Partagez les articles :

affiliation

J’étais très curieux d’assister à la conférence “L’affiliation, le modèle le plus rentable pour développer votre chiffre d’affaires ” car actuellement je teste l’affiliation sur ConseilsMarketing.fr et du point de vue de l’affilié le bilan était plutôt mitigé.

Les intervenants étaient EdenGo, avec comme client témoin, Alapage.com.

Thierry Gilmaire (le DG d’Edengo.com), est un fervent partisan de l’affiliation et son discours était vraiment convaincant malgré un manque de données chiffrées (le discours était résolument à destination des néophytes).

L’avantage majeur mis en avant pour l’affiliation, c’est de savoir exactement combien va coûter la campagne avant son lancement (au contraire de l’achat de mots-clés où tout peut déraper si on laisse Google s’emballer..).

L’affiliation repose sur des sites affiliés qui diffusent de la pub d’un affilieur (bandeau de pub, emailing, lien…), en échange de quoi il perçoit soit un pourcentage sur les ventes, soit un montant fixe par vente, soit un montant donné pour une inscription à une newsletter…. Ce montant (qui doit être attractif) est bien entendu défini par l’affilieur.

L’affiliation peut également passer par un guide d’achat ou un comparateur de prix.

Une entreprise peut mettre en place son propre programme d’affiliation et le gérer de A à Z, ou passer par des plateformes d’affiliation qui se chargent de gérer la logistique (mise en place, envoi des règlements, animation…), mais leur gros intérêt réside dans leur base de données comprenant plusieurs milliers de sites affiliés prêts à passer votre pub…

L’affiliation permet d’avoir:
1 – un référencement très rapide sur des milliers de sites pour quasiment rien, car le versement de la commission ne se fait que lors d’une vente.
2 – Un taux de transformation d’un clic très bon, la personne ayant cliqué étant généralement vraiment intéressée (au contraire d’Adsense où le taux de clics fraudeurs est important).

De plus, avec l’affiliation, l’entreprise est assurée d’avoir:
Une bonne maîtrise de son coût de recrutement (par exemple, on accorde 5% sur le CA à l’affilié).
Une visibilité maîtrisée: les bandeaux, emailings… sont réalisés par l’entreprise et sont donc de qualité et à jour.
Une bonne visibilité sur les sites: c’est tout l’intérêt de l’affilié de mettre en avant la publicité de son affilieur.
– De la publicité gratuite: tant qu’il n’y a pas d’achat sur le site de l’affilié, cela ne coûte rien (nb: c’est le principe de la Long Tail où beaucoup de petits sites avec peu d’audience peuvent finir par donner une grosse visibilité).
Un ciblage relativement précis: l’affilié ne mettra sur son site que des publicités en rapport avec son contenu et le profil de ses visiteurs.
– Des clients mis en confiance: en effet, l’affilié est l’entremetteur qui donne un peu de sa réputation lorsqu’il met une publicité sur son site.

Par contre, il faut faire attention à prendre en compte dans votre coût d’acquisition non seulement le 1er achat, mais également les achats suivants (nb: selon les contrats d’affiliation, vous pouvez définir que cela concerne que le 1er achat… au risque d’engendrer des mécontentements de la part de vos affiliés !).

Il est intéressant de noter que la Loi de Pareto reste toujours valable pour l’affiliation: 80% des affiliés génèrent 20% du CA (ce sont généralement tous les blogs et sites perso), et 80% du CA est généré par 20% des affiliés (principalement les sites de contenus (ex: GameKult.com), les sites de marques (ex: alapage gère la boutique en marque blanche du routard.com), les sites communautaires, les guides d’achat (Edengo.com, Shopping.com, Kelkoo.com, Monsieurprix.com, Leguide.com, Bestofmicro.com…)).

Un gros travail pour l’afflilieur sera donc de repérer ces sites qui générent la majorité du CA (recherche sur google, forum des sites marchands…), et mettre en place avec eux des actions spécifiques pour développer le chiffre d’affaires.

Les clés pour réussir son affiliation sont les suivantes:
Animer les affiliés: envoyer des infos sur vos nouveaux produits, une newsletter, de nouveaux bandeaux de pub… pour mieux vendre vos produits.
Faire des incentives (terme anglais pour désigner des OP de motivation des commerciaux) pour booster vos campagnes.
Toujours recruter de nouveaux affiliés car de nombreux sites ferment ou ont une audience très limitée. De plus, un affilié qui ne perçoit rien arrêtera très rapidement une campagne pour en mettre une autre sur son site.
– Il faut accepter qu’il faudra du temps avant de construire un bon réseau d’affiliés, en effet le plus souvent c’est le bouche à oreille qui vous permet d’augmenter le nombre de vos affiliés.
– Il faut mettre à la disposition de ses affiliés , des supports publicitaires, mais aussi des aides pour mettre en place vos pubs (FAQ, tutoriaux…), car nombreux sont ceux qui n’ont pas suffisamment de connaissances en informatique pour simplement ajouter une image sur leur site.
– il faut des personnes dédiées pour gérer un réseau d’affiliés (réponses aux emails, recherche de sites potentiellement intéressants…). Par exemple, chez Alapage.com c’est 2 salariés et des stagiaires qui sont chargés de cette mission.
– il faut mettre en avant votre programme d’affiliation auprès de vos clients, sur votre site internet…

Bien entendu, pour se soulager de toute la partie administrative, il est recommandé de passer par une plateforme d’affiliation, dont voici les principales:
Affilinet
– www.Edengo.com
– http://network.first-coffee.com
– www.cibleclick.com
– 1st Affiliation (http://affilie.1st-affiliation.fr)
– www.tradedoubler.com,
– www.netaffiliation.com
– www.publicidees.com
– www.wipub.com
– Commission Junction (http://fr.cj.com)
– www.zanox.com/fr/
– http://www.effiliation.com/

Fait intéressant, il semblerait que la plupart des affiliés intéressants soient inscrits sur plusieurs plateformes, et donc il ne faudra pas trop se fier aux sites qui annoncent un nombre d’affiliés plus importants que d’autres…

Et si vous le souhaitez, vous pouvez montrer votre propre programme d’affiliation, via des solutions d’affiliation clés en main telle que Post Affiliate dont le prix démarre à 49 $.

Thierry Gilmaire précise tout de même que l’affiliation ne doit pas être le seul outil pour développer son chiffre d’affaires. Il faut en plus faire de la location de fichiers, des concours, utiliser les moteurs de recherche…, mais selon lui l’affliation offre le meilleur RSI (Retour Sur Investissement) et le meilleur taux de transformation.

Le seul problème majeur avec l’affiliation restant le faible nombre de leads générés par ce système (l’affiliation se construit dans la durée).

En complément à cette conférence, voici les limites que j’ai personnellement constatées:
– Un affililié qui ne fait pas d’argent avec votre campagne, va la supprimer au bout de quelques semaines.
– Les affilieurs doivent fournir au moins 10 liens avec des textes différents, et au moins 10 modèles d’images pour s’adapter à tous les types de sites internet (bandeau, scyscrapers, mini boite…).
– Les produits proposés par les affilieurs sont majoritairement des produits pour les particuliers, souvent bas de gamme… et donc les sites de qualité sont souvent rebutés par l’affiliation.
– Pour limiter le travail administratif, certaines plateformes d’affiliation proposent à l’affilieur de sélectionner les sites sur lesquels il accepte ou pas de faire sa pub.
– A propos des guides d’achats, il faut savoir qu’ils classent les offres selon le prix proposé mais aussi selon le prix payé par l’annonceur. Donc, même si vous avez un prix défiant toute concurrence, vous n’est pas sûr d’arriver premier sur Kelkoo.fr… Mieux vaut alors privilégier des petites comparateurs de prix et galeries marchandes (ex: shopping.com)
– L’animation du réseau est essentiel, et donc les bons affilieurs envoient régulièrement (toutes les semaines) des nouvelles promos à mettre en avant.

Comment tester facilement l’affiliation ?

Tout simplement en faisant un simple bandeau de publicité avec un code de réduction spécifique. Puis en proposant à quelques sites dans votre secteur d’afficher cette publicité sur leurs sites. Une fois la campagne lancée, il ne vous reste plus qu’à comptabiliser le CA généré par ce code opération, et de calculer le montant des commissions à verser.

Si le test est concluant, vous pouvez passer à la seconde phase en mettant en place un vrai programme d’affiliation !

– Plus d’informations sur le site du Forum eMarketing
– Le site de test des principales plateformes d’affiliation par www.web-affiliation.com.


L’Affiliation, comment ça marche ?
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

15 thoughts on “L’Affiliation, comment ça marche ?

  1. Edengo est un site qui a une activité multiple, cashbackeur a l’origine (vous propose de gagner un % du montant de votre achat sous forme de reduction ou de reversement accumulé

  2. Bonjour,

    intéressant votre billet(surtout pour les novices). Je vous remercie de mettre un briefing sur la conférence, ainsi vous donnez accès

  3. Hi:

    I am wirting a news article about online shopping sites that are not well known but have excellent value.
    What are some of your favorite places to shop online and how would you rate them over:
    Amazon
    eBay
    Overstock

    Thanks

    Jason

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.