Quelle CMS choisir pour créer son site eCommerce ?

Quelle solution choisir pour son site eCommerce ?

C’est une des premières questions que se posent de nombreux eCommerçant débutants.

En effet, le choix du CMS (content management system –  système de gestion de contenu), est un choix important lorsque l’on veut se lancer… même si ce n’est pas le plus important !

En effet, un nouvel eCommerçant est un peu perdu devant la pléthore d’outils disponibles pour monter une boutique en ligne.

Or l’utilisation de solutions « clés en main » comme la Box eCommerce de la poste, WIX… ont l’avantage d’être pas chères et simples, mais en cas de croissance de l’activité, le site eCommerce sera rapidement bloqué dans son évolution.

Les principaux écueils dans le choix d’une mauvaise solution étant :

  • Impossibilité d’optimiser le référencement (en particulier pour les solutions hébergées mal optimisées)
  • Pas de plugin disponible pour faire évoluer la solution simplement (ex : gérer des cartes de fidélité…)
  • Pas de thèmes simples et pas chers (il faut tout faire sur mesure via un faible nombre d’agences)
  • Peu de web-agencies spécialisées, donc des frais importants pour la maintenance et les évolutions.
  • Pas de communauté active, et donc des difficultés à avoir de l’entraide gratuite

 

C’est pourquoi, dans cet article j’ai rassemblé quelques conseils simples pour bien choisir sa solution de CMS.

 

Certains CMS sont « open source », ce qui veut dire que le logiciel est « gratuit ». Pourtant cela ne veut pas dire du tout que votre site eCommerce sera gratuit. En effet, si le CMS est « gratuit », l’hébergement, le paramétrage, le design, la formation, la hot line… seront payants (il faut bien payer les développeurs qui maintiennent la solution). Il ne faut donc pas penser que votre solution sera gratuite… même en open source, sauf à vous transformer en informaticien, designer…

Il est plus rentable de faire appel à une agence, que de vouloir faire tout soit même, avec souvent des résultats médiocres, et surtout une énorme perte de temps et d’énergie.

Il faut certes maîtriser la technique et être autonomie pour 95% du fonctionnement quotidien du site, mais il faut avant tout devenir un bon Commerçant, car c’est la base de l’eCommerce… L’informatique n’étant qu’un outil et un media.

 

A noter : si vous voulez des conseils pour monter un site eCommerce, vous pouvez aussi contacter Star-Rocket.com une  agence e-commerce citée dans ce dossier spécialiste de Prestashop et Magento.

 

 

CMS open source ou propriétaire ?

 

De mon expérience, il y a 5 choix pour monter un site eCommerce.

 

1 – Prestashop – https://www.prestashop.com/fr

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

C’est la solution la plus couramment utilisée en France, et celle que je recommande en premier pour les petits eCommerçants, les TPE…

C’est un excellent outil pour débuter, avec un backoffice complet qui peut être facilement personnalisé.

Cela conviendra parfaitement à une entreprise qui vend déjà via une boutique physique, et qui veut se lancer sur le web, si vous vendez en cross-canal et à l’international.

Prestashop est une solution à l’origine française, ce qui explique en partie cette prédominance en France.

Cette solution est aussi Open Source, ce qui lui permet d’avoir une communauté très importante et très active, avec de très nombreux plugins français (voir ici les plugins) avec un tarif adapté aux TPE et PME.

Le fait d’avoir de nombreux plugins Français évite de faire appel à des développeur pour ajouter des fonctions. Ce n’est pas du « sur mesure », mais cela permet de rendre de nombreux services pour les personnes ayant un petit budget.

La Communauté Française permet d’avoir des tarifs bon marchés, de nombreux développeurs… et surtout de l’aide facilement sur les forums, groupes…

Prestashop proposait auparavant un hébergement par ses soins, mais désormais vous devez passer par un hébergeur comme 1and1.fr, ce qui permet d’avoir des tarifs à moins de 10 € / mois, ou de passer par l’un de ses 70 partenaires officiels en France.

La solution est aussi conçue pour l’international, ce qui lui permet d’assurer une évolutivité.

Ainsi, pour moins de 10 000 € vous pouvez obtenir un site eCommerce clés en mains (sans demander trop de personnalisations !)

 

 

2 – Magento – https://magento.com/

Magento est une solution d’eCommerce internationale très puissante, et généralement plus adaptée aux projets eCommerce plus ambitieux.

Magento a été conçue à la base pour gérer des situations complexes (au contraire de Prestashop qui a été axé dès le départ sur la « simplicité », et qui a souffert pendant un moment d’un manque de stabilité).

Magento est également « open source », ce qui vous permet de l’installer sur vos propres serveurs, et d’avoir le soutien d’une communauté internationale très active (il y a beaucoup de plugins réalisés par des centaines de développeurs dans le monde entier).

L’intérêt de ce CMS eCommerce, c’est qu’il a prouvé sa performance avec de gros volumes de données, du multilingues, du multidevises, du multi-boutiques, des besoins complexes…

Généralement, c’est un CMS qui conviendra bien pour des projets ambitieux (international, spécificités métiers…), car de bons développeurs peuvent faire des miracles avec Magento.

La partie gestion administrative et la personnalisation est de fait plus complexe que Prestashop, car plus puissant.

L’inconvénient, c’est que généralement la mise en place est plus onéreuse, à la fois pour des raisons de complexité, mais aussi parce que les agences qui font du Magento gèrent de plus gros projets (elles basent leur valeur ajoutée sur le sur- mesure, et non pas sur du prêt à porter). Avec Magento on vous dira rarement « non ce n’est pas possible », mais plutôt « Oui, mais cela coûte X ».

Le budget minimum pour un site eCommerce avec Magento est supérieur à 10 000 € du fait de la complexité et du positionnement « ‘haut de gamme ».

 

 

3 – WooCommerce https://fr.wordpress.org/plugins/woocommerce/

WooCommerce est un plugin eCommerce pour wordpress, le CMS le plus utilisé au monde pour créer des sites internet, des blogs…

WooCommerce est particulièrement recommandé lorsque vous avez peu de produits à vendre (avec peu de complexité), peu de gestion administrative (stocks, achats, comptabilité…) et que votre cœur de business est le contenu ou un site Commerce.

L’inconvénient c’est que ce n’est pas un site eCommerce natif, mais une extension qui se rajoute pour un site WordPress existant.

Woocommerce est un plugin « gratuit » à la base (à dire que vous devrez vous débrouiller seul), mais si votre activité s’accroit ou devient complexe, alors vous devrez rapidement acheter des plugins payants.

De plus, WooCommerce vous oblige non seulement à maitriser WooCommerce, mais aussi WordPress et toutes les extensions qu’il faut ajouter à la suite (thèmes, plugins…). C’est donc une double difficulté pour les débutants (installation WordPress, installation WooCommerce…).

WooCommerce est donc une solution qui convient plus à des entreprises dont l’activité eCommerce n’est pas le cœur de métier, mais qui aime bidouiller et passer des heures à personnaliser son site eCommerce, par exemple en regardant sur le forum officiel). La maîtrise de l’anglais n’est pas indispensable, mais si vous ne compreniez rien à l’anglais, passez votre chemin car la solution a clairement une orientation internationale (plugins, thèmes…).

Le budget est supérieur à 5000 €, mais il nécessitera d’investir beaucoup de temps, surtout si on est un novice en informatique. C’est une solution à déconseiller si vous êtes débutant ou que vous voulez lancer un « vrai site eCommerce ».

 

4 – Les systèmes propriétaires comme Oxatis & Wizishop

Les CMS eCommerce « propriétaires » sont le plus souvent hébergés et maintenus par des éditeurs qui en assurent la gestion de l’évolutivité.

