star marketing academy
Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 1
Partagez les articles :

J’ai créé mon premier  blog en 2006, et avec le recul voici 55 conseils pour tenir un blog B2B, que cela soit un blog d’entreprise, ou un blog B2B personnel (pour un consultant, un Freelance…).

Au dommaire de ce conseil masquer

1 – Ce qui est le plus important c’est votre liste de prospects.

C’est en particulier votre  liste d’emails qui va vous permettre de pousser régulièrement des informations à vos contacts.

Faites tout pour augmenter votre liste de prospects, car généralement vous allez perdre 1% de vos abonnés tous les mois (adresses emails erronées, changement de travail…).

De même faites attention à ce que vous leur envoyez pour ne pas les lasser… il suffit d’un mauvais email pour perdre immédiatement votre crédibilité et des abonnés.

Avant d’envoyer un email, vérifiez bien que soit il apporte de la valeur ajoutée à vos lecteurs, soit vous allez vendre quelque chose !

 

2 – Ce qui est le plus important c’est la simplicité…

La complexité, les choix multiples… font de l’indécision et n’incitent pas les lecteurs à agir.

Donc faites simple, il faut que votre message puisse être compris par un enfant de 10 ans, ou même vos parents.

Soignez par exemple la page d’accueil de votre blog pour expliquer ce que vous faites, vos services… en étant clair et limpide sur votre offre.

 

3 – La clé pour monter un business sur internet basé sur un Blog B2B, c’est de mettre en place un système.

Faites des checklistes, des procédures… de tout ce que vous devez faire pour faire votre travail, et ainsi vous aurez monté un « business ».

Une fois que tout est codifié et standardisé, vous pourrez alors passer à une autre activité car vous pourrez soit automatiser votre première activité, soit sous traiter / déléguer… et surtout optimiser (et voir ce qui fonctionne  ou pas).

 

4 – Mettez vous toujours des dates limites pour chacune de vos actions… même si ce n’est pas un projet.

En effet, si vous ne fixez pas des limites et une durée précise pour une tâche, vous allez immanquablement y passer plus de temps…

C’est une Loi immuable, plus vous avez de temps disponible, plus vous allez y passer du temps;

 

5 – Le meilleur moyen de réussir vos projets c’est de trouver des plages à exploiter dans votre agenda (souvent réduire de moitié votre temps “perdu”)

Par exemple si toutes les jours vous passez 1h à regarder la TV, 1 heure à lire votre journal… fixez vous seulement 30 minutes de TV et de lecture de journal en choisissant uniquement ce qui est important de lire ou de voir.

Bien sûr de mode « commando » ne doit être mis en place que sur une petite période… sinon vous allez vous démotiver.

 

6 – La meilleure qualité d’un entrepreneur, c’est savoir vendre.

En effet tout est affaire de vente : vendre son projet, vendre ses produits…

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

Heureusement vendre s’apprend vite (voir la sélection des meilleurs livres marketing) et avec les A/B testing on peut vérifier ses intuitions !

 

7 – Le plus important c’est la 1ère vente…

En effet le plus dur c’est de réaliser un produit vendable et de mettre en place tout le processus de vente…

Donc l’objectif numéro 1 est d’arriver le plus vite possible à un produit de qualité “vendable”, quitte à l’améliorer rapidement selon les retours des premiers clients.

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 2

De même avoir un premier produit permet de se confronter à la réalité du marché, et à voir s’il y a une vraie demande solvable…

 

8 – Les blogs B2B sont des outils intéressants pour un business, mais ce ne sont pas de vrais business !

En effet un blog c’est juste un outil pour vendre des produits, proposer des services… Ce n’est pas ce qui vous permettra de faire des ventes, de fidéliser les clients…

Un business c’est répondre à une demande client avec un produit ou des services.

 

9 – Gagner de l’argent via la monétisation des espaces publicitaires d’un blog B2B est dépassé…

Le mieux c’est de mettre en place un business, et d’utiliser votre blog pour en faire la promotion.

