Partagez les articles :

Le Street Marketing (Marketing dans la Rue), est un outil marketing encore peu utilisé en France par rapport à nos confrères européens, mais il est pourtant diablement efficace ! Il suffit pour s’en rendre compte de visiter la nuit Madrid, Londres… pour être étonné par le nombre de personnes distribuant des prospectus pour des restaurants, bars, boites de nuit…

Or c’est un outil très puissant pour un commerce (proximité des clients, achat d’impulsion, ciblage géographique…) mais c’est aussi un outil peu onéreux et qui peut rapporter gros pour toute société internet qui souhaite se faire connaître en dehors du web ou tout simplement pour créer l’évènement

Le tout, à condition que l’on en connaisse les 4 grandes étapes.

1- Définir une offre pertinente et claire:

90% des opérations de Street Marketing impliquent une distribution de flyers, c’est pourquoi nous nous concentrerons sur cet aspect.

Néanmoins sachez que de plus en plus d’entreprises font du Street Marketing lié à de l’évènementiel (avec des hôtesses, des danseuses, des démonstrations produits… en pleine rue). De plus, il ne faut pas oublier que les premiers à faire du Street Marketing étaient tout simplement les hommes-sandwich…

Mais revenons à l’essentiel : le Flyer.

Les flyers distribués dans la rue ont une durée de lecture très faible: vous avez à peine 2 ou 3 secondes avant qu’ils ne soient fourrés dans une poche ou carrément jetés quelques mètres plus loin.

Il est donc essentiel de proposer un flyer :
– Avec 1 seul message simple (ex: Restaurant Indien, La Perle du Kashmir…).
– Avec une proposition simple (ex: « Changez vos idées, dînez comme un Sultan ce soir ! » ou « Menu Taj Mahal spécial Amoureux »).
– Avec un appel à l’action (ex : L’apéritif Sensuel du Bengale Offert !)
– Avec un soin particulier à la lisibilité et à la qualité du support (couleur, police…).
– Et bien entendu une offre à durée limitée pour toutes les personnes qui ne sont pas intéressées ce jour là , mais qui pourraient revenir plus tard.
– De plus, vous devrez indiquer sur le flyer le nom de votre société (+ adresse), ainsi que que les coordonnées de votre l’imprimeur (RCS + nom).

Le distributeur de tracts doit bien entendu être aussi irréprochable que votre prospectus, car tout comme le flyer il incarne votre offre. Le sourire, le remerciement… sont le minimum pour une opération à succès.

Un petit conseil: n’hésitez pas à louer un déguisement pour montrer l’aspect festif et original de votre proposition.

De plus, pour vous démarquer des vendeurs d’encyclopédies ou de dons caritatifs, bannissez la pochette et le crayon (symbole des pétitions), et mettez bien en avant votre tas de prospectus. Vous n’êtes pas là pour leur faire acheter quelque chose, mais pour leur offrir un bon plan ou un cadeau.
Et pour vraiment réussir, n’hésitez pas à dire carrément: “c’est gratuit”, “un cadeau offert”… cela rassurera vos prospects.

Vous pouvez imprimer vos flyers vous même (mais attention à la qualité…), mais le mieux est de les faire imprimer près de chez vous par un imprimeur qui fait aussi des travaux de PAO, ou tout simplement de passer par un imprimeur sur internet (comme Vista Print.fr pour l’impression et Fotolia.fr pour les illustrations)

Conseils Marketing:
– Pour donner plus d’impact à votre communication, utilisez le Street Marketing en complément de plusieurs autres médias (radio locale, pub internet, promo emailing…) pour donner plus d’impact.
– Optez pour un flyer de qualité (couleur), quitte à payer un peu plus cher, votre image en sera meilleure, et le prospect aura plus de scrupules à le jeter.
– Ajoutez toujours une promo (offre d’essai, 1h gratuite de test, un cadeau, un goodie, une réduction…) c’est indispensable, avec éventuellement un coupon à découper pour bien valoriser l’offre spéciale.
– N’oubliez pas d’indiquer aussi votre site Web, vous toucherez plus de clients, et vous pourrez toucher plus de clients.

