Créer un site internet “Google Friendly”

optimisation seo

Cette question revient souvent: comment être mieux placé dans les résultats de recherches sur Google ? La réponse est simple: soit en payant, soit en travaillant dur !

Etre dans les premières positions est la clé du succès de votre site internet: la majorité des internautes ne visitent que les premiers sites listés par Google.

Seulement 20% passent à la deuxième page, et quasiment aucun ne visite la troisième page… Autant dire que si vous n’apparaissez pas dans les 5 premiers résultats pour un mot-clé, cela équivaut à ne pas exister…

De plus, Google représentant actuellement près de 92% des recherches sur internet, ne pas être bien positionné sur ce moteur équivaut à se limiter à ses clients uniquement et pas aux prospects (nb: actuellement près de 70% des prospects visitent le site de leur fournisseur avant de le contacter).

Créer un site internet "Google Friendly" 4

La solution la plus simple (et la plus chère) , c’est tout simplement de se payer les liens publicitaires de Google (Google Ads).

Créer un site internet "Google Friendly" 5

Par contre, le coût d’acquisition d’un prospect augmente alors vertigineusement si le(s) mot(s) clés sont sujet à une très forte compétition.

Voici l’exemple pour le mot clé “Rencontre”, dont le budget pour être dans les premiers résultats peut coûter jusqu’à 350 € / jour, soit un coût d’1 € par clic…

L’autre solution (qui est complémentaire à la 1ère) c’est d’adapter son site à l’algorithme de Google pour qu’il apparaisse “naturellement” dans les premiers résultats de Google (c’est la Search Engine Optimisation).

Pour cela, il faut optimiser son nom de domaine, ses mots-clés contenus dans ses pages et avoir beaucoup de liens vers son site.


Or, cela réclame un travail énorme, et qui peut être remis en question tous les jours (par exemple : ConseilsMarketing.fr squatte généralement le Top 5 des mots-clés “conseils marketing” sur Yahoo, mais ce classement varie fortement si aucun nouveau référencement n’est effectué quelques jours de suite).

Selon SEOMOZ, un des sites sur le référencement les plus connus au monde, a organisé un sondage auprès de professionnels et voici les éléments essentiels qui influencent le positionnement d’une page Web:

1er : Le nom de domaine (nom, mots clés, ancienneté…)
2ième : Le nombre et surtout la qualité des liens d’autres sites pointant vers le votre.
3ième : Les noms dans les liens venant des autres sites vers le votre
4ième : Les mots clés dans vos pages Web (titres…)

L’expérience montre que les éléments clés sont :

– 25 % nom de domaine (mots clés, ancienneté, “trust” du nom de domaine sur un sujet thématique donné)
– 35% des backlinks
– 25 % sur les mots clés et la structure du site
– 15 % divers paramètres

positionnement site Web

Sommaire de l'article

Voici déjà quelques conseils marketing essentiels, si vous n’avez que 2 minutes devant vous :
– Faites une pub sur google ads, cela permet de faire connaître par google un site qui vient tout juste de se lancer (nb: dépensez juste quelques euros, puis stoppez…).
– Rédigez des communiqués de presse (voir notre article sur les communiqués de presse).

– Publiez des articles et proposez à d’autres sites de les publier .
– Faites un référencement naturel dans les principaux moteurs, et référencez-vous sur les principaux réseaux sociaux (Twitter, Instagram…).

– Soignez les mots-clés de votre site (titres, métas, nom des fichiers et images…).
– …

Cas pratique avec ConseilsMarketing.com

Pour illustrer de manière pratique comment référencer son site, voici un résumé des actions de référencement effectuées pour le site www.conseilsmarketing.com (ce site, consacré au marketing) et www.conseilscreateur.com (un site que j’ai créé pour répondre aux besoins des créateurs d’entreprises).

1- Le nom de domaine:
Selon moi, cela compte environ pour 25% du positionnement de votre site dans les moteurs de recherches.
C’est donc essentiel de bien choisir le nom de domaine. Par exemple, pour conseilsmarketing.com je savais dès le départ que mon but serait d’être bien positionné sur les mots-clés “conseils marketing”…

Pour conseilsCreateur.com c’était plus difficile, car si je savais que je voulais attirer les créateurs d’entreprises, mon problème était que la plupart des noms de domaines avec ces mots-clés étaient déjà pris. Donc j’ai fait le choix de prendre les mots que j’estimais les plus adaptés, en imaginant ce que les créateurs d’entreprises auraient pu taper dans Google….

