Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps !

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 5
letters for a blog post

J’ai le plaisir de recevoir Céline Lieffroy, créatrice du blog Croquefeuille dédié aux secrétaires indépendantes.

Elle a accepté de partager son expérience afin de montrer qu’il est possible de générer des revenus grâce à un blog de niche et à un trafic faible, mais ciblé.

Voici le sommaire de l’article

L’origine du Blog Croquefeuille

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 6

En 2019, Croquefeuille, c’est :

  • Un blog dédié aux personnes qui souhaitent créer ou développer leur activité comme secrétaire freelance.
  • 10.000 visites par mois (moyenne sur 12 mois)
  • 7.000 contacts via la lettre d’information
  • Pour 35.000 euros de chiffre d’affaires par an
  • Une activité à temps plein depuis fin 2019, avec un accroissement significatif du chiffre d’affaires généré sur les trois derniers mois de l’année

Oui, je sais, c’est peu, mais je vous avais parlé d’un site de niche !

Pourquoi avoir créé Croquefeuille ?

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 7

En 2009, je me lançais comme assistante freelance à Paris, suite à la fermeture de ma librairie spécialisée en histoire.

Déjà en tant que libraire, j’avais réussi à fédérer une petite communauté de passionné.e.s autour d’un blog qui racontait le quotidien et les actualités de la librairie…

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 8

C’est donc tout naturellement que j’ai recréé un blog lors du lancement de ma nouvelle activité…

Un blog où je parlais aussi de mon quotidien, de mon lancement comme secrétaire freelance

Un blog au départ sur une plateforme gratuite…

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 9

À ce moment-là, je bloguais essentiellement pour partager mon quotidien ou ma veille, même si j’avais aussi des velléités de pousser le référencement de mon site internet de secrétariat indépendant.

Cela restait une activité accessoire que j’ai rapidement d’ailleurs eu du mal à « tenir » dans le temps.

Néanmoins, cela n’a pas été sans résultat :

  • Des consœurs, secrétaires indépendantes, comme moi, rencontrées lors de réunions de freelances me parlaient de Croquefeuille (sans savoir que c’était moi)
  • Le trafic du blog augmentait – et ce malgré mon irrégularité de publication – jusqu’à atteindre un premier palier de 6.000 visites mensuelles
  • Je recevais de plus en plus de mails me demandant des conseils pour se lancer comme secrétaire indépendante auxquels j’avais malheureusement peu de temps pour répondre (du fait de mon activité de télésecrétaire), mais qui m’inspiraient les sujets de mes prochains articles…

Je souligne que, dès le départ, le blog a eu une audience différente de mon activité de télésecrétaire, et que l’un ne servait pas l’autre (si ce n’est pour des questions de SEO, à l’époque).

La professionnalisation du blog

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 10

C’est en 2012, après avoir suivi la formation Bloguer Comme un Pro que j’ai décidé de « professionnaliser » le blog.

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 11

Pourquoi ?

D’un côté, il ne m’amenait aucune vente pour mon activité de télé-secrétaire…

Ma cible en tant que télésecrétaire n‘était pas les secrétaires indépendantes elles-mêmes… et il me prenait aussi du temps…

D’un autre côté, je prenais beaucoup de plaisir à bloguer, ainsi qu’à échanger par mail avec les lectrices.

Alors, pourquoi ne pas chercher à monétiser ?

Mais l’audience restait faible (6.000 visites/mois)…

Suite à la formation Bloguer Comme un Pro et en vue de cette « professionnalisation » :

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 12

  • J’ai fait en sorte d’accueillir les personnes qui s’inscrivaient et de leur faire découvrir les anciens articles du blog au moyen d’une séquence d’emails via les services d’un auto-répondeur
  • J’ai créé une page Facebook pour Croquefeuille

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 13

Cela m’a traversé l’esprit, mais je n’ai pas osé changer le nom du blog, qui me paraissait alors désuet, mais qui était déjà connu par mon cœur de cible.