Ce genre de solution convient plutôt aux personnes qui veulent limiter leurs risques au départ, en déléguant tout à un prestataire qui sera garant de la disponibilité, de la conformité juridique…

C’est rassurant, mais à confier une partie de la gestion de votre eCommerce à une autre société, vous allez forcément payer un peu plus cher, et avoir moins de liberté pour faire évoluer la solution à votre goût… ou au contraire disposer d’une solution initialement plus simple, mais qui ne tiendra plus la route si votre croissance est forte.

 

Il y a 2 principaux CMS eCommerce « propriétaires »:

 

  • Oxatis.com, une Solution e-commerce SaaS accessible à distance avec un simple connexion internet, sans installation de logiciel, avec de nombreuses fonctionnalités et les évolutions incluses. A partir de 39 € HT / mois pour 500 produits et 30 000 pages vues, avec une tarification qui varie selon le trafic, le nombre de produits… Parmi les avantages, il y a le support en ligne illimité 365 j par an, la liaison avec les ERP (Sage, Ciel, WaveSoft, Ebp…) ce qui permet de gérer en particulier les sites eCommerce B2B, l’accès à une large gamme de services complémentaires (graphismes, référencement, formation e-Commerce etc..).

 

  • Wizishop.fr est une solution plus récente, avec un business modèle qui peut intéressant pour débuter lorsque l’on n’est pas encore certain de sa rentabilité (le principe est de verser un loyer mensuel et un pourcentage sur les ventes). Cette solution a des évolutions régulières avec un dynamisme important. Elle est adaptée pour les entreprises qui veulent débuter avec un CMS simple avec un minimum de coûts, avec des thèmes plus designs et une ergonomie plus moderne.

 

5 – Les autres solutions comme Drupal eCommerce, Shopify, OpenCart…

 

Il existe des dizaines d’autres solutions pour créer un site eCommerce (Drupal, Shopify, OpenCart…), et aucune n’est vraiment une « mauvaise » solution d’eCommerce lorsque l’on débute.

Cependant, c’est comme acheter une Volvo, une Skoda, Ford… en France alors que tout le monde roule en Renauld, Fiat, Volkswagen… Il faut aimer l’exotisme, ou avoir un prestataire qui connait vraiment bien ce CMS.

Je vous conseille plutôt de vous concentrer sur les leaders du marché avant de vouloir choisir une solution qui peut être intéressante techniquement, mais qui a un écosystème trop peu développé en France.

Le budget pour ces solutions est vraiment très variable, parfois une boutique Drupal peut coûter plus cher qu’un eCommerce sous Magento du fait de développements spécifiques.

 

 

Au final, quelle solution d’eCommerce choisir ?

Mettre en place une solution eCommerce nécessite surtout d’avoir une agence qui connaît bien le CMS qui sera mis en place.

C’est pour cela qu’une agence web vous recommandera systématique le CMS qu’elle maîtrise le mieux, et non pas forcément celui que vous voulez (ou celui dans vous avez besoin).

En effet, un CMS c’est comme maîtriser une langue étrangère : si vous ne parlez pas Allemand tous les jours, c’est compliqué de tenir une discussion avec des Allemands…

Votre agence doit être experte dans le CMS que vous allez mettre en place, sinon il vaut mieux soit changer de prestataire, soit changer de CMS.

Car si l’agence ne maîtrise par un CMS que vous lui imposez, les coûts supplémentaires de développement, de paramétrages… voire les mauvais choix technologiques… d’un CMS mal maîtrisé peuvent nuire fortement à votre projet.

Pour vérifier quel est le CMS que l’agence maîtrise le mieux, il suffit de lui demander ce qu’elle préconise, et d’aller voir le nombre de ses références client.

En regardant les sites des clients, et surtout en les appelant au téléphone, vous verrez immédiatement s’ils sont satisfaits du CMS et de l’agence.

Ceci étant dit, voici une rapide synthèse pour vous aider à choisir :

  • Vous êtes une entreprise établie ou vous avez des ambitions internationale, Magento est fait pour vous !
  • Vous êtes un petit eCommerçant débutant, préférez Prestashop.
  • Vous vendez sur le web un petit nombre de produits et vous publiez du contenu, utilisez WooCommerce
  • Vous avez besoin de tester votre marché, d’accompagnement… essayez Wizishop ou Oxatis, sachant que vous serez à un moment sans doute limité par ces solutions si votre business croît.

