Partagez les articles :

Le Budget Base Zéro est une méthode d’allocation des budgets qui a pour objectif de remettre à plat (et en cause) toutes les dépenses budgétaires “traditionnelles”.

Le but est de baser ses décisions d’allocation des ressources de manière la plus efficace remettant en cause chaque dépense.

Elle s’oppose à la procédure classique en matière de budget qui consiste à établir un budget à partir de celui de l’année précédente, avec quelques variations (le plus souvent une augmentation de X% liée à l’augmentation du chiffre d’affaires) et surtout la reprise des budgets “traditionnels sans une remise en question (ex: informatique, communication…).

Avec la méthode BBZ, toutes toutes les dépenses doivent donc être justifiées pour le budget à venir, avec comme principe de partir d’une page blanche, et de donner une note de 0 à chaque poste budgétaire, et que l’on ne l’augmente qu’au vu des résultats attendus de la dépense.

 

Le Budget Base Zero (BBZ) permet ainsi de repartir d’une page blanche et donc de reprioriser ses ressources, ce qui est essentiel quand on a un petit budget, quand on est une startup, si on redresse une entreprise en crise…

Pour cela il faut avoir une idée du ROI de ses actions, et pourvoir le justifier.

C’est aussi une des bases de la méthode de Growth Hacking où l’on part d’une page blanche pour justifier ses actions marketing.

En appliquant Growth Hacking et BBZ, on analyse le tunnel de ventes pour savoir où agir en priorité, et chaque action doit être justifiée via un mini business plan (voir les bases de la méthode du Growth Hacking là)

Le coté négatif de la méthode Budget Base Zéro, c’est que certaines dépenses structurelles et long terme peuvent être remises en cause au détriment d’actions qui offrent des résultats à court terme.

Cette remise en cause peut être :

  • de supprimer la dépense,
  • de changer le fournisseur,
  • de renégocier un tarif,
  • de trouver une solution alternative,
  • de vérifier le rentabilité de la dépense

Ainsi, on priorise les actions qui ont des résultats rapides, et l’on peut ainsi condamner sa réussite sur le long terme (ex: investir dans de nouveaux produits, refondre son système d’informations…).

De même, avec la méthode BBZ, certaines actions qui n’ont pas un ROI immédiat ou mesurable (ex: la formation…) peuvent être repoussées de budget en budget, affaiblissant la structure.

L’autre erreur est d’oublier une dépense (ou de ne pas valoriser une dépense), alors qu’elle va s’avérer indispensable en cours d’année budgétaire.

D’où l’importance de garder une vision à la fois court, moyen et long terme lors de la réalisation du plan marketing, et de ne pas juste penser “court terme”.

Il est possible d’appliquer partiellement cette méthode, en remettant en cause les principaux postes de dépenses marketing, et d’être capable de les challenger (fournisseurs, intérêt…).

Le plan marketing doit aussi intégrer de l’innovation, des outils low cost, du growth Hacking…

Pour vous aider, nous vous offrons donc,notre guide “Réussir son plan marketing” :

Le Budget Base Zéro (BZZ), la méthode pour refondre son plan marketing !
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.