Gagner de l’argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement !

monetiser un blog

Comment gagner de l’argent sur internet et monétiser un blog (produits ou prestations) ?

Voici 4 méthodes simples, sans avoir un gros trafic, sans devoir vendre des dizaines produits…

Personnellement, je ne suis pas fan de la vente de produits sur internet (ecommerce, dropshipping…), car les marges sont faibles, et le SAV (colis perdus, clients mécontents…) chronophage.

La monétisation d’un site web est un sujet complexe sur internet, car autant créer un site est facile et  gagner quelques centaines d’euros, autant le gagner correctement (c’est à dire plus de 1000 € / mois) de l’argent sur internet est compliqué.

La clé n’est donc pas de créer le site web  (que l’on soit blogueur pro, consultant…), mais de transformer son trafic en clients.

De manière simple :

  • Si vous faites moins de 2000 € / mois avec votre site web, concentrez vous sur votre prospect type, et vérifier bien ses problèmes, ce qu’il est prêt à payer.
    • En effet, votre problème majeur se sera pas d’augmenter vos revenus, mais de proposer une offre qui répond à un marché solvable.
  • Si vous faites plus de 2000 € / mois avec votre site web, alors vous pouvez commencer à diversifier vos sources de revenus avec de nouvelles méthodes.

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 4

Idéalement, il faut trouver une chose que vous connaissez bien, que vous aimez faire, et pour quoi les gens sont prêts à payer (mais ce n’est pas une obligation, vous pouvez travailler sur un business pour gagner de l’argent sur internet, pas pour satisfaire une passion).

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 5

Le mythe des revenus passifs

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 6

La première chose est d’éviter le mythe des “revenus passifs”.

La notion de revenus passifs est née dans les années 2000 aux USA avec les “gourous du web”, qui vous disant qu’il suffisait de créer ebooks, de faire des formations vidéo… sur un sujet, et ensuite cela va se vendre tout seul.

Ce mythe banalisé par le livre “La semaine des 4h” est malheureusement trompeur : sur internet, le problème n’est pas de créer une formation vidéo ou un ebook, mais de le vendre (voir d’ailleurs mon avis sur le livre “La Semaine de 4 heures“).

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 7

Le problème sur le web c’est la distribution, c’est-à-dire être visible aux yeux de vos prospects.

C’est comme vendre dans une grande surface :  le problème n’est pas d’avoir un bon produit, mais de se faire référencer, d’être visible dans les rayons…

Et pour cela :

  • Soit il faut avoir un produit incontournable (ex: Coca Cola…) = être un “gourou” du web ou être très bon en référencement
  • Soit avoir un produit nouveau sur son marché (ex: Red Bull…) = avoir une formation vidéo comme mon livre “Le Growth Hacking”
  • Soit avoir un produit régional = miser sur les produits local comme proposer ses prestations sur Nantes
  • Soit payer pour être visible (ex: payer pour être en rayon) = faire de la publicité Google Ads ou Facebook Ads

Donc gagner de l’argent sur internet simplement en créant un ebook et en le mettant sur un site est faux.

Cette fausse bonne idée était vraiment une tendance aux USA dans les années 2000, en vendant des produits de manière “automatique” en faisant du volume.

Mais comme je l’ai indiqué dans plusieurs articles et vidéos, le problème ces techniques se faisaient surtout aux USA, or en France il n’y a pas le même maturité ni le même volume.

Il y a plus de 60 millions de Français, alors qu’il y a plus de 250 millions d’américains… on n’est donc pas du tout sur la même taille de marché.

De même, il n’y a pas la même maturité sur les achats sur le web (aux USA, l’achat de formations vidéos, ebook… est bien plus commun).

C’est pourquoi, il est un plus compliqué de monétiser un blog ou un site web.

Sans compter qu’il y’a aussi de plus en plus de concurrents sur les sujets (le positif c’est qu’ils participent à évangéliser les internautes à acheter des produits en ligne).