Si mon choix se révèle assez bon, j’aurais dû utiliser les outils de google qui permettent de voir la pertinence des mots-clés tapés, le volume de recherches dans le moteur et surtout la concurrence sur ce terme… Auparavant, il existait un outil d’ouverture pour calculer la popularité d’un mot-clé. Désormais, il existe Google Trends  pour connaître la popularité des mots-clés, voir quels sont les plus recherchés les uns par rapport aux autres…

Voici par exemple le résultat pour les mots clés “Createur entreprise”:
nb: en théorie google ne tient pas compte des accents dans les mots-clés…



Pour en savoir plus sur la pertinence des mots-clés, vous pouvez aussi utiliser Google Trends qui vous permet de voir la saisonnalité de la recherche d’un mot clé (ici creation entreprise):

Créer un site internet "Google Friendly" 6

On peut voir que “creation entreprise” est autant recherché que “createur entreprise” mais que la lutte pour ce mot-clé est beaucoup moins forte (donc moins chère…). C’est pourquoi, lorsque vous décidez de nommer votre site, faites bien attention à choisir un nom qui est beaucoup recherché et où la concurrence n’est pas trop féroce.

Pour complèter vos recherches, vous pouvez aussi utiliser les outils d’analyse de mots-clés, comme Semrush qui indique la faisabilité d’être N°1 pour un mot-clé : 

livre chatbot

Conseils référencement:
– Vous pouvez faire une recherche avec l’expression exacte, au sens large… pour voir ensuite quels mots-clés acheter sur Google. Mais attention ! A priori google ne classe pas bien les noms de domaine avec plus de 3 mots-clés ou avec plusieurs tirets (ex. à ne pas suivre: www.logiciel-compta-gratuit-entrepreneur.com)
– Pour le nom de domaine, vous pouvez essayer des noms avec des tirets (ex: conseils-marketing.fr), cela vous permet un bon positionnement dans les moteurs de recherches, mais ce n’est pas facile à donner à ses clients. Donc achetez éventuellement plusieurs noms de domaine à rediriger vers le même site (nb: à priori google privilégie actuellement les noms de domaine “locaux” : un .fr sera mieux placé en France qu’un .com).

– Pour votre nom de domaine, je vous conseille le site Ionos, les noms de domaine sont vraiment pas chers : le .com à 7,16 € TTC, le .fr à 5,97 € TTC…
– Dans la recherche de vos mots-clés dans votre campagne de pub Google Ads, n’hésitez pas à acheter des mots-clés suite à des erreurs de frappe (ex: conseils “maketing” ces mots-clés sont peu cher et peuvent rapporter gros !).

– Lors de la création de votre site, celui-ci reste dans le “bac à sable” de google quelques mois, avant qu’il ne soit bien positionné (période probatoire). Pour faire accélérer son entrée sur google (mais malheureusement pas son positionnement) vous devez tout simplement faire un peu de pub sur Google Adwords (nb: il faut payer quelques dollars avec des clics; s’inscrire et n’avoir aucun clic ne suffit pas).
– Pour éviter d’être coincé trop longtemps dans le bac à sable de google , je vous conseille d’acheter au plus vite votre nom de domaine, puis de le diriger vers un blog sur lequel vous commencerez à mettre un peu de contenu lié à votre futur site. Une fois votre site “Pro” prêt, rédirigez l’URL vers ce nouveau site et Google vous connaîtra “déjà “.

2 – Les Mots-clés

Là encore les mots-clés présents sur votre site (quantité, densité…) sont essentiels à votre positionnement. J’estime une nouvelle fois leur importance à 25% dans le positionnement sur Google. C’est pourquoi, vous devrez absolument les REPETER le plus souvent possible (tout en respectant une écriture normale, car google peut détecter les utilisations abusives !).

Par exemple, pour www.conseilsmarketing.fr, j’ajoute dès que je le peux un paragraphe “Conseils Marketing” en italique afin que le moteur de recherche puisse le prendre en compte et que la densité de ces mot-clés soit suffisante.