2 – Bien choisir le lieu, l’heure et le mode de diffusion.

C’est un élément clé de la réussite d’un projet.
Si vous visez des étudiants, il faut distribuer des tracts à la sortie des FAC, lycées… Si vous voulez toucher des fans de musique, essayez le trottoir en face de la FNAC locale… Si vous souhaitez toucher un maximum de personnes, les rues commerçantes et les sorties de métro… seront des étapes clés.

Une fois le lieu choisi, il reste à choisir le mode de distribution:
– Distribution en face à face à toutes les personnes qui passent à votre portée.
– Sur les pare-brises des voitures (bien moins efficace que la distribution en face à face).
– Dans les présentoirs des gratuits (attention: vos prospectus seront jetés au premier passage des réapprovisionneurs).
– Dans les boites aux lettres
– …

Attention néanmoins à la législation sur les distribution de prospectus sur la voie publique:
– Si vous prenez l’habitude de faire très régulièrement du street Marketing vous pouvez tomber sous le coup de la Loi du 29 juillet 1881 sur le colportage… Dès lors , vous devrez vous faire déclarer à la préfecture de votre département (nb: c’est assez rare… et généralement utilisé par un concurrent en représailles de tractage sauvage près de sa boutique !).
– Vérifiez que vous avez le droit de distribuer des tracts auprès de votre mairie, parfois il y a des endroits interdits (place, écoles… ).
– Il est interdit de se balader avec sa voiture et de jeter des prospectus par la fenêtre (sauf lors des manifestations bien entendues: Love Parade…).
– Vous devrez ramasser tous les prospectus qui auront été jetés sur la voie publique dans les alentours de la zone de distribution (mieux vaut bien respecter cet arrêté, et vérifier dans les 50 mètres aux alentours, les gens ayant la très fâcheuse habitude de jeter les papiers n’importe où dès que vous avez le dos tourné !). Bien entendu, si vous avez tracté dans plusieurs rues vous devrez ramasser les flyers jetés sur tout le trajet que vous avez emprunté…
– La distribution de tracts est également interdite le jour des élections !!!

Voici un petit cadeau, mon livre

Les 112 Secrets des As de la Vente

  • 120 pages de techniques de vente et de persuasion 
  • Les astuces psychologiques pour mieux négocier
  • Bonus : Comment vendre quand on n'aime pas vendre ! 

Vous recevrez également par email des conseils de ma part

Conseils Marketing:
– Mettez-vous aux entrées des principales rues passantes, et distribuez-en un maximum, quitte à donner plusieurs prospectus à une même personne. Pour une distribution aux lycées, collèges… ditribuez vos tracts à au moins 100 m de l’entrée pour éviter de voir la police intervenir.
– Faites bien le tour des environs avant de partir pour enlever les prospectus qui traînent.
– Ramassez régulièrement les prospectus jeter à terre près de vous, cela fait mauvaise impression d’avoir un parterre de prospectus souillés…
– Attention à la météo: il suffit d’un après-midi de pluie pour ruiner totalement une opération de street marketing. Attendez donc le beau temps !

3- Choisir un bon prestataire et la bonne quantité à distribuer.

Il est essentiel de bien choisir les distributeurs de tracts: tout d’abord, ils seront l’image de votre entreprise, mais en plus (et surtout) il y a souvent des fraudes aux prospectus distribués. Pour que votre opération soit aussi une réussite restez avec eux au moins 30 minutes au départ pour leur montrer ce qu’il faut faire, la bonne attitude à avoir envers les passants, choisir les bonnes cibles…

En effet, il est très courant que les prestataires soient vite découragés à cause des refus de votre prospectus (offre pas pertinente) ou du nombre de prospectus trop important à distribuer…

Donc estimez correctement le nombre de flyers “distribuables” (soit par un test, soit en estimant le nombre de personnes qui passent dans la rue et que 1 sur X acceptent votre flyer).

Pour choisir votre prestataire vous pouvez faire appel à :
– une agence en communication près de chez vous,
– votre personnel,
–  une entreprise d’intérim ,
–  une junior entreprise,
–  une association de chômeurs,
–  des étudiants (via une annonce dans les facs),
-…

4- Faire un bilan de l’opération.

