Partagez les articles :


Yann Gourvenec de Visionary Marketing a endossé son habit de reporter pour www.conseilsmarketing.fr en nous faisant l’amabilité de nous faire un résumé de la conférence organisée par l’association “La Fabrique du futur” sur le thème de l’innovation.

Cet excellent résumé vous donnera peut-être de bonnes idées marketing pour lancer de nouveaux produits et services, optimiser votre organisation, développer de nouveaux projets…
Vous apprendrez entre autre que lorsqu’un train est en retard, les voyageurs pensent avoir plus chaud, le principe de l’innovation ascendante qui vient des clients avec l’exemple de Wikipedia…

François Denieul => définition de l’espace intelligent (labo “Espaces intelligents”)

  • Labo => relation intelligente entre personne et environnement.
  • Pas seulement les objets ou les espaces, mais la relation (ce n’est pas l’aspect techno qui prime).
  • L’ informatique se répand dans les objets quotidiens.
  • 4 capacités clefs : 1) perception (webcam etc.) 2) analyse (Soft) 3) action 4) Communication (rfid) => se rapprocher du monde du vivant.
  • Labo à la croisée de l’architecture et de l’expérience et de la création artistique. Ex: “Erotique” des matériaux
    • 1) Terreau fertile => transversalité
    • 2) Serrendipity
    • 3 types de créativité : 1) conceptuelle 2) artistique 3) scientifique
  • Mappings Conceptuels : repérer les espaces non utilisés par la concurrence.
  • Sensorialiser les résultats => rendre les résultats tangibles = prototypes rapides, simulations 3D. Réalité virtuelle etc. (les rapports finissent sur l’étagère pas les protos) 

Laurence Hervé (SNCF)

  • Innovation à la Sncf = au départ essentiellement technique.
  • Imaginaire du train = certains points font rêver, d’ autres non (ex. train de banlieue).
  • Durée de vie de matériel ferroviaire = 30 ans => une perception des signaux faibles en avance.
  • Vibrations = c’est la perception client qui compte. Exemple: Quand les trains sont en retard, les passagers ont plus chaud (ou ils en ont la perception).
  • ID Tgv: les clients peuvent choisir leur ambiance => “décoiffer” et surprendre, ex: Idtgv rencontres permet de nouer des relations avec des clients qui ont les mêmes centres d’intérêt.

Serge Gaichies (Samas. Mobilier de bureau)

  • L’imaginaire comme levier d’innovation.
  • Évolution des espaces ouverts => pas propice à l’innovation depuis des décennies.
  • Les salles de réunion sont souvent tristes, même au sous-sol => “Village office” concept du bureau qui donne envie d’imaginer.
  • Depuis 1 an, la proportion de femmes au bureau >50%.
  • NTIC + “Homo Ludens” (attrait du loisir).
  • Décalage entre l’homo ludens et l’environnement du travail (l’homo ludens recherche plus l’expérience que le train train).
  • Le lieu de travail a éclaté et le temps de travail aussi, travail en réseau et par projet : plus le travail est immatériel, plus le lien avec le bureau doit être important.

Béatrice Gisclard (alliance française des designers = syndicat)

  • Intégrer la dimension culturelle.

Gérard Piat (EDF R&D)

  • On fait appel à nous car notre vision d’innovation -non techno – est intéressante pour nos collègues.
  • Être centré utilisateurs => Attentes latentes
  • Méthodes classiques d’enquêtes et d’analyse de terrain
  • Essayer d’aller au-delà du besoin
  • Les concepteurs sont victimes de leurs compétences
  • Méthodes (qui deviennent classiques) pour provoquer. Imaginaire 3 (imaginaire “réaliste”)
  • Interdisciplinaire: y-compris avec des artistes. Transformer un combat en échanges
  • Culture (Imaginaire 2) = Faire faire à son entreprise autre chose que son métier. Faire évoluer le référent
  • Passer du Concept au “percept” (de perception) => Souvent une animation multimedia.
  • Imaginaire 3 (du client) => titiller l’utilisateur et le faire réagir

Q&R

  • Q: Gilbert Réveillon (laser) => Ebay a créé un monde de millions de clients pourtant anonymes. Va-t-on avoir de plus en plus d’anonymat pour être plus créatif ? Idem pour second Life.
  • R1: Pourquoi, avant ils n’étaient pas anonymes ?
  • R2: le but de toutes les entreprises est de lever cet anonymat. Le pseudo est illusoire.
  • Q: Prof arts et métiers: Comment diffuser la créativité dans l’ entreprise et aller vers l’innovation ?
  • R: On passe de la société de l’information à la société de la connaissance et on va vers la société de la créativité. Il y a des résistances mais la tendance et indispensable pour que les pays se distinguent par l’ innovation (par rapport aux pays émergeants).

Innovation ascendante (Eric Dagiral Latts)

  • Inventé au MIT, repris par Cardon et Aguiton de FTR&D
  • Il y a des lead users qui ont été étudiés par un chercheur (Eric Von Hippel) du MIT => Dans les planches à voile, dix Communautés ont inventé le saut en collant des lanières en cuir => exemple d’innovation ascendante
  • Années 1990: innovation collective (tous les usagers sont des créateurs)
  • Les objets existent quand ils échappent à leurs concepteurs (Exemple de Bell qui pensait que le téléphone ne devait pas servir à des conversations privées).
  • Chaque techno propose sa vision du futur
  • Innontion ascendante, est-ce nouveau? (Topfler- Prosumer?)
  • Logiciels libres: Champ d’étude de l’innovation ascendante. Napster, inventé par un étudiant a débuté comme une technologie mineure. Le Wi-fi a débuté par des alter-mondialistes à Seattle.
  • => Comment “enrôler” l’utilisateur.

Alain Montembault (Danone Research)

Quelques mots-clés :

  • Usage: Pas statique. Il évolue, même dans une seule journée. Comment capter cet usage ? Les Situations du test de l’usage sont essentielles => il faut des aller-retour entre vie réelle et conditions de test. On ne peut pas utiliser de questionnaires, il y a de vraies ruptures. Il faut être sociologue. Et remettre en cause la collecte d’informations.
  • Prototypage: Essentiel et il faut utiliser les nouvelles technos pour éviter l’effet “élastique” (bricolage). Il faut travailler en co-développement avec le client dans le labo, mais il faut mélanger les sources, le monde qualitatif.

David Nahon (virtools-Dassault Systemes -3D)

  • Outils de + en + chargés en intelligence
  • Proposer des outils pour faire des simulations réalistes des prototypes
  • Utilisation du Web pour élargir les communautés et mélanger avec des communautés plus petites.
  • Vidéo sur le site de Psa => Simulations en 3D et découverte du design (très orienté design)
  • CPG/Grande Conso : Faire des expériences d’achat en 3D, et on pourrait rajouter du bruit et des odeurs etc.
  • Empowerment: Configurateur d’avions pour les VRP des fabricants d’avions. L’outil inclut des règles légales, de design, d’ergonomie (espace des sièges)

Terry Moubayed- Farah Fédération Multivilles

Exemples Concrets de l’innovation ascendante :

  • 1) Services immobiliers. Constat : les clients se posent des questions, mais les relations entre les acteurs peuvent être améliorées. Souvent on sous estime ces relations. L’idée a été de créer une équipe associant des professionnels pour envisager une nouvelle vision de la ville => Création d’ une asso loi de 1901, plus facile pour faire passer des idées. Présentation de l’habitat idéal. Associés à des experts et à la création d’un think tank pour améliorer l’aménagement urbain => partager des expériences et proposer des Solutions concrètes. Lancement en juin 2007.
  • 2) URBANIA = Administration de biens pour les particuliers. Chacun fait son travail selon des normes mais pas d’interaction => associer tous les interlocuteurs de l’habitat, en créant un réseau d’entreprises (versus filiales) et création d’une SAS pour séparer capital et droit de vote pour permettre aux collaborateurs et même les clients de devenir partie prenante dans l’entreprise (33% du droit de vote à ses clients).

Thomas Vallette (centre technique bois et ameublement)

  • Aider les industriels sur leurs processus d’innovation => besoin clients et approches technologiques
  • L’usage: forcément pluridisciplinaire. On n’a pas tous les mêmes visions. Il faut fédérer ces visions pour amener une vision globale et concevoir et proposer. => Il faut éviter la bataille des experts. Tout le monde avait raison. Mais pas de vision commune pour envisager l’innovation => créer un cadre d’obvervation le plus neutre possible en multipliant les regards. Exemple: Salles de bains et développer une vision globale avec des sociologues pour avoir une meilleure vision globale. L’enjeu est de passer de l’observation à l’ exécution. Travailler en collaboratif, versus en séquentiel.

Q&R

  • Q: Qui décide dans l’entreprise?
  • R: Ça dépend de la Culture d’entreprise. Chez Danone: Culture projet. Il ne faut pas créer un département d’innovation ascendante.
  • Q: Le moteur de l’innovation ascendante c’est le client. Allez voir le client c’est bien, mais ce n’est pas ça l’ascendant ?
  • R1: C’est vrai mais c’est déjà pas mal et il n’y a pas beaucoup d’entreprises qui font vraiment ça.
  • R2: chez Danone, ça se met en place au fur et à mesure
  • R3: wikipidia est un exemple d’innovation ascendante. SL est un autre niveau
  • R4: Quand on donne un configurateur à des utilisateurs, c’est une contribution du public. Il y a aussi des produits personnalisables en ligne.
  • Q: l’innovation organisationnelle => devenir une organisation mutante ? + politisation ?
  • R1: le libre et le Wi-fi sont là pour le prouver
  • Q: Isabelle jacob (formation) : cela nécessite de la formation de groupe. Des méthodes existent (USA, CDN, etc.) sur les espaces ouverts et elles sont complètement ignorées en France.

La Fabrique du Futur

  • Créée à partir du livre “Fabriquer le futur”
  • E Seulliet P Musso et L Ponthou
  • Grande enquête auprès d’entreprises et de leaders d’opinions => bonnes pratiques
  • Association qui grandit.
  • Fabrique du futur, prétentieux? L’idée est d’intégrer le futur, et de Comprendre que le futur se construit au jour le jour et se mettre en veille. Pas seulement un observatoire, elle s’adresse à tout le monde. Les PME n’ont pas forcément les moyens de faire de l’innovation ascendante, même si ce n’est qu’une association. Projet de création d’entreprise prévue en 2008.
  • Logo = Nautile qui symbolise l’innovation et représente un cœur
  • JP Maele (administrateur de finances et technologie) en charge de l’élaboration de l’ offre de services de la fabrique.
  • 4 parties : 1) Informer et former 2) les entretiens (Denis Failly) 3) la libraire du futur 4) projet de mba
  • Tables rondes, carrefours, parcours, ateliers, club, espace 3D, laboratoire et une fondation.
  • Edith Heurgon: Directrice du centre culturel International de Cerisy:
    • “Prospective du présent” => Beaucoup de choses existent autour de nous, c’est moins une question d’idée, c’est une question de temps et de décalage.
    • Il faut dépasser l’usage et s’inscrire dans la trajectoire de vie (au-delà des segments. Le marketing doit se réinventer)
    • Le développement durable dépasse le simple bien-être du client et impose surtout de prendre en compte le bien commun et l’harmonie de la planète
  • Eve Capello (HEC): création d’une spécialisation chez Hec. Mieux prendre en compte l’éthique et la responsabilité environnementale et repenser la pratique économique.
  • François Laurent= a participé au livre. Penser à un monde moins linéaire. VP de l’adetem. 30 ans mais création d’un club de marketing 2.0. Soutien de la fabrique du futur.
  • François Abiven= Repères, prenière Société d’études sur SL. Soutien de la fabrique du futur. Création d’une île sur SL.
  • Newzy= Blog collaboratif
  • Les Echos= Du papier au e-paper. Actualisable, personnalisable. Autonomie (10000 pages). Feuillet jetable. Rangement hiérarchique et liens. Actualisation par Wi-fi. Expérimentation arrêtée en Belgique (tijd) (reprise de la structure papier inadaptée au support). Lancement imminent. Support permet le mp3. Demain ? L’écran souple. En 2006 expérience e-paper affichage par Decaux et Décathlon.

Guy Cloutier (livre “le pouvoir du futur”) : Conclusion

  • “La France est en train de changer”
  • 1) Etat des lieux; on vit des compressions non seulement des budgets mais aussi du cerveau. La pression est trop forte. Au Canada, depuis 93, 500% d’ augmentation des maladies au travail: on presse le citron. Les Canadiens veulent a) autonomie b) être reconnus c) valorisation du travail d’équipe. Canada = 1,5 millions de travailleurs autonomes (33% de la masse salariale)
  • 2) Il faut de a) l’énergie et avoir une passion antagieuse b) l’attitude positive c) vive la différence: les créatifs ne sont jamais en décalage.
  • 3) Remercier les salariés, les fournisseurs et les clients et devenir contagieux
  • 4) => mieux comprendre et élaborer une stratégie reconnaissable : a) page blanche b) le bic => écrire c’est penser l’acte c) le bon sens et parler le même langage. De l’Être humain au consommateur. Créer le changement avant de le subir => remettre l’humain (devant le cash et la techno). Les gens qui amènent une nouvelle technologie prennent des risques. Mais sans eux on ne va nulle part.
  • Création de familles d’entreprises en favorisant le créateur, le maillon faible de l’entreprise. Cela => de remplacer la méfiance par de la confiance.

La Fabrique du Futur: de l’innovation ascendante à la prospective du présent !
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.