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 14

La nouvelle charte éditoriale

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 15

Je n’avais plus grand-chose à raconter sur le thème de ma création d‘entreprise.

La page Facebook (dont j’avais à peine le temps de m’occuper) me servait désormais à partager ma veille.

En revanche, toujours autant sollicitée par mail, j’ai décidé de répondre aux questions qui m’étaient posées à partir de l’expérience des autres secrétaires indépendantes.

Par exemple, à la question récurrente : « Je suis actuellement en CDI, comment puis-je faire pour me lancer ? N’est-ce pas trop risqué ?… »

J’ai répondu par deux articles rassemblant des témoignages :

J’alterne ainsi des articles-témoignages avec des articles de fond sur une problématique rencontrée par mes cibles :

  • les tarifs,
  • les prestations,
  • la comptabilité,
  • le salariat déguisé,
  • etc.

En suivant l’exemple et les conseils de Frédéric, mes articles visent à être exhaustifs et sont donc plutôt longs.

Par exemple, mon article sur les tarifs fait 3.000 mots.

Je réactualise aussi régulièrement mes anciens articles-phares.

En revanche, contrairement à Frédéric, j’ai une moins grande capacité de travail, et je publie peu.

Je suis néanmoins passé d’un article de temps en temps, à un article par mois en 2017, à deux articles par mois en 2018.

Le rythme s’est de nouveau un peu affaissé en 2019, étant précisé :

  • 1° Que le blog est resté jusqu’en octobre une activité « accessoire », alors que j’étais salariée comme accompagnatrice au développement des activités au sein d’une coopérative d’entrepreneur.e.s
  • 2° Que la partie « prestations » et échanges dans le cadre de mes accompagnements devient aussi de plus en plus dense – forcément – au fur et à mesure des ventes

Quels sont les articles qui fonctionnent le mieux sur le blog ?

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 16

Il y a actuellement 204 articles publiés sur le blog, répartis en 7 rubriques.

En 2019, l’article qui a été le plus consulté sur le site reste : « 4 étapes à prévoir avant de se lancer comme secrétaire indépendante »

Le plus commenté (avec 98 commentaires à ce jour) est d’ailleurs sur le même thème : « Devenir secrétaire à domicile : êtes-vous prête à vous lancer ? »

Les autres articles les plus populaires sont ceux présentant mes produits (gratuits ou payants) : Enquête et Pack.

Puis arrivent les pages d’accueil des différentes rubriques : « Devenir télésecrétaire », « Prestations », « Trouver des clients »…

Ponctuellement, le dernier article publié dont j’ai cherché à faire la promotion sur les réseaux peut remonter dans le classement, mais sans jamais « détrôner » les articles-phares dont le trafic s’appuie sur le référencement naturel.

Quelle est la « niche » ? Qui s’intéresse à Croquefeuille ?

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 17

Le blog parle à deux segments et en touche quatre.

Au travers des articles, je m’adresse :

  • Aux secrétaires qui ont pour projet de s’installer à leur compte
  • Aux secrétaires indépendantes déjà installées

Le blog touche également deux autres publics :

  • Celles et ceux qui « rêvent » de devenir secrétaires freelances, qui le feront peut-être « un jour », mais pas à court ni moyen terme
  • Les personnes qui accompagnent à la création d’entreprises avec lesquelles nous pouvons d’ailleurs avoir parfois des échanges sur tel ou tel aspect du métier (et j’en suis ravie)

D’après les statistiques du blog, les personnes qui viennent sur le site sont :

  • Majoritairement des femmes
  • De 18 à 54 ans, et plutôt entre 18 et 34 ans
  • Qui vivent pour 1/3 en Île-de-France

Il m’est arrivé par ailleurs de faire des enquêtes pour mieux connaître les personnes qui s’intéressaient à Croquefeuille.

Là, je ne parle donc plus de simples visites, mais de personnes qui suivent le blog.

