star marketing academy
Partagez les articles :

solution de paiement pour ecommerce

 Wizishop nous propose encore une fois un excellent guide à destination des créateurs d’entreprises qui veulent se lancer dans l’ecommerce. En effet ce mini guide de 14 pages explique en détail quels sont les moyens de paiement disponibles pour un site de commerce électronique.

L’ebook présente tout d’abord l’importance d’obtenir un contrat de Vente A Distance auprès de sa banque, avec à la fin de ce chapitre un comparatif des tarifs pratiqués par les principales banques (environ 200 € de forfait, un abonnement de 15 € / mois et un pourcentage d’environ 1% sur les transactions).

Ensuite, le guide aborde les solutions de sécurisation des transactions qui sont des compléments utiles (mais non indispensables) aux solutions de paiement en ligne. L’intérêt principal de ces solutions étant de réduire les fraudes sur les paiements, mais là encore il faut compter sur un montant forfaitaire pour l’ouverture du compte (entre 200 et 700 €), plus un abonnement et encore une fois un pourcentage sur les ventes.

Le Kit de Survie eCommerce

100 pages de conseils concrets pour réussir dans l'eCommerce.

  • Les premiers pas en eCommerce (choix de la solution, les marges...)
  • L'optimisation des images, des descriptions...
  • Optimiser la conversion
  • Diversifier son trafic

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

La troisième partie du rapport présente des solutions de paiement sans contrat de Vente A Distance (donc plus facile à mettre en oeuvre lorsque l’on débute et que l’on peu de volume) comme Bluepaid, PaySite Cash, Receive and Pay (qui propose en plus le paiement en plusieurs fois)  et EurowebPaiement. Ces solutions étant peu connues, elles ne pourront être utilisées qu’en solutions provisoires ou alternatives.

Toujours dans cette troisième partie consacrée aux solutions de paiement sans contrat de VAD, le guide de Wizishop présente Paypal, la seule vraie solution de paiement sans contrat VAD qui soit vraiment crédible (comptez entre 1,4 % et 3,4 % de commissions sur le montant de la transaction, plus un coût de 0,25 € / transaction)… Néanmoins, même si Paypal devient un moyen de paiement intéressant pour un ecommerce, il ne suffit pas pour un site d’ecommerce profesionnel. Il faut obligatoirement proposer le paiement par carte bancaire (donc avec contrat de VAD).

La dernière partie de l’ebook présente des solutions de paiement plus confidentielles telles que Virtualis (carte de crédit virtuelle du Crédit Mutuel), Allopass (Micro-Paiement par téléphone), Internet + (facturation directe sur la facture de votre FAI comme Orange, Neuf-Cegetel…) , S-Pass (la carte de crédit virtuelle de Carrefour)… qui peuvent répondre à certains besoins spécifiques d’ecommerçants.

Pour en savoir plus, téléchargez  gratuitement le guide sur les moyens de paiement de l’ecommerce de Wizishop.


Partagez les articles :
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Sofy

Merci pour ce lien !
:)

Matériel d'art floral

Je viens de télécharger …
cela va m’aider pour améliorer ma boutique !

Hervé / RM

C’est top ! Enfin un guide pratique digne de ce nom sur le paiement on-line…

Très bien documenté, cet e-book sur le paiement en ligne est le résultat d’un important travail. Et nous sommes ravi d’y figurer …

moimoi

Génial ce guide!
Bon boulot!

stephane

Bonjour
ATTENTION , depuis la création de ce message il y a beaucoup de changement .
PAYPAL n’est plus conseiller sur les sites de vente e-commerce , en effet paypal étant comme tout le monde toucher par la crise ils bloque désormais des reserve fixes et glissante sur tout les compte a forte utilisation .
tout est décrit ici : http://www.petitionduweb.com/Contre_la_r_eacute_serve_fixe_et_glissante_PAYPAL-6148.html

aide psychologique en ligne

N’est pas les banques qui sont les moins chères? Le Crédit Mutuel prend 1%, il me semble.

cyril

Nouvelle solution à 29€ par mois et 350 transactions incluses sans aucun frais d’installation