Résumé de la conférence Solopreneur du 2 Mai 2015

Nous avons eu le plaisir d’intervenir lors de la journée de formation “Solopreneurs” le 2 Mai dernier à Paris.

Cette journée était conçue pour aider les entrepreneurs à lancer leur business avec un Blog, voire à se relancer pour ceux qui l’ont mis en sommeil!

Voici une rapide synthèse des informations qui ont été présentées.

 

Intervention Ling En

ling en

Ling En de VivreDeSonBlog a repris dles fondamentaux pour transformer un Blog en Business…

En effet si bloguer c’est se faire plaisir, il faut néanmoins penser à son blog comme à un business à faire tourner.

 

1 – La Loi de Pareto s’applique au Blogging

loi-pareto

La Loi de Pareto s’applique aussi au Blogging : 20% de votre travail fournis souvent 80% des résultats !

 

Par exemple si vous faites une analyse via Google Analytics, le Top 20 de vos articles font souvent pas loin de 80% de vos visites sur votre site.

Vous devez donc apprendre à identifier ces 20% qui font 80% de résultats.

 

Pour cela, posez vous la question simple : Quelle activité a généré 80% de résultats le mois dernier ?

  • Quel produit apporte 80% du CA ?
  • Quel type d’article a apporté 80% du trafic ?

 

Cela vous permet de savoir ce qui marche et ce que vous devez reproduire !

 

L’analyse des succès et échecs permet d’aller de l’avant, car c’est en faisant toujours la même chose on obtient toujours les même résultats…

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

 

2 – La valeur marginale d’applique aussi au Blogging

5153af9e36e1e3d309a0cb07a9bc6b74

Plus en passe de temps à faire quelque chose, plus l’efficacité est décroissante…

Ce qui veut dire que plutôt que de chercher le perfectionnisme, il faut plutôt avoir le meilleur rapport temps / coût et résultat.

 

Et ainsi, profiter de ce temps « gagné » face au perfectionnisme, vous allez pouvoir faire autre chose (ex : faire de la promotion…).

 

 

3 – Selon le format, le temps de production peut être plus ou moins long… Choisissez le plus efficace

THEBRANDCONTENTPLANNER

Par exemple vous pouvez apporter autant de valeur via un article de blog, via une vidéo, via un podcast…

Cependant le temps de production est plus long est différent entre ces différentes manières de créer du contenu..

 

La mesure du succès d’un type de contenu peut être :

  • Les partages et réactions des internautes
  • Le CA réalisé

 

Ex : Ling En fait des Podcasts en 15 minutes en les préparant dans le métro (via une mindmap), et ensuite il les enregistre au retour chez lui. Ce qui est peu peu comparé à la réalisation d’un article ou encore la production d’une vidéo.

 

Intervention Olivier Jadzinski

olivier jadzinski

Olivier Jadzinski d’Euklide nous a donné quelques astuces pour trouver des clients via le réseau (ou Networking en anglais).

 

Le networking est essentiel pour développer son business, car grâce aux contacts de ses contacts il est possible de se construire un réseau de “commerciaux” bénévoles et donc d’aller plus vite…

 

Le bouche à oreille est un des leviers les plus puissants pour trouver des clients.

 

Avec Facebook et Twitter, les 6 degrés de séparations ont été diminués, et désormais on peut toucher n’importe quel contact via son réseau encore plus facilement (ex : un directeur commercial dans une grande entreprise…).

article-2064746-0EE86BE900000578-33_634x267 (1)

 

A noter : avec l’explosion des réseaux sociaux, désormais ce n’est plus 6 degrés de séparation… mais moins !

DegreesOfSeparatio_2062823b

Quand faut il réseauter ?

Il faut essayer de rencontrer 2 personnes / jour, il suffit de poser quelques des questions : ce que vous faites, votre travail…) pour faire grandir son réseau.

 

On peut le faire partout : au vestiaire, dans le RER… c’est galère, mais il faut aller vers les gens (ex : sur le téléphone qu’il utilise…). Il faut juste oser !

Par exemple dans une soirée, un événement… il ne faut pas qu’assister, il faut participer !

 

Il y a quelques questions pour commencer à discuter et rompre la glace lors d”un événement :

– comment avez-vous eu cette idée,

– qu’est ce qui vous plait dans ce que vous faites,

– quelles sont les tendances futures,

– comment avez-vous connu cet événement, que pensez vous de et événement, ce lieu est sympa,

– qu’est ce qui est prévu ensuite

– …

 

Lors des événements on peut aussi contacter en amont les personnes pour établir des relations et caler des rendez vous…

Pour cela il suffit de regarder la liste des participants et oser leur envoyer un email.