  • Ce sont très majoritairement des femmes (98 %)
  • 36 % sont des personnes qui souhaitent se lancer
  • 34 % sont déjà lancées, mais cherchent à développer leur activité
  • 35 % suivent le blog depuis 1 ou 2 ans (16 % depuis des années)
  • 85 % suivent le blog via la lettre d’information (14 % via la page Facebook)

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 18

Comment monétiser un blog de niche ?

blogueur
Forte de cette (petite) audience, de sollicitations et d’un flux de mails constants via le blog, en 2013, j’ai « acheté » les droits sur l’administration du forum des secrétaires indépendantes (http://www.les-telesecretaires.com).

Le forum a été crée en 2005, et dont j’étais déjà membre depuis 2009, mais qui était alors en perte de vitesse (les gens commençaient à préférer discuter via Facebook).

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 19

J’ai créé un guide PDF complet et régulièrement mis à jour proposant une méthodologie en 8 modules pour se lancer comme secrétaire indépendante, avec des exemples et des astuces (à partir de mon expérience et des exemples du forum).

L’accès à l’espace d’entraide du forum et aux 8 modules est vendu sous le nom de « Pack installation » (https://croquefeuille.fr/?Qu-est-ce-que-le-Pack-installation)

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 20

Depuis 2013 et jusqu’à ce jour, j’ai vendu un peu plus de 900 packs.

Le nombre de ventes a été longtemps assez stable d’une année sur l’autre.

Il a même été strictement identique en 2016 et 2017, avec 152 packs vendus.

Il a connu une inflexion en 2019 avec plus de 230 packs vendus, contre 167 en 2018.

Pour rappel, j’étais encore salariée comme accompagnatrice jusqu’en octobre 2019.

Mon (ré)investissement auprès de ma communauté sur la fin d’année semble avoir porté ses fruits.

Depuis 2019, je commence à proposer, sur demande et de manière encore assez confidentielle (sans communiquer sur une offre), des prestations d’accompagnement à la stratégie commerciale.

Cette offre s’adresse spécifiquement à des freelances déjà lancé.e.s, mais qui ont du mal à équilibrer leur activité pour la pérenniser.

Les bénéfices secondaires du blogging

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 21

Outre les bénéfices directs, liés à la vente d’un produit ou d’un service, le blog apporte d’autres avantages :

  • D’abord, il a longtemps poussé le référencement de mes sites en tant que télésecrétaire (activité que j’ai aujourd’hui arrêtée).

J’avais en effet pris soin de parler régulièrement de mon propre cas, avec un lien vers mon site internet.

Le blog Croquefeuille et l’enquête sur le métier de secrétaire indépendante sont cités comme références dans le « Dossier Projecteurs – Secrétaire indépendante » de Bpifrance Création.

  • Il m’est arrivé (ponctuellement) d’être sollicitée pour des prestations, comme le fait d’animer un atelier sur le secrétariat à domicile dans le cadre d’un forum sur le télétravail dans le département de l’Allier.

  • J’ai aussi participé à une émission TV dédiée aux femmes entrepreneures sur la thématique de la ruralité (voir ce lien).

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 22

L’acquisition de trafic passe par le référencement naturel

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 23

L’acquisition du trafic vient essentiellement des recherches organiques (80 %), puis du trafic direct (10 %).

Le reste se partageant entre les sites référents (essentiellement les forums) et les réseaux sociaux.

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 24

Les réseaux sociaux

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 25

Selon mon expérience et ma thématique, il reste difficile d’être vue et audible sur Facebook.

Il y a trop de « bruits » autour. Ce réseau ne m’a jamais apporté beaucoup de trafic.

Il fut un temps où j’avais un groupe dédié pour lequel j’ai passé la main, car je ne m’y retrouvais pas :

  • Cela prenait beaucoup de temps à modérer (beaucoup plus qu’un forum)
  • Cela ne m’apportait aucune vente directe, et rien ne me disait que cela m’apportait des ventes indirectes
  • Là encore plus, je n’étais pas audible, même en tant qu’administratrice du groupe, ma parole n’ayant pas plus de « valeur » que celle des autres membres…

Je me suis souvent posé la question de maintenir ma présence sur Facebook, d’autant que c’est un réseau dont je ne me sers pas à titre personnel.