Par exemple avec ma formation La Star marketing Academy, c’est un produit récurrent à 25€/mois qui devrait en théorie facilement à vendre… et donc il suffit d’en vendre 100 par mois pour faire 2500 € de Chiffre d’Affaires.

Mais il y a plusieurs problèmes :

  • D’abord, proposer un produit qui réponde à un vrai problème, et ensuite que ce problème soit valable dans la durée.
  • Ensuite, vous ne touchez jamais 25 € net. Sur ces 25€ TTC,  vous enlevez
    • 20% de TVA
    • Les commissions de la plate forme de paiements (Stripe, paypal…)
    • Les frais de la plateforme de vente de la formation (podia, clickbank…)  qui permet d’avoir un traitement automatique des paiements, de la facturation
    • Et si vous passez par des affiliés, vous leur donnez encore 30% sur le CA net
    • Les impôts et taxes diverses (minimum 30% mais généralement 50%).

Donc au final, sur 25€ / mois, il ne vous reste plus grand chose.

A noter : un autre inconvénient des produits à abonnement, c’est que beaucoup de personnes refusent de s’engager sur la durée… elles préfèrent payer 1 seule fois (et plus cher !) que de s’engager ne serait-ce qu’un mois.  C’est très bien pour s’assurer des revenus récurrents mais c’est assez lourd à gérer sur la durée (création de contenu tous les mois, idées pertinentes…)

C’est pourquoi, il faut vraiment comprendre que les petits produits à moins de 25 € ne vous feront jamais gagner de l’argent sur internet.

Sauf justement à en sortir un nouveau tous les mois… mais c’est une autre stratégie plus chronophage (mais au final très efficace si l’on est capable de répondre à un nouveau problème régulièrement).

Un bon exemple dans le domaine, c’est Antoine BM qui sort tous les mois une nouvelle formation vidéo sur tout et n’importe quoi  (il en a fait plus de 100 à ce jour !) :

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 8

Et encore, lorsque Antoine BM parle de “petits produits”, ce sont le plus souvent des formations à 100 € l’unité… ce qui est déjà un beau chiffre d’affaires.

En revanche la méthode de vendre des petits produits pas chers à un avantage : mettre le pied l’étrier et faire entrer un prospect dans un cycle d’achat (à condition de le convaincre ensuite d’acheter vos autres produits).

Par exemple, j’ai un petit bouquin qui me permet pas forcément de gagner de l’argent mais justement de nouer une relation commerciale.

C’est-à-dire de me faire connaitre et de pouvoir avoir des qui me font confiance et qui sont passé au premier niveau d’achat.

Ce petit produit (ebook & vidéo), s’appelle ‘’1 mois pour écrire du contenu qui fait rêver’’.

C’est un petit produit qui vaut 7€ TTC :

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 9

Il me permet de mettre mes prospects dans un processus d’achat, et c’est essentiel.

En effet, si vous ne mettez pas rapidement vos prospects dans un processus d’achat au départ, c’est un peu compliqué après de leur faire acheter quelque chose plusieurs semaines plus tard (plus de besoin, vos conseils gratuits suffisent, ils ont déjà acheté ailleurs…).

Le principe est de se dire que s’ils ont déjà acheté un premier produit de votre part, et qu’ils en ont eu pour leur argent, ils vous font confiance pour en acheter d’autres.

Donc ce produit a simplement pour objectif de nouer une première relation commerciale, c’est pour cela que ce produit doit être conçu… avec le tunnel de vente (voir cet article sur les tunnels de vente) qui vous permettra ensuite d’en vendre d’autres plus cher.

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 10

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 11

D’ailleurs c’est un produit que je vends tous les jours (même si ce n’essaie pas de le vendre en premier, sinon mes prospects n’achèteraient que ce produit au lieu de se laisser tenter par ceux plus chers).

Dans tous les cas, vous aurez compris que vous ne ferez jamais fortune parce que vous doutez bien qu’un petit produit à 7 # vous n’alliez jamais en vendre des centaines (sauf à faire de la publicité et à faire des ventes supplémentaires liées à ce produit).

Le but de ce livre à 7 € est de trouver des clients chauds et intéressés par votre thématique et de les faire entrer dans votre tunnel de vente.

En revanche, ce petit produit à 7 € pour être une bonne offre pour de l’affiliation.

Les affiliés sont des personnes qui ont une liste de prospects, et qui proposent à leurs contacts d’acheter vos produits.

Par exemple, s’ils vendent mon produit à 7€, ils gagnent entre 3€ et 4€ dessus parce que je mets des commissions importantes (50%).

Le résultat c’est comme qu’ils m’apportent un prospect chaud pour “rien”… en fait ce sont même eux qui vous donnent de l’argent pour vous apporter un prospect chaud !

C’est encore au lieu de payer Google Adwords, Facebook Ads avec x€ le clic (à condition bien entendue de trouver des affiliés avec une bonne liste de prospects !)

Un technique dérivée était souvent utilisée sur le web pour gagner de l’argent : c’est la technique de la commission à 100% !

Cette technique fonctionne quand on vend un petit produit qui ne coute pas trop cher ( justement 7€).

Dans ce cas on donne tout simplement 100% de commission à l’affilié pour chaque vente afin de l’inciter à faire une grosse promotion du produit.

La personne se dit “Waouh, c’est génial 100% de commission, c’est tout bénéfice pour moi !”.

Sauf que derrière, ce qu’il ne sait pas, c’est que généralement votre objectif est de  « pomper sa liste » et d’aller récupérer un maximum d’acheteurs potentiels pour ensuite vendre vos produits plus chers via un tunnel de vente.

C’est comme au Mac do : vous venez pour un Burger, mais au final vous prenez un menu, avec un coca maxi et une glace !

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 12

Votre but est de transformer ce client qui est rentré au départ dans votre base pour un petit produit à 7 euros, en 25, 100 ou 250 €

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 13

C’est pour cela que généralement cette technique des commissions à 100% se fait sur les petits produits qui sont inférieurs à 20€.

La clé est de construire une liste de prospects chauds et de leur vendre derrière un produit qui est beaucoup plus important .

Gagner de l’argent sur internet… les méthodes qui marchent !

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 14

Pour gagner de l’argent sur internet, on part généralement d’une situation de départ simple : la plupart des gens débutent dans le blogging, ou avec un site internet, n’ont pas un gros volume de trafic.

Et donc, si vous avez un petit trafic (quelques dizaines voire quelques centaines de visiteurs par jour), c’est forcément très compliqué d’avoir une stratégie de vente en volume (avec des petits produits).

C’est pourquoi vous devrez vous concentrer sur la stratégie de valeur.

La stratégie de valeur, c’est quoi ?

C’est tout simplement se dire on ne va pas vendre en fait des petits produits à 7€ mais on va essayer de vendre des gros produits chers qui vont apporter toute de suite beaucoup d’argent.

Le principe est de se dire que c’est beaucoup plus simple de vendre 1 produit à 1000€ lorsque l’on a 100 visiteurs / jour, que de vendre 1000 produits à 1€ quand on a 100 visiteurs / jour.

C’est mathématiquement plus simple, car l’effort pour faire sa première vente est souvent ce qu’il y a de plus compliqué.

C’est pourquoi, pour gagner de l’argent sur internet, il faut plutôt vendre ses services, et générer de la valeur, plutôt que de miser sur la vente de petits produits.

Dans les méthodes, je ne parlerai pas de celle qui consiste à faire de la prestation de services directes (travailler pour un client et de faire à sa place).