Une fois que votre opération sera terminée, n’oubliez pas de faire un bilan de l’opération en rassemblant tous les flyers que vous aurez récupéré chez vous ou les codes de réduction enregistrés sur votre site internet.

Attention, le Street Marketing doit être mené dans la durée: 1 seule opération ne rapportera pas des ventes exceptionnelles, c’est la répétition d’opérations (au moins 3 ou 4) qui construira une notoriété ou qui captera des personnes ciblées par votre offre. Il faut jouer sur la répétition et la loi des grands nombres lorsque l’on utilise le Street Marketing.

Conseils Marketing:
– Vérifiez toujours si la distribution de tracts a bien été effectuée: inspectez les poubelles aux alentours, les boites aux lettres, les hall d’entrée… et effectuez une visite surprise. Déjà rien que le fait de prévenir d’une visite surprise aura déjà un bon effet sur les distributeurs de tracts. Pour cela restez 10 à 20 minutes à l’affut pour voir ce qu’ils font pour éventuellement rectifier le tir avec eux.
– Privilégiez la répétition : une action ponctuelle de Street Marketing ne sert pas à grand chose. Il faut au moins répéter 2 ou 3 fois cette opération pour voir les effets à long terme (mon conseil serait de la faire 1 à 2 fois par mois, selon le type d’activités).
– Vérifiez que vous avez la capacité à faire face au trafic généré par le tractage, et si nécessaire prévoyez de l’interrompre en cas de forte influence (simple appel par téléphone portable).
– Si la distribution de flyers se révèle plus ardue, accordez à vos distributeurs de laisser les tracts dans des boites aux lettres et pare-brises mais veuillez à ce qu’ils en mettent 1 seul à la fois (la technique couramment employé d’en mettre 2 à 3 à la fois pour réduire le temps passé à distribuer des flyers).

4 étapes pour monter une opération de Street Marketing !
5 (100%) 2 votes

Partagez les articles :

8 thoughts on “4 étapes pour monter une opération de Street Marketing !

  1. Le street marketing est une des formes de marketing plutôt très répandue en République Démocratique du Congo. Les distributeurs de ces produits ambulants sont appelés ” Chayeurs”. Ces chayeurs sont “marketingment” agressifs : ils pressent, poursuivent même les clients, vantent les produits pour vous faire acheter. Le terme “chayeur” fait référence aux invendus. En fait, la plupart des magasins de vêtements, de chaussures, des montres, etc. utilisent ce genre de pratiques pour pouvoir écouler leurs produits, généralement

  2. Nouveau commentaire de “Jonathan Gravier”.

    Un nouveau commentaire a été déposé sur la note “ Comment monter une opération de Street Marketing ?” du weblog “Envie d’entreprendre”.

    Ceci est un résumé du commentaire :

    * Nom du commentateur: Jonathan Gravier
    * URL du commentateur : http://profile.typekey.com/iledelareunion/ (Visiter le site)
    * Adresse IP : 80.8.215.157
    * Authentification: Approuvé
    * Commentaire:

    Très bon sujet.
    Voici mon expérience personnelle.
    – La distribution sur les pare brises est beaucoup moins efficace que la distribution en face

  3. DISTRIBMARKET est une société spécialisée dans la Distribution de Prospectus, et offre ses services aux entreprises qui souhaitent trouver de nouveaux clients, par le biais des Campagnes Publicitaires en boites aux lettres, en par brise de voiture et dans tous les lieux aux heures d’affluences.

  4. A titre d’information, une Junior-Entreprise refusera d’effectuer une distribution de flyer. En effet, les JE sont obligées de proposer aux étudiants des tâches à valeur ajoutée pédagogique.
    De l’exécutif simple comme ce type de distribution est interdit….

  5. Bonjour,
    Je voudrais juste savoir à quel moment avant l’événement le tractage et l’affichage doivent ils être commencés pour être le plus efficace? Un mois avant?
    Sinon merci pour l’article, très efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.