Un blog n’est qu’une plateforme de communication interne et externe pour trouver des clients, ce n’est pas un métier (le métier d’écrire des contenus, c’est journaliste !).

 

10 –Vous devez faire un business qui travaille pour vous et non pas devenir l’esclave de votre travail.

Si vous travaillez 12h par jours, que vous n’êtes pas récompensé en retour, et que vous n’avez pas de perspectives d’amélioration, c’est que vous vous y prenez mal.

Vous êtes devenu l’esclave de votre travail, alors que vous devriez être le Patron !

Vous devez donc revoir votre manière de voir votre business, et identifier ce qu’il faut changer.

 

312050_245859868793144_125001550878977_712548_1828664273_n

11 – Quand vous avez trouvé un truc qui fonctionne bien, ne vous arrêtez pas !

Si vous avez un blog qui marchent, des campagnes Google Adwords, Facebook Ads qui convertissent… continuez à exploiter ce filon un maximum plutôt que de tester sans cesse de nouveaux outils.

Il faut absolument résister aux modes, aux nouveaux canaux… et disperser ses efforts et ressources.

 

12 – Si vous arrêtez de progresser et de développer votre business, vous régressez.

En effet le Web est une jungle : si vous ne continuez pas à améliorer vos produits, à écouter vos clients, à prendre en compte les nouvelles tendances…

Vous êtes certain que vos concurrents (ou de nouveaux concurrents) vont vous dépasser tôt ou tard…

Pour vous aider, vous devez définir 1 indicateur clé (l’OMTM ou North Star Metric), qui va guider vos actions et être un filtre sur ce que vous allez faire avec et pour votre blog B2B.

Si cette action n’apporte rien à votre objectif, vous devez dire non.

 

13 – Attendre d’atteindre un niveau de business pour sous traiter ou déléguer, ou utiliser des logiciels est une erreur…

Vous ne devez pas attendre d’avoir les moyens pour sous traiter, car vous n’arriverez jamais justement à atteindre ce niveau de business.

Vous devez sous traiter rapidement pour au contraire vous concentrer sur votre business et développer la valeur ajoutée et la promotion.

Cela peut être un stagiaire, une assistante off shore… afin de déléguer les tâches à faible valeur ajoutée.

Seul on va effectivement plus vite, mais à plusieurs on va plus loin…

Vous pouvez aussi investir sur des outils marketing et de growth hacking pour gagner du temps (voir cette liste).

 

14 – Ne tombez pas le piège de vous comparer aux autres…

Comparez plutôt ce que vous faisiez avant, et ce que vous faites maintenant.

Vous devez penser à vous améliorer plutôt que de regarder ce que font vos « idoles » et mentor.

Soyez différent, et pas un sous-quelque chose.

Si vous regardez toujours un concurrent en référence, vous allez faire “comme lui’, et vous n’arriverez jamais à sortir du lot.

Vous devez exprimer votre personnalité et vos spécificités dans votre blog B2B, et en faire votre avantage.

 

15 – Différenciez vous en traitant les internautes comme des personnes et pas comme des « clients ».

En effet trop d’entreprises prennent trop de recul envers le client en pensant « professionnaliser » leur business (pas de relation directe et personnelle avec les clients, pas de rencontre physique…).

En faisant cela vous vous coupez du lien émotionnel avec vos prospects, de la puissance d’établir des relations… et donc le client se considèrera comme un simple « fournisseur» et pas quelqu’un de privilégier.

Il faut donc éviter le discours “corporate”, aseptisé… et parler de VOUS !

Votre blog B2B doit refléter votre personnalité, ce qui vous rend différent, votre expertise…

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 3

Demandez leur aussi à vos prospects et clients de vous parler, cela peut être via des études de satisfaction, via Twitter, via Facebook… La communication doit se faire dans les deux sens.

 

16 – N’essayez pas de faire des trucs trop élaborés au niveau de votre tunnel des ventes

Certes, il est tentant de prévoir des offres cross-sell, down-sell, up-sell…  mais tant que l’offre principale ne fonctionne pas, cela ne sert à rien.