En effet, c’est une méthode qui ne nécessite pas forcément d’internet, il suffit d’avoir un bon réseau, de démarcher directement des prospects…

Je vais plutôt vous présenter des méthodes plus originales pour ne pas vendre votre temps en faisant à la place de votre client, mais de dégager du temps pour monter en puissance.

Méthode 1 pour gagner de l’argent sur internet : Le Coaching

prestations coaching

La première méthode (la plus classique), c’est le coaching.

Le coaching c’est simple vous avez une personne qui tout simplement a besoin d’aide, et vous êtes là pour lui expliquer comment faire (soit en lui expliquant quoi faire et comment le faire).

Dans ce cas, vous la coachez sur une période donnée.

Le coaching passe par des actions à réaliser, mais aussi à poser des questions sur ce qu’il conviendrait de faire (en effet le questionnement est l’un des meilleurs moyens d’aider une personne à se décider par elle-même).

Ce qui est bien ce que

  • vous travaillez 1h avec votre client, et c’est ensuite lui qui agit (au contraire de la prestation où vous faites à sa place)
  • vous allez pouvoir vendre plusieurs sessions pour l’aider à avance, c’est dire que d’abord une petite session initiale, ensuite une ou deux semaines plus tard une session d’avancement (et ainsi de suite).

Vous pouvez aussi faire des choses pour lui…car cela motive les gens, avec en plus en rendez-vous dans X semaines qui obligeront à mettre des actions en place.

Le coaching est comme un coup de pouce qui permet de faire la bascule (comme pour des dominos).

C’est pourquoi que c’est une formule qui marche bien car il y a beaucoup de personnes qui ont du mal à passer à l’action seules.

Or le fait d’être là et pour donner l’impulsion (que penses-tu de cette situation, à ta place il faudrait faire quoi…. puis une TO DO liste, un plan d’action…) permet de se mettre dans une démarche active. (et réaliste).

Il est important de prendre son temps, car le coaching est une des choses les plus difficiles à faire, car il faut lutter contre la résistance interne, les contraintes…

Le coaching doit être là pour motiver et atteindre les objectifs réalistes.

Méthode 2 pour gagner de l’argent sur internet : L’audit Express

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 15

La deuxième méthode pour gagner de l’argent sur internet, c’est l’audit express.

L’audit express est fait pour des prospects qui ont un problème spécifique, et qui veulent un premier niveau d’aide pour les guider.

Par exemple un problème de conversion sur un site internet, des problèmes de trafic…

L’audit express a pour objectif de travailler sur ce sujet 1 à 2h.

Le but est de faire le point de la situation, ou de débloquer un problème précis.

Attention : généralement il y a une petite préparation (une demi-heure avant).

Donc vous devrez le prendre en compte dans votre prix de revient :

  • une demi-heure de préparation,
  • 1h à 2 heures d’audit live, avec la rédaction en même temps d’un plan d’action / compte rendu qui est envoyée juste après le rendez-vous.

C’est pour cela que vous devez structurer ce coaching express pour ne pas exploser le timing.

Par exemple j’avais un fichier Google Sheets que j’avais en fait en ligne avec un certain nombre de questions, un certain nombre d’idées…

Cela permet d’avoir une trame à présenter via Zoom avec des points-clés, avec en amont quelques questions posées par email pour remplir le fichier.

Vous devez savoir qu’à chaque fois vous allez dépasser un tout petit peu votre timing, car il faut toujours sur promettre et sur délivrer (c’est dire qu’il faut donner toujours un peu plus que son argent pour que la personne dise à oui waouh c’est pas mal).

D’où l’importance du travail de préparation en amont pour bien cadrer son audit (ce que l’on fait ou pas…).

Avec un fichier Excel avec des questions types on peut entrer vite dans la phase de discussion : est ce que tu as fait ça, tu devrais faire ci, tu devrais faire ça, pourquoi il faut le faire, comment il faut le faire, quel outil…

Au fur à et mesure de la discussion, vous remplissez votre feuille Excel devant la personne qui est avec Zoom, ce qui vous permet de lui remettre à la fin de document par un email avec ce que l’on s’est dit, le plan d’action…

Par contre, il faut facturer un peu plus cher que l’heure de coaching, du fait de la préparation et du dépassement.

Méthode 3 pour gagner de l’argent sur internet : L’atelier de 2 heures (en ligne ou en physique)

Gagner de l'argent sur internet : les 4 méthodes pour monétiser un blog ou un site facilement ! 16

La troisième méthode pour gagner de l’argent sur internet, c’est la petite formule d’atelier live de 2h.

Cette formule d’atelier via Zoom en 2h à pour objectif de résoudre un problème simple :

  • Créer une landing page
  • Apprendre les bases du copywriting

Généralement vous commencez par une présentation Powerpoint durant 1h, et ensuite vous passez aux questions/réponses pendant encore 1 heure avec des cas pratiques des personnes qui y assistent.

Ce genre d’atelier est au forfait (ex: 50 euros / participant), mais cela peut aussi être un moyen de vendre ensuite vos prestations.

Le but derrière étant de vendre vos prestations, du coaching…

A noter : vous pouvez aussi faire du présentiel. Pour cela vous devez louer une salle de réunion ou un espace de coworking ou des salles d’hôtels.   Mais c’est plus de la formation classique. La formation classique, c’est au minimum une journée de formation (400 à 800€ ou plus).

Ce qui est important, dans ces formations, c’est éviter de trop en mettre ou de vouloir trop apprendre aux personnes.

Il faut absolument éviter de faire un truc qui va être trop long ou trop compliqué, parce qu’il n’y a rien de pire pour des gens qui participent à une formation physique de se retrouver largués.

Il faut donc partir de la fin : définir ce que les gens devront réaliser / comprendre à la fin, et partir de là pour construire votre programme de formation.

Et ne soyez pas trop ambitieux… minutez chaque phase, afin d’être sûr que c’est réaliste !

D’autant plus que le problème, c’est que vous avez souvent des niveaux qui sont vraiment très divers dans les personnes qui assistent à une formation virtuelle et physique, et donc que ce n’est pas facile à gérer.

Et s’il y a vraiment des niveaux très divers et il faut faire plusieurs groupes ou demander des prérequis.

Sinon vous aurez des personnes qui seront déçues (et à juste titre) et vous risquez qu’elles vous demandent un remboursement.

A noter: si vous faites des formations physiques, demandez toujours de l’argent en avance… et faites signer un devis avec le programme de formation et les prérequis…

C’est vraiment très important d’avoir un programme qui est plutôt “simples” que de vouloir transmettre toutes vos connaissances…

De même, proposez des supports, des checklists, des guides, des vidéos complémentaires… pour que les gens qui sont largués puissent se débrouiller un petit peu après tout seul après la formation.

Pour la réalisation de la formation, ce qu’il faut savoir, c’est que grosso modo si vous faites aller une demi-journée de formation, vous avez grosso modo entre une demi-journée et une journée de préparation.

Donc faire une formation d’une journée, c’est au minimum 1 à 2 jours de travail (lorsque l’on connaît son sujet !!).

L’intérêt bien sûr, est de pouvoir réutiliser régulièrement le même support de formation, et de capitaliser sur ce travail… car une fois que vous avez fait le support, vous pourrez refaire la formation, et juste la réactualiser un petit peu.

Également vous devez prévoir une manières différente d’apprendre.

Il y a certaines personnes qui veulent avoir des cas pratiques, d’autres qui veulent des checklists, d’autres qui veulent une partie théorie…

Il faut satisfaire tous les niveaux et tous les types d’apprenants, et faire des exemples et des exercices pratiques.

A noter : personnellement, je vous conseille aussi de faire une session de Questions / Réponses 2 ou 3 semaines après la formation afin de permettre aux personnes formées de vous poser des questions, ou de revenir sur un sujet.

Lors des web séminaires, il est important de faire des études de cas, et de ne pas rester trop théorique (idéalement faire quelque chose de pas à pas), en laissant les personnes avancer sur chacun des sujets pendant une petite période.

Vous pouvez même le faire en live dans la partie cas pratique de votre formation: vous dites voilà est-ce qu’il y a quelqu’un qui veut être un exemple que l’on pourra utiliser, comme exemple dans la formation.

Lors d’une formation, essayez d’avoir une dizaine de personnes au maximum (5 à 6 est un bon volume).

A plus de 10 personnes cela devient trop complexe parce qu’on ne peut individualiser (surtout que vous avez toujours une ou 2 personnes qui sont en avance, et 1 ou 2 qui est larguée… et là boom c’est fini la formation).

Je vous conseille également d’inclure après la formation un groupe privé Facebook, un groupe WhatsApp. pour faire une petite prolongation du web-séminaire live.

C’est aussi un très bon moyen d’augmenter ses revenus…

Dire lors de la formation, que vous avez un petit programme pas cher (ex: 1h ou 2h)  pour quelques centaines d’euros de € de plus.

Le principe est de la proposer lors de la formation, et pas plus tard, parce que les gens sont encore chaud ils veulent encore apprendre…

Essayez également de leur mettre en place un programme d’action à mettre en place juste après la formation.

Car c’est souvent le problème des gens qui suivent une formation, ils suivent la formation mais derrière, ils ne font rien du tout (ou très peu…).

Et ce n’est bon ni pour vous, ni vous le client.

Vous risquez d’avoir un bouche-à-oreille négatif, avec des clients mécontents de votre formation, et donc il faut vraiment faire en sorte que les personnes soient vraiment contentes, et qu’elles aient appris quelque chose que ce soit concret et pratique.

Evitez aussi des problèmes longs ou complexes… faites plutôt plein de petits exercices, des quizz… pour valider les acquis.

De même, parfois les gens en ont plein la tête…

Ils ont appris plein de trucs et après bon ils lâchent un peu leur attention.

Essayez donc de prévoir des temps ‘’temps morts’’, par exemple une pause-café ou un moment de pause.

Si nécessaire ce que vous faites, vous prenez à part une personne durant ce quart heure de pause pour l’aider sur son cas pratique…

Une autre astuce, vraiment importante, c’est qu’au début de la formation vous devez leur demander de se présenter en quelques mots et ce qu’ils attendent de la formation ” Qu’est-ce-que vous attendez de la formation, qu’est-ce-que vous voulez apprendre ?…”

Cela vous permet en fait après de revenir là-dessus lors de la formation et de personnaliser.

Vérifiez aussi le respect des horaires.

Il y a certaines personnes en fait qui ont parfois des contraintes personnelles (mon fils à aller chercher, un train, un taxi…).

Donc valider bien que les horaires sont ok (on commence à telle heure, est ce que quelqu’un veut finir à telle heure…) et à ce moment-là vous réduisez la pause déjeuner, vous adaptez la formation pour une personne…

Un autre point est de verrouiller la formation.

Vous devez tout au début énoncer les objectifs de la formation (par exemple la formation à pour objectif de vous apprendre à mettre en place des calendriers éditoriaux et à savoir combien d’articles publiés, quelle est la structure…).

Vous dites ça clairement, vous l’écrivez sur le support de cours, et en complément vous demandez aux gens s’ils sont d’accord là-dessus “Dites moi d’accord si ça vous convient ?”, “c’est bien ce que vous souhaitiez ?3 “Est ce que c’est d’accord pour cous,  et vous aussi…’ ?’.

C’est une technique de manipulation, mais c’est une technique qui va inciter les gens à se dire ok je suis d’accord sur ce principe-là.

