J’ai le plaisir de recevoir Robert Foban, spécialiste de Google Analytics, et fondateur du blog MaitriserGoogleAnalytics.com.

Dans cet article, Robert vous explique quelques trucs et astuces simples qui vous prendront moins de 5 minutes afin d’améliorer la conversion de votre site internet.

 

Google Analytics, un outil sous estimé pour optimiser vos conversions !

Sur la plupart des sites internet (eCommerce…), la tentation est souvent d’aller chercher toujours plus de trafic.

Sauf que souvent le plus efficace est consacrer du temps et des ressources à améliorer le taux de conversion.

Il existe des trucs et astuces pour augmenter de manière considérable votre taux de conversion.

Les astuces présentées ici ne sont pas magiques mais des solutions simples et efficaces avec Google Analytics pouvant vous aider à augmenter votre taux de conversion.

Si Google Analytics peut devenir une « usine à gaz » avec toutes ses fonctions, en revanche utilisé judicieusement, il peut vous aider à augmenter votre taux de conversion efficacement.

Dans cet article, vous apprendrez à augmenter votre taux de conversion en surveillant le taux de rebond, en mesurant la qualité de votre trafic SEO et en identifiant le chargement des pages lentes…

 

 

1 – Comparez d’une année sur l’autre les pages qui génèrent le plus de trafic

Si vous connaissez un peu le référencement naturel, vous savez que Google a une très forte inertie : une page bien référencée peut le rester pendant plusieurs années, et ainsi vous apporter des milliers de prospects ciblés.

C’est une « poule aux œufs d’or » qu’il faut absolument surveiller de près.

Là encore Google Analytics est un outil précieux, car il permet d’analyser les évolutions de trafic pages par pages, et ainsi voir si vos fameuses pages « poule aux œufs d’or » ne sont pas en train de perdre du trafic.

Avant cela, vous pouvez aussi faire une analyse « macro », en regardant si au global sur votre site certains canaux sont en décroissance par rapport à une période donnée (ex : Twitter qui génèrent moins de trafic, Linkedin en croissance…).

Pour cela il suffit d’utiliser la fonction qui permet de de comparer votre trafic par date en allant dans le rapport Acquisition ensuite tout le trafic et enfin canaux.

Commencez par sélectionner une période personnalisée, par exemple en comparant 3 mois en 2016 par rapport à 2017 :

Faites bien attention à choisir les mêmes jours (ex: du jeudi au jeudi), et ne pas prendre de date à date.

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

En effet un dimanche n’est jamais équivalent à un lundi… ce qui pourrait fausser vos statistiques.

Suite à cela faites une analyse sur le nombre de sessions, les nouveaux utilisateurs…

Par exemple cet exemple montre une baisse forte du trafic venant du référencement naturel (Organic Search & Referral), alors que les Media Sociaux (Twitter, Facebook…) et le trafic direct (notoriété, off line…) sont en croissance.

Cette entreprise a donc négligée son référencement naturel au profit des media sociaux, avec comme conséquence une baisse du trafic :

Il ne reste plus qu’à voir les pages qui sont subit le plus la baisse du trafic via google.

Il suffit d’aller dans Comportement > Contenu du site > Toutes les pages, et vous allez ainsi voir l’évolution de votre trafic au global, et les grandes périodes de votre baisse de trafic (ex: sanction google…).

En regardant l’écran en dessous, vous verrez pages par pages celles qui ont subit la plus forte baisse de trafic, et ainsi mettre en place des stratégies pour les “rebooster” :

Par exemple pour “remonter” une page vous pourrez :

  • Remettre à jour le contenu et la remettre en home page
  • Ajouter du contenu supplémentaire sur l’expression
  • Supprimer les liens brisés ou liens de mauvaise qualité
  • Obtenir plus de liens externes de qualité
  • Repartager des contenus sur les media sociaux
  • Retravailler votre maillage interne pour revaloriser cette page

Vous avez d’ailleurs des conseils gratuits pour cela dans le guide gratuit sur le référencement de ConseilsMarketing.com :

 

2 – Mettez en place des alertes personnalisées

Une fonctionnalité utile dans Google Analytics sera de mettre en place un alerte personnalisée.

C’est elle qui va vous notifier lorsque quelque chose se passe sur votre site.

Il suffit d’aller dans “Personnalisation”, puis Alertes personnalisées :

Cliquez sur “Gérer les alertes personnalisées”

Cliquez sur “Nouvelle alerte” :

Par exemple, vous pouvez recevoir une alerte lorsque le trafic de votre site baisse de plus de 5% sur la semaine :

Cependant pour plus de pertinence, je vous conseille de plutôt sélectionner les pages clés de votre site web, ou celles que vous êtes en train d’optimiser :

 

 

 

 

3 – Identifiez les pages qui ont un temps de chargement lent 

Le temps de chargement est devenu un critère important de Google pour classer les pages dans son algorithme de référencement naturel.

La raison est simple : les gens détestent attendre !

Or si une ou plusieurs de vos pages mettent trop de temps à charger (et que ces pages sont clés pour votre entreprise), vous allez perdre des clients à coup sûr…

Si vous souhaitez que vos visiteurs visent et restent sur votre site, vous devez analyser le temps de chargement de vos pages.

L’optimisation du temps de chargement est un élément souvent négligé (si vous de l’avez pas encore fait, je vous conseille la lecture de cet article sur l’optimisation du temps de chargement d’un site WordPress).

Cela signifie que vous devriez garder un œil ouvert pour les pages lentes et vous devriez voir aussi comment cela aura une incidence sur les taux de conversion.

Le premier réflexe est d’utiliser un outil d’analyse des performances d’un site web comme par exemple GT Metrix :

Vous avez ainsi des pistes d’améliorations et l’impact sur la vitesse du site :

C’est un très bon outil pour analyser un site au global, mais l’analyse de chacune des pages de votre site devient rapidement complexe…

C’est là que Google Analytics intervient, afin de vous aider à trouver les pages les plus lentes de votre site, avec le trafic qui s’y rapporte.

Pour vérifier le temps de chargement des pages, connectez-vous à votre compte Google Analytics, ouvrez la section rapport, sélectionnez comportement, puis dans visite du site cliquez sur temps de chargement des pages.

Vous pourrez alors analyser les pages qui sont vraiment plus lentes que la moyenne, et ensuite agir pour accélérer leur chargement :

  • Réduire le poids des images
  • Mettre les scripts en dernier

 

 

 

4 – Analysez le taux de rebond pour augmenter votre taux de conversion

Le taux de rebond est un indicateur clé de performance très important de Google Analytics et qui est généralement mal interprété par de nombreux utilisateurs.

Pour rappel, la définition du taux de rebond est la suivante : Le Taux de Rebond correspond au nombre de sessions avec consultation d’une seule page par l’ensemble des sessions au cours desquelles les utilisateurs n’ont accédé qu’à une seule page et n’ont déclenché qu’une seule demande au niveau du serveur Analytics.

En termes clairs : c’est une personne qui est venue sur votre site, et qui est repartie tout de suite après !

Cela peut vouloir dire qu’il a trouvé ce qu’il faut… mais le plus souvent c’est que soit il n’a pas trouvé chaussure à son pied, que votre page a mis trop de temps à charger…

C’est donc un indicateur très important car il vous renseigne sur la qualité de votre site, car en principe (mais ce n’est pas toujours le cas), le fait d’avoir un taux de rebond faible signifie que vos utilisateurs sont satisfaits de l’information reçue en fonction delà requête qu’ils cherchaient, et donc qu’ils continuent la navigation sur le site (ex : commander, remplir un formulaire…).

Le problème c’est que Google Analytics ne fait aucune différence entre un «bon» et un «mauvais» taux de rebond.

  • Un mauvais rebond peut se produire par exemple lorsqu’un utilisateur atterrit sur votre page et décide soudainement que ce n’était pas ce qu’il recherchait et qu’il revienne à la page de résultats du moteur de recherche.
  • Un bon rebond se produit quand un utilisateur atteint votre page, décide de rester un moment pour consommer votre contenu, trouve ce qu’il recherchait, puis s’en va car il a passé commande, remplit un formulaire de contact, appelé au téléphone, discuté via le chat..

Voici un exemple de taux de rebond dans Google Analytics :

 

Heureusement, le taux de rebond peut être très facilement connecté à votre taux de conversion, car si beaucoup d’utilisateurs quittent votre site rapidement, cela signifie que vous aurez très peu d’utilisateurs qui trouvent ce qu’ils recherchent sur votre site Web ou que votre offre pourrait être modifiée.

Un premier niveau d’analyse est de mettre en lumière le taux de rebond par pages.

Pour cela rendez vous ans Comportement > Contenu du site > toutes les pages.

Ainsi vous pourrez analyser quelles pages ont un taux de rebond supérieur à la moyenne et quel est le temps passé sur cette même page.

Par exemple ici on voir certaines pages avec un taux de rebond de quasiment 85%, mais un temps passé sur le site de plus de 6 minutes. Cela veut donc dire que le contenu est pertinent et adapté, il reste juste à vérifier si la conversion de cette page est bonne, et si ce n’est pas le cas de l’optimiser (ex: formulaire dans la page…).

Une bonne pratique est d’analyser en priorité :

  • Les pages les plus vues de votre site (celles avec le plus de trafic)
  • Les pages qui devraient proposer le plus de conversion (ex: la page de contact, la page d’information sur les produits…)

Pour compléter votre analyse, n’oubliez pas de vérifier les sources de trafic pour chacune de ces pages, afin de voir si certaines sources sont plus ou moins performantes que d’autres :

 

5 – Utilisez Site Search pour savoir ce que recherchent vraiment vos clients et prospects

 

Site Search vous permet de comprendre dans quelle mesure les utilisateurs ont utilisé la fonction de recherche de votre site, les termes qu’ils ont saisis… et si les résultats leur ont permis d’interagir plus activement avec votre site.

Vous pouvez consulter une liste des termes de recherche que les utilisateurs ont recherché sur votre domaine en cliquant sur Comportement ensuite site Search et enfin sur Vue d’ensemble.

C’est une excellente occasion de trouver un nouveau mot clé ou un sujet à traiter. En outre, il vous offre des informations sur les mots clés utilisés par vos visiteurs.

Attention : pour être en mesure d’obtenir des données, vous devrez configurer Site Search pour chaque vue de rapports dans laquelle vous souhaitez créer des rapports sur l’activité de recherche des utilisateurs.

Cliquez sur a petite roue crantée en bas à gauche, puis sélectionnez “Paramètres de la vue”

Ensuite activez la recherche :

 

6 – Comparez les conversions entre les différentes sources de trafic

Les données du tunnel de conversion comprennent les interactions avec la quasi-totalité des canaux numériques.

Ces canaux incluent, sans s’y limiter : les liens commerciaux et la recherche naturelle, les sites référents, les affiliés, les réseaux sociaux…

Pour mesurer la variation de la qualité du trafic de recherche, Connectez-vous à votre compte Analytics puis accédez à votre vue, ouvrez la section Rapports, sélectionnez Conversions puis entonnoirs multicanaux et enfin Conversions indirectes.

Ce rapport permet de vérifier que le trafic que vous attirez sur ces différents canaux apporte une bonne conversion ou pas.

Si vous remarquez une baisse des conversions provenant de la recherche, mais le trafic global est stable, vous pouvez facilement conclure que le trafic provenant de la recherche n’est pas qualitatif.

 

Vous voulez de l’aide pour vos campagnes Google Analytics ?

Il suffit de contacter Robert Foban, spécialiste de Google Analytics, sur son blog MaitriserGoogleAnalytics.com.

Il pourra vous aider à optimiser la conversion de votre site web :

  • A/B testings
  • Tunnel de ventes
  • Suivi des conversions

Pour le contacter il suffit de lui envoyer un email à contact@maitrisergoogleanalytics.com

 

 

 

 

2 thoughts on “6 astuces hyper simples dans Google Analytics pour augmenter votre taux de conversion !

  1. Bravo pour l’article.
    Sur le dernier point, tous les trafics n’ont pas le même objectif et le même sens, et tous ne peuvent être comparés. Adwords VS Facebook par exemple, performance vs notoriété par exemple. Attention à ne pas tout sacrifier à la performance à court terme, la notoriété y contribue fortement à long terme !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *