Partagez les articles :

Nous allons va voir comment créer du contenu pertinent et original sans forcément faire du texte ou de la vidéo comme on le fait habituellement.

En effet, on peut créer du contenu « viral » en changeant la manière dont il est présenté.

 

1 – Embarquer des Tweets dans son article.

 

Vous pouvez par exemple poser la question sur Twitter : « quel est votre conseil numéro 1 pour ceci ou cela ? ».

Vous allez ensuite embarquer tous les tweets dans un article avec la fonction « embed » de Twitter :

tweet embed
Cela donne cela :

Ces Tweets peuvent être repris dans un Powerpoint :

Ou encore dans une infographie :  

 

2 – Faire des Quizz

Une autre option est de faire des quizz.

 

Il existe des plugins WordPress créés à cet effet :
– https://wordpress.org/plugins/wp-pro-quiz/screenshots/

– https://wordpress.org/plugins/quiz-master-next/screenshots/

– …

Cela peut être un test de connaissances, ou des questions sur la manière d’utiliser un outil, les défis et challenges rencontrés, etc. Ceci vous permettra de créer du contenu à valeur ajoutée sans pour autant écrire beaucoup de texte.

3 – L’animation vidéo et les BD

Vous pouvez aussi avoir recours à une vidéo de type dessin animé pour expliquer un concept ou donner quelques chiffres clés.

Ce sont des éléments texte qui marchent très bien en mode visuel et vous permettent de vous différencier et de créer de la valeur.

Vous avez par exemple Powtoon (voir notre article avec des exemples). Voici un mini mode d’emploi :


Vous pouvez tester gratuitement Powtoon sur CE LIEN.   Vous pouvez également vous amuser à faire une BD toute simple. Il y a des outils permettant de le faire sur internet sans avoir à dessiner :

Cela permet de faire passer des idées simplement via une BD.

Je vous offre mon guide

"21 jours pour bloguer comme un Pro​"

60 pages pour apprendre à lancer ou relancer un blog !

  • Un programme simple et accessible en 21 jours
  • 1 action par jour pour avoir des résultats concrets

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

  • http://www.pixton.com/fr/
  • https://www.bitstrips.com/create/comic/
  • http://stripgenerator.com/strip/create/

 

A noter : il est aussi possible de faire créer ses propres images et illustrations, comme dans notre guide sur le Networking.

3 – La compilation d’articles dans un eBook

Vous pouvez aussi reprendre les articles que vous avez déjà écrit, puis de les compiler dans un e-book si c’est une série d’article, ou faire d’un très gros article un petit livre blanc.

Par exemple j’ait écrit une série d’articles “111 trucs et astuces pour la prospection commerciale“, en 8 parties, que j’ai compilé dans un eBook “Les Trucs et Astuces des Pros de la Vente” :

 

 

 

 

 

J’ai aussi pris l’article avec les 150 outils marketing qui a été ré-utilisé sous forme de livre blanc, ce qui m’a permis de donner un nouveau jour au contenu et de créer un nouveau contenu à forte valeur ajoutée qui a été plus important qu’un simple article.

Voici le livre réalisé à partir de cet article :

 

 

4 – Ecrire du contenu à partir d’une expression recherchée sur Google

Le but n’est pas d’écrire un long contenu, mais d’attirer les prospects avec un article relativement court (plus de 500 mots), qui répond exactement à une recherche (ou qui précise une recherche avec un focus sur une expression plus pointue avec plusieurs mots clés).

34

Cela consiste à écrire un article de blog sur le problème qu’on certaines personnes ou sur des besoins.

On va chercher via Google Keyword Planner ou SEMrush les expression tapées par les personnes qui ont un problème particulier et qui sont dans votre cible.

Google-Planner3

Il est aussi possible de chercher sur Google ou sur Twitter des expressions comme « j’ai un problème pour » ou « comment faire pour ».

Une fois que vous avez ces mots-clés et ces problématiques, vous pourrez trouver des idées d’articles, et faire des articles du genre « comment faire pour… », « le guide ultime pour… », etc.
Vous pouvez également trouver des idées de contenu avec Buzzsumo ou Twitter, et écrire à chaque fois un article sur chacune des thématiques.

 


Il est très important de soigner l’introduction, les différents mots clés utilisés et l’appel à l’action.

L’appel à l’action à la fin est très important car c’est ce qui vous permettra de transformer un simple lecteur en prospect puis en client.

 

5 – Repackager du contenu existant sous plusieurs formats.

Une autre bonne astuce pour produit du contenu rapidement et simplement, consiste à repackager son contenu sous d’autres formats.

Je vous donne comme cas pratique l’article “Les Meilleurs Outils Marketing pour les PME et Freelances“, qui est un article de référence avec énormément de contenu et de valeur ajoutée.

Je ne me suis pas contenté de faire une simple “top-liste” comme on le voit souvent, mais une liste avec à chaque fois une capture d’écran, une petite description…

J’en ai profité pour faire parler de cet article sur les réseaux sociaux :

  • j’ai ajouté un message sur Ranky Bot pour ma liste en demandant aux gens ce qu’ils en pensaient,
  • j’ai fait de même pour certains contacts que j’avais dans des groupes Viadeo et LinkedIn,
  • j’ai aussi contacté quelques connaissances par e-mail,

Au final j’ai ainsi réussi à avoir une liste extrêmement riche au bout d’une semaine.

Après cette semaine de travail, j’ai converti ce très long article en e-book PDF, et j’ai ainsi commencé à faire de la vraie promo.

C’est-à-dire que j’ai utilisé ma Buzz Checklist (que vous pouvez obtenir ICI) pour savoir tout ce qu’il faut faire pour faire buzzer un article.

 

Pour faire moins « promo » et obtenir plus de partages, j’offre le guide sans formulaire : les gens n’ont qu’à le télécharger directement sur le site ou sur slideshare.net.

J’utilise habituellement DropBox ou Google Drive pour mettre mes guides en téléchargement parce que j’ai moins de 1000 téléchargements par jour, or quand j’ai utilisé cette check-list de buzz j’ai dépassé la limite de trafic sur ce guide et j’ai dû passer à la solution B, à savoir Amazon S3 pour héberger mes fichiers.

En effet quand vous avez un gros volume de téléchargement, ne le mettez pas directement sur votre site web où cela pourrait faire tomber votre serveur.
Vous avez donc un contenu très viral que vous pouvez maintenant relayer sur toutes les plate-formes de contenu habituelles comme SlideShare.

150 outils marketing

 

Vous pouvez aussi réexploiter ça avec une vidéo où vous présenterez quelques-unes de vos solutions.

C’est ce que je vais faire avec une vidéo contenant quelques informations et captures d’écrans, que je mettrais sur YouTube, avec bien entendu un lien pour en savoir plus.

 


La deuxième étape consiste à inciter les gens à partager l’article, d’aller sur les groupes Viadeo et LinkedIn et envoyer la newsletter à vos contacts, ainsi qu’à vos meilleurs influenceurs et à vos clients…

A noter : Vous vous demandez peut-être quel est le bénéfice de faire ce guide disponible en libre téléchargement sur mon site et slideshare ?  C’est très simple : 10 à 15 % des liens sont des liens d’affiliation avec lesquels je gagne un peu d’argent par exemple sur des solutions d’e-mailing ou de médias sociaux. Mas il faut avoir un maximum de téléchargements, car c’est quand il y aura plusieurs dizaines de milliers de téléchargements que cela sera rentable.

 

Vous voulez en savoir plus ?

Découvrez tous mes petits secrets pour générer du trafic ciblé dans ma formation “Bloguez Comme un Pro version 2015“.


banner2

Comment générer du trafic sans y passer ses nuits ?
5 (100%) 3 votes

Partagez les articles :

One thought on “Comment générer du trafic sans y passer ses nuits ?

  1. Bonjour Fréderic,
    je suis un peu surpris par le titre de ton article au vu du contenu je m’attendais plutôt à “Comment générer du contenu sans y passer ses nuits”..
    Car justement tu parle ici de contenu et pas réellement de trafic (même si on est bien d’accord que le contenu de qualité génère du traffic :D).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.