Si vous ne faites pas cela,  et cela m’est arrivé une fois, vous commencez la formation, ‘’Bonjour on va parler de la formation d’achat, on a une grosse journée ; aujourd’hui, on va faire ça’’…

Puis à la fin de la journée vous aurez une personne qui n’aura rien dit et qui dira “Moi quand je suis inscrit je ne pensais avoir ça, là je suis un peu déçu…”

D’où l’importance de rappeler l’objectif de la formation et de mettre tout le monde en phase.

Le fait de la verrouiller et bien dire que l’on est tous d’accord là dessus, va vous permettre tout simplement d’avoir ‘’leur accord’’ et vont pas déjuger derrière car ils auront été d’accord dès le départ.

Si vous n’avez de support papier, prévoyez au minimum un bloc note, un crayon…et même si beaucoup de gens ont leur ordinateur.

C’est quand même important donner quelque chose de physique, les gens ont l’impression de partir avec quelque chose… et ça c’est vraiment essentiel parce que (parfois les gens se disent oui j’ai payé 1000€ pour rien du tout, et parfois il y a même les gens qui viennent en touriste, qui viennent sans ordinateur, sans rien ! ).

A noter :  vous pouvez aussi vendre de la formation sur mesure. C’est la formation sur site, vous allez en fait voir les gens dans leur l’entreprise. Vous allez dans l’entreprise ABCD pour une formation sur votre ordinateur sur comment faire ceci, comment faire cela…  C’est assez efficace parce que les formations génériques ne sont pas toujours adaptées  à tous les besoins. Vous pouvez aussi le combiner avec une formule de prestations (‘’je fais pour vous’’). C’est intéressant si vous vous adressez aux gens qui ont des besoins assez précis, Soit au forfait (voilà pour X centaines d’€, je vous fais le site internet, je vous l’installe, je mets une base wordpress, je mets un thème…), soit via du sur mesure.

Méthode 4 pour gagner de l’argent sur internet : Le MasterMind

mastermind

L’autre moyen de gagner de l’argent sur internet, c’est le MasterMind.

Le MasterMind qu’est-ce que c’est ?

C’est une réunion qui se fait entre un groupe de personnes qui ont un intérêt sur une thématique, sur un secteur donné et qui sont là pour discuter régulièrement, d’échanger et même assister une formation.

  • Soit vous avez le MasterMind collaboratif.

Le MasterMind collaboratif c’est vraiment simple.

Les gens viennent à la séance, et chacun et tour à tour ils sont ‘’le client’’ avec un problème, et les autres essayent d’apporter des solutions…

Le “client” expose son problème pendant 5min, et durant cette période les autres n’ont pas le droit de dire, ils n’ont pas droit d’interrompre le client…

Ensuite une fois que le client a posé sa problématique, elle est reformulé par le “maitre de cérémonies” ou par le responsable du groupe qui dit résume “Alors si j’ai bien compris ton problème c’est ça, ça et ça.”

Le client doit ensuite dire oui.

Ensuite pendant une dizaine ou une quinzaine de minutes, les gens proposent des solutions “Alors la solution que je te propose c’est ça, ça, ça et ça”.

Pendant ce temps-là, “le client” ne doit surtout pas intervenir, elle ne doit pas poser des questions, elle doit juste noter et à la fin elle dit “voilà de toutes les solutions que j’ai eu, moi j’ai trouvé celle-là, celui-là et je compte bien le mettre en place.”

Parfois on a des MasterMinds qui peuvent vraiment partir dans tous les sens, il faut vraiment essayer de faire court et d’aller à l’essentiel et directement proposer des solutions.

Généralement cela prend le format une demi-journée ou 2h ou 3h.

On peut le faire par Zoom ou en physique. En face à face forcement cela marche beaucoup mieux, mais par Zoom c’est aussi plus simple.