 

Comment réseauter ?

 

Il faut le faire avec plaisir (sinon cela se voit), et encore une fois oser aller au devant des gens (c’est le plus dur).

Il existe des trucs et astuces, comme par exemple prendre en photo, des interviews vidéo des participants…

 

Il est important de sortir de sa zone de confort, si on est timide on peut y aller à plusieurs, mais sans être groupé. Par vous pouvez faire un challenge entre vous pour aller voir des personnes, en ayant des objectifs (ex : X personnes à contacter).

Il faut papillonner, et contacter des personnes, en sachant prendre congés élégamment (ex: aller aux WC, au buffet…), pour recontacter ensuite.

 

C’est intéressant de prendre les cartes de visite pour noter des informations, pour retrouver les informations…

 

A noter : Olivier ne met pas son métier sur sa carte, car cela permet de forcer les gens à savoir ce qu’il fait exactement (“conseiller en stratégie numérique”).

 

Attention : souvent on récupère des cartes de visite, des contacts… reste à les exploiter !

Une astuce consiste à tager les personnes sur des photos de Facebook.

Il faut aussi les relancer par Skype, Facebook, email… dans la semaine pour les remercier de la discussion, de la présentation, de la conférence…

Mais en rajoutant un « Mais, il y a un point que j’aimerai discuter avec toi… ». Le but est de susciter l’intérêt et de poursuivre la conversation.

Il faut le faire assez rapidement après l’événement afin que cela reste frais dans l’esprit.

 

Il existe d’autres astuces :

  • Mettre des vêtements de couleur, avec un dominante de couleur liée à sa charte graphique (ou mettre un chapeau comme Sébastien Gourrier qui est désormais connu comme “l’homme au chapeau”)
  • Mettre un polo ou un Tshirt avec son logo (ex : les Tshirt des connecteurs lors des Web Connect qui sont en vert)

 

 

Julio Potier – Bilan de 5 ans en tant que Freelance

wp-rocket

Julio Potier est freelance, mais aussi développeur pour WP Rocket, un excellent cache pour les blogs WordPress.

Lors de sa présentation, Julio a donné ses conseils pour ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure du Freelancing...

Une des erreurs les plus courantes est de démissionner sans tester le “job” de Freelance, or ce sont deux métiers différents…

Il faut au moins 1 an pour voir si cela vous convient, et surtout de voir si vous faites suffisamment de chiffre d’affaires !

 

En tant que Freelance il est important de choisir des missions qui vous plaisent, afin que le travail ne soit pas une corvée.

 

Il est aussi important de trouver son taux horaire, car souvent l’erreur est de comparer avec le salariat… Or, il faut savoir qu’en tant que salarié tout est simplifié… en freelance vous devez faire des devis, de la compta…

 

Donc même en multipliant son taux horaire par deux, cela ne suffit pas…  il faut facturer bien plus !

 

La clé reste tout de même de trouver de nouveaux clients… c’est vous le chef ! Si vous ne faites rien, rien ne sera fait !

 

Une autre erreur est d’essayer de ratisser large, cibler tout le monde c’est plaire à personne… il faut au contraire se spécialiser (« je suis le spécialiste de xxxxxx »).

Il faut devenir une « référence », via son expertise, via le bouche à oreille, via le SEO, via un blog…

 

Vous aurez plus de clients en étant spécialisé plutôt qu’en essayant d’être généraliste et de capter toutes les missions que vous pouvez obtenir.

 

Pour être un spécialiste, il faut être plus visible :

  • Passez du temps sur les forums
  • Commentez sur les blogs
  • Tenez un blog d’expert
  • Répondez sur Twitter aux hashtags (ex : #WPAIDE pour l’aide WordPress que l’on peut voir sur Tweetdeck ou Twitter)

WPAIDE

 

Plus vous serez visible, plus vous serez reconnu comme l’expert dans votre domaine.

 

Attention : bloguer, avoir un compte Twitter… ne suffit pas ! Il faut partager et échanger pour gagner en visibilité.

 

En complément il faut trouver des sources de business régulier par le réseau et la sous traitance (ex : Fourmi Volante sur Marseille qui générait un peu de CA tous les mois).

 

De même il ne faut pas essayer de prendre tout les contrats qui se présentent et essayer de faire tout : cela prend plus de temps de faire un travail qu’on ne connaît pas, cela donne des dossiers peu qualifiés, cela permet de construire un réseau avec les personnes à qui on sous traite ces tâche spécifiques…

 

Sachez dire « Non merci », même si vous avez peur de manquer de business un mois… Suivez votre instinct, si vous sentez que le contact n’est pas bon, laissez tomber !