Il m’a apporté 1,8 % de mon trafic en 2019 (2,5 % en 2018), ce qui est peu, et me demande beaucoup de temps.

Il faut poster régulièrement pour maintenir l’audience, et surtout répondre aux messages et commentaires, donc y aller souvent (au moins quotidiennement)…

Et surtout, contrairement au blog, on ne capitalise pas sur son travail.

Si je fais un effort pour susciter l’engagement quand j’ai un peu de temps devant moi, ces efforts et l’audience générée seront perdus la semaine suivante pour peu que j’aie moins de temps à y consacrer…

Finalement, et pour l’instant, j’y maintiens ma présence, car il me permet aussi :

  • Des interactions intéressantes avec d’autres freelances (notamment au niveau local) qui nourrissent mon réseau propre
  • De renforcer les liens avec des secrétaires freelances qui ne sont pas mes clientes, mais qui peuvent néanmoins prescrire Croquefeuille
  • De promouvoir mes derniers articles en suscitant parfois des commentaires intéressants et complémentaires
  • De trouver des témoignages pour mes articles en les sollicitant via Facebook

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 26

Depuis un an, j’ai commencé à m’investir sur LinkedIn.

Si les résultats restent faibles en termes de trafic, le réseau m’apporte des interactions très intéressantes avec une cible très qualifiée, jusqu’à présent hors de mon réseau :

  • Soit parce que ce sont des secrétaires en poste qui cherchent un nouvel emploi, et me croisent par la magie des suggestions LinkedIn
  • Soit parce que ce sont des secrétaires indépendantes qui exercent depuis des années, que je ne connaissais pas, et que je ne touchais pas par Croquefeuille, mais qui me sont suggérées ou à qui je suis suggérée par LinkedIn

Les partages et commentaires d’articles me semblent également plus dynamiques, et le nombre de vues plus important que sur Facebook.

Mes chiffres ne sont pas assez importants pour être significatifs, mais le simple partage d’un article du blog peut générer 1.975 vues (pour environ 700 contacts, à ce moment-là).

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 27

Je conseille la formation de Frédéric sur LinkedIn “Trouver des clients sur Linkedin en 15 minutes par jour” pour mieux comprendre le fonctionnement de ce réseau.

Et la publicité Facebook ?

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 28

C’est quelque chose que j’ai aussi testé à plusieurs reprises, avec des résultats mitigés.

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 29

Dans mon cas, oui, la publicité Facebook permet d’acquérir du trafic, mais pas forcément qualifié, donc avec un faible taux de conversion.

Je pense que cela est dû à plusieurs raisons : Puisque ma communauté me suit via la lettre d’information Croquefeuille, je ne cherche pas spécialement à pousser mes contenus auprès d’elle

Ce que j’attends de la publicité Facebook, c’est de sortir de mon réseau, en touchant des personnes via leur centre d’intérêt.

Oui, l’idée de devenir secrétaire à domicile peut les faire rêver, donc elles viennent sur le blog…

Mais non, elles n’ont pas « l’intention » de se lancer… Si elles l’avaient eue, elles auraient cherché, et sans doute trouvé le blog.

Privilégier la conversion plutôt que l’acquisition

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 30
Purchase funnel or conversion funnel marketing model infographic scheme

Sur une niche comme celle des secrétaires freelances – et cela serait certainement différent sur une thématique plus large –, j’ai vite appris que l’important n’était pas d’accroitre mon trafic.

D’ailleurs, celui-ci reste plutôt stable d’une année sur l’autre.

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 31

L’important est plutôt d’augmenter mon taux de conversion.

Pour cela, classiquement, et comme je l’ai appris via des mentors comme Frédéric, j’utilise des « tunnels de vente » et tends vers le AAARR (tout en restant une slow-entrepreneuse)…

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 32

Comme je l’ai dit, l’acquisition de trafic passe très majoritairement via le référencement naturel

Pour Croquefeuille, l’activation, passe par le fait de s’inscrire à une « liste » pour recevoir des messages :

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 33

Ces inscriptions permettent la « Rétention » des personnes qui s’intéressent au sujet, afin d’échanger avec elles, mieux connaître leurs besoins et de les familiariser en retour avec ma manière de travailler.

Elles sauront ainsi si elles souhaitent – oui ou non – aller plus loin avec moi.

Il n’y a qu’à lire les commentaires sur le blog pour comprendre que cette démarche ne peut pas être réduite à « une ficelle » marketing, et qu’elle est appréciée des personnes qui y participent.

Une fois que les personnes passent à l’acte d’achat (« Revenus »), je les encourage bien sûr à « Recommander » mes services quand elles le peuvent.

Elles ne manquent d’ailleurs pas de le faire avec beaucoup de gentillesse, ce dont je leur suis reconnaissante.

Les pros du marketing verront que j’ai adapté le tunnel à mon business et à ma personnalité :

À mon business, parce que :

  • > Je suis sur une niche, avec une communauté « plafonnée » à environ 4.000 personnes actives
  • > Je suis (encore) mono-produit, même si je commence à avoir des velléités à me diversifier

À ma personnalité, parce que :

  • > Je suis et reste ce que j’appelle une « tortue », autrement dit une slow-entrepreneuse.
    • Cela fait 10 ans maintenant que je blogue et que je développe doucement, mais surement, cette activité.
    • Je trouve cela très bien comme ça ; je n’aime pas qu’on me presse.
  • > Je souhaite garder le lien direct et humain qui me permet d’échanger avec les gens.
    • Certes, j’automatise ce que je peux, mais je continue de passer le plus gros de mon temps à répondre (d’abord à mes clientes, via le forum, puis à celles qui pourraient le devenir, moins à celles qui n’ont pas lu le blog…)
  • > Je ne « brille » pas dans la blogosphère, je ne souhaite pas non plus faire un exemple « exemplaire » de mon cas.
    • Mais justement parce que j’ai beaucoup échoué dans ma vie, que mon activité reste petite, mais aussi parce que je suis quand même fière d’en être arrivée là où je suis aujourd’hui, je me dis que je peux servir d’exemple « illustratif » pour d’autres qui n’oseraient pas, et leur dire « c’est possible ! »

Les difficultés que j’ai pu rencontrer et les chantiers pour 2020

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 34

Autant, je m’intéresse beaucoup à l’aspect marketing et commercial de l’activité, autant la partie technique reste compliquée pour moi.

Je ne suis pas une geekette. Je n’y connais rien en informatique, et cela ne m’intéresse pas.

J’ai aussi un mal fou à trouver des prestataires compréhensibles, accessibles et disponibles pour une activité comme la mienne.

Jusqu’ici, tout le processus du tunnel ci-dessus décrit est resté très artisanal.

Le fait de m’être positionnée sur une « niche » peut – aujourd’hui que j’ai des velléités de sortir de ma niche – entraîner des difficultés en termes de stratégie de communication.

C’est un chantier en cours pour 2020 !

La gestion du temps et l’isolement restent difficiles pour moi. J’ai plein d’idées pour d’autres projets, mais je cours déjà après le temps…

Depuis des années, alors que j’étais également salariée à côté, j’ai pris l’habitude de tout optimiser. Aussi, inutile de me dire de prioriser. C’est déjà fait ! Mais n’empêche…

Prochaine étape, maintenant que mon chiffre d’affaires me le permet : déléguer le plus de choses possible qui ne soient pas les échanges avec mes cibles.

J’ai commencé par trouver une personne de confiance pour le suivi administratif et financier.

Là, je recherche une seconde personne pour m’épauler sur les autres aspects, y compris plus techniques de mon activité.

La question de l’isolement n’est pas tout à fait réglée…

J’ai quitté ma campagne bretonne pour Rennes, fin 2019.

Je loue un bureau partagé au Bigre Lieu ! dans le centre-ville. (https://www.facebook.com/BigreLieu/)

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 35

J’y rencontre du monde, mais les échanges restent limités.

D’abord, il faut dire que ce n’est pas forcément facile de comprendre ce que je fais, surtout quand on ne fait pas partie de la cible

Ensuite, paradoxe, j’y vais surtout pour travailler dans un autre cadre que chez moi, et je ne prends pas assez de temps de m’investir et de participer aux évènements !

Aujourd’hui, je cherche plutôt à construire un binôme ou un groupe de pairs avec des rencontres régulières, pour échanger sur nos problématiques et projets respectifs

Pour conclure… Comment vivre de son blog de niche ?

Vivre de son Blog : 35 000 € de chiffre d’affaires avec un blog de niche et à mi-temps ! 36

Comme je le disais plus haut, si je vous ai raconté tout ça, c’est juste pour dire que Oui, c’est possible de vivre d’un blog de niche avec un faible trafic… et  même si on n’atteint pas les chiffres de Frédéric, avec Conseils Marketing :-)

Pour le faire, je me suis professionnalisée :

Comme vous avez pu le constater, j’ai aussi pris mon temps.

J’aime parler de « stratégie commerciale durable » dans le cadre de mes accompagnements.

Cela dit, rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé.e d’attendre 10 ans pour vivre de votre activité !

J’ai commencé à le monétiser en 2013, soit quelques mois après m’être « professionnalisée ».

Et surtout, je suis restée fidèle à mes valeurs, quitte à hacker les nouvelles techniques de hacking et autres nouvelles tendances marketing, pour les adapter à ma personnalité old school.

Si je vous avais dit que je comptais gagner ma vie avec un business qui consiste à rendre payant l’accès aux échanges sur une plateforme de forums gratuits, est-ce que vous m’auriez prise au sérieux ?

Je suis à votre disposition pour en discuter !

Article précédent
Comment avoir plus d'abonnés à votre Page Linkedin ? 68

Comment avoir plus d'abonnés à votre Page Linkedin ?

Article suivant
3 tunnels de vente ultra-efficaces pour vendre sur internet 69

3 tunnels de vente ultra-efficaces pour vendre sur internet

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Benjamin Doumerc

Wow super témoignage ! C’est Hyper motivant et riche en détails ! Merci pour cet article Céline ! Je dois t’avouer que je recherche ce genre de témoignage pour l’ouverture prochaine de mon blog. Si tu me permet de te contacter d’ici un mois ou deux… :D Pour en revenir à ton article, il est vrai que dans l’inconscient collectif, “seul les blog qui parlent de blogging et de web marketing gagnent réellement de l’argent”, car tout simplement les blogs comme les tiens ne vont pas en parler sur tout les toits…ce qui est logique vu ta thématique. En tout… Lire la suite »

Paterne BH

Je suis ému. Je manque des mots. Merci beaucoup Céline pour ce témoignage si émouvant. C’est vrai lancé un business sur internet comme le blog n’est pas aussi facile qu’on le croirait. Je suis en Afrique et il fait déjà 7 mois que j’avais lancé mon blog https://www.libremanager.com et pour avoir du trafic c’est tout un problème. Mais, à avoir votre niche, vous avez su quand même tenir jusqu’à maintenant. 10 ans c’est vraiment un pas de géant. J’essaye de lire certains conseils de Fred et je pense qu’avec votre témoignage, je viens de trouver une motivation rassurante. Encore une… Lire la suite »

Emmanuelle Lewartowski

Coucou Céline,
très heureuse de t’entendre sur le blog de Frédéric Canevet.
Quand nous nous sommes rencontrées, tu étais une grande bosseuse;, avec des objectifs clairs. Je vois que ça n’a pas changé, et que cela te sert bien!
Bravo!
Au plaisir d’échanger!

Sur le même thème