Ainsi, une personne commence et dit voilà j’ai tel problème, voilà mon challenge, voilà ma difficulté actuelle et bien j’aimerais avoir l’aide là-dessus…

Puis les autres, 2 autres, 3 autres ou 4 autres (généralement il faut 4, 5 personnes pas plus), sinon cela devient compliqué.

Ce qui est intéressant , c’est de varier les gens qui sont dans le groupe mastermind.

Il ne faut surtout pas avoir les gens qui font le même métier ou qui ont exactement le même profil ou qui ont exactement la même activité parce qu’ils vont être concurrents et ça n’apporte pas de la nouveauté.

Il faut par exemple qu’il y a un marketeur, un entrepreneur, un développeur…

En fait il faut des personnes qui ont des profils différents.

  • Soit vous faites une MasterMind avec un maitre de cérémonie qui est ‘’le sachant’’.

Généralement il commence par faire une petite formation pendant une 1h ou 2 (voire demi-journée ou une journée complète).

L’intervenant fait sa formation, puis on passe au Mastermind où l’on peut échanger de bonnes pratiques avec des “client” qui disent moi mon problème c’est ça : est- ce que vous pouvez m’aider ?

Le Master Mind c’est un format qui est intéressant parce que en fait vous n’avez pas à produire tout le contenu et surtout cela met en réseau des gens et cela génère du Networking, de l’échange de bonnes pratiques…

Généralement le MasterMind se vend sous la forme d’un abonnement avec X réunions qui soient avec des formations (ou pas) avec des intervenants externes.

Il faut avoir des gens qui ont le bon état d’esprit et pas des gens qui sont un petit peu déprimés, dépressifs ou qui n’ont pas d’idées…

Plus vous aurez des gens qui sont un peu dans le même état d’esprit mieux cela ira.

Et si les premières sessions marchent bien, après ça sera une émulation.

A noter  il existe aussi le format mastermind détente / voyage.

  • C’est un format  de semi-vacances. C’est-à-dire en fait vous passez une semaine ou 3, 4 jours, voire  en weekend à faire des 1/2 journée de travail. Vous faites de la formation, vous faites cours…et dans l’après-midi vous vous baladez.
  • Cela se fait beaucoup en fait aux USA mais aussi en France. Par exemple, le MasterMind du Sud organisé par Mickael MESSA.  Il y’a une partie à la pro… et des parties plutôt détentes et ça c’est pas mal parce que ça permet de créer vraiment un esprit d’émulation ça permet en fait de se détendre un peu c’est quand même assez sympa.
  • Généralement aux USA cela se fait sous format croisière.  Le format croisière est simple. Les gens sont  pendant une semaine en bateau et pendant la journée il y’a des cours, on fait des formations, on pose des questions, on a des ateliers… et la fin de journée, c’est détente.

Un autre format c’est la 1/2 journée de MasterMind (le master mind express).

Il faut créer deux groupes ou trois groupes avec un leader par groupe qui est responsable du groupe et qui va faire respecter les règles et qui lui aussi apporte en fait des solutions.

A noter : si vous êtes animateur, pour trouver des idées, le bon truc à faire, c’est de noter idées pendant que la personne réfléchit.  Vous notez comme cela des petites idées et après vous laissez une ou deux personnes parler et quand les sujets sont épuisés, là maintenant vous venez avec vos idées à vous. Comme vous laissez la possibilité aux participants de s’exprimer à nouveau et vous revenez ‘’en sauveteur ’’ pour relancer avec des idées si la discussion s’épuise.

Cela nécessite bien entendu de maitriser son sujet…

Article précédent
Comment devenir artiste peintre et réussir à vendre ses toiles ? 6 conseils pour vous lancer ! 30

Comment devenir artiste peintre et réussir à vendre ses toiles ? 6 conseils pour vous lancer !

Article suivant
Comment envoyer un message groupé à ses contacts Linkedin ? 31

Comment envoyer un message groupé à ses contacts Linkedin ?

Sur le même thème