Pour que votre référencement soit le plus efficace possible, il faut définir des mots-clés spécifiques pour chaque page (3 ou 4) en mettant uniquement vos mots-clés principaux dans le corps du texte.
Attention non plus à ne pas les citer trop souvent, sinon vous pouvez être blacklisté par google si ces mots clés apparaissent trop fréquemment (ce calcul est effectué via la densité du mot-clé, par exemple si votre mot-clé apparaît 5 fois dans un texte de 100 mots, la densité du mot-clé est de 5%). Généralement, on conseille une densité pour un mot-clé de 5 à 10%, grand maximum 15%…

Le résultat (ici dans Yahoo.fr) montre bien que les mots-clés “conseils marketing” (en gras) sont reconnus par le moteur de recherche, et leur répétition (ici ces mots sont identifiés 9 fois, ce qui me permet d’apparaître en 3ème position sur ce moteur de recherche).

Créer un site internet "Google Friendly" 7Pour améliorer le référencement d’une page, je soigne beaucoup les titres de mes articles et paragraphes en faisant en sorte qu’ils correspondent à ce que taperaient des internautes dans un moteur de recherche. Par exemple, cet article s’appelle Créer un site internet “Google Friendly” alors que j’aurais pu l’appeler Le référencement sur internet

Il est import de travailler le titre de ses articles pour attirer de nouveaux lecteurs :”En fait, on se rend bien compte que mettre des mots-clés dans le texte et les titres intéresse en réalité avant tout les lecteurs de passage, non habitués au site, auquel ils accèdent via le moteur de recherche. C’est en effet, le titre et le court descriptif de la page apparaissant sur les moteurs de recherche qui va les convaincre ou non de cliquer. Ensuite, on a moins de 10 secondes pour convaincre ces visiteurs qu’ils ont cliqué sur une page digne d’intérêt, à défaut de quoi ils vont aller voir ailleurs.”

Dans le même ordre d’idées, vous devez nommer les titres des pages de votre site internet avec des mots-clés qui seront analysés par Google (+ les mots-clés des balises META). Pour les noms des fichiers, des images, c’est le même principe, voire mieux car il existe des recherches d’images par mots-clés et le nom de vos images vous permettra d’acquérir encore du traffic. Cette remarque est aussi valable pour les noms des fichiers HTML de votre site…

En pratique, voici ce qu’il faut optimiser :
– Balise Title : il doit indiquer le titre de la page, il doit donc être différent sur toutes les pages, avec des mots-clés différents sur le réel contenu de la page (et des synonymes). Il faut bien entendu mettre les mots-clés essentiels en premier…
– Balise Meta Keywords et Description: ils décrivent vos mots-clés et la description du site. A priori, Keywords n’est plus trop pris en compte par google, mais bon, mieux vaut le remplir quand même !
– L
e nom du fichier HTML: mettre le vrai nom et pas un résumé (et attention aux accents: par exemple, Blogger supprime systématiquement les caractères accentués de mes pages !).
– Le contenu du site: la fréquence de mise à jour du site, la date de réalisation de la page, le nombre de pages actualisées depuis la dernière fois… sont autant de critères qui vous permettront d’être mieux placé (par exemple, je réalise 7 à 8 articles / mois sur ConseilsMarketing.fr).
– Pour améliorer la prise en compte de vos mots-clés, il faut les mettre en valeur: gras (B), italique (s), liste (li), souligné (u), titres (H1…) … Par exemple, sur mon site, les termes Conseils marketing sont toujours en italique.

– Les liens externes (lien a Href) et le nom du terme à cliquer sont également pris en compte (donc, au lieu de mettre en lien uniquement “Cliquez ICI” faites plutôt “Cliquez ICI pour recevoir le livre gratuit”…).
– Remplissez un maximum d’informations pour vos images: le nom des images, les messages alternatifs (Alt).
– Le contenu des liens externes est aussi pris en compte (donc, faites des liens externes en rapport avec le sujet de votre site).

Remarques sur les mots-clés:
– attention à l’ordre (le haut de page est + important que le bas de page), la taille du texte ne doit être ni trop longue, ni trop courte pour ne pas diluer les mots-clés. Il faut varier les mots-clés et utiliser des synonymes, mettre des termes avec des “s” et sans “s”….
– Dans le nom de votre balise TITLE, il est important de mettre en premier les mots-clés les plus importants (ex: Guide de la Creation d’entreprise – ConseilsCreateur.com). Faites également court, et ne rajoutez pas à la suite toute une série de mots-clés (40 à 60 caractères maxi).
– Attention à ne pas être redondant entre le TITLE et le méta TITLE, il faut utiliser des mots-clés différents.