Il faut commencer par créer un concept original et inédit,  une proposition irrésistible… et uniquement ensuite faire un tunnel de vente complexe…

Si votre produire principal n’est pas compris par les clients, ils ne le seront pas plus par vos autres offres…

Donc, pensez en premier à votre offre principale, et faites simple avant tout !

Une fois que vous avez trouvé la bonne formule, vous pourrez complexifier votre offre et augmenter la valeur par client.

17 – La vente ne se termine pas une fois que vous avez touché l’argent…

Au contraire, c’est là que le boulot commence.

Vous devez aider vos clients dans la prise en main de votre produit ou de vos services, à les satisfaire, à les faire recommander votre produit….

Vos premiers clients doivent être vos prescripteurs et les personnes qui vont vous permettre de faire évoluer le produit.

 

18 – C’est impossible de faire plaisir à tout le monde…

Vous devrez faire des choix et gérer des priorités… et accepter d’être clivant !

Par exemple vous ne pouvez pas embaucher ou augmenter les salaires sans penser avant aux investissements de l’entreprise, ni de rester dans le politiquement correct et ne jamais faire de polémiques.

Vous devez accepter d’avoir un avis qui n’est pas celui de tout de monde, car justement ceux qui pensent comme vous seront en phase avec votre attitude, et seront ainsi vos meilleurs prospects.

C’est la même chose pour les clients, vous ne pourrez pas satisfaire toutes les demandes et vendre à tout le monde, concentrez vous sur ce que vous faites de mieux et de plus pertinent et devenez le meilleur dans ce domaine !

 

19 – Créez une équipe efficace est le travail le plus difficile pour un entrepreneur.

Faites donc très attention lorsque vous embauchez ou que vous faites appels à des freelances ou à des sous traitants. Mieux vaut attendre que de recruter de mauvaises personnes (et dans le doute dites non à un profil qui ne vous donne pas satisfaction).

Mais une fois que vous avez la Dream Team, soignez là avec des récompenses physiques (primes, soirées, emails de félicitations…).

 

20 – Ne pensez pas connaître les besoins de vos clients…

Demandez leur, vérifiez via des études, testez en live…

En envoyant une étude ou une enquête régulièrement sur votre liste de contacts, vous allez avoir des grandes tendances.

Cependant pour aller vraiment au fond des besoins et toucher les vraies motivations, vous devez rencontrer les personnes et discuter avec elles “en vrai”.

Vous en saurez plus sur leurs peurs, leurs rêves, leurs freins… pour construire des offres qui vont les séduire !

 

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 4

21 – Le meilleur moyen de finir un produit c’est de le vendre en précommande…

Cela vous obligera à finir le produit dans les temps !

De plus si vous n’avez aucune précommande, c’est sans doute qu’il n’y a pas de marché ou que votre mix marketing n’est pas le bon !!

Enfin, en faisant des précommandes, vous pourrez faire évoluer le produit selon les demandes des premiers clients (ex: livrer 50% du contenu au départ, et faire les 50% du reste en co-création).

 

22 – Pour vos projets, votre business… utilisez des chiffres pour prendre des décisions…

Avec des indicateurs simples (CA, marge, visites, prospects…), vous pourrez prendre des décisions rationnelles et non pas émotionnelles.

Une erreur courante est de se lancer sans réfléchir aux gains  versus pertes…

Par exemple, j’ai décidé de ne plus accepter un nouveau projet sans renoncer à un projet ou une activité dans mon agenda.

 

23 – Vous devez accepter que vous serez obligé un jour ou l’autre de licencier quelqu’un…

Ce n’est pas facile, surtout si la personne est bonne dans son travail et qu’elle n’a rien fait, mais être entrepreneur c’est penser avant tout à l’entreprise avant de penser aux autres…

Cela pourra même être d’accepter de passer la main et de mettre une autre personne à la direction de votre entreprise !

Donc, lorsque vous recrutez un stagiaire, un assistant… si vous avez un doute, c’est qu’il n’y a pas de doute, et que vous ne devez pas le prendre…

De même si vous êtes pas content d’un prestataire, ne pensez pas qu’au fil du temps cela va s’améliorer… au contraire les rancœurs vont augmenter !

 

24 – Publier un article tous les jours sur un Blog B2B ne sert à rien…

Ce qu’il faut c’est produire du contenu de qualité, obtenir des liens et optimiser ses articles pour le SEO.

La qualité et la promotion priment sur le volume.

Les deux seuls cas où le volume est est important, c’est

  • lorsque l’on veut se positionner rapidement sur des mots clés peu concurrentiels, avec un rédacteur en sous traitance.
  • si vous avez une équipe, avec une personne dont la responsabilité est de produire du contenu.

 

25 – Le succès ne se mesure pas au temps passé à travailler

Le succès vient de votre habileté à mettre en place un business, à être réactif et à être plus agile…

Ce ne sont pas les grosses entreprises qui écrasent les petites, ce sont les plus agiles qui dépassent les plus lentes…

Ce n’est pas en travaillant 15 heures / jour que vous aller dépasser les autres blog B2B, c’est en travaillant intelligemment (ex: choix des mots clés, actions de promotion, actions de growth hacking…).

Le travail “à l’heure”, c’est pour les salariés qui doivent être au bureau… Votre responsabilité sera de mener des actions qui vont doper votre business.

 


1395799_10151921555255798_875801218_n

26 – Une fois la première vente lancée, continuez à communiquer avec vos clients…

Cela peut être pour obtenir du feedback, pour vendre des produits complémentaires… mais aussi tout simplement pour leur rappeler à votre bon souvenir et savoir comment cela se passe !

De même, ne pensez pas que les personnes qui n’ont pas acheté lors du 1er message ne vont jamais commander.

Généralement les ventes suivent le principe de -50% à chaque promo.

Par exemple :

  • 100 ventes lors du lancement office
  • 50 lors de la relance de fin de promo
  • 25 lors d’une offre avec un bonus

Il faut donc prévoir de communiquer plusieurs fois :

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 5

Et ne pensez pas que vos clients lisent tous vos emails, qu’ils passent à l’action tout de suite… eux aussi ont des priorités et des journées bien chargées.

 

27 – Votre confiance en vous est un des biens les plus précieux…

Essayez d’éviter de vous démoraliser vous-même…

Regardez de temps en temps des éléments positifs pour continuer à avancer.

 

28 – Il est très difficile de réussir seul dans son coin… Ouvrez-vous vers l’extérieur.

Cela peut être en discutant avec un « mentor » qui vous guide, cela peut être via un « mastermind » pour partager des expériences, cela peut être via un blog où vous racontez votre aventure…

318104_435392883151505_291059167584878_1505801_179730900_n

 

29 – Si vous êtes toujours débordé, c’est qu’il est grand temps de gérer vos priorités…

Concentrez-vous sur ce qui est vraiment important au lieu de gérer des micro-tâches, de vous disperser…

Définissez 1 action prioritaire chaque jour, et commencez par celle ci.

En faisant cela, vous aurez la satisfaction d’avoir au moins atteint votre objectif prioritaire.

Si nécessaire, coupez internet pour éviter les distractions, ou utilisez la méthode Pomodoro pour travailler en sprints.

 

30 – 50% de votre temps (au maximum) doit être consacré à l’écriture…

Le reste des 50% de votre temps doit être consacré à soutenir votre activité :

  • Faire la promotion de vos contenus
  • Créer des produits ou des événemens
  • Optimiser vos conversions (bonus…)
  • Ré-exploiter votre contenu sur d’autres canaux
  • Ecouter vos clients et les fidéliser

La création de contenus n’est pas le but de votre blog, c’est de monter un business !

 

31 – Soyez présent sur tous les canaux, mais sélectionnez 2 ou 3 canaux qui sont vos priorités

Vous pouvez ouvrir un compte sur Twitter, Facebook, Scoop It, Instagram, Tiktok, Snapchat… mais c’est impossible d’être actif et surtout suffisamment visible partout…

Si vous diluez trop vos efforts, vous allez avoir à terme un gros problème…

Il faut se concentrer sur 2 ou 3 canaux (ex: Blog, Linkedin & Podcast sur ConseilsMarketing.com), et être présent de la manière la plus simple et automatique possible (ex : programmer un relai des articles de blogs, vidéos… sur Instagram, Facebook, Twitter…).

Sachant que vous devez aussi exploiter à 100% votre liste contacts sur ces réseaux “secondaires”.

En effet, même si ne sont pas des contacts aussi “chauds” que votre liste d’emails, vos contacts Twitter, Facebook… doivent être exploités lors de vos actions de promotion.

Par exemple, utilisez un chatbot pour envoyer des messages à vos Fans Facebook, PhantomBuster pour envoyer des direct messages à vos followers…

32 – Les revenus récurrents sont la clé pour réussir sur internet.

Si vous êtes sans cesse à la chasse aux prospects, vous allez vous épuiser…

Vous devez « cultiver » et mettre en place des revenus récurrents pour votre business via un abonnement (ex : du contenu tous les mois…).

Pour tous vos produits achetés en 1 fois, vous devez proposer une option supplémentaire avec un paiement récurrent.

Si vous êtes dans le B2B, proposez un accompagnement en plus de votre prestation initiale (ex: un suivi sur 6 mois à raison d’une heure par semaine…).

 

33 – La meilleure manière de réussir c’est de bien faire les choses suffisamment longtemps

Il ne faut pas papillonner et rechercher une méthode miracle…

Il faut choisir une stratégie et la mener à bien (et le mieux possible) pendant au moins 3 mois.

Si vous adoptez une stratégie et que vous changez au bout d’un mois, vous n’aurez ni le temps de l’exploiter à fond, ni de bénéficier des résultats cumulés.

Le plus important c’est de choisir un outil ou une méthode, et de passer à l’action sans se poser trop de questions…

 

34 – Une vente se fait quand on apporte de la valeur ajoutée (une solution) à une personne qui a un problème…

Si ce n’est pas votre cas, vous n’avez pas de business.

Vous devez offrir une transformation  à vos prospects, en les faisant passer d’une situation A à une situation B où ils seront “transformés”.

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 6

 

35 – Si vous vous dites « Je veux gagner rapidement 2000 € avec mon blog B2B », c’est que vous n’avez rien compris.

Si vous voulez 2000 € pour partir en vacances ou acheter une TV, vous feriez mieux d’économiser (ex: une plus fumer, éviter de dépenser votre argent pour rien…).

Avec un blog B2B vous devez avoir un plan sur le moyen et court terme.

Il faut au moins 3 à 6 mois pour espérer voir les premiers résultats pour le référencement naturel, et donc au départ cela ne va pas être mirobolant…

Pour amorcer la pompe vous pouvez aller chercher le trafic et les prospects là où ils sont : faire du guest posting, faire du growth hacking en contactant en automatique des personnes sur Linkedin / Twitter . ….

 

 

36 – Ceux qui « se la coulent douce » sont généralement des personnes qui soit on eu un coup de chance, soit qu’ils ont travaillé comme des malades…

Sur le web, on ne peut s’endormir sur ses lauriers ou avoir des résultats sans rien faire.

Il faut investir en temps ou en argent !

 

37 – Récupérer des cartes de visites, accumuler des contacts Linkedin… ne sert à rien…

Ce qu’il faut c’est exploiter un contact qu’on a rencontré ou qui a rejoint votre réseau…

Il faut prévoir de le relancer proposer un partenariat, proposer un guest posting… et non pas laisser les cartes de visite prendre la poussière dans des tiroirs…

Pour vos contacts Linkedin, Twitter, Facebook… vous devez faire de même et utiliser des outils pour les recontacter régulièrement.

 

38 – Quand vous arrêtez de bosser, arrêtez vraiment…

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 7

En travaillant sur le web on est tenté de consulter son smartphone, de répondre à ses emails le soir… Bref on peut ne jamais décrocher ce qui est une erreur !

Apprenez à couper le fil à la patte et à faire un vrai break !

 

39 – Allez sur Facebook, Instagram, Youtube ou sur Twitter pour discuter, mettre des likes… ce n’est pas bosser !

Il faut toujours vérifier que vous avez bien aire toutes les 4 heures une vraie action qui rapportera immédiatement du business.

 

40 – Ne mettez pas de barrière entre vous et vos lecteurs et clients.

Utilisez la 1ère personne quand vous leur écrivez (« Je »…), et laissez vos coordonnées (email, Facebook…) pour qu’on puisse vous contacter sans problème.

 

41 – Ce n’est pas parce que vous faites toujours comme cela depuis longtemps cela veut dire que vous devez continuer…

Il faut savoir remettre en question ses vieilles habitudes, et savoir prendre en compte les dernière évolutions technologiques, les nouveaux outils, à automatiser…

C’est un faisant toujours la même chose que l’on obtient toujours les mêmes résultats… donc vous devez apprendre à sortir du cadre.

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 8

 

42 – Sortez de votre bureau, et allez rencontrer des partenaires

Réservez 1 ou 2 jours par semaine pour aller déjeuner avec des influenceurs, des prescripteurs, des fournisseurs… afin d’avoir leur point de vue, de nouer des relations personnes…

Si vous restez toujours devant votre écran, vous allez finir par tourner en rond et perdre votre motivation.

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 9

43 – Ouvrez votre esprit…

Si vous restez toujours dans votre petit cercle d’amis, le nez dans le guidon… vous allez vous perdre.

De temps en temps regardez ce que font les autres, prenez un coach, lisez un livre, acheter une formation… pour avoir du sang neuf !

Par exemple, utilisez Audible.fr pour écouter des livres audio durant vos temps de pause.

 

44 – Même si vous avez un petit blog B2B pensez comme une entreprise…

Analysez vos différentes activités de manière séparée afin de calculer le retour sur investissement que vous avez…

Séparez vos différents business (outils, temps…), pour savoir exactement ce qui rapporte, et automatiser ce qui peut l’être.

 

 

45 – Pour faire des ventes, il faut vendre…

Vous devez faire des appels à l’action, proposer des promos… et pas juste mettre de la pub sur votre site Web !

Si vous apportez trop de valeur ajoutée et de solutions, jamais vos lecteurs ne vont faire appel à vous…

Il faut parler du problème, initier les solutions… mais je jamais donner la méthode en entier.

 

46 – Si vous n’êtes pas fier de votre produit, vous n’arriverez jamais à le vendre.

Si vous n’êtes pas vous-même persuadé que votre produit va aider vos prospects, et qu’il vaut la peine, vous n’arriverez pas à le vendre.

Commencez par faire un produit ou proposer un service de valeur que vous-même vous achèteriez !

 

demotivators_picdump_4_640_03

47 – Mettez en place un système pour automatiser votre business et l’automatiser.

Sinon cela sera une quête sans fin…

Vous devez mettre en place un business qui est capable de fonctionne seul sans vous pendant un certain temps (ex : blog avec un système de messages d’auto-répondeur…).

 

 

48 – Si vous pensez petit et vous agissez petit, vous resterez petit !

Faites un peu preuve d’ambition, et visez la lune pour atteindre le ciel.

En début d’année, fixez vous un chiffre d’affaires à atteindre, puis déclinez les actions qui vont vous permettre de le faire.

Vous verrez alors que soit vos actions ne sont pas suffisantes, soit qu’il faut revoir vos objectifs…

 

49 – Proposez toujours une gamme de produit homogène avec un produit « premium » plus cher.

Il y a toujours des personnes qui sont prêtes à dépenser plus pour plus de services !

Donc ajoutez du consulting, du coaching… avec un produit « normal » pour apporter plus de valeur et un prix plus élevé.

