eMarketing — 11 Jan 2009

communauté virtuelle

ConseilsMarketing.fr accueille Dominique Dufour du blog www.managerunecommunaute.com, qui nous donne 10 conseils pour développer sa communauté virtuelle…

Conseil N°1 : C’est gratuit : profitez-en !

Aujourd’hui, il existe de très nombreux outils sur Internet qui vous permettent de créer une communauté sans débourser un euro. Ma question est simple : qu’attendez-vous ?
Si vous vous apprêtez à lancer une communauté dans le cadre d’un site Internet ou que vous êtes en train de faire développer la brique communautaire d’un site déjà existant, ceci vous concerne également :
– Pourquoi attendre que vos outils soient entièrement développés pour bâtir votre communauté ?
– Pourquoi est-ce si important que toutes les fonctionnalités que vous attendez soient prêtes ?
– Pourquoi attendre de connaître vos utilisateurs, pourquoi attendre de dialoguer avec eux, apprendre à les connaître et échanger ?
– Pourquoi ne pas les associer dès maintenant à leur future communauté ?
Plus tôt vous vous y prenez et mieux cela sera..

Voici quelques outils pour construire une communauté:
– 
Ning 
, Kickapps
... des outisl qui vous permettent de créer votre propre réseau social.
- Facebook : Créez un groupe sur votre profil et commencez à y bâtir votre communauté.
Blogger, Typepad, WordPress, blogspirit, overblog… : Lancez un blog, construisez votre communauté, faites-vous connaître…
Google groupes, Yahoo groups: la gestion de groupes avec envois de messages…
Twitter
 :Des messages de 140 caractères reçus par tous ceux qui décident de vous “suivre”.

stats réseaux sociaux

 

Source Techcrunch.fr

Conseil N° 2 : Achetez une réserve de goodies.

Souris pour PC, tapis, webcams, stickers, tee-shirts,… Faites des provisions de goodies que vous pourrez distribuer à vos membres les plus actifs. Ayez toujours ce genre de munitions avec vous.
Vous pourrez ainsi récompenser des utilisateurs qui se distinguent par la qualité de leur intervention, l’originalité de leur contribution, leur fidélité ou l’envie qu’ils ont de jouer un rôle actif au sein de votre communauté. Ce n’est pas grand chose, mais cela fait toujours plaisir.

Conseil N° 3 : Associez toujours vos utilisateurs au développement de votre communauté.

Que votre communauté soit opérationnelle ou non, mobilisez vos futurs utilisateurs en les questionnant sur les futures fonctionnalités de votre communauté qu’ils aimeraient avoir : faites leur confiance, ils sont de bon conseil !
Ils vous diront ce qu’ils souhaitent en priorité, ce qu’ils aiment moins, etc. Rien ne vous empêche de lister plusieurs briques fonctionnelles et de leur demander leur avis pour chacune d’entre elles. Cela vous permettra ainsi de prioriser celles qui paraissent les plus importantes pour vos utilisateurs.
De plus, vos utilisateurs apprécieront de pouvoir proposer leurs idées. Ils auront l’impression de faire vraiment partie de la communauté et de participer activement à son développement. Et plus ils y participeront, plus ils y seront attachés.

Conseil N°4 : Publiez votre agenda pour valoriser vos utilisateurs

Il y a quelques années sur une communauté d’adolescents dont j’avais la charge, j’avais introduit plusieurs agendas accessibles à tous :
– Un agenda des différentes animations que j’organisai dans la communauté
– Un agenda enrichi avec les événements organisés par les membres de la communauté (quizz, concours,…)
Un agenda personnel, qui disait, grosso modo, quel était mon emploi du temps.

La communauté a beaucoup apprécié d’une part parce que je rendais visible mon travail et, d’autre part, parce qu’elle avait la possibilité de mettre en avant ses propres animations.

Concernant ce dernier point, il y avait deux autres avantages qui m’ont incité à publier ces agendas :
cela permettait de révéler de façon visible et concrète le dynamisme de la communauté, donnant ainsi à des ados d’innombrables occasions de rencontrer d’autres utilisateurs.
cela permettait d’inciter ceux qui ne faisaient rien à faire eux-aussi des choses au sein de la communauté. En valorisant les réalisations de certains, on donne des idées aux autres qui peuvent, ou pas, suivre le même chemin et devenir acteur et non plus spectateur de la communauté. Et plus des utilisateurs font, plus leur sentiment d’appartenance à la communauté grandit et se renforce.

Conseil N° 5 : De la vie, encore et toujours de la vie !

Comme je le disais un plus haut, les outils qui facilitent les interactions entre vos membres sont très importants, mais le plus important est de mettre de la vie dans votre communauté.
Soyez passionné, rendez visible votre engagement dans et en dehors de la communauté
. Au sein de votre entreprise, battez-vous pour montrer que votre communauté est forte et dynamique.

Devenez le représentant de vos utilisateurs. Un conseil : soyez ferme et ne faites pas de compromis car plus votre communauté sera développée, plus la tentation sera grande de vouloir s’en servir, souvent à des fins très éloignées de ce qui fait la richesse de votre communauté. Placez toujours l’intérêt de vos utilisateurs avant quoi que ce soit.

Conseil N°6 : Offrez la page d’accueil à votre communauté

Regardez les sites qui ont des communautés et amusez-vous à comparer la visibilité offerte à leur communauté sur la page d’accueil de leur site Internet. Vous serez surpris de constater que beaucoup de sites placent leur communauté derrière un simple onglet “Communauté”, alors qu’ils disposent de membres très dynamiques. Ce que je trouve dommage.
Une communauté, c’est de la vie qui déborde, qui ne demande qu’à sortir et à irriguer les utilisateurs qui sont en contact avec. Pourquoi ne pas vous en servir pour dynamiser votre page d’accueil et révéler ainsi la vie de votre site communauté, donc de votre site Internet ? C’est toujours plus accueillant de voir qu’il se passe beaucoup de choses sur un site Internet plutôt qu’un contenu froid et statique, non ? Et pourquoi ne pas aller encore plus loin en mettant tout votre contenu derrière ce paravent communautaire ?

Conseil N° 7 : 
Prenez la parole… et rendez-la aussitôt !


Une communauté, ce sont des utilisateurs
, mais c’est aussi un Community manager.
En clair : le boss, celui qui a pour rôle de gérer au quotidien sa communauté. Il existe mille et une façons de prendre la parole, mais surtout n’hésitez jamais : votre communauté a besoin de vous entendre, d’entrer en contact avec vous.
Vous avez un pouvoir très important, à vous de l’utiliser pour faire passer des messages qui intéressent le service dans sa globalité. Mais surtout : valorisez vos utilisateurs, faites en sorte qu’ils échangent entre eux. Ne prenez la parole que pour la rendre. La vedette, c’est la communauté. Pas vous.

Conseil N° 8: Faites la promotion de votre communauté

Assurer de la visibilité à votre communauté est un moyen sûr pour recruter de nouveaux utilisateurs. Bien évidemment, vous devrez au préalable cibler les “lieux” où vous pensez que se trouvent vos futurs utilisateurs. Mais avant d’aller ailleurs, regardez d’abord chez vous : il y a forcément des zones à investir sur votre Internet. Des zones où vous pouvez ajouter des liens ou une bannière cliquable renvoyant vers la zone communautaire.

Pour cela, listez simplement les pages les plus pertinentes de votre site (qui ne sont pas forcément les plus visitées !), puis identifiez ensuite les endroits qui nécessitent un renvoi. Ensuite, assurez-vous que chaque page de votre communauté a un titre explicite et pertinent : cela favorisera votre référencement naturel. En clair, on vous trouvera plus facilement sur Google si vous avez soigné vos titres.

Conseil N° 9 : Connaissez vos utilisateurs

Combien de membres de votre communauté ont un chien ? Combien ont deux enfants, passent leurs vacances à Cannes ou qui est le bloggeur à avoir vu le dernier film de Jack Black ? Je pousse le bouchon un peu loin, mais pas tant que ça : apprenez à connaître vos utilisateurs. Prenez le temps de les connaître. Visitez leurs blogs, lisez leurs articles.
Certes, la taille de votre communauté peut constituer un frein à cette connaissance : si votre communauté compte des centaines de milliers d’utilisateurs, il est plus difficile de les connaître, mais le jeu en vaut la chandelle.

Conseil N° 10 : La vie… un réservoir à animations !

Si vous êtes en panne d’inspiration pour animer votre communauté, cherchez du côté de la vie quotidienne ou de l’actualité.
Ce sont 2 thèmes intarissables. Parlez des anniversaires, des fêtes, des vacances, des animaux, des belles-mères (non, je plaisante : avec ce sujet, on dérape trop vite !),…
Soyez inventifs, demandez à vos utilisateurs ce qu’ils pensent de tel ou tel sujet, lancez des sondages, faites des quiz de connaissances,..
Bien évidemment, vous devez adapter ces animations à votre cible, auquel cas vous risquez de faire un flop. Mais, d’une façon générale, votre connaissance de la communauté vous facilitera la tâche.
Et puis si vraiment vous n’avez aucune idée d’animation, demandez à vos utilisateurs : ils auront certainement une excellente idée !

Pour en savoir plus sur les communautés virtuelles visitez le Blog www.managerunecommunaute.com

Share Button

Related Articles

Share

About Author

WebMaster ConseilsMarketing.fr

(4) Readers Comments

  1. Pingback: Série de Conseils repérés ici et là — So chouette

  2. Article trés utile.Justement je cherche à créer une communauté pour des clients.

  3. Article très intéressant et utile, merci ! C’est tellement rare de trouver des vrais conseils à ce sujet ;)

  4. Merci pour cet article utile et intéressant !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>