 

A noter : si vous ne voulez vraiment pas faire un dossier, faites un devis en prix x 3, et si le client signe, alors sous traitez !

 

Il faut savoir dire non aussi dans les cas suivants  :

  • dire non à 15 projets à la fois,
  • non à faire 14h de travail,
  • non à travailler le dimanche

 

Sur le web, on a pas forcément des concurrents sur le Web, on peut être en mode collaboratif, par exemple pour échanger des dossiers, faire faire ce que vous ne savez pas faire…

 

Si vous n’arrivez pas à travailler à la maison, alors utilisez des bureaux collectifs, louez un local…

Néanmoins il faut faire une petite pause de temps en temps, pour revenir plus motivé.

 

Vous pouvez aussi utiliser la méthode Pomodoro pour travailler en sprints.

 

De même essayez de comprendre vos clients, mettez vous dans leur tête pour leur expliquer votre travail.

Et si cela ne marche (client mécontent, client de mauvaise foi…), parfois laissez tomber en négociant à l’amiable plutôt que le conflit (source de mauvaise réputation, de stress…).

 

 

Jérôme Hoarau – Artepreneur

jerome hoarau

Jérôme Hoarau de Pourquoi Entreprendre nous livre les piliers pour réussir sa création d’entreprise.

Il faut s’inspirer des artistes pour la créativité, les émotions et la passion. Mais aussi de l’entrepreneur avec la vision, l’action et la résiliance (cultiver la motivation).

 

Il faut utiliser les 3 cerveaux :

  • Néo-cortex (tête) : la raison, le sens, le pourquoi… pour le pragmatisme.
  • Limbique (cœur) : la passion, les émotions…
  • Reptilien (tripes) : l’instinct, l’intuition… pour aller à l’action.

 

Parfois il faut savoir enlever la tête (enlever le rationnel) pour aller avec le cœur et les tripes ! L’instinct est souvent un bon conseiller, comme le faisait par exemple Steve Jobs.

 

Pour développer ses capacités, voici un entraînement :

  • Définir des objectifs SMART Spécifiques Mesurables Ambitieux Réalistes Temporaires

smart

  • Se poser les questions QQOQCPP : cela vous permet de travailler son pragmatisme, que cela soit pour un projet, pour un article… cela permet de canaliser ses idées.

5c2a87d3-47af-4315-86b4-74779b129b8f

  • Penser systémique : mettre en place des systèmes, des checklistes…

 

Ensuite viennent les émotions, et l’intelligence émotionnelle pour comprendre ses émotions et les utiliser pour faire progresser votre entreprise. Vous devez identifier ce qui vous fait vibrer, ce que vous aimez…

 

L’intuition, elle, permet de décider sans réfléchir, et plutôt ressentir que voir. Il faut faire confiance à son intuition (car c’est une manière de raisonner, c’est une forme d’intelligence).

 

Synthèse des MasterMind

mastermind

Lors de la journée Solopreneurs, nous avons animé des MasterMinds (groupes de réflexion collaboratif cf notre article sur l’intérêt d’un MasterMind) pour répondre aux problématiques des participants.

En voici les synthèses et les plans d’actions proposées dans le timing limité (7 minutes / personne) pour les 6 MasterMinds.

 

MasterMind 1 : Comment enfin écrire un ebook et finir sa formation

– Il faut optimiser son temps, et par exemple jeter sa TV pour ne plus perdre de temps avec les séries, les films…
– Il faut clarifier la cible et bien définir le contenu que vous devez produire, réaliser avec un plan très détaillé et enfin rédiger sans revenir sur on texte.
– Il est possible de créer du contenu via un dictaphone ou un Podcast, puis de le rediger ou le faire rédiger par un sous traitant.
– Il faut analyser comment vous “utilisez” votre temps (lister tout ce que vous faites dans la semaine), et comment mieux l’utiliser (écouter un audio cast au lieu de lire un livre)
Il est possible d’utiliser des applications mobiles pour optimiser son temps comme Timesheet sur iPhone
– Il est recommandé de se faire un programme de ses actions par jour et par mois avec Workflowy pour rester concentré réaliser sur la dimension du projet.
– Il faut faire sa to do liste le soir (pour préparer la journée du lendemain) et pas le matin

MasterMind 2 : Comment démocratiser un outil marketing auprès de Blogueurs.

Le problème de cet outil, c’est que les blogueurs utilisent l’outil une fois, or il faut plusieurs fois avant que cela ne marche.

Quelques pistes :
– Expliquer le fonctionnement de cet outil et ce qui est disponible pour réussir
– Faire un jeu avec un challenge (sur le nombre de lancement…)
– Mettre de l’argent dans une cagnotte même les premières utilisations ne font pas un succès.

 

MasterMind 3 : Je rencontre beaucoup de personnes mais je n’ai pas le temps de les recontacter  (clients et partenaire).

– Utiliser un auto répondeur pour envoyer des messages en automatique, si nécessaire utiliser une App Mobile pour ajouter la personne directement lors de la soirée (ex: avec Aweber)
– Utiliser Tweet adder pour envoyer des Tweets en automatique à ses nouveaux contacts Twitter
– Avoir un CRM (voir notre sélection) et ainsi avoir des rappels et relances.
– Mettre en place une routine dans son agenda avec exactement ce qu’on doit faire afin que cela devienne un automatisme.
– Analyser la gestion de son temps
– Ne pas hésiter à envoyer un email groupé après une soirée networking, même si c’est moins bien qu’un email personnalisé.
– Ajouter les contacts sur sur LinkedIn et Facebook et les recontacter en groupé via des messages types.

MasterMind 4 : Comment augmenter le trafic d’un Blog qui fait 130 visiteurs / jour

– Il faut exploiter ses contacts sur les réseaux sociaux, en particulier en automatisant les actions comme la republication automatique de ses articles de blogs, l’envoi de direct messages avec Tweet adder
– Il faut proposer un ebook collaboratif aux influenceurs du secteur
– Il faut proposer des interviews vidéos aux leaders du secteur pour avoir un relais d’informations
– Il faut faire une optimisation seo du blog sur le on page : choisir les bons mots clés avec Google Keyword Planner, espionner ses concurrents avec sem rush, utiliser WordPress SEO de Yoast…
– Il faut améliorer la conversion des visiteurs sur son site, par exemple avec Many Contacts
– Faire une analyse critique des leaders du secteur sur leur production
– Avoir une ligne éditoriale plus claire, plus originale, plus tranchée
– Faire de la polémique sans pour autant tirer sur les ambulances

MasterMind 5 : Il y a un problème de cible, les visiteurs du site ne sont pas prêts à payer

 

– La cible n’est peut être pas la bonne… Le client c’est peut être l’entreprise ou ceux qui payent. Donc proposer un autre produit.
– Il faut peut être cibler “vrai” besoin solvable (quelqu’un qui a un besoin urgent et important, et qui est prêt à payer !).
– Il faudrait faire une étude sur les lecteurs existants pour savoir qui ils sont et s’ils sont prêts à payer un produit.

MasterMind 6 : Il y a un problème de gestion du temps pour avancer sur certains sujets

 

– Il faut se faire un plan à la semaine avec une to do list précise et réaliste (SMART)
– Il faut travailler en sprint pour avancer sur ses sujets et ne pas perdre sa motivation
– Il faut gérer son temps de sommeil avec en particulier le cycle de sommeil (cf cet article sur la fatigue)
– Il faut essayer de sous traiter à des amis, collègues, famille… une partie de son travail
– Il faut gagner du temps sur le temps “improductif”, par exemple travailler dans les transports ou faire du home office de temps en temps.

 

4 Comments

  1. May 12, 2015 - 10 h 51 min

    C’est très intéressent, je n’ai pas fini de tous lire manque de temps mais tout y est dit pour entamer une entrepreneuriat
    Merci pour le partage !

    Reply
  2. May 12, 2015 - 13 h 17 min

    Merci pour le résumé très bien fait. J’ai assisté à la conférence et ça fait du bien de se rafraîchir la mémoire avec cet article. La partie qui résume les Mastermind m’a beaucoup plu.

    Reply
  3. May 12, 2015 - 18 h 41 min

    Quel résumé exhaustif !
    Merci Frédéric. C’était intéressant de te voir prendre des notes en live pour construire cet article.
    Par contre tu n’as pas parlé de ta superbe conférence avec les 7 piliers ;-).

    A bientôt.

    Reply
  4. May 14, 2015 - 11 h 28 min

    Bonne synthèse de la journée….ça fait beaucoup de travail en perspective, en tout cas pour moi. Mais je vais y aller cool cette fois-ci, il ne faut surtout pas oublier le plaisir dans le blogging, c’est l’essentiel ! En ce moment, je me lâche un peu sur mon blog, et je règle quelques comptes, mais ça fait du bien…

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voir les boutons
Cacher les boutons