherche ne considèrent pas vos liens comme contenu dupliqué.

Afin d’obtenir des backlinks de qualité, évitez tout script automatique basé sur les échanges de liens réciproques. La plupart de ces services vont vous proposer des pages sans GPR (barre grise), ce qui pourrait ce traduire au final par une non prise en compte de vos liens sur ces pages ou pire. Pour être honnête, les liens réciproques n’ont plus la même valeur pour Google que cela pouvait l’être auparavant, en particulier avec les junk pages que la plupart de ces services créent.

Si vous souhaitez employer un service avec tous les avantages sans les inconvénients, je vous conseille 3-WayLinks.com. Bien que je ne sois un fan de tout ce qui est service d’échange de liens, celui-ci est le meilleur qu’il m’ait été donné de voir. Il vous met en place des liens sur une page, laquelle est liée à une autre qui ensuite est liée à vous. Ce sont des échanges de liens triangulaires, il n’y a aucune réciprocité directe, et est donc plus précieux aux yeux de Google. Attention toutefois à la chasse que Google pourrait mettre en place que pour ce type d’échange.

Naturellement, l’échange de liens naturels est la voie à suivre dans la mesure du possible. Google aime les liens qui font partie d’un contenu de page. Et obtenir un grand nombre de liens de la sorte est assez facile si vous êtes équipé d’un bon logiciel.

Un logiciel que bon nombre de référenceurs (y compris moi) emploient est SEO Elite. Il vous fournit à la fois une fonction d’échange de liens et un outil de visualisation du positionnement des pages analysées sur l’ensemble des moteurs de recherche majeurs.

Même si vous n’utilisez pas le logiciel, vous pouvez tirer avantage des vidéos gratuites diffusées sur le site. Elles expliquent toutes les considérations principales sur le linking, comme les commandes spécifiques “allinanchor” et comment trouver des sites faisant référence sur Google (Authority Sites). Vous pouvez bénéficier de ces informations, même sans utiliser le logiciel.

Lorsque vous approchez d’autres sites pour demander un backlink, essayez de l’obtenir dans le contenu de la page et non dans une marge ou une barre de navigation. Faites de la même manière pour leur lien et expliquez-leur les bénéfices d’avoir ce type de lien et son texte avoisinant dans le contenu de la page.
Voilà tout ce dont vous avez besoin pour obtenir de bons positionnements sur Google en un temps record. Bonne chance !

Pour plus d’informations pour améliorer votre référencement sur Google, vous pouvez contacter Christophe Da Silva d’Arkantos Consulting.

Comment hisser votre site dans les premiers résultats de Google en 2 étapes (Mike Small)
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

15 thoughts on “Comment hisser votre site dans les premiers résultats de Google en 2 étapes (Mike Small)

  1. Que des conseils qui étaient peut-être encore valable il y a quelques années. Mais qui sont totalement dépassés aujourd’hui.
    A ne surtout pas suivre au pied de la lettre.

  2. Je ne suis pas trop d’accord avec vous : les conseils donnés par cet article sont et restent la base d’un SEO. Après il y a toutes les techniques d’optimisation, mais perso moi et plusieurs collèges sommes toujours d’accord que l’important reste le nom de domaine, les mots clés (dans la page, dans le titre, dans les images, dans les nom de pages, dans les liens…) et surtout les backlinks.

    Pour preuve, recherche quelques mots clés sur mon blog sur Google, et tu verras qu’il est très bien positionné pour des mots clés très concurrentiels comme par exemple “facebook.com” , “conseils marketing”… sans aucun effort particulier, à part quelques mots clés dans le titres / article, un blog WordPress un peu optimisé (pas énorment en plus !!) et des liens externe….

  3. J’ai visité le site de SEOElite. Généralement, lorsque je tombe sur ce type de site promotionnel, je le ferme automatiquement. Le produit fait emarketing plus que SEO tool kit. Et généralement, ceux qui utilisent ce style de pitch “overselled” proposent plus de charabia que de qualité et d’efficacité. En France, son émulation est CH Godefroy. Ces gens nous immergent d’explications pour vendre et on éprouve toute les difficultés à trouver l’essentiel pour comprendre le produit/service. Néanmoins, je vais y retourner parce que je suis en situation d’acheter ce genre de logiciel et que le prix de Yooda ne me plait pas, les procédures de WRI ne me conviennent pas et que Trillian semble moche par rapport aux deux premiers. J’y retourne aussi parce qu’il a été proposé par un représentant d’Arkantos et aussi parce que toit Fred tu lui as permis de le proposer. Sinon quelle merde que ce genre de présentation “American Way”.

    Seccus aka Serge

  4. Cela reste simplissime comme explication et cela donne l’impression d’une simplicité qui n’est pas réelle.

    @admin : Les blogs sont bien optimisés de base et si tu es bien référencé c’est bien que tu as fait du contenu que des personnes ont considérés comme de qualité.

    Comme moi-même, qui ajoute dans ma grosse BlogRoll les blogs que je trouve sympathiques (même si je vois que ce n’est pas réciproque ;D).

  5. En effet, quelques conseils sont “has been” maintenant: “Les liens avec un fort PR …”. Google ne classe plus la pertinence des pages selon leur PR depuis quelques mois déja.

  6. Je pense qu’en dehors de toutes ces considérations techniques, le maître mot est “contenu rédactionnel”.
    Il faut du temps pour créer un contenu qualitatif, intéressant, vendeur ET optimisé. Pour être visible il faut être lisible…l’écrit prend sa revanche dans ce monde virtuel!
    Un contenu riche, bien pensé et mis à jour, c’est à la fois du respect pour les visiteurs et un atout indéniable pour le référencement.
    C’est sur cette idée que j’ai décidé de lancer mon activité de rédactrice free-lance.
    A bientôt peut-être!

  7. J’ai une question, quelqu’un ici saura peut-être répondre.

    Nous avons un blog traitant de l’objet publicitaire, nous avons crée ce blog en 6 langues sur des URL différents.

    Est ce que un lien de notre blog anglais vers note blog français a de la valeur pour google ? Certes le contenu traite du même sujet, mais dans une autre langue.

    Merci par avance !

    Henk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.