Partagez les articles :

community-managers-christophe-lefevre

ConseilsMarketing.fr a eu le plaisir d’interviewer Christophe Lefevre de Techtrends.eu  .
Christophe est un blogueur de longue date, et il travaille également pour RTL Belgium le premier groupe de médias francophone en Belgique.

RTL Belgium est  le leader en TV, Radio et en site de news belge avec RTL.be.

– Est-ce que tu peux te présenter et nous parler de ton parcours professionnel et personnel ?

Je m’appelle Christophe, je suis Belge francophone de 34 ans, père de famille et passionné par le web et les nouveaux médias.

Comme beaucoup de travailleurs du web de ma génération, j’ai débuté ma vie professionnelle dans un autre secteur, plutôt ouvrier, en ce qui me concerne avant de décider de suivre une formation de webmaster en 2002.

Progressivement j’ai appris à suivre les évolutions du web et j’ai créé et développé différents sites de l’ère «web 2.0» tels que l’ex Digg Like Blogasty et Vibstars, deux sites que j’ai préféré fermer par manque de Business modèle, mais également parce que Facebook et Twitter ont littéralement absorbé ce marché.

Je suis entré chez RTL Belgium en 2006 en tant que web développer ou depuis un an, j’ai pris la responsabilité du SEO et des médias sociaux.

– Pourquoi aller sur les Media Sociaux quand on est une entreprise ? Quels sont tes 3 arguments clés, et quels exemples pourrais-tu donner pour montrer l’intérêt des MD?

Chaque type d’entreprise à des besoins bien spécifiques, mais généralement, je présente les médias sociaux comme des “tavernes” ou les internautes se rejoignent et discutent entre eux au lieu de rentrer à la maison.

Dans ces tavernes, l’entreprise peut se présenter comme étant un client, comme les autres, et entrer dans les même discussions.

Que feriez-vous si vous entriez dans ces discussions de comptoir avec des prospects, des clients, des proscripteurs, des fournisseurs… ?

Les médias sociaux sont nécessaires pour :

1) Soumettre des idées et recommander vos produits
2) Répondre aux questions et aux inquiétudes du consommateur.
3) Créer une communauté autour de votre marque, la fidéliser et détecter des clients ambassadeurs qui comme vous, recommanderont vos produits et répondront aux autres consommateurs.

 

– En quoi les Media Sociaux sont complémentaires, et différents des outils marketing classiques (emails…) ?

Les entreprises peuvent se rapprocher et interagir en temps réel avec le consommateur, voire, lui demander son aide, ce qu’aucun autre média et outil ne permet de faire.

Néanmoins, les médias sociaux demandent beaucoup plus de travail et de ressources pour mettre en place des campagnes de fidélisation et de communication.

– Quelles sont les erreurs de débutants à ne surtout pas commettre avec les Media Sociaux ?

Sous-estimer le pouvoir et l’intelligence du consommateur.

Les entreprises qui utilisent généralement pour promouvoir leurs produits sont habituées à une mécanique classique qui consiste à «bourrer le crane» des gens avec une publicité «soulante» qui tourne en boucle sur un média traditionnel.

Sur les médias sociaux, il faut surtout investir dans la qualité de la communication afin que l’internaute ait envie de partager le message à son entourage, c’est un énorme travail de réflexion qui demande souvent des coûts de développement pour mettre en place une campagne performante et virale.

Une campagne sera virale si elle est totalement surprenante, drôle et imprévisible.

Beaucoup d’entreprises essayent de communiquer sur le web avec un message ennuyeux, voire ringard…  Au mieux, le consommateur les niera, au pire, ils auront droit à un «bad buzz»

-Quels outils utilises-tu pour gérer les Media Sociaux et l’eRéputation ?

Aujourd’hui, l’usage d’un outil tel que Sysomos.com ne se justifie pas encore, car mon entreprise n’a pas beaucoup de problèmes avec son eReputation.

En fait, son image est beaucoup plus dépendante de qualité de ses programmes en TV et Radio que du web, mais par contre, elle fait beaucoup de bruit sur les médias sociaux, simplement parce que nous publions beaucoup de contenu chaque jour.

Il faudrait une personne à temps plein pour suivre toutes les réactions des internautes sur les médias sociaux. Est-ce vraiment nécessaire pour nous? Non, mais pour un e-commerce, bien plus!

Nous préférons travailler en amont en identifiant les plus gros risques.

On évitera de publier sur Facebook du contenu choquant et nous responsabilisons les personnes qui publient sur les pages Facebook de notre groupe afin qu’elles modèrent elles-mêmes les réactions.

– Que penses-tu de la Curation ? Quand l’utilises-tu et quand la déconseilles-tu ?

La curation est un concept intéressant et bien encré dans une certaine idéologie web 2.0 puisqu’il associe 2 notions fondamentales du web : la veille et le partage…

Mais à qui ça sert vraiment? Les entreprises n’ont pas grand-chose à attendre de la curation, par contre, en temps qu’individu, le rôle de curateur, tout comme le blogueur, permet de se présenter auprès des autres comme un expert dans un domaine.

Si vous êtes le patron d’une PME active dans les assurances, n’hésitez pas à partager votre veille sur Twitter ou sur un Scoop.it, mais s’il vous plait, n’utilisez pas des outils qui font le travail à votre place.

N’apparaissez pas comme un robot. Un curateur sélectionne des liens intéressants et les commente.

Si vous n’avez pas le temps de le faire, ne le faites pas!

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

– Quelles sont pour toi les différences entre Twitter et Facebook ? Est-ce que tu as un traitement différencié entre ces deux média ?

Pour une entreprise, Twitter sert à écouter, et Facebooké communiquer.

En effet, Twitter est un superbe outil pour faire de la veille et écouter les remarques des internautes concernant ses produits, alors que Facebook ne permet pas vraiment de le faire.

Par contre, sur Facebook, il faut prendre le temps de bien préparer ses publications avec les meilleurs visuels afin de générer le plus de «like» possible

Il faut également noter que Twitter est presque inexistant en Belgique francophone et même si j’apprécie beaucoup le petit “pyou” bleu, j’ai du mal à proposer des actions spécifiques…

– En quoi les Media Sociaux influencent le référencement naturel ? Est-ce que tu as des exemples ?

Sincèrement, malgré ce que j’ai lu plus d’une fois, je doute que les médias sociaux aient un impact direct sur Google, ils seraient plutôt concurrents, mais de façon indirecte, c’est plus que certain.

Vos tweets et vos statuts Facebook ne sont pas référencés dans Google, pas plus que les liens qui y sont associés, mais lorsque vos messages et liens sont partagés de postes en posts Facebook et de tweet en tweet, ils finissent toujours par toucher des blogueurs qui eux n’hésitent pas à générer des liens, voire, autopublier leurs tweets sur leur blog.

Google+ est le seul média social qui a un réel impact en SEO, et encore, de façon faible et indirecte.

– La Vidéo et la Mobilité sont citees comme étant les 2 révolutions à venir pour les Media Sociaux. Est-ce que dans le cadre de ton entreprise tu vois véritablement un impact ?

Nous misons énormément sur la vidéo pour le web et personnellement, je pense que la vidéo nous permettra d’avoir notre premier ROI sur les médias sociaux, mais ce n’est pas pour 2012.

Je pense également que la Social TV nous ouvrira plus de portes que Facebook.

En ce qui concerne la mobilité, c’est plus compliqué en Belgique où les réseaux 3G sont toujours chers et pas très efficaces.

Ca ne perce pas du tout chez nous, mais nous avons déjà investis beaucoup sur iOS, on a même été à la une de l’Appstore Belge pendant un certain temps, mais comment pourrions-nous associer le social média et la mobilité alors que Twitter et Fousquare ne décollent pas dans le plat pays ?

 

– Comment tu vois l’évolution dans 2 ans des Media Sociaux ?

Dans 2 ans, tout le monde utilisera Google + qui va amener son lot de nouveautés, mais je ne pense pas qu’il sera à la hauteur de Facebook.

Il sera certainement très présent et indispensable dans l’écosystème de Google, sur Youtube, Gmail, Google map, etc…

J’imagine bien Youtube être renommer evenir Google Tube, ou quelque chose comme ça, pour des raisons de stratégie marketing.

En effet, Google a vraiment besoin de consolider sa marque face à Facebook.

J’ai peur pour Twitter, il continue à progresser, mais il manque totalement d’intérêt pour les personnes qui ne sont ni influentes, ni journalistes.

On voit que l’on tourne en rond sur Twitter, parce que chacun de leurs pas les rapproche de Facebook, ce que la communauté ne veut pas.

Facebook entre en bourse et domine totalement le marché des médias sociaux…  J’ai du mal à croire que des sites comme LinkedIn puissent arriver à tenir si Facebook intègre leurs spécificités. Vers la mis 2012, Facebook devrait dépasser Google en terme de trafic.

L’OpenGraph de Facebook prendra de plus en plus de place sur le web sur différents sites, mais également or web, par exemple dans Microsoft Office ou Windows Media Player et les internautes partageront des infos sans s’en rendre compte.

– Comme fait on pour ne pas “trop consommer” de temps avec les Media Sociaux ?

A partir du moment où on en fait son métier, on consomme forcément toujours trop de temps sur Facebook et Twitter, mais pour bien gérer son temps, il faut éviter les plug-ins Firefox et Chrome qui vous permettent d’avoir une vue en temps réel sur les médias sociaux.

On doit réserver des heures pour les réseaux sociaux, et des heures sans et pendant les heures sur les médias sociaux, certaines servent à la veille d’autres au divertissement (par ce que ça arrive chez tout le monde).

Je suis peut être un mauvais community manager mais il m’arrive d’avoir 1/2 jours de retard sur ma veille parce que je me limite à l’essentiel et au partage sur Facebook et tant pis si je rate le buzz du jour, parfois, il faut fermer tout pour ce concentrer sur des projets sur le long terme, ce est-ce que j’essaye de faire le plus souvent.

– Si on veut en savoir plus sur toi, quelle est l’adresse de ton ou tes blogs ?

Je vous invite à me lire Techtrends.eu  qui est le blog perso sur lequel j’assaille de partager au mieux mon expérience et mes idées sur les nouveaux médias. J’ai également un 2e blog sur l’art numérique et viral, http://blogs.rtl.be/effetbuzz sur lequel je ne publie pas assez, mais je compte bien me rattraper en 2012

 

 

Interview de Community Manager – Christophe Lefevre de Techtrends.eu
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

5 thoughts on “Interview de Community Manager – Christophe Lefevre de Techtrends.eu

  1. Vraiment super interview de votre part, une très bonne article qui m’a bien formé et informer.
    community Manager, nouveau métier de communication, relation client et marketing

  2. Quand on débute dans les médias sociaux on a peur d’être “happé” par ceux-ci :
    Peur du temps passé sans s’en rendre compte et des interruptions intenpestives.
    Peur de se laisser bousculer par des échanges que l’on ne maîtrise pas.
    Savoir se déconnecter comme le dit Christophe est la réponse la plus simple pour répondre à la première.
    Pour la deuxième, la solution c’est une personne comme Christophe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.