 

Comment choisir une bonne Web Agency ?

Le premier réflexe est de demander des propositions commerciales à 3 à 4 agences maximum, en leur précisant que vous limitez votre choix à ce nombre de prestataires (afin qu’ils s’investissent dans votre projet).

Vous devez aussi choisir les prestataires « labelisés » par l’éditeur de la solution d’eCommerce, afin d’avoir déjà un filtre sur une société qui connaît bien le CMS.

Ensuite regardez les exemples de boutique, vous devez en trouver au moins 2 qui vous plaisent (même si c’est dans un secteur différent).

En effet, s’il n’y a qu’une seule boutique, cela peut venir d’un coup de chance… si 3 ou 4 boutiques vous plaisent, alors vous pourrez leur demander de faire la même chose pour vous, et donc de réutiliser une partie de leurs ressources.

N’oubliez pas non plus qu’un projet informatique prend toujours 25% de temps de plus que prévu, et qu’il faut toujours réserver 25% de budget en plus pour l’évolution de la solution suite à la mise en ligne… et prévoir chaque année 10% du budget initial pour la maintenance.

 

En conclusion…

Ce que je voulais vous dire dans cet article, c’est que si le choix du CMS, est important, ce qui est essentiel c’est déjà de se lancer !

En effet, le choix de votre CMS ne représentera que 5 à 10% de votre réussite.

Ce qui compte c’est :

  • Vérifier que votre marché est rentable (marge, concurrence…)
  • Commencer à par vendre via des plateforme (Amazon…) pour avoir vos premiers clients
  • Vérifier votre conversion et investir en publicité pour acquérir vos premiers prospects

Le choix d’un mauvais CMS ne se fait généralement sentir qu’après quelques mois d’utilisation, et lorsque vous devez monter en puissance.

Vous pouvez toujours changer de moteur de site une fois que vous aurez atteint le succès…

Dans le mot l’eCommerce, ce qui est le plus important c’est le mot « Commerce », et non pas le « e »…

Vous pouvez choisir un CMS maintenant, et en changer dans 2 ou 3 ans lorsque vous serez trop à l’étroit dans votre solution…

 

Vous voulez allez plus loin ?

Téléchargez gratuitement “Le Kit de Survie de l’eCommerçant débutant” – 100 pages.


Le Kit de Survie eCommerce

100 pages de conseils concrets pour réussir dans l'eCommerce.

  • Les premiers pas en eCommerce (choix de la solution, les marges...)
  • L'optimisation des images, des descriptions...
  • Optimiser la conversion
  • Diversifier son trafic
 

2 Comments

  1. Jul 21, 2017 - 10 h 15 min

    J’ai entendu dire que WordPress convenait parfaitement aux petits eshop, mais pour que du gros il fallait mieux éviter, est-ce vrai ?
    J’étudie le fait de me lancer en ce moment avec mon copain, donc autant faire de suite le bon choix…

    Reply
  2. Jul 21, 2017 - 23 h 52 min

    @Claire : WordPress permet de créer un site, et éventuellement de vendre quelques produits. Mais il n’est pas du tout adapté pour l’eCommerce. WordPress est fait pour publier du contenu.
    Si on a quelques produits à vendre, ex : formation vidéos, coaching… oui on peut utiliser WordPress.

    Sinon il faut utiliser Prestashop, Magento… et créer la partie Blog avec WordPress.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voir les boutons
Cacher les boutons

Je vous offre gratuitement 12 guides !

Le succès et l'échec tiennent parfois à peu de choses...

Je veux vous éviter de perdre du temps ou de faire des erreurs grâce à ces 12 guides où j'ai rassemblé mes meilleurs conseils sur la vente et le marketing.

Non, cela ne m'intéresse pas, je lis le contenu en bas