 

 

50 – Automatisez votre business…

Les auto-répondeurs comme Get Response, Active Campaign,  Aweber, SG Auto-répondeur…  (voir cette liste des 11 meilleurs outils de marketing automation) vous permettent d’automatiser votre marketing.

Faites de même avec les outils de republication automatique comme Swello.com, Buffer.com… ou le plugin Revive Old Post pour redonner un coup de projecteur sur les vieux articles de Blog.

 

 

51 – Ne passez pas votre temps à regarder vos stats Google Analytics, vos ventes du mois, à vérifier si vous avez eu des nouveaux outils…

Passez du temps à construire votre business et à produire quelque chose !

 

52 – Investissez certes dans votre business en ligne, mais pensez aussi à investir dans le concret…

En effet du jour au lendemain votre site peut être 10 à 25% de son travail, vous pouvez avoir un problème de serveur…

Donc investissez dans un appartement, dans d’autres sources de revenus… pour ne pas vous retrouver un jour au pied du mur.

Pensez aussi à mettre un peu de côté pour le futur et les coups durs…

La mauvaise idée est de dépenser tout son cash, et de se retrouvé un jour pris à la gorge…

Par exemple, en 2018, je me suis fait une triple fracture de l’épaule, avec 3 mois d’arrêt… Heureusement que j’avais anticipé et ré-organisé mon activité !

 

53 – Tenez une comptabilité et analysez vos différentes sources de revenus

Sans cela vous ne vous baserez que sur l’approximation de votre compte bancaire, sans savoir ce que vous dépensez vraiment et ce que vous gagner vraiment…

Mettez en place un tracking systématique de vos actions, afin de voir combien cela vous a pris, et les résultats derrière.

 

54 – Passez plus de temps à optimiser la conversion de votre blog B2B qu’à produire du contenu

Une erreur que j’ai commise pendant longtemps, c’était de me dire que plus je publiais des articles, plus j’avais de trafic… ce qui est vrai.

Sauf que c’est un fuite en avant… en passant plus de temps à optimiser mes formulaires d’inscriptions, mes pages de vente… j’ai obtenu de meilleurs résultats  avec un trafic moindre !

Pour cela faites une analyse de votre business avec le framework AARRR

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 10

55 -Votre blog B2B ne doit pas ressembler à un magazine…

C’est l’erreur la plus courante… faire un magazine sur un sujet.

Il faut au contraire clairement annoncer que vous tenez un business, via par exemple une home page où vous présentez vos services et produits.

C’est aussi par la présentation de vos produits et services dans vos contenus.

 

Pour aller plus loin…

Les 55 leçons que j'ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer... Mes conseils pour un Blog B2B 11

Pour aller plus loin, je vous propose ma formation “Blog et Media Sociaux Pro“, une formation complète pour apprendre à maîtriser les media sociaux, et attirer des prospects grâce à un blog B2B.

Cette méthode en 8 semaines vous donnera les clés pour booster votre business sur le web.


Partagez les articles :
5 commentaires sur “Les 55 leçons que j’ai retenues après avoir passé 15 ans à bloguer… Mes conseils pour un Blog B2B
  1. Un grand merci à vous deux pour cette mine d’informations à suivre pour être mieux vu. Super article !
    Et bien, tous ces conseils méritent d’être pris en compte. Mais en complément, je dirai aussi qu’il faut personnaliser ses approches. Se distinguer du lot attirera à coup sûr!

  2. Merci beaucoup pour cet article très intéressent.

    Je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait que le web est une jungle. Il faut toujours être à l’affût des dernières tendances, de ce qui plaît ou plaira et c’est très fatigant. Sans compter qu’il n’y a pas que ça à gérer bien sûr !

    En tout cas merci encore pour ces conseils, ça redonne toujours un coup de peps aux bloguers.

    A bientôt. Caroline

  3. C’est génial d’avoir un liste de 55 conseils et elle sont tous intéressantes surtout”” c’est impossible de faire plaisir à tout le monde…”” mais Vous devrez faire des choix et gérer des priorités par un ordre chronologique bref merci pour ces informations utiles qui m’ont aidée dans mon travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *