Partagez les articles :

Les bonnes Résolutions sont souvent idées que l’on voudrait mettre en place, que l’on respecte pendant quelques semaines… et puis on retourne au train train habituel avec ses petites habitudes…

 

Pour que 2018 soit vraiment un changement, il faut tirer des leçons de ce qu’il s’est passé l’année passée, et pourquoi vous n’avez pas tenu ou mis en place tout ou partie de vos bonnes résolutions.

Parfois, il suffit simplement d’être moins ambitieux dans les changements à apporter, et de commencer plus modestement et plus progressivement, au lieu de vouloir faire une rupture totale.

C’est comme perdre du poids : vous pouvez essayer de perdre 10 Kg en 1 mois, mais le problème c’est que

  • C’est dangereux pour votre moral, les contraintes étant tellement fortes que l’on risque de craquer car les sacrifices sont trop importants. Il faut plutôt changer petit à petit ses objectifs en commençant par réduire ses portions, en mangeant moins de sucre, en marchant au lieu de prendre l’ascenseur… puis d’ajouter petit à petit plus de contraintes.
  • C’est trop de changements dans votre vie de tous le jour en peu de temps, ces nouvelles habitudes trop contraignantes sont compliquées à maintenir pendant longtemps dans son agenda. Il faut au contraire les intégrer dans votre routine (ex: 2 fois par semaine emmener votre propre repas préparé au travail…).

Pour vous aider, voici mes suggestions de bonnes résolutions pour 2018 :

 

1 – Arrêtez un projet avant d’en prendre un autre

C’est une règle que je me suis fixé il y a 1 an : ne plus essayer d’ajouter des nouveaux projets à mes projets existants, de les empiler… pour ne finalement rien achever, ou être frustré de ne pas y arriver !

Il faut systématiquement choisir d’abandonner un projet pour en lancer un autre, car ce n’est qu’en libérant du temps ou de l’argent que l’on va réussir à finaliser ses projets.

Vous pouvez aussi renoncer à une habitude pour une autre, par exemple ne plus passer 1 soir par semaine à regarder la TV (au lieu de mettre une série tous les soirs), ou sortir avec vos amis que 2 fois par semaine (et plus 3).

Cette technique du remplacement est souvent plus souple et plus efficace.

 

2 – Ecoutez des podcasts et des formations vidéo lors des trajets et des temps morts

Je suis passé sur smartphone Android, et comme j’ai désormais 1 heure de trajet le matin, j’ai repris l’écoute de Podcast mais aussi de formation vidéo et audio dans le métro.

Pour cela j’utilise 2 outils :

  • Soit écouter un livre audio avec Audible.fr, pour 10 € / mois vous avez un livre audio de votre choix.
  • Soit écouter des formations vidéos enregistrées sur mon Smartphone via VLC  (afin de lancer les vidéos avec le téléphone fermé). Vous pouvez aussi télécharger des vidéos sur Youtube (conférences, formations…) pour les écouter sur smartphone.
  • Soit installer l’application Soundcloud qui permet d’écouter des podcasts, comme celui de ConseilsMarketing.

Cette écoute « passive » convient bien à un trajet habituel, et cela permet de faire deux choses à la fois.

Si vous souhaitez vous y mettre, vous pouvez consulter mon Podcast sur itunes   ou sur Audioboom.com.

3 – Prenez des moments de pause pour ne rien faire ou simplement écouter de la musique

Dans un monde qui va vite, où l’on essaie d’exploiter son temps, on se retrouve parfois dans une frénésie d’activité.

Or il est important de temps en temps de prendre le temps…

Depuis déjà 2 ans d’une part j’apprécie de faire une petite sieste (ne serait-ce que 20 minutes), mais aussi quand je suis un peu fatigué je ne me force pas à travailler, mais j’accepte de ne rien faire (ex : écouter de la musique, regarder un reportage…).

En revanche, j’essaie d’être toujours à 100% sur ce que je fais : soit je fais une vraie pause sans penser au travail, soit je travaille et je ne mets pas de TV, peu de musique, pas de Facebook…

Le fait d’être focusé à 100% sur une chose à la fois, sans arrière-pensée, sans culpabilité… permet de gagner en efficacité.

Ainsi lorsque je passe du temps avec ma famille c’est sans remords, car j’ai décidé de passer 1h avec ma fille, car ensuite je serai 100% focus sur le boulot après.

De même j’évite désormais de faire autre chose pendant que je discute avec des amis, ma famille (ex : pas de Facebook, pas d’email, pas de TV… au restaurant, lors du repas…).

 

4 – Ecoutez vos tripes

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Vous recevrez également par email des conseils de ma part.

De récentes études ont montrées qu’il y avait de l’intelligence dans notre estomac (comme indiqué dans ce reportage d’ARTE TV)

Et je l’ai aussi constaté plusieurs fois, mes tripes m’ont aidées à faire les bons choix en cas de doute…

Donc, si vous avez des nœuds dans votre estomac, c’est que vous avez un indice pour prendre votre décision !

 

5 – Evitez de vous faire happer par les médias sociaux et la TV

 

Nous sommes désormais dans une société où les entreprises se battent pour capter l’attention… et ils y arrivent de mieux en mieux !

Pour s’en rendre compte, il suffit d’allumer la TV, et vous verrez que la plupart des émissions, même les plus nulles, se laissent regarder…

Pire encore, les séries TV qui deviennent plus addictifs que la drogue, sans parler de Facebook & Youtube où vous pouvez perdre 15 minutes alors que vous pensiez faire tout autre chose.

Le bon réflexe reste de se concentrer, et de travailler par plages de travail, en étant concentré à 100% sur une action.

Vous pouvez utiliser de nombreux applications pour bloquer l’accès à Facebook, Youtube… pour ne pas être tenté :

 

6 – Produisez plutôt que consommer du contenu

 

J’applique cette méthode depuis déjà quelques années, mais je vois trop de personnes passer du temps à acheter des formations, à aller à des web séminaires… mais à ne toujours rien mettre en application ou à finaliser jusqu’au bout.

A chaque fois, ils recherchent la nouvelle recette miracle, le nouvel outil à la mode…

Or il faut prendre le temps de s’approprier une nouvelle technique, et de l’expérimenter au maximum.

En même temps, cela veut dire aussi passer à l’action, et devenir acteur, et ne plus rester spectateur.

Par exemple, si vous suivez une formation sur le blogging, mettez-la en application, ne vous contentez pas de l’écouter.

A noter : C’est dans cet esprit que j’ai créé la formation « Star Marketing Academy » ; avec 1h de vidéo chaque mois, avec de très petites séquences que l’on peut mettre en pratique immédiatement.

 

7 – Apprenez à savourer vos aliments, et ne gobez plus !

C’est une des dérives de la culture « fast food » à l’américaine : le temps accordé à déjeuner le midi est de plus en plus court, et en même temps on ne mange plus, on gobe !

Or cela va poser un problème à long terme au niveau digestion, et donc il faut réapprendre à manger lentement, et à se « forcer » à manger lentement et à savourer ses aliments.

Pour cela reposez entre chaque bouchée votre fourchette, et ré-apprenez à mâcher.

Si nécessaire vous avez des fourchettes qui vibrent pour vous indiquer dans reprendre une bouche :

  • http://www.slowcontrol.com/fr/
  • https://www.hapi.com/product/hapifork

 

8 – Analysez comment vous dépensez votre temps.

Cette action est vraiment clé si vous souhaitez réussir vos projets et gagner du temps.

En effet, le temps est une ressource précieuse et limitée… C’est un capital.

Pour vous en convaincre, imaginez qu’un bon génie vous offre tous les jours 86 400 € (pas plus, pas moins), mais que tous les jours à minuit tout ce que vous n’avez pas dépensé disparaîtrait… Dans ce cas que feriez-vous de cet argent ?

Je suis sûr que vous seriez tenté d’utiliser un maximum cet argent pour vous éclater (super restaurant, soirée, gadgets…).

Et bien, 86 400 c’est le nombre de secondes que vous avez dans une journée, et tous les jours à minuit vous avez dépensé et perdu à jamais…

Vous voyez où je veux en venir : je suis persuadé que si vous valorisiez autrement votre temps en étant conscient que chaque jour votre temps est perdu à jamais…

Donc je vous propose de faire un petit travail simple : listez pendant 2 semaines comment vous dépensez votre temps chaque fois, en mettant dans un fichier Excel ce que vous avez fait.

Le but est de voir ce qui est productif, ce qui est une perte de temps…

Par exemple, en octobre j’ai commencé à aller au travail en trottinette, ainsi j’ai économisé 15 minutes à l’allé et au retour (soit 45 minutes x 2 au lieu d’une heure) … Or je me suis rendu compte qu’en prenant les transports en commun et en mettant 1 heure, j’étais plus efficace car je pouvais consulter mes emails, répondre à des messages sur Facebook, prendre des notes sur des articles…

Tout cela pour vous dire qu’il faut faire attention à la « fausse productivité » …

 

Et pour vous, quels sont vos leçons tirées de 2017, et quelle sont vos bonnes résolutions ?

Les Bonnes Résolutions de 2018 : 8 choses que j’ai retenues de 2017 pour mes bonnes résolutions de 2018 !
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

Partagez les articles :

2 thoughts on “Les Bonnes Résolutions de 2018 : 8 choses que j’ai retenues de 2017 pour mes bonnes résolutions de 2018 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.