En résumé : il faut écrire votre site pour l’internaute et non pour google (donc, évitez de mettre plus de 10% d’occurence de votre mot-clé…).

Exemple d’optimisation d’un lien “normal”:
(a href=”https://www.conseilsmarketing.com/conseils-emailing.htm”) Les astuces pour écrire un emailing pour augmenter vos ventes (/a)


Exemple d’optimisation d’un lien avec une image à cliquer:

(a href=”“)(img src=”http://www.conseilsmarketing.com/reussir-son-emailing.jpg” alt=”réussir son emailing” /)(/a).

Pour résumer : sachez que
Google analyse TOUT ce qui est dans votre site, et donc vous devez faire en sorte que tout vous permette “d’aiguiller” Google sur le contenu de votre site…

Conseils référencement:
– Répétez en bas de votre site et sur toutes les pages, la présentation de votre site avec le maximum de mots-clés.
– Faites varier les mots-clés: par exemple, le titre des mes articles change entre le titre principal, le titre secondaire et ce qui est marqué dans la barre de navigation.
– Notez que Google et Yahoo ne passent pas tous les jours sur votre site, donc pensez à mettre régulièrement du contenu. Plus vous actualiserez votre site, plus il sera visité régulièrement.
– Si vous n’avez pas le temps de faire du contenu, demandez à des sites spécialisés dans votre domaine si vous pouvez recopier une partie de leur contenu (avec signature, bien entendu) pour enrichir votre site. Une autre solution, c’est de prendre par exemple des vidéos de Youtube et les mettre sur votre site.

– Remarque sur Page Rank: cet indice est censé indiquer la popularité de votre site internet (de 1 à 10) mais a priori il a peu d’influence sur votre référencement.
– Evitez si possible les frames (même si elles sont de mieux en mieux prises en compte), et préférez des feuilles de Styles (CCS) avec des tableaux (TB, TD…). C’est pareil pour le Flash, qui n’est pas encore reconnu par Google (le flash est composé d’images et de codes de programmation difficiles à analyser par un
programme).
– Faites un plan de votre site pour “expliquer” à google comment fonctionne votre site et l’aider à visiter tout votre site. De même, faites un Google SiteMaps pour l’aider encore plus à analyser votre site interne.
– Pour identifier quels mots-clés utiliser, faites le tour de vos concurrents (qui sont bien placés) dans Google et regardez les mots-clés qu’ils utilisent dans leurs balises Meta et title (Menu Affichage, puis Afficher code source dans Firefox et IE).
– Vérifiez votre ergonomie à GT Metrix, Pingdom…
– Optimisez vos mots-clés en tenant compte des “fôtes d’aurtograffe”

Pour suivre votre positionnement sur des mots-clés précis, vous pouvez utiliser SEMrush qui vous permet d’analyser votre positionnement sur des mots-clés sur une période.


3- Les liens vers votre site (ou Backlinks)

Les liens extérieurs vers votre site comptent énormément, personnellement j’estime l’impact sur votre référencement à 30% (surtout dans des moteurs comme Yahoo).

Le principe sur lequel se basent les moteurs de recherche est simple: si un site fait un lien vers le vôtre, c’est qu’il est intéressant… Et plus il est populaire (beaucoup de liens), plus il est intéressant ! Donc plus vous avez de liens vers votre site, mieux vous serez positionné

En théorie, il faut donc se faire référencer dans un maximum d’annuaires de liens, de moteurs de recherche… pour améliorer sa position.

La pratique est un peu différente: il existe de nombreux annuaires qui sont en fait des “fermes de liens”. Ce sont des annuaires automatiques qui sont générés automatiquement par un logiciel (on les reconnaît facilement, ils ont quasiment tous les mêmes modes d’inscription, les mêmes catégories…).

Dans le cas de ConseilsMarketing.fr , j’ai passé des heures et des heures à faire la chasse aux sites de référencement gratuits. Or le résultat est assez décevant , car Google sait identifier ces fermes de

Pour aider Google à explorer votre site et à “voir” toutes vos pages (et tous vos liens) n’oubliez pas de faire un Google SiteMaps qui permet de guider Google sur votre site et référencer correctement votre site (nb: pour moi cela n’a jamais fonctionné, mais c’est devenu un standard commun à tous les gros moteurs de recherche (Google, Yahoo…).



Conseils Référencement:
– Vérifiez que le nom de domaine est libre en .fr et .com et ne lésinez pas à acheter le.com et le .fr tout de suite… moi j’ai pensé que le .fr suffisait or quelques heures plus tard un site avait acheté mon nom en .com.
-Choisissez le mode d’hébergement adapté à votre budget et à vos ambitions: le blog est très simple à mettre en oeuvre (5 minutes suffisent à monter son site et à écrire ses articles, sans aucune connaissance en informatique). Néanmoins, pour un usage “Pro” c’est clairement déconseillé (Pb pour le référencement, souvent considéré comme 1 seule page dans Google et Yahoo, pb de mise en ligne de fichiers…), donc dirigez-vous vers un hébergeur spécialisé (ex: Ionos ou ovh.com).
– Pour vos illustrations, je vous conseille Pexels, Pixabay… .
– Google donne une note aussi à la qualité de la programmation de vote site (cf. conformité aux normes Web Consortium – W3C ). Pour tester si votre site est conforme et pour voir ce qui sera mal noté par Google (lien brisé…) utilisez la Google Search Console (gratuit)

Comment commencer l’optimisation de son site internet ?

Voici les principales étapes à suivre pour commencer le référencement de votre site. Attention à intégrer cette réflexion en amont de la création de votre site, sinon vous devrez tout refaire !

Etape 1 : Choisir un bon nom de domaine, soit sa marque, soit une expression clé majeure sur son domaine d’activité avec l’extension .fr ou .com (les .net sont moyens, les .biz / .info /… sont à fuir !). Pour cela faites une liste des mots clés les plus employés par vos prospects, et vérifiez quelle est l’expressions la plus utilisée au sens stricte (“expression A”).

Etape 2 :  Faites un titre différent et unique pour chaque page. Une page = 1 mot clé ou expression. Vous devez donc savoir combien de pages créer et leur hiérarchie. Il est important d’avoir une hiérarchie “logique” pour ses clients, et en même temps de la penser pour une analyse facile par google (Thème 1 => Thème 1b / Thème 1a…). N’oubliez pas de faire un “plan de site”afin de bien faire remonter vos thématiques principales. Utilisez la balise Title, et indiquez vos mots clés dans une phrase logique pour les utilisateurs, et faites de même pour le nom des fichiers HTML de vos pages.

Etape 3 : Remplissez les  balises descriptives (meta), avec des mots clés différents à chaque fois selon les pages. 5 ou 6 mots suffisent.

Etape 4 : Ecrivez le contenu de vos pages en pensant aux internautes, mais également à une bonne lisibilité (paragraphes, images…). Dans le même temps veillez à bien mettre vos mots clés dans les textes (ni trop, ni trop peu), avec une mise en forme pour les termes clés (titre H1/H2/…, gras/italique/…, les liens vers d’autres pages, les noms des images fichiers / Textes alternatifs / infos bulle…). Plus il y a de contenu, mieux c’est. Privilégiez en particulier le début du texte et la fin.

Etape 5 : Faites des liens entre vos différentes pages, avec une suite logique (Théme A ==> Thème B), et rajoutez les boutons d’envoi vers les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Viadeo… afin de communiquer sur votre marque dans ces sites.

Etape 6 : Faites un Sitemap de votre site afin de vérifier que Google l’indexe parfaitement. Ensuite il faut obtenir des liens vers des sites ayant la même thématique que vous et non concurrents pour améliorer votre notoriété. Cela peut se faire via des blogs, des annuaires…

Article précédent
Les clés pour doper le ROI de vos actions de mailing et d'emailing – Walkcast Mailing [5] 12

Les clés pour doper le ROI de vos actions de mailing et d'emailing – Walkcast Mailing [5]

Article suivant
Le Mini Guide pour obtenir plus de prospects avec un Blog - Partie 7 13

Le Mini Guide pour obtenir plus de prospects avec un Blog - Partie 